Dimanche, 26 Janvier

Dernière mise à jour24/01/2020 02:54:20 PM GMT

Vous êtes ici Actualité Stockage interne, SSD

Stockage interne, SSD

Intel préparerait des SSD au format PCI-Express.

Envoyer Imprimer

Intel, qui nous présentait tout récemment ses SSD 730 Series, overclockés, présente également son premier SSD à interface PCI-Express 8x, répondant au nom de code « August Ridge Â», les SSD 750 Series.

intel

Et apparemment, la précision n’est pas inutile car ce n’est pas forcément évident au premier  coup d’œil, mais Intel cible avec ces SSD 750 Series le marché grand-public plutôt que la sphère professionnelle.

La gamme 750, au format M2, comprendra des modèles dont la capacité s’élèvera à 180, 240, 360, 480 et 600 Go. Intel parle de taux de transfert en lecture de 1500 MB par seconde et de taux de transfert en écriture atteignant jusqu’à 600 MB par seconde, sans pour autant donner plus de détails.

Intel avance également les chiffres de 180 000/ 240 000 IOPS par seconde, respectivement en écriture et lecture aléatoires 4K.

intel

Au contraire des derniers SSD Intel qui incorporent de la mémoire Flash 19 nm, les SSD de la série 750 comportent des puces Flash NAND produites selon le procédé de gravure 20 nm, Intel ne  s’étendant cependant pas outre-mesure à propos du contrôleur.

La série 750 est attendue pour une fois à un prix relativement bas mais pas avant la fin de l’année, la date  du dernier semestre étant la plus crédible pour l’instant.

Sources : Hardzone.es, Tweaktown

Intel dévoile officiellement les SSD 730 Series.

Envoyer Imprimer

Intel, que l’on a vu récemment s’illustrer avec un nouveau processeur Atom (Merrifield), s‘apprête à lancer une gamme de SSD encore inédits, la 730 Series.

intel

Intel a préparé le 730 Series à destination de tous les amateurs de performance, qu’ils soient joueurs ou qu’ils appartiennent à la sphère professionnelle. Et, pour ce faire, Intel a eu recours à l’overclocking, avouant avoir « overclocké en usine les composants afin de repousser les limites des performances, avec 50 % d'augmentation sur la fréquence du contrôleur et 20 % sur celle du bus des puces de NAND Â», à vérifier maintenant en pratique, lors d’un test en bonne et due forme par exemple.

Ceci étant, le 730 Series affichent des taux de transfert de 550 MB par seconde en lecture et 270 MB par seconde dans le cas de la version 240 GB et de 470 Mo par seconde dans le cas de la version 480 GB. Du coup, le nombre d’IOPS s’élève respectivement à 86000 et 89000 IOPS en lecture et à 56000/74000 IOPS en écriture.

Intel parle d’un prix de 249 dollars US pour la version de 240 GB et de 489 dollars US pour la version 480 GB, prix bien sûr à comprendre pour 1 000 unités, accompagnés d’une garantie de cinq ans.

Toshiba dévoile la série HG6.

Envoyer Imprimer

Toshiba s’apprête à lancer une nouvelle gamme de SSD déclinés dans plusieurs formats, la série HG6.

toshiba

L’évolution du prix des SSD résumé dans un graphique.

Envoyer Imprimer

Graphique obtenu sur le site néerlandais Tweaker.net,  qui a compilé les données relatives au prix par giga des SSD, données relatives à l’Europe et principalement aux Pays-Bas.

ssd

Graphique interactif sur Tweakers.net

Le futur du stockage un peu tangible grâce à la découverte des chimistes de l’université d’Aberdeen.

Envoyer Imprimer

Les chercheurs de l’université d’Aberdeen, en Ecosse, viennent d’annoncer la découverte d’un nouveau matériau qui pourrait bien faire faire un énorme bond en avant au monde du stockage mécanique.

HDD

Samsung étend la gamme 840 EVO au micro SATA.

Envoyer Imprimer

Tout le monde connaît la gamme de SSD Samsung 840 Evo, forte d’un succès à la fois critique et commercial. Le constructeur coréen en présente aujourd’hui une version micro SATA, dont la capacité peut atteindre jusqu’à 1 To.

samsung

Point d’orgue d’une gamme dont le lancement a débuté l’été dernier, le SSD 840 Evo, grâce à la taille très réduite de son facteur de forme (2.75 mm d’épaisseur pour seulement 8.5 grammes), est conçu avec en point de mire une intégration dans un ultrabook par exemple, mais il sera tout aussi à son aise à l’intérieur d’un mini PC, un NUC notamment mais pas seulement.

samsung

Il a recours à quatre types de mémoire Flash NAND, gravée selon un procédé de gravure compris entre 10 et 20 nm. Samsung parle de performances de l’ordre de de 98000 IOPS et 90000 IOPS respectivement en lecture et écriture aléatoires. En ce qui concerne les vitesses de transfert, Samsung avance 540 et 520 MB par seconde, des débits assez proches de la version SATA.

On ne sait quasiment rien sur son contrôleur, mais on tient par contre pour acquis que le SSD 840Evo mSATA sera accompagné du logiciel Samsung Magician 4.3, compatible chiffrement AES 256 bits, TCG Opal et IEEE1667.

La version 1 To a été repéré en précommande  chez Grosbill à 529.99 euros.

OCZ dévoile le Vertex 460.

Envoyer Imprimer

OCZ présente par voie de presse le successeur du Vertex 450, le Vertex 460, qui lui-même succéda au Vertex 4.

ocz

OCZ, qui est récemment devenu propriété intégrale du groupe Toshiba, présente son SSD Vertex 460, SSD au format standard 2.5 pouces SATA 3 qui intègre, entre autres, de la mémoire flash NAND made in (ô surprise …) Toshiba, produite selon le procédé de gravure 19 nm et une puce contrôleur Barefoot 3 BF3 M10, elle aussi étant une solution interne au groupe, suite au rachat d’Indilinx par OCZ il y a quelque temps déjà.

OCZ/Toshiba avancent des taux de transfert de 545 MB par seconde en lecture séquentielle contre 525 MB en écriture séquentielle, 95000 IOPS en lecture aléatoire 4K et jusqu’à 90000 IOPS en écriture aléatoire 4K et un maximum de 23000 IOPS en écriture aléatoire 4K en mode soutenu.

La nouvelle génération de contrôleurs Barefoot 3 apporte le chiffrement AES 256 bits et sont conçus pour endurer jusqu’à 20 GB en écriture par jour, assortis qu’ils sont d’une garantie de trois ans.

La gamme Vertex 460 se déclinera en modèles de 120, 240 et 480 GB, tous, grâce à leur épaisseur de 7 mm, le nouveau standard, pourra prendre place dans n’importe quel ultrabook. OCZ rajoute un bundle d’une valeur de 55 dollars US (selon ses propres mots), incluant un adaptateur 3.5 vers 2.5 pouces et le logiciel Acronis True Image offert.

Vous comptez acheter un nouveau disque dur ? Lisez ceci.

Envoyer Imprimer

Grâce à Backblaze, hébergeur de données à distance, nous en savons un peu plus sur un sujet généralement passé sous silence, la fiabilité sur le temps des composants informatiques, soumis à rude épreuve, en l’occurrence ici les disques durs.

backblaze

L’hébergeur Cloud, du fait de sa grande « consommation Â» en disques durs, propose régulièrement des données chiffrées relatives à leur usage. Et ce pourrait être révélateur car il utilise quotidiennement quelques 27134 unités de stockage …

Evidemment, tous les composants informatiques ne réagissent pas de la même manière sur le long terme et les tableaux montrent bien qu’un certain constructeur, Seagate, se détache des deux autres, Hitachi et Western Digital et pas forcément pour les bonnes raisons …

C’est tout du moins ce qu’on peut penser en considérant tels quels les taux de survie après 36 mois annoncés par BackBlaze, 96.9 % pour Hitachi, 94.8 % pour Western Digital et 73.5 % seulement pour Seagate. Comprendre, qu’après 3 ans d’utilisation intensive (24/24, 7/7, soit 8700 et quelques heures), 96.9 % des disques Hitachi fonctionnaient toujours.

BackBlaze relativise toutefois en rappelant que les conditions d’utilisation des disques durs grand public sont très éloignées de celles de son activité d’hébergeur et, signe qui ne trompe pas, continue pourtant de se fournir en HDD chez Seagate, mettant en avant un rapport qualité-prix satisfaisant.

OCZ et le Vertex 460.

Envoyer Imprimer

Bien qu’en pleine période de transition due au rachat par le géant japonais Toshiba, OCZ a présenté lors du salon de l’électronique de Las Vegas le futur de son catalogue SSD, le Vertex 460.

ocz

Alors que, suite à des déboires financiers importants, le groupe OCZ est en phase de rachat par le daïbatsu Toshiba, il tient à faire savoir qu’il est toujours dans la course et, d’ailleurs, l’influence du groupe japonais à se faire sentir. Au moins dans le choix de la NAND qui équipera le Vertex 460, de la NAND MLC gravée en 19 nm, tout droit issue des ateliers de production de Toshiba.

On suppose que la partie contrôleur sera dévolue à la puce Indilinx Barefoot 3 M10, solution devenue interne consécutivement au rachat intervenu il y a quelques temps déjà.

OCZ a communiqué les taux de transfert de son petit nouveau et ils se montent à 550 MB par seconde, tant en lecture qu’en écriture séquentielle et affiche 95000 et quelques IOPS au maximum (sans plus de détails).

On sait également que le Vertex 460 existera en modèles d’une capacité s’échelonnant entre 120 et 480 GB.

Pas de prix annoncé mais une date de sortie, fixée aux environs de la troisième semaine de ce mois de janvier.

Source : article + photo : Legitreview

[CES 2014] Plextor annonce sa nouvelle série de SSD, les M6

Envoyer Imprimer

Plextor profite du CES pour annoncer officiellement sa nouvelle ligne de SSD, la dénomination suit son cours en passant de M5 à M6. Au programme, ce sont 3 formats qui séparent la gamme pour toujours plus de Mo/s et toujours plus d'IOPS.Plextor_M6S

Les trois formats utilisés par Plextor sont le PCI-E (à noter que le SSD est au format M.2 puis enfilé sur la carte PCI-E), le mSATA et enfin le traditionnel 2,5".

Cette nouvelle série utilise de la NAND Toggle Toshiba gravée en 19nm. Les quelques caractéristiques techniques données par le constructeur sont les suivantes :

Western Digital stoppe la livraison de disques PATA

Envoyer Imprimer

C'est ce 29 Décembre que Western Digital, fabricant n°1 mondial du HDD, va stopper la livraison de disques durs utilisant la connectique PATA. Western_Digital_WD3200AAJB

Quelques références ont été maintenues en fabrication pour les ordinateurs portables. Que ce soit pour de l'upgrade ou du SAV, il fallait bien garder de la réserve pour les clients du géant du HDD.

1To sur le 840EVO de Samsung en mSATA

Envoyer Imprimer

C'est aujourd'hui que Samsung annonce l'arrivée d'une déclinaison mSATA de son SSD 840 EVO, non content de fournir des capacités standards de 120 / 250 et 500Go, le Coréen inclut une version d'1To!Samsung_840_EVO_mSATA_02

La mémoire est répartie sur 64 puces de 16Go chacune. Gravée en 19nm, cette NAND Toggle est de type TLC. A cela s'ajoute une mémoire DRAM variable selon les capacités du SSD : Avec le 840 EVO mSATA de 120Go, on dispose de 256Mo de DDR2. Sur le modèle de 250 et 500, il y a 500Mo de DDR2. Et enfin, sur la capacité d'1To, il y a 1Go de DDR2. Le contrôleur est le même que sur les modèles 840 EVO 2,5", à savoir, le S4LN045X01-8030.

Les débits annoncés sont identiques à ce qui se fait sur le 840 EVO au format 2,5". On grimpe alors jusqu'à 540Mo/s en lecture et l'écriture débute à 410Mo/s sur le modèle 120Go pour culminer à 520Mo/s pour le reste de la gamme. Samsung_840_EVO_mSATA_01

On retrouve aussi la fonction TurboWrite qui fait passer une quantité de mémoire TLC en SLC pour disposer d'un cache ultra-rapide, cette mémoire provient de l'overprovisionning. Pour les modèles de 120Go et 250Go, ce sont 9Go de TLC qui se transforment en 3Go de SLC. Pour la version dotée de 500Go, on passe à 18Go de TLC qui deviennent 6Go de SLC. On finit avec la version 1To qui se voit retirer 36Go de TLC pour devenir 12Go de SLC.

Les SSD Samsung 840 EVO mSATA devraient être disponibles d'ici la fin du mois à un tarif non communiqué pour le moment, mais nul doute qu'il sera plus élevé que celui des SSD 840 EVO en 2,5".

Comparatif 59H: SSD fin d'année

Envoyer Imprimer

La fin d'année approche à grands pas, c'est souvent le bon moment pour réaliser des comparatifs. Ils vont émailler nos publications jusque début 2014, nous commencerons par les SSD, Gaylord nous a concocté une synthèse très complète qu'il a finalisé par ses recommandations en fonction de la destination du produit. A découvrir.

WD présente son combi SSD + HDD

Envoyer Imprimer

Western Digital annonce le premier combi SSD + HDD, une unité de stockage regroupant en son sein un SSD et un HDD, une sorte d'unité de stockage 2-en-1.Western_Digital_Black_2

Cette idée n'est pas une révolution puisque l'on connaît déjà des disques hybrides, combinant disque dur traditionnel et mémoire flash pour du caching. Ce coup-ci, Western Digital offre vraiment deux unités de stockage distinctes regroupées en un même packaging pour plus de compacité et de simplicité.

OCZ lance son nouveau fer de lance, le Vector 150.

Envoyer Imprimer

OCZ lance sur le marché une nouvelle gamme de SSD, la série Vector 150, à base de NAND 19 nm et de contrôleur maison.

ocz

Le He6 enfin concrétisé par HGST.

Envoyer Imprimer

HGST présente le premier disque dur, le HGST Ultrastar He6, d’une capacité de 6 TB, établissant au passage un nouveau record et dont il ne s’agit pourtant pas du trait le plus spécifique …

hgst

Western Digital annonce la sortie d’une référence 4 TB.

Envoyer Imprimer

Western Digital, dans sa course à l’innovation qui l’oppose sans relâche à son concurrent de toujours Seagate, dévoile aujourd’hui un disque dur d’une capacité de 4 TB, le WD40EZRX.

western digital

Ce petit dernier de la gamme Western Digital appartient à la gamme Green, réputée pour sa consommation électrique parcimonieuse. C’est en fait un disque dur bénéficiant d’une interface SATA 3 6 Gb par seconde, au format 3.5 pouces, intégrant 64 MB de mémoire cache et d’une capacité maximale de 4 TB, une fois formaté.

Sa consommation énergétique s’élève à 4.5 Watts lors des phases de lecture et d’écriture, à 3.3 Watts et à pas plus de 0.4 Watt en mode veille et se voit assorti d’une garantie limitée de deux ans, alors que Western Digital estime les nuisances sonores qu’il produit à 28 dB(A) en fonctionnement (en mode positionnement, pour être tout à fait exact) et à 25 dB(A) quand en veille.

Venant s’ajouter à une gamme de produits qui comprend déjà des versions 500 GB, 1 TB, 1.5 TB, 2TB et 3 TB, le Caviar Green 4 TB est d’ores et déjà disponible dans le catalogue de certains e-commerçants (matériel.net et Topachat par exemple), à un prix qui se situe aux alentours de 170/180 euros TTC, hors frais de ports éventuels.

Intel dévoilera à L’IDF une nouvelle série de SSD professionnels.

Envoyer Imprimer

Piqûre de rappel pour ceux qui l’auraient oublié, Intel n’est pas seulement qu’un fondeur de puces CPU, il prépare une nouvelle série de SSD professionnels, qu’il compte décliner aux formats SATA 2.5 pouces et SATA M2, les SSD Intel Pro S1500 Series.

 intel

Alors que l’IDF, l’Intel Developer Forum, la grand-messe d’Intel, ouvre demain ses portes à San Francisco du 10 au 12 septembre, les présentations battront alors leur plein et c’est ainsi qu’on en saura sans doute un peu plus à propos de ces nouveaux SSD professionnels S1500 Series.

Tout ce que l’on puisse en dire pour l’instant est qu’ils intégreront le contrôleur mémoire star de sa catégorie, le LSI SandForce SF2281 et des puces NAND produites selon un procédé de gravure de 20 nm, soit une configuration très semblable à celle qui équipe les modèles de la série grand-public quant à elle, Intel 530 Series.

Déclinés qu’ils seront, comme nous l’avons écrit plus haut, aux formats SATA 2.5 pouces et M2, ils revendiqueront les mêmes performances : 540 MB par seconde et 490 MB par seconde respectivement en lecture et en écriture séquentielles 4K ainsi que 41000 et 80000 IOPS en lecture et écriture aléatoires.

Seulement, les versions au format M2 se diviseront en modèles de  80 à 360 GB, tandis que leurs pendants au format 2.5 pouces disposeront de références de 80 à 480 GB.

Pour les fous, pour les dingues, plus de détails ici.

Seagate annonce l’Ultra Mobile HDD.

Envoyer Imprimer

Seagate esquisse un peu plus précisément l’avenir de la miniaturisation du stockage de données, avec l’Ultra Mobile HDD, présenté ici dans sa version 500 GB.

 seagate

Kingston présente le SSD E50.

Envoyer Imprimer

Kingston, fabricant aux multiples facettes, s’illustre aujourd’hui avec un nouveau SSD, le SSDNow E50.

kingston

Conçu comme une option moins onéreuse que la série SSDNow E100, l’E50 dispose de spécifications revues à la baisse, pour « coller Â» un peu plus à cette idée d’accessibilité tarifaire accrue. Il se présente sous la forme d’un disque au facteur de forme 2.5 pouces, bénéficiant d’une interface SATA 3 6 GBps (parfaitement rétro-compatible SATA 2) et d’une hauteur de 7 mm.

Si on ne sait finalement que peu de choses  à propos de la NAND qui l’équipe, on tient par contre pour acquis qu’il intégrera un contrôleur  LSI SandForce SF-2581 et qu’il pourra chiffre/déchiffrer des données selon le protocole AES 128bit.

La gamme se décline pour l’heure en trois modèles qui sont autant de capacités différentes : 100, 240 et 480 GB, toutes trois possédant des spécifications techniques en concordance avec leur capacité respective.

La version 100 Gb affiche par exemple 550/530 MB par seconde en lecture/écriture séquentielle, 27000/82000 IOPS en lecture et écriture aléatoires 4K, tandis que l’E100 s’en sort avec 55000/83000 IOPS dans le même cas.

Kingston a développé cet E50 tout particulièrement pour le monde professionnel, qui se voit pourvu d’un MTBF d’un million d’heures et est assorti d’une garantie de trois ans.

Page 9 sur 47