AMD Carrizo : l'APU excavator est de sortie

Imprimer

amd_logo

Rien à voir avec Les Experts. Pourtant, AMD fait dans l’excavation avec son nouvel APU Carrizo.

Bon, en dehors de notre jeu de mots grotesque du jour, il y a effectivement une bonne nouvelle derrière tout ça : le lancement de l’AMD Carrizo. Sous une nouvelle enveloppe annoncée comme bien plus mince que son prédécesseur Kaveri, Carrizo prend 23% moins de place sur son die. Ajoutons ici que la finesse de gravure reste la même, du 28 nm. Côté architecture, on parle d’une toute nouvelle mouture baptisée Excavator pour reprendre la main sur Steamroller en incluant tout un tas d’optimisation permettant à AMD d’annoncer un APU moins énergivore, plus puissant mais aussi qui chauffe moins.

AMD_Carrizo_1

Chaque module Excavator reprend le concept de Steamroller avec deux CPU 64 bits. Les APU Carrizo arrivent donc avec deux modules de deux cœurs chaque pour un total de quatre cœurs autonomes. Pour mémoire, c’est ce que fait le fondeur américain depuis trois générations de plateformes. Bien que le die soit plus petit, AMD précise bien que le nombre de transistors n’a pas baissé pour autant. En effet, avec notre loupe, nous n’en comptons pas loin de 3,1 milliards. La compression permet alors de réduire les fuites de 18% mais aussi une hausse substantielle de 10% de la fréquence de l’horloge de l’APU pour un même TDP. En outre, les ingénieurs ont modifié l’algorithme d’alimentation de l’APU pour atteindre 19% de gain en consommation d’énergie pour le CPU et 10% pour le GPU.

AMD_Carrizo_2 AMD_Carrizo_6

Toujours dans la gestion de l’énergie, AMD introduit également de nouveaux états d’activités de l’APU pour réduire une nouvelle fois la consommation de Carrizo. L’objectif est clair : AMD vise le marché des tablettes et autres PC portables ultracompacts. Côté chiffre, les fiches de présentation annoncent une consommation de 1,5W en attente (avec l’écran allumé et une application ouverte, de ce que nous pouvons imaginer) et 10W en pleine exercice (avec cette fois une application active).

Le GPU intégré n’est pas en reste puisqu’il a aussi droit à quelques retouches avec huit modules GCN 1.3 soit 512 Stream Processors avec le support de Mantle et de DirectX 12. Le GPU intègre en outre le décodage matériel du codec H.265 pour une performance annoncée comme étant 3,5 fois plus rapide que son ancêtre Kaveri. L’annonce ne s’est pas accompagnée de date prévisionnelle de sortie pour le grand public et sur le marché des tablettes et autres notebooks. Mais nous n’hésiterons pas à revenir sur ce sujet rapidement.

Share