in

Alimentation Be quiet SFX2 400W

Be quiet SFX2 400W (6)

Un petit tour chez be quiet ! pour un test d'alimentation au format SFX, il s'agit de la version 400 Watts, elle se nomme SFX2-400W. Cette gamme a récemment évolué pour passer en version 2, au menu une meilleure certification.

La gamme de ce spécialiste en alimentation vient donc de faire évoluer les précédents blocs SFX, ils affichaient 300 et 350 Watts avec un label 80 Plus. Les versions 2 passent à 300 et 400 Watts mais avec un label 80 Plus bronze, ce sont des alimentations de type filaires et intégrant 2 rails sous 12 Volts.

be quiet! propose également 2 blocs au format TFX qui se destinent également au mini-boîtiers mais encore plus compactes, elles mesurent 85 x 175 x 70 mm ici aussi le format est très encadré. Elles sont déclinées sous une seule puissance 300 Watts, mais avec des niveaux de certifications différents 80 Plus bronze et or.

Be quiet SFX2 400W (1)

Le bundle est simple, il comporte des colliers et la visserie. La notice est en français, succincte certes mais dans la langue de Molière, on apprécie.
Cette SFX2-400W adopte le facteur de forme SFX, largeur de 125 mm, hauteur de 63.5 mm et profondeur de 100 mm et un poids de 975 g, elle adopte une couleur noire satinée et très légèrement granitée, la finition est de bon niveau.

Be quiet SFX2 400W (2)Be quiet SFX2 400W (3)

Les cordons sont gainés de noir pour plus de discrétion jusque dans l'intérieur du bloc, ils ne sont pas plats, la grande mode du moment. Le ventilateur ayant en charge le refroidissement est un 80 mm il est légèrement décentré vers le panneau recevant la connectique donc vers les points “chauds” de l'alimentation.

Be quiet SFX2 400W (4)Be quiet SFX2 400W (5)

Détaillons cette connectique :

connecteurs

Elle est correcte, les longueurs sont adaptées à l'usage, une intégration dans un mini-PC, toutefois il nous semble qu'un connecteur MOLEX supplémentaire serait utile, cela peut permettre d'alimenter un ventilateur ou un périphérique supplémentaire. Cette SFX2 400W embarque 4 SATA ce qui est plutôt inhabituel sur ce facteur de forme, souvent ils sont au nombre de 3, à quand des cordons mixtes SATA/ MOLEX.

Be quiet SFX2 400W (6)Be quiet SFX2 400W (7)

C'est une alimentation qui embarque 2 rails de 17 et 16 A, elle est labélisée 80 Plus bronze avec un rendement maxi de 86.20 % en 110 Volts, elle est conforme aux prescriptions Energy Star 5.2 et ErP 2014.

Be quiet SFX2 400W (8)Be quiet SFX2 400W (7)

L'intérieur ressemble fort à un certains blocs testés précédemment, nous nous retrouvons donc en terrain connu. L'ensemble est assez propre, les dissipateurs de petites tailles, nous notons l'utilisation d'une patte sur le refroidisseur principal relié à la carrosserie voila qui permet d'évacuer quelques calories supplémentaires, astucieux.

Be quiet SFX2 400W (10)Be quiet SFX2 400W (11)

Le refroidissement est assuré par un ventilateur de 80 mm de format slim (15 mm), il est référencé Protechnic MGA8012ZR-O15, un modèle assez connu sur ce type de blocs compacts en provenance de FSP. Il est donné pour un régime maxi de 4000 tr/min et n'est pas compatible PWM, voila qui fait un peu peur un 80 mm à cette vitesse c'est très bruyant, nous verrons bien lors de nos tests…

Plateforme de test :

  • Processeur : AMD A10 5800K
  • Ventirad : AMD stock
  • Carte mère : MSI MS 7792
  • Carte graphique : PNY GTX 660 Ti
  • Mémoire : G.Skill ARES 2 x 4 Go

    Les relevés se feront après 30 minutes de mise en chauffe via OCCT en position “Power Supply” et une période de repos de 15 minutes, quatre environnements représentant une utilisation standard seront alors lancés :

  • Le premier au repos sous Windows.
  • Le deuxième sous OCCT en position “Linpack”, c'est un logiciel de stress orienté processeur.
  • Le troisième OCCT en position “Power Supply”.
  • Le dernier est un retour sous Windows et l'arrêt de la machine.

    L'intégralité des mesures sera effectuées trois fois de suite, une moyenne sera réalisée.

    Les relevés

    Pour les tensions nous nous attacherons au trois valeurs représentatives, le 3.3, le 5 et le 12 volts, cette dernière tension fera l'objet de deux mesures, une sur le connecteur ATX/EPS dédié au processeur, mais aussi sur un connecteur Pci-E de la carte graphique, les autres tensions seront relevées sur le connecteur 24 broches de la carte mère.

    Le rendement

     Nous nous pencherons ensuite sur le rendement en mesurant la puissance réelle. C’est la partie dédié au 80 Plus, dans le cas d’un bloc labélisé Or cela sous-entend un rendement de 87, 90 et 87 % à 20, 50 et 100 % de charge.
    La meilleure valeur se situe à 50 %, l’idéal est donc d’évoluer dans cette zone le plus possible, cela sous-entend une machine qui consomme de 300 à 400 Watts en aval (environ 333 à 444 Watts en amont*) pour un bloc donné pour 700 Watts.
    Pour la position repos, la bonne valeur serait une consommation en aval de 140 Watts (155 Watts environ en amont*).
    *Puissance consommée à la prise sur la base d’un rendement de 90 %.

    Un rappel sur le label 80 Plus, il est basé sur le rendement et comme son nom le laisse présager il labellise les alimentations ayant un rendement de plus de 80 % à 20, 50 et 100 % de charge. D'autres classifications sont apparues, beaucoup plus exigeantes, valeur sous 115 Volts, alimentations standards :

    82 %
    85 %
    82 %
    85 %
    88 %
    85 %
    87 %
    90 %
    87 %
    Label /Charge du bloc
    10 %
    20 %
    50 %
    100 %
    80 Plus
    80 %
    80 %
    80 %
    80 Plus Bronze
    80 Plus Argent
    80 Plus Or
    80 Plus Platinum
    90 %
    92 %
    89 %
    80 PLus Titanium
    90 %
    92 %
    94 %
    90 %

    Sous 230 Volts,

    81 %
    85 %
    81 %
    85 %
    89 %
    85 %
    88 %
    92 %
    88 %
    Label /Charge du bloc
    10 %
    20 %
    50 %
    100 %
    80 Plus Bronze
    80 Plus Argent
    80 Plus Or
    80 Plus Platinum
    90 %
    94 %
    91 %
    80 Plus Titanium
    90 %
    94 %
    96 %
    91 %

    La température

    Une sonde placée à 20 cm du bloc nous donnera la température ambiante, une seconde sonde sera positionnée sur le dissipateur le plus chaud à l'intérieur du bloc.
    Nous analyserons le delta, (température intérieure moins température externe), sachant que les différents composants préfèrent une certaine stabilité à ce niveau. Cela nous permettra de mieux appréhender la stratégie de refroidissement du fabricant, démarrage tardif du ventilateur ou anticipé.

    Le sonore

    Trois relevés suivant les trois environnements du test, le sonomètre sera positionné à 5 cm du bloc puis à un mètre. Les nuisances sont générées à partir du ventilateur, elles sont croissantes puisqu'il est thermorégulé et est donc indexé sur la charge du bloc.

    Nous débuterons par les tensions, elles sont au nombre de trois, 3.3, 5 et 12 Volts, si les deux premières sont beaucoup moins sollicitées qu'auparavant le 12 V est essentiel.
    Pour cette tension nous avons résumé les relevés des 12 V processeur et carte graphique sur le même graphique, en dessous les synthèses.

    Pour les autres tensions, nous avons représentés les résultats sous forme de synthèse uniquement, nous jugerons ainsi de la conformité aux spécifications ATX.

    Les axes horizontaux des synthèses ont pour extrémités les limites basses et hautes des tolérances ATX..

    12 Volts Processeur sur ATX EPS 8 broches et sur Pci-E 6 ou 8 broches

    12v

    scpuscg

    Nous avons relevé un delta de 0.09 et 0.10 Volts repos test 1 et test 2, c'est très correct.
    Pour la carte graphique, la chute de tension moyenne est de  0.04 et 0.20 V respectivement sur repos/ test 1 et test 2, ici aussi cette be quiet! SFX2 400W se comporte plutôt bien. Rappelons que ce type d'alimentations se destine à des utilisations plutôt modérés, PC de salon ou usage bureautique ce sont ses domaines de prédilection.

    3.3 et 5 Volts sur connecteur ATX 24 broches

    s3s5

    Très largement conforme aux prescriptions ATX.

    Penchons nous sur le rendement de notre bloc via la puissance consommée et à la dissipation.

    Les graphiques reprennent à gauche l'intégralité des relevés pendant les trois modes qui constituent notre test, à droite la synthèse qui affiche le relevé mini, moyen et maxi.

    Puissance consommée

    wattsswatts

    La consommation de notre plateforme de test gravite sur la zone de rendement maxi, comme d'ailleurs pour les autres blocs sous ce facteur de forme dont la puissance voisine les 400 Watts, elle est donc conforme à son label 80 Plus.

    Températures

    Nous allons ici nous intéresser à la température interne de l'alimentation et donc à son système de refroidissement.
    Les graphiques reprennent les relevés des températures internes diminués de la température ambiante, ils sont donc exprimés en deltas, en bleu ici, en rouge les tensions relevées aux bornes du ventilateur.

    temp

    Nous voila rassurés, comme nous le constatons pas d'élévation de la tension d'alimentation du ventilateur sous la phase repos et test 1, elle ne varie pas, 3.55 Volts. Pour information, sa tension de démarrage est de 1.7 Volts.

    Sous test 2 et bien idem, nous ne franchissons pas les 3.6 Volts, visiblement il faut quelle chauffe beaucoup plus pour le faire bouger, ce n'est pas la destination de ce facteur de forme.

    Nuisances sonores

    Les nuisances sonores seront basés sur la vitesse maximum du ventilateur par phases du test.

    db

    Sans être inaudible elle se montre discrète, visiblement son ventilateur n'augmente sa vitesse de rotation que très tardivement.

    logo-be-quietLa version 2 de cette alimentation mérite largement sa place dans la gamme be quiet !, un surcroît de puissance ainsi qu'une meilleure certification 80 Plus, de bons atouts. 

    la finition est simple mais de bon ton, les cordons sont gainés et de bonne longueur. Petit reproche un seul connecteur MOLEX, un second aurait été le bienvenu, par contre il y a 4 SATA et à ce niveau nous sommes au dessus de la moyenne.

    Be quiet SFX2 400W (3)

    La stabilité des tensions est bonne à tous les niveaux, la consommation est dans la norme, rien à redire à ce niveau. Les nuisances sonores sont modérées si on ne la pousse pas dans ses derniers retranchements.

    Au final un bloc de 400 Watts à moins de 65 euros c'est très intéressant, le rapport puissance/prix est bon.

  •  Performances correctes
  • Bonne discrétion
  •  Bon rapport qualité prix
  • Manque un MOLEX
  • Commentaires
    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Loading…

    0