age of empires
in

Age of empires IV : En attendant la sortie, voici 38 minutes de gameplay

Déjà seize ans que la célèbre saga Age of Empires a laissé les fans et amateurs de stratégie sans nouvel épisode. Cependant, la patience des uns et des autres sera enfin récompensée. En développement depuis 2017, la sortie prochaine de cette série culte est prévue pour le 28 octobre 2021. L’arrivée imminente de l’épisode 4 d’Age of Empires s’annonce d’ores et déjà sous de bons auspices.

À quoi s’attendre dans ce nouvel Age of Empires ?

Petit rappel pour ceux qui n’en savent rien. Age of empires est une série de jeu de stratégie historique. Ces premiers épisodes ont été développés par Ensemble studio et publiés par Microsoft. La quatrième itération de cette saga à succès se développe par Relic, un studio particulièrement à l’aise avec les RTS. L’épisode à venir promet des actions palpitantes, mais également du beau monde.

Les civilisations à incarner dans ce nouvel épisode du jeu

Une équipe gagnante ne se change pas. De fait, le concept d’Age of Empires demeure le même. Il s’agit toujours de prendre la tête d’une civilisation et de la conduire à son âge d’or tout en la protégeant des assauts des peuples adverses.

Dès la sortie d’Age of Empires IV, 8 grandes civilisations seront de la partie. D’autres complèteront naturellement la liste grâce à des contenus téléchargeables. Les stratèges amateurs auront donc le loisir de diriger :

  • les Britanniques ;
  • les Français ;
  • le Saint –empire romain germanique ;
  • la Rus’ de Kiev ;
  • les Mongols ;
  • la dynastie des Abbassides ;
  • le sultanat de Delhi ;
  • les Chinois.

L’asymétrie des civilisations sera manifestement mise plus en avant avec un gameplay différent pour chacune d’elles. En effet, selon votre choix, les mécaniques de jeux, les unités dédiées ainsi que les approches devraient être uniques.

Les Mongols bénéficieront par exemple de plus de mobilité. Ils disposeront de bâtiments démontables qu’ils pourront désinstaller et réinstaller tout le long du jeu. Les Abbassides quant à eux se verront dotés de compétences pour ériger un bâtiment spécial.

Le joueur pourra toujours améliorer ce dernier afin de profiter de bonus militaires et économiques. La dynastie des Abbassides comptera aussi des chameaux dans ses unités. Cela permettra d’ailleurs aux soldats proches des montures de profiter de certains bonus.

En revanche, les Français bénéficieront d’un gameplay axé sur l’économie. La seule civilisation qui proposera des mécaniques traditionnelles est celle des Anglais. Cela servira autant aux néophytes qu’aux habitués de la série. Les premiers s’en serviront comme base pour découvrir le jeu et les seconds l’utiliseront pour retrouver leurs repères dans le nouvel épisode.

Qu’en est-il des campagnes  dans Age of Empires IV?

age of empires

Les joueurs pourront profiter de 4 campagnes qui s’étaleront sur plusieurs générations. Celles-ci décomposées en 35 missions vous permettront d’incarner divers personnages. L’évolution du jeu se fera sur 4 âges principaux. Il s’agit en l’occurrence de l’âge :

  • sombre ;
  • féodal ;
  • des châteaux ;
  • impérial.

Les différentes langues parlées seront aussi fonction de l’époque à laquelle vous vous retrouverez. Les développeurs ont fait preuve d’un certain sens du détail qui plaira certainement aux amateurs d’histoire.

Voici les 4 campagnes prévues dans l’aventure :

  • La conquête normande ;
  • l’empire mongol ;
  • la guerre de 100 ans ;
  • l’ascension de Moscou.

Quel est le gameplay en général ?

La stratégie en temps réel reste un paramètre invariable dans Age of Empires. Hormis les spécificités relatives à chaque civilisation, les affrontements seront massifs. Néanmoins, le nombre d’unités sera approximativement identique à celui de l’épisode 3. En effet, vos troupes ne compteront pas plus de 200 soldats.

Il y aura bien évidemment des campagnes solos, mais aussi des campagnes multi où 7 joueurs pourront s’affronter en simultané. Il devrait y avoir moins de complexité cette fois à en croire les propos du directeur créatif du jeu.

Il aurait abordé les choses d’une façon différente en évitant l’excès d’options qui alourdiraient certains RTS. Attendez-vous donc à une série plus ou moins moderne qui ne devrait pas frustrer les plus conservateurs des vétérans.

Rédigé par José Sinap

Avec 59hardware, j’essaie de sélectionner et de vous proposer les meilleures actus du moment, aussi bien sur les évolutions technologiques en matière de hardware que sur les nouveautés vidéoludiques.