Lundi, 24 Septembre

Dernière mise à jour24/09/2018 07:50:05 AM GMT

Vous êtes ici Actualité Logiciels / Jeux EA vs Belgique, les "loot boxes" font de la résistance

EA vs Belgique, les "loot boxes" font de la résistance

Envoyer Imprimer

EA aurait l'intention de maintenir ses loot  boxes dans Fifa 18 et Fifa 19. Or elles ne sont pas légales en Belgique.
w0diZ6D905he1fnWLes loot boxes sont ces "pochettes surprises" a acheter avec de l'argent réel afin d'obtenir des objets ou fonctionnalités virtuelles.

A ce stade l'éditeur des titres Fifa 18 et Fifa 19 a refusé de retirer les loot boxes de ses jeux les plus populaires.
La commission belge se prépare donc à sa contre attaque, bien décidée à ne pas se laisser marcher sur les pieds.
Les loot boxes sont généralement à tort ou à raison assimilées à un système de loterie, de jeu de hasard. Ce domaine si réservé et fermé n'est donc pas encore prêt à ouvrir ses portes à de nouveaux acteurs. Et pour cause, ce marché est si rentable que les ayants droits ne semblent pas l'intention avoir l'intention de partager.
Evidemment les interdictions viseraient à protéger les consommateurs contre les risques de fraudes et abus possibles dans un domaine ou le contrôle et la maîtrise semblent difficiles à garantir.
D'ailleurs d'autres éditeurs ont rapidement baissé les bras commee Valve ou Blizzard. Cette situation ne manquera pas de raviver les souvenirs de ceux qui ont connu l'arrivée du CD-ROM à graver qui devait tuer l'industrie du jeux vidéo, de la musique et du cinéma. Or ces poles économiques n'ont jamais autant fait de bénéfices.
Selon certaines sources les ventes en ligne représenteraient 67% du chiffre d'affaire d'EA et les loot boxes pourraient bien y être pour une grande part responsables.

Share

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir