Dimanche, 28 Mai

Dernière mise à jour26/05/2017 10:49:59 AM GMT

Vous êtes ici Actualité Stockage externe, USB La cassette est-elle l’avenir du stockage de (très) grosses données ?

La cassette est-elle l’avenir du stockage de (très) grosses données ?

Envoyer Imprimer

La cassette, média obsolète tant dans son format audio que dans son format vidéo, serait-elle sur le point de faire un retour fracassant dans le monde du stockage de données/serveur ?

cassette

Tout le monde ici se souvient de la cassette, format ultra-répandu dans les années 80 puis 90 jusqu’à l’arrivée du CD qui marqua le début d’une obsolescence programmée du standard magnétique, qui nous a accompagnée tant dans l’informatique que son utilisation audio ou vidéo. Et bien, il se pourrait bien qu’elle fasse son grand retour grâce aux travaux d’IBM Zurich et de Fuji Film Japon.

En effet, les deux géants ont chacun crée un prototype à ultra-densité, capable de stocker pas moins de 35 TB de données. Rendez-vous compte, 35 TB de données sur une cassette de 10 cm sur 10 cm, d’une épaisseur de 2 cm seulement ! Sans compter que les progrès en la matière pourraient amener à faire grimper la capacité de stockage maximale à 100 TB vers 2024 !

Tout le monde n’a bien sûr pas besoin d’une telle capacité de stockage nous rétorquerez-vous, mais le SKA par exemple si (Square Kilometer Array, radio-télescope américain dont la mise en service est prévue en 2024). Il nécessitera 1 PB (1 Peta = 1000 Tera) par jour de stockage pour des données compressées, on peut donc aisément comprendre son intérêt pour une norme de stockage magnétique qui correspond à quelques 120 000 disques de 3 TB …

La cassette possède encore un avantage de taille, celui de la consommation énergétique. Là où les disques durs, magnétiques dans ce cas précis, ont besoin d’une alimentation électrique constante afin que leurs plateaux tournent sans interruption, les cassettes elles ne consomment d’énergie que lorsqu'elles sont sollicitées, que ce soit en lecture ou en écriture.

Une étude de The Clipper Groupe, agence de consultants en technologie basée dans le New Hampshire, datée de 2010, montre d’ailleurs que la consommation énergétique totale d’un Data Center équipés de disques durs est 200 fois plus élevée que son pendant avec cassette.

Seul point négatif, le temps de latence d’accès aux données qui inclut évidemment entre autres l’insertion de la bonne cassette (si plusieurs) et le temps de positionnement de la bande par un système robotisé. Evangelos Eleftheriou, de l’équipe d’IBM, nous assure toutefois développer une technologie nommée Linear Tape File System, rapprochant les performances de la cassette de celles des disques durs magnétiques.

Pas un mot n’a cependant filtré concernant les coûts de développement ou le prix de vente estimé quand la technologie sera disponible, on se souvient encore du prix des premiers disques durs IBM en 1956 à 10000 dollars le méga-octet …

Source : The New Scientist

Share

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir