Jeudi, 25 Avril

Dernière mise à jour25/04/2019 12:10:16 PM GMT

Vous êtes ici Actualité Mémoire vive

Mémoire vive

Toshiba et Hynix également intéressé par Elpida

Envoyer Imprimer

Alors qu’Elpida est sur le point de rendre l’âme, les sociétés tournent autour tels des vautours pour voir les parties encore viables du troisième plus grand constructeur de mémoire DRAM. Ainsi, après Micron, c’est au tour de Toshiba et de Hynix de s’y intéresser.

r1o3dd38a1swr30nl42y.jpg
Usine Elpida  à Hiroshima

Le fabricant japonais Elpida Memory a pratiquement épuisé toutes les solutions pour s’acquitter de sa dette qui s’élève à 5.5 milliards de dollars. Pour rappel, le fabricant de mémoire DRAM a déposé le bilan en février dernier. Cumulant les résultats négatifs, il n’a pas su gérer la concurrence représentée par les firmes sud-coréennes Samsung Electronics et Hynix Semiconductor.

5vwnobj6u7pyaod4lcb9.jpgLa seule solution qui se présente à la firme japonaise est aujourd’hui la cession. Ainsi, les offres se multiplient. À l’heure actuelle, trois sociétés ont indiqué être intéressées à savoir Toshiba, Hynix et Micron. S’il est difficile de concevoir le fait que la première citée entre à nouveau dans le marché des DRAM après l’avoir quitté il y a quelques années, il s’avère qu’il a bel et bien proposé une offre. Toutefois, cela ne concerne pas la pleine propriété d’Elpida.
Toshiba a plutôt suggéré un consortium avec d’autres entreprises. Micron, de son côté, lorgne sur l’unité de production de la firme à Hiroshima.

Test 59H: 2 Kits Modules mémoire PNY DDR3 XLR8 Overclocked 1600MHz 8.8.8.24 & Optima 1333MHz 2x2GB

Envoyer Imprimer

j32inaek3rxq73s5vr8u.jpgNous découvrons deux kits mémoires PNY composés de 2 modules de 2GB chacun pour un total de 4GB par kit.
Le premier PNY Optima vise l'entrée de gamme grace à un tarif très serré et le second désigné aux overclockers: PNY XLR8 CL 8/8/8/24.
Ils sont largement distribués puisqu'ils sont aussi disponibles en grande surface tout en bénéficiant d'une excellente durée de garantie de dix ans.

Alors les modules mémoires PNY sont-elles une excellente affaire et sauront-elles se démarquer de leurs concurrentes?

"Les modules mémoires n’ont jamais atteint des tarifs aussi bas mais aussi des performances en nette hausse grâce à des fréquences toujours plus rapides et des timings de plus en plus serrés. C’est donc l’occasion idéale pour tous ceux qui utilisent encore des modules d’ancienne génération plus lentes mais aussi aux capacités moindres. PNY présente depuis vingt cinq ans propose aujourd’hui deux kits de mémoires avancés respectivement nommés XLR8 Overclocked et Optima.
"

Accéder au test : 2 Kits Modules mémoire PNY DDR3 XLR8 Overclocked 1600MHz 8.8.8.24 & Optima 1333MHz 2x2GB

Nouvelles barrettes mémoire XPG série overclocking chez ADATA

Envoyer Imprimer

ADATA annonce le lancement d'un module de 8 Go 1600 MHz CL9 et de kits double module de 16 Go compatible avec la plateforme X79.

Niveau spécifications, les latences sont annoncées à 9-11-9-27, ces modules sont alimentées sous 1.35 volts
Le chef de département production DRAM Alex Wu déclare : « Depuis ces dernières années, les joueurs et overclockeurs ne se soucient plus uniquement de la recherche des performances extrêmes. La consommation d'énergie est devenue une préoccupation majeure lors de l'achat de produits électroniques ».
 

Le PCB comporte 8 couches, les puces de 4 Go sont triées chez le fabricant pour assurer de meilleures performances, et une consommation électrique moindre.
Elles sont équipées de dissipateurs pour favoriser l'évacuation des calories.

Au niveau du prix,  il est malheureusement inconnu, par contre ADATA annonce une garantie à vie.

Elpida dépose le bilan

Envoyer Imprimer

L’inévitable s’est produit pour le fabricant japonais Elpida Memory. La société spécialisée dans la fabrication de mémoire a finalement déposé le bilan en raison de sa dette qui a atteint les 4.14 milliards d'euros. Quoi qu’il en soit, le groupe espère se restructurer et a demandé à être protégé par la loi sur la réhabilitation.

La concurrence acharnée des Sud-Coréens Samsung Electronics et Hynix Semiconductor a eu raison du troisième plus grand fabricant mondial de mémoires DRAM (dynamic random access memory), Elpida Memory. Accusant des pertes à répétition et n’arrivant plus à rembourser ses dettes, le dernier fabricant japonais dans le secteur a finalement déposé le bilan pour se protéger de ses créanciers.

En effet, le groupe qui a enchainé cinq trimestres consécutifs de pertes a eu tout le mal du monde à restructurer sa dette qui s’élève aujourd’hui à 448 milliards de yens soit 4.14 milliards d'euros. Il faut dire que la domination des Sud-Coréens Samsung Electronics et Hynix Semiconductor sur le marché ainsi que l'effondrement du cours des puces mémoires ne lui ont pas facilité la tâche.  Ce sont les catastrophes naturelles de 2011 qui ont précipité la chute d’Elpida Memory. Le séisme du 11 mars au Japon et les inondations en juillet en Thaïlande ont mis à mal les investissements couteux du groupe.

Quoi qu’il en soit, la production de puces mémoires ne s’arrêtera pas immédiatement. Elpida Memory a demandé à être protégé par la loi sur la réhabilitation en espérant trouver de nouvelles ressources pour redémarrer.

Mémoire vive : enfin une hausse de prix ?

Envoyer Imprimer

Après plusieurs mois marqués par une chute des prix, les constructeurs de mémoire vive peuvent finalement commencer à augmenter les prix de leurs modules même si la demande continue de baisser.

vxd6r2kktre5doqug01o.jpgLe marché de la mémoire vive vit toujours des heures sombres et continue de subir la baisse de la demande en PC. En effet, malgré la réduction des capacités de production et les efforts pour susciter l’intérêt des utilisateurs pour des produits récents plus efficaces, l’offre excédentaire a toujours persisté tout au long de 2010et 2011. La situation met tellement à mal les fabricants que certains entendent quitter le segment. C’est le cas d’Elpida, un important acteur du marché qui est sur le point d’envisager une retraite totale malgré l’aide de Kingston. 

Quoi qu’il en soit, DRAMeXchange a noté une augmentation des prix des puces DRAM durant la première moitié du mois de février. Les prix des modules DDR3 de 2 Go de leur côté sont restés à peu près les mêmes tandis que pour les modules 4 Go, les prix sont passés de 17.25 à 18 dollars. Par ailleurs, avec l’arrivée prochaine des CPU Ivy Bridge d’Intel et Kepler de NVIDIA, les fabricants de mémoire vive peuvent s’attendre à une nouvelle vague de demande de PC. Tout semble donc annoncer la fin de la période de la baisse des prix des puces de mémoire.  Toutefois, malgré cet élan d’optimisme, il y a toujours une chance qu’il ne s’agirait que d’un rebond momentané avant que les prix ne s’effondrent à nouveau.

IT Partners 2012 : Du nouveau sur les barrettes AMD Radeon

Envoyer Imprimer
En visite au salon IT Partners qui se déroule encore aujourd'hui à Marne-la-vallée, la rédaction de 59Hardware a glâné quelques informations sur les nouvelles barrettes de RAM estampillées AMD Radeon.
idzsqsckkkc3ktwsanhr.png
Au salon IT Partners, nous anons pu rassembler quelques informations concernant les barrettes de mémoire AMD Radeon. Etaient disponible au salon les spécificications des gammes DDR3 Performance et Entertainment, elles-mêmes subdivisées en deux catégories, correspondant aux fréquences des puces.

La première catégorie comprend deux kits Performance de 4 et 8 Go, cadencés à 1600 MHz et au CAS de 8-9-8, pour une tension de 1.65 V. Elle comprend également deux autres kits Performance de 4 et 8 Go, cadencé à 1333 MHz et au CAS de 8-8-8 pour une tension de 1.5 V.

La deuxième catégorie, Entertainment, comprend plusieurs kits de 2 et 4 Go cadencés à 1600 et 1333 MHz, tous disposant d'un CAS de 9-9-9-24 et d'une tension d'alimentation de 1.5 V.

Pour finir, on ajoutera que la gamme Entertainment est annoncée comme Single-channel et que la gamme Performance comme Dual-channel par son constructeur.

( CES 2012 ) Kingston introduit trois nouveaux modules de DDR3

Envoyer Imprimer

Trois nouveaux modèles de la gamme HyperX font leur apparition sur le salon du CES : HyperX T1, HyperX Red Limited Edition et HyperX Genesis.

kingston_hyperx_t1.jpg

Les nouvelles HyperX T1 seront plus adaptés à l'overclocking avec l'ajout de profils XMP 1.3 bien calibrés pour l'overclocking. Elles seront refroidies passivement par un dissipateur en aluminium avec des ailettes verticales sur le dessus. Le kit est disponible pour des fréquences allant de la 2133MHz à la 2600MHz.

kingston_hyperx_red_limited_edition.jpg

Le kit HyperX Red Limited Edition est comme son nom et la photo l'indique un kit de DDR3 utilisant un dissipateur rouge, avec une capacité de 8Go et une fréquence de base de 1600MHz ( DDR3-1600 ). Le rouge flashi rappellera pour certains Crucial BallistiX Tracer. Ce kit plaira au adeptes de Kingston qui on envie d'une autre couleur que le bleu.

kingston_hyperx_genesis.jpg

Le dernier kit, le HyperX Genesis, est un kit quad channel paré pour les Sandy Bridge-E. Kingston faisait même la démonstration d'une plate-forme avec 8 barrettes de 8Go pour un total de 64Go. Cette mémoire fonctionne à 2400MHz, une bonne fréquence pour un kit avec un petit dissipateur et une grosse capacité.

Les prix n'ont pas été communiqué pour le moment, ni la date de commercialisation.

Test 59H : Corsair Vengeance CMZ8GX3M2A1600C9, à l’abordage

Envoyer Imprimer

Nous poursuivons nos tests de kits mémoire avec un petit détour chez Corsair pour cette semaine. Il s’agit d’un kit de 2 x 4 Go en DDR3 1600 dédié à l’overclocking, les Vengeance CMZ8GX3M2A1600C9.

kdecwd8jq0i5cf72kndy.jpg"La compagnie Corsair à été fondée en 1994. À l’origine, ce fabricant américain développait des modules de mémoire cache L2 pour les OEM. Après qu’Intel est incorporé le cache L2 aux processeurs, Corsair commença alors à concentrer son activité sur les modules de DRAM pour les serveurs. En 2002, Corsair introduisit ses premiers modules mémoires spécialement développés pour satisfaire les demandes des overclockeurs."

Accéder au test : Mémoire Corsair Vengeance CMZ8GX3M2A1600C9

Test 59H : G Skill RipjawsZ F3-17000CL9Q, les barrettes de l’extrême?

Envoyer Imprimer

Nous allons nous intéresser à quelques kits de mémoire dans les semaines à venir, pour débuter cette série de tests nous vous proposons les G.Skill RipjawsZ F3-17000CL9Q-16GBZHD. C’est un kit dédié aux plateformes Intel X79, composé de quatre barrettes de 4 Go soit 16 Go au total, les timings sont 9-11-9-28-2T sous 1.65 Volts.

"G.Skill, célèbre fabricant taïwanais de mémoire vive pour ordinateurs de bureau et portables, mais aussi de SSD, fut créée en 1989. Depuis 2003, G.Skill a acquis une solide réputation auprès des overclockeurs, power users, et autres gamers. Cela notamment grâce à des kits mémoires au fort potentiel d'overclocking et au look soigné. Aujourd'hui, la marque fait régulièrement parler d'elle en proposant des kits mémoires certifiés aux fréquences les plus hautes du marché. Le kit mémoire en test aujourd'hui est issu de la nouvelle gamme RipjawsZ."

Accéder au test : G.Skill RipjawsZ F3-17000CL9Q-16GBZHD

Corsair étend sa gamme « vengeance » aux ordinateurs portables.

Envoyer Imprimer

Corsair, fabricant de mémoire vive, entre autres destinée aux utilisateurs avides de performances, décline sa gamme « vengeance » en So-Dimm.

2phvma2ynm6t0ttoftv2.jpg

Corsair, le constructeur américain touche-à-tout (mémoire vive, boîtiers, SSD, ventirads …) a annoncé dernièrement la sortie de kits mémoire « vengeance » à destination des ordinateurs portables. Ces kits So-Dimm DDR 3 Dual-Channel se déclinent en trois segments : un premier kit 2x2 GB, cadencé à 1866 MHz, doté de timings de 10-10-10-27, un deuxième kit 2x4 GB, cadencé à 1600 MHz et doté de timings de 9-9-9-24 et un dernier kit 2x4 GB, d'une fréquence de 1866 MHz avec des timings de l'ordre de 10-10-10-27.

On ne connaît pas encore de date de disponibilité mais les prix sont toutefois déjà connus : le premier kit sera vendu aux alentours de 40 $ US, le deuxième environ 75 $ US, et le dernier sera vendu approximativement 150 $ US.

Dotée de telles fréquences, les utilisateurs les plus exigeants d'entre nous peuvent nourrir quelque espoir de revoir à la hausse les performances de leur machine nomade favorite, pour un prix annoncé somme toute assez tentant, sans oublier le savoir-faire Corsair en la matière.

AMD se met en mode RAM

Envoyer Imprimer

AMD est sur le point de s’attaquer à un nouveau marché : celui de la mémoire vive. Pour cela, le géant de Sunnyvale a décidé de faire équipe avec un spécialiste de la DRAM, Patriot Memory.

 

sm9yqthdzh27adww1p0p.jpg
Si jusque-là Advanced Micro Devices a été connu pour ses processeurs et ses cartes graphiques, la firme de Sunnyvale a ajouté une corde à son arc en se lançant dans le marché de la mémoire vive. Ainsi, AMD va lancer ses propres kits mémoire DDR3 en partenariat avec Patriot Memory. C’est le spécialiste de la DRAM qui fournit les barrettes de mémoire sur lesquelles les puces AMD trônent.

Trois  gammes seront alors proposées à savoir "Entertainment Edition", "Performance Edition" et "Radeon Edition". L’Entertainment Edition a une fréquence comprise entre 1.333 et 1.6 GHz tandis que pour la Performance Edition c’est entre 1.6 et 1.866 GHz. La Radeon Edition quant à elle est cadencée à 1.866 GHZ. Chacune des gammes est déclinée en 2, 4 et 8 Go. Par ailleurs, il faut savoir que tous ces kits mémoires sont compatibles avec le logiciel d’AMD Overdrive afin d’optimiser leur fonctionnement.

Un kit Corsair Dominator GT flashé à 3467,8MHz : record battu !

Envoyer Imprimer

Ce nouveau record du monde est établi par Corsair lui-même avec un processeur AMD FX-8150 et un kit de 2Go de DDR3 Dominator GTX6, il brise le précédent record pour atteindre les 3467,6MHz.

corsair_dominator_gt_record.jpg

La personne qui a établi ce record n'est autre que Jake "Planet" Crimmins, un overclocker de renom engagé depuis 2009 par Corsair pour "casser" du record. La configuration était basée sur une Asus Crosshair V Formula et une GTX 580 de chez Nvidia, le système étant refroidi par de l'azote liquide.

Comme avec les précédents records basés sur du processeur AMD, celui-ci est bridé à 1 module / 2 coeurs pour pouvoir atteindre des fréquences plus élevées. Pour rappel, le FX-8150 est un modèle 4 modules / 8 coeurs avec une fréquence en mode Turbo de 3,9GHz. Le kit de mémoire Dominator GTX6 fonctionne de base à 1600MHz
et fera un bond impressionnant jusqu'à 1733,8 MHz ( 3467,6 MHz effectif ) avec des timings relâchés de 11-13-13-31. Les nouveaux processeurs AMD sont très appréciés des overclockeurs du fait de leurs montées en FSB très importantes.

La validation du record ci dessous :

Les kits quad channel de Corsair pour les plateformes Sandy Bridge-E

Envoyer Imprimer

Pour accompagner le lancement des Sandy Bridge-E sur socket LGA 2011, Corsair a dévoilé 12 kits mémoire quad channel : les gammes Vengeance et les gammes Dominator.

cyd1rjdco1asaep3syei.jpg yrtemmujdi847tnmxc1x.jpg

La plateforme Sandy Bridge-E sur socket LGA 2011 intègre un contrôleur de mémoire quatre canaux prenant en charge de la DDR3 à 1.6 GHz. Corsair se positionne avec la sortie de cette nouvelle plateforme haut de gamme d’Intel en lançant deux gammes de kits mémoire quad channel. Il y a ainsi 4 kits Dominator et 8 kits Vengeance.

De couleur noir, les kits mémoire Dominator sont de 16 et de 32 Go. Leur fréquence est comprise en 1.6 GHz et 2.133 GHz. Chaque kit est équipé de la technologie DHX+ de dissipation de chaleur  avec une tension de 1.5 volt et pour faciliter le paramétrage, une prise en charge du profil XMP 1.3 d’Intel.

Les kits mémoire Vengeance de leur côté se déclinés en 8, 16 et 32 Go pour une fréquence comprise allant de 1.6 GHz à 1.866 GHz. Côté consommation d’énergie, Corsair propose deux modèles qui descendent à 1.35 V, les autres nécessitant une tension de 1.5 V. Comme les kits Dominator, ces kits utilisent également les profils XMP 1.3. Pour le refroidissement, on a des dissipateurs en aluminium de différents coloris.

Le marché de la mémoire vive en crise

Envoyer Imprimer

Si le tarif actuel du DRAM a de quoi ravir le public, il reflète un trouble au niveau du marché. En effet, le prix du module mémoire 4 Gb stagne en dessous de 20 dollars, de quoi commencer à inquiéter les fabricants.

aqnyuvom4v6cnznwl0v6.jpgPour les personnes qui souhaitent acquérir un module mémoire, c’est une bonne nouvelle. Depuis mai 2011, le prix des modules 4Gb a connu une baisse totale de 47%. Plus précisément, un module mémoire 4Go coute environ 15 euros en ce moment.

Du point de vue des fabricants, c’est grave, car le marché connait un dysfonctionnement plus ou moins important. En effet, la demande a fortement chuté ces derniers mois. Parallèlement à cela, les fabricants ont augmenté leur production l’année dernière, tablant sur une reprise du marché. Force est de constater que ce ne fut pas le cas. Ainsi, on a actuellement une accumulation importante de stock qui est difficile à écouler. L’implacable loi de l’offre et de la demande oblige, le prix des modules mémoire a donc fortement chuté.

Quoi qu’il en soit, les fabricants espèrent toujours une embellie pour les fêtes de fin d’année.

Un kit 32Go de DDR3 à 1866MHz pour Corsair.

Envoyer Imprimer

Corsair anticipe la sortie des Sandy Bridge-E et du chipset X79 d'Intel en annonçant son kit de DDR3 Dominator 32Go.


corsair_dominator_32go.jpg

Sous le nom barbare de CMT32GX3M4X1866C9 se cache le premier kit mondial quad channel de 32Go et la marque s'en félicite, c'est en fait un kit 4 x 8Go utilisant des puces triées pour leurs hautes performances, il fonctionne donc sur quatre canaux mais il a aussi été testé sur les plates-formes dual channel dont il est bien entendu compatible. Pour les caractéristiques, ces barrettes tournent à 1866MHz avec des timings de 9-10-9-27 le tout sur une tension de 1,5V.

Il utilise le radiateur DHX+ de la marque, déjà utilisée sur les Dominator GT, il peut être amélioré avec un kit de ventilation de la marque ( le Dominator Airflow ).
Pour les tarifs, on écope d'un tarif exhorbitant de 999$, il sera surement bon de se tourner vers des kits moins onéreux disponibles pour le commun des mortels et surtout si la société décline son kit en de plus petites capacités. Néanmoins, il pourra être intéressant de connaître ses capacités en overclocking et ses performances globales en tant que kit fonctionnant sur quatres canaux.


Du 20nm pour Samsung et 25nm pour Elpida

Envoyer Imprimer

Les deux géants de la mémoire annoncent leurs nouvelles puces de DDR3, Elpida dévoilant la première puce de 4Gigabit ( 512Mo )  gravée en 25nm tandis que Samsung présente ses modules gravées en 20nm.

elpida_ddr3_25nm.jpg

Pour sa puce de 512Mo, Elpida annonce, par rapport à la génération précédente en 30nm, des tensions en baisse de 30 à 50% en veille et 25 à 30% en fonctionnement. En plus de ces gains sur les tensions, le 25nm booste la productivité de 45%, toujours face à la génération 30nm.

Sa nouvelle puce de 512Mo pourra opérer à 1866MHz sur une tension de 1.35V ou 1.5V. La production de masse devrait débuter un peu plus tard dans l'année.

samsung_ddr3_20nm.pngLe sud-coréen ne se laisse pas abattre, puisque sa nouvelle usine "Line-16" basée dans le Samsung's Nano City Complex, située dans une province de la Corée du Sud, aura coûté la un investissement très lourd au constructeur. Cette usine inaugurée récemment a fourni les premiers échantillons viables de mémoire en 20nm, la production de masse étant déjà lancée.

Samsung va débuter la production par des modules de 256Mo mais rejoindra Elpida sur le terrain des modules de 512Mo en fin d'année pour produire des barettes de 16Go à 32Go. Ses puces sont annoncées 40% plus économes en énergie par rapport aux puces gravées en 30nm et la productivité augmente de 50%.

Pour la petite histoire, cette nouvelle usine est la plus imposante du monde avec un batiment de 12 étages et d'environ 200 000m2 d'espace de travail. Pas moins de 10 milliards de dollars auront été investis par Samsung dans cette usine pour consolider sa place de leader sur le marché de la mémoire.

De nouvelles puces DIMM chez ELPIDA.

Envoyer Imprimer

fu4zd8pq7bom4agz5m8c.jpgSuite à l'annonce faite en mai de cette année du développement de ses puces DIMM gravées en 25 nm, ELPIDA a livré ses premiers modules 2GB DDR3 basés sur ces mêmes puces.

ELPIDA, qui est la division mémoire vive de NEC-HITACHI, a récemment lancé en masse la production de puces 25 nm, ce qui ouvre de nouvelles perspectives en termes de prix et de puissance.

En effet, ce procédé de gravure offre un gain de 15%  en consommation électrique en charge et jusqu'à 20 % en veille, en comparaison avec les produits gravés en 30 nm de la marque. Ces modules fonctionneront à 1,5 V mais une version moins énergivore à 1,35 V est d'ores-et-déjà prévue. Ce procédé permet aussi de faire baisser le prix de revient par Gigabit et donc, avec un peu de chance, le prix final. ELPIDA prévoit aussi de décliner cette technologie en mémoire SO-DIMM ( i-e pour ordinateurs portables ), secteur dans lequel le fondeur est particulièrement présent.

Alors qu'à ce jour ne sont livrés que les modules 2GB, les modules 4GB sont, quant à eux, annoncés pour la fin de l'année.   

6av4hgi1d3ngj85zfsxu.jpg
Ci-dessus, le tableau des spécifications techniques livré par ELPIDA.

AMD étend sa gamme de produits

Envoyer Imprimer

AMD ( Advanced Micro Device ), l'un des deux principaux fondeurs ( comprendre producteur de CPU ) vient d'étendre contre toute attente sa gamme de produits à la mémoire vive.

AMD propose donc de nouveaux modules de mémoire DDR3 sous la marque RADEON. Selon le site officiel d' AMD, trois références sont prévues, toutes dans un facteur de forme DIMM ( id est pour les ordinateurs de salon ), chacune sur un segment du marché donné.

La première référence, nommée «  entertainment », est cadencée à 1333 MHz ( PC 10600 ), avec des taux de latence de 9-9-9 ; la deuxième référence est connue sous le nom «  Ultra-pro-gaming » ( avec une telle dénomination, pas d'équivoque quant à son utilisation … ), avec une fréquence de 1600 MHz ( PC 12800 ) avec des taux de latence de 11-11-11 et enfin une référence « entreprise » dont les spécifications ne sont pas encore arrêtées.

Le modèle « entertainment » est d'ores-et-déjà disponible au pays du Soleil Levant pour la somme de 20 USD ( environ 14 euros ). Cependant, aucun prix et aucune date de sortie n'ont été avancés pour les autres références.

Il va sans dire que le choix de la dénomination de la gamme ( RADEON ) n'est pas innocent et a pour objectif non dissimulé de permettre une plus grande lisibilité du produit auprès du grand public.

ADATA lance la première barrette mémoire pour gamers de 8 Go

Envoyer Imprimer

DDR3L 1333G : première sur le marché et dernier produit de la gamme XPG Gaming

ADATA Technology, 2ème producteur mondial de modules DRAM, complète sa gamme XPG Gaming en lançant un nouveau produit spécialement conçu pour satisfaire les besoins des joueurs les plus exigeants : le DDR3L 1333G, une barrette mémoire de 8Go. La société est la première à proposer sur le marché un produit avec une capacité de 8Go et une basse tension de seulement 1,35 Volts, fournissant d’excellentes performances système et des possibilités d’overclocking répondant aux exigences de puissance des gameurs.

Alex Wu, Responsable projet pour les modules DRAM gameurs, explique : « Avec la popularité des systèmes d’exploitation en 64-bit, avoir des mémoires à forte capacité est un prérequis dans l’esprit de la plupart des joueurs. Nous sommes les premiers à lancer sur le marché le DDR3L 1333G, un module mémoire avec une capacité de 8Go, produit qui complète notre gamme XPG Gaming. » Il ajoute que « ce produit est conçu pour fonctionner en 1,35 Volts, offrant aux joueurs une excellente stabilité et efficacité, et réduisant la chaleur résiduelle et les coûts liés à la consommation d’énergie. » Le DDR3L 1333G dispose d’une grande capacité de mémoire et d’une basse tension pour aider les joueurs à optimiser au maximum l’efficacité de leur système. En parallèle, la réduction de la consommation d’énergie contribue à la réduction des émissions de gaz carbone pour un environnement durable.

La barrette mémoire pour gameurs DDR3L 1333G annonce des temps de latence de 9-9-9-24 et dispose des mêmes standards en termes de performances et de compatibilité que l’ensemble des produits mémoire de la marque. Son processus de fabrication est conforme aux spécifications du JEDEC et toutes les puces mémoires utilisées subissent un processus de sélection rigoureux. L’utilisation de circuits imprimés de haute qualité et de diffuseurs thermiques en aluminium réduit efficacement la température de fonctionnement du module, permettant d’allonger de manière significative la durée de vie de la mémoire. Le produit est disponible avec une capacité de 8Go et en kit double de 16Go.

Disponibilité :

La nouvelle barrette DDR3L 1333G de la gamme XPG Gaming est distribuée via un réseau de grossistes et d’e-commerce sélectionnés dont :

- PIXMANIA : www.pixmania-group.com
- GROSBILL : www.grosbill.com


Prix publics conseillés :

- 8Go : 199€ TTC
- 16Go : 389€ TTC

Source : Open2Europe

59H Express : Mémoire Patriot Viper II Sector 7

Envoyer Imprimer

 C’est un kit de barrettes mémoire de la marque Patriot que nous vous proposons. Il s’agit des Viper II Sector 7, le haut de gamme de ce fabricant. Elles sont optimisées pour les plateformes de base Intel X58 et sont déclinées en 6, 12 et 24 Go. Nous allons les découvrir sans attendre.

" Patriot Memory est acteur important dans le secteur des produits mémoire de stockage de données. Fondée en 1985 et basée a Fremont, en Californie (Etats Unis), cette société conçoit, fabrique et commercialise ses produits à base de mémoire haute performances comme les barrettes de type DDR3, Clé USB 3.0 plus particulièrement en France. La gamme destinée aux « power users » que nous allons découvrons est la fameuse série « Viper II» reconnaissable avec son dissipateur thermique spécifique."

Accéder au test : 59hardware

Page 5 sur 15