Mardi, 25 Juillet

Dernière mise à jour24/07/2017 08:54:09 AM GMT

Vous êtes ici Articles Stockage interne, SSD Intel 750 Series 400GB

Intel 750 Series 400GB

Envoyer Imprimer

En dévoilant le SSD 750 Series, Intel réalise enfin une réelle évolution dans le domaine du stockage interne grâce au protocole NVMe.
IMGP1692Depuis 2003, la norme AHCI est incontournable pour disques durs comme pour les SSD de nos PC et il était grand temps qu’un grand acteur passe à la vitesse supérieure.

Les professionnels sont unanimes, l’immense majorité des SSD offrent le même confort et rares sont les utilisateurs à être capables de remarquer de réelles différences entre un modèle premier prix et un autre haut de gamme. Le PC ne semblera pas plus rapide ou plus réactif dans le cadre d’une utilisation standard.

Avec NVMe, le SSD Intel 750 est bien plus rapide puisqu’il propose des débits pouvant atteindre 2200Mo/s en lecture et 900Mo/s en écriture. C’est donc quatre fois le débit des meilleurs SSD SATA en lecture.
Pour obtenir de telles performances, Intel a du s’appuyer sur une autre connectique que le SATA. A ses débuts, il n’atteignait que 150MB/s et aujourd’hui il stagne à 600MB/s.

A l’arrivée du chipset Intel Z97 en 2014, est apparu SATA Express poussant dans ses derniers retranchements le Serial ATA avec 1000MB/s. Mais son annonce fût si floue qu’aucun fabricant de SSD n’a osé se lancer dans la production de périphériques compatibles.
IMGP1694Le SSD Intel 750 Series dispose d’un connecteur SFF-8639 aussi appelé U.2 et il n’est pas possible de le brancher sur un port SATA.
Il doit donc être connecté à la carte mère via un autre type de connexion et il existe trois solutions.

La première, la plus simple est d’avoir un modèle équipé d’un port mini-SAS que l’on retrouve par exemple sur l’Asus Maximus VIII Extreme.
IMGP1699Fort heureusement il n’est pas indispensable d’avoir recours à une telle carte puisque qu’un adaptateur est disponible. Il s’appelle U.2 Kit chez ASRock, M.2 to Turbo Mini-SAS chez MSI ou Hyper Kit chez Asus.

IMGP1698Cette interface intègre un connecteur mini-SAS et doit être installé sur un slot M.2 de la carte mère.

Toutefois il est indispensable de savoir comment est câblé le slot M.2 car il existe plusieurs variantes. Certains supportent la norme PCI Express 2 tandis que les plus récents supportent PCI Express génération 3. La différence est de taille puisque la bande passante sera deux fois plus élevée avec cette dernière norme.

Pour rappel, PCI Express Gen 1 offre 250MB/s par ligne, la seconde génération passe à 500MB/s et la troisième génération monte à 1000MB/s. Comme les slots M.2 sont câblés en 4x, la bande passante disponible est à multiplier par quatre.
A noter que depuis PCI Express Gen 2, les marques préfèrent annoncer les bandes passantes en « Gigatransfers per second » (GT/s). Il faut donc multiplier par dix le nombre de MB/s soit :


PCIe Gen 1 : 2 GT/s
PCIe Gen 2 : 4 GT/s
PCIe Gen 3: 8 GT/s

Concernant la conversion de MB/s en GT/s, là aussi tout le monde n’est pas d’accord. Les données envoyées vers les ports PCI Express sont encodées sur dix bits mais seuls huit sont « utiles ». C’est pourquoi certains médias ne multiplient pas le nombre de Mega bits par dix mais par huit.
Par conséquent pour profiter au mieux du SSD Intel 750 Series, il est préférable de disposer d’un slot M.2 supportant PCI Express Gen 3 câblé en 4x.

IMGP1701NVMe nécessite un pilote propre pour que le périphérique de stockage soit reconnu par le système d’exploitation. Les utilisateurs configurant leur PC en mode RAID ont déjà cette habitude d’installer un driver spécifique notamment lors de l’installation de Windows.
Sous Windows 10, tout va bien puisque ce système intègre déjà le pilote. Rien n’empêche de le mettre à jour avec celui fournit par Intel. Nous avons fait l’expérience et ce dernier n’apporte pas de gains notables en termes de performances.



Share

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir