in

Alimentation Seasonic G 550 : Test et Avis

Seasonic G 550

Encore une marque qu’on ne présente plus, Seasonic. Nous allons nous intéresser à la série G, elle offre un label 80 Plus or et présente des caractéristiques intéressantes, elle propose une semi-modularité et surtout une thermorégulation du refroidissement très particulière.

C’est la version en 550 Watts qui va être testé, une de nos puissances préférées car elle se destine au machines moyennes à élaborées et elles sont souvent exploitées aux environs des 50% de leur puissance nominale, c’est sur cette zone d’utilisation qu’elles fournissent leur meilleur rendement.

Seasonic G 550 (1)

Specifications

Elle est livrée dans une boite en carton très compacte, les cordons sont livrés dans un petit sac de rangement. La visserie et des colliers sont livrés, il n’y a pas à proprement parler de notice c’est plutôt des instructions de mise en route, la notice est à télécharger sur le site de Seasonic.

Une finition de très bon ton pour cette Seasonic G550, c’est un des atouts de cette marque parmi d’autres, bien sur. La finition retenue est noire légèrement granuleuse, c’est idéal pour limiter les rayures et les traces de doigts. Deux panneaux sont munis d’aérations, l’arrière qui reçoit le connecteur secteur et le bouton marche/arrêt et celui qui reçoit le ventilateur, ce dernier est monté en retrait par rapport à la surface.

Seasonic G 550 (5)Seasonic G 550 (6)

La plaquette des spécifications est bleu, le code couleur de la série G avec l’écriture en blanc, même l’étiquette du label 80 Plus or est devenu gris, un look très discret.

Seasonic G 550 (7)Seasonic G 550 (8)

Le panneau avant reçoit la connectique modulaire et les deux cordons fixes destinés à la carte mère. Nous notons 2 connecteurs PCI-E et 4 qui se destinent aux périphériques (SATA et IDE).

Seasonic G 550 (9)Seasonic G 550 (10)

Détaillons les connecteurs dans leur nombre et la longueur de leurs cordons.

connecteurs

Une bonne connectique, cordons plats donc pour faciliter le rangement dans le boîtier. Le câble ATX 20/24 broches est peut être un peu court pour un grand boîtier.

La G 550 est un bloc mono-rail elle comporte un rail 12 Volts de 45 Ampères, les 3.3 et 5 V affichent 20 A.
Elle est labélisée 80 Plus or, le rendement maxi a été relevé à 90.26 %, elle possède l’agrément ErP Lot 6 2013 qui limite la consommation en veille de l’alimentation.

Les principaux circuits de protection sont implantés,

  •  Protection contre les surintensités (OCP),
  •  Protection contre les surtensions (OVP),
  •  Protection contre les sous-tensions (UVP),
  •  Protection contre les court-circuits (SCP),
  •  Protection contre les surcharges (OPP),
  •  Protection contre les températures trop élevées (OTP).

    Seasonic G 550 (12)

    Un intérieur bien rangé qui nous rappelle d’autres blocs déjà testés, c’est en fait le même PCB que la S12G-550 mais en version semi-modulaire.

    Seasonic G 550 (13)Seasonic G 550 (14)

    Les dissipateurs sont de petites tailles, nous distinguons le PCB fille du DC to DC à proximité des départ des cordons alimentant les connecteurs modulaires.

    Le ventilateur est un ADDA AD1212MB-A70GL, il est annoncé à 2050 Tr/min avec un indice CFM de 80.5 et 38 dB(A) en nuisances sonores, c’est un grand classique chez Seasonic.

    Seasonic G 550 (15)Seasonic G 550 (16)

    Le S²FC est un concept de refroidissement propre à Seasonic, sous faibles et moyennes charges il se comporte quasiment comme une thermo régulation classique. C’est au niveau des charges plus élevées qu’il devient “intelligent” et fait une balance entre l’efficacité et les nuisances sonores.
    Nous allons découvrir les effets du S²FC lors de notre test des températures.

    Tout d’abord, la plateforme de test :

    fleche Processeur : Intel Core i7 970, @ 4000 MHz.
    fleche Ventirad : Noctua NH-D14
    fleche Carte mère : Gigabyte  GA-X58A-OC
    fleche Carte graphique : PNY GTX 660 Ti

  • Mémoire : 3 x 2 Go OCZ- Blade PC3 16000
    fleche Ecran Iiyama Prolite B2409HDS

    Les relevés se feront après 30 minutes de mise en chauffe via OCCT en position “Power Supply” et une période de repos de 15 minutes, trois environnements représentant une utilisation standard seront alors lancés :
    fleche Le premier au repos sous Windows.
    fleche Le deuxième sous OCCT en position “Linpack”, c’est un logiciel de stress orienté processeur.
    fleche Le troisième OCCT en position “Power Supply”.

    L’intégralité des mesures sera effectuées trois fois de suite, une moyenne sera réalisée.

    Les relevés

    Pour les tensions nous nous attacherons au trois valeurs représentatives, le 3.3, le 5 et le 12 volts, cette dernière tension fera l’objet de deux mesures, une sur le connecteur ATX/EPS dédié au processeur, mais aussi sur un connecteur Pci-E de la carte graphique. Les autres tensions seront relevées sur le connecteur 24 broches de la carte mère.

    Le rendement

     Nous nous pencherons ensuite sur le rendement en mesurant la puissance réelle. C’est la partie dédié au 80 Plus, dans le cas d’un bloc labélisé Or cela sous-entend un rendement de 87, 90 et 87 % à 20, 50 et 100 % de charge.
    La meilleure valeur se situe à 50 %, l’idéal est donc d’évoluer dans cette zone le plus possible, cela sous-entend une machine qui consomme de 300 à 400 Watts en aval (environ 333 à 444 Watts en amont*) pour un bloc donné pour 700 Watts.
    Pour la position repos, la bonne valeur serait une consommation en aval de 140 Watts (155 Watts environ en amont*) car n’oublions pas que sous les 20 % de charge, rien n’est encadré par le label 80 Plus.
    *Puissance consommée à la prise sur la base d’un rendement de 90 %.

    Un rappel sur le label 80 Plus, il est basé sur le rendement et comme son nom le laisse présager il labellise les alimentations ayant un rendement de plus de 80 % à 20, 50 et 100 % de charge. D’autres classifications sont apparues, beaucoup plus exigeantes, valeur sous 115 Volts, alimentations standards :

    82%
    85%
    82%
    85%
    88%
    85%
    87%
    90%
    87%
    Label /Charge du bloc
    20%
    50%
    100%
    80 Plus
    80%
    80%
    80%
    80 Plus Bronze
    80 Plus Argent
    80 Plus Or
    80 Plus Platinum
    90%
    92%
    89%

    Sous 230 Volts, alimentations redondantes pour serveurs :

    81%
    85%
    81%
    85%
    89%
    85%
    88%
    92%
    88%
    Label /Charge du bloc
    10%
    20%
    50%
    100%
    80 Plus Bronze
    80 Plus Argent
    80 Plus Or
    80 Plus Platinum
    90%
    94%
    91%
    80 Plus Titanium
    90%
    94%
    96%
    91%

    La température

    C’est une nouvelle notion que nous introduisons, un sonde placée à 15 cm du bloc nous donnera la température ambiante, une seconde sonde sera positionnée sur le dissipateur le plus chaud à l’intérieur du bloc.
    Nous analyserons le delta, (température intérieure moins température externe), sachant que les différents composants préfèrent une certaine stabilité à ce niveau. Cela nous permettra de mieux appréhender la stratégie de refroidissement du fabricant, démarrage tardif du ventilateur ou anticipé.

    Le sonore

    Trois relevés suivant les trois environnements du test, le sonomètre sera positionné à 5 cm du bloc puis à un mètre. Les nuisances sont générées à partir du ventilateur, elles sont croissantes puisqu’il est thermo régulé et est donc indexé sur la charge du bloc.

    Nous débuterons par les tensions, elles sont au nombre de trois, 3.3, 5 et 12 Volts, si les deux premières sont beaucoup moins sollicitées qu’auparavant le 12 V est essentiel.
    Pour cette tension nous avons résumé les relevés des 12V processeur et carte graphique sur le même graphique, en dessous les synthèses.

    Pour les autres tensions, nous avons représentés les résultats sous forme de synthèse uniquement.

    Les limites des prescriptions ATX sont représentées sur les axes chiffrés, à savoir +/-5% de la valeur nominale.

    12 Volts

    12

    scpuscg

    Avec un delta de 0.04 V repos/test 1 et 2 pour le processeur et 0.03 et 0.09 V pour la carte graphique, cette G 550 se comporte extrêmement bien

    3.3 et 5 Volts sur connecteur ATX 24 broches

    3.35

     Largement dans les prescriptions ATX.

    Penchons nous sur le rendement de notre bloc via la puissance consommée,
    Les graphiques reprennent à gauche l’intégralité des relevés pendant les trois modes qui constituent notre test, à droite la synthèse qui affiche le relevé mini, moyen et maxi.

    wsw

    Une consommation tout à fait conforme à sa catégorie 80 Plus or.

    Températures

    Nous allons ici nous intéresser à la température interne de l’alimentation et donc à son système de refroidissement.
    Les graphiques reprennent les relevés des températures internes diminuées de la température ambiante, les données sont donc exprimées en delta, en bleu ici, en rouge les tensions relevées aux bornes du ventilateur.

    temp

    Un graphique un peu particulier, la température croît rapidement pendant le test 1 et au début du test 2, la tension du ventilateur se situe entre 2.74 V et 2.79 V, sa tension de démarrage est de 2.3 V il tourne donc très lentement.

    Ensuite sa tension varie sous forme de pics dont les valeurs extrêmes augmentent régulièrement, jusqu’à une certaine stabilisation. Le point culminant au niveau des pics est de 6.99 V, un peu inquiétant dans l’absolu mais elle redescend presque immédiatement, voilà qui ne devrait pas trop augmenter les nuisances sonores, détaillons les de suite.

    Nuisances sonores

    dba

    Nos inquiétudes vis à vis des tensions en pointe du ventilateur n’étaient pas fondées, elle se montre discrète.

    Cette Seasonic G 550 embarque une bonne finition, le bundle est correcte car complet.
    Selon nos tests elle se positionne très bien au niveau des chutes de tensions, et affiche une consommation largement dans la moyenne de ses confrères 80 Plus Or.

    Les nuisances sonores sont très contenues, notamment au repos et en test bureautique, la hausse des nuisances est également très mesurée en utilisation gaming.

    Seasonic G 550 (2)

    Nous apprécions son côté modulaire et ses cordons plats qui facilitent le rangement et la disposition des câbles dans le boîtier. Petit regret, un cordon ATX 20/24 broches peut être un peu court dans le cas d’un montage dans un boîtier avec emplacement de l’alimentation “en haut”.

    label 59hardware recommandeTerminons par son tarif, à la période de rédaction de ce test elle est proposée entre 104 et 108 euros, il y a du monde sur ce créneau et il n’est pas aisé de se distinguer, sa garantie de 5 ans peu peut être le permettre.

    C’est une très bonne alimentation que nous vous recommandons pour ses performances.

  •  Finition
  • Bonnes performances
  •  Cordons modulaires plats
  •  Garantie de 5 ans
  •   Cordon ATX 20/24 un peu court?
  • Commentaires
    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Loading…

    0