in

AMD A10-7800 : Benchmark – Test et Avis

IMGP9774

AMD diversifie son offre d’APU et présente trois nouvelles déclinaisons en socket FM2+ dont l’A10-7800.

Il accompagne les A6-7400K et l’A8-7600 et tous font partie de la famille « Kaveri » ce qui leur permet de profiter de fonctionnalités particulières.

Les premières puces Kaveri sont apparues au mois de mai dernier. Deux déclinaisons que nous avions testé étaient présentées : les A10-7850K et A10-7700K dont vous pouvez retrouver les tests ici.

Ils nous avaient convaincu grâce à un rapport performances consommation excellent.

Tout d’abord, l’A10-7800 nécessite et un socket FM2+ et AMD recommande un chipset A88X. Notre test reposera donc sur une carte mère ASRock FM2A88X+ Killer mais cartes à base d’A78 et A58 sont aussi compatibles.

01

Les Kaveri sont des APU, c’est-à-dire qu’ils intègrent un contrôleur graphique évitant de devoir systématiquement faire appel à une carte dédiée.

Pour rappel l’architecture Kaveri succède à la génération précédente Trinity. Elle passe donc d’une finesse de gravure de vingt-huit nanomètres contre trente-deux précédemment.

Ce procédé implique un recours à des tensions plus faibles. La consommation électrique est donc moins importante tout comme le dégagement thermique.

En les concevant, le fondeur axe principalement ses recherches sur un rendement optimal afin d’aboutir à un niveau de performances élevé tout en conservant une consommation et une dissipation thermique faible. L’A10-7800 profite d’ailleurs d’un TDP configurable pouvant descendre à seulement quarante-cinq watts. La valeur maximale sera de soixante-cinq watts.

03

Les unités de calcul des puces AMD Kaveri sont basées sur le concept Steamroller. Il s’agit d’une architecture X86 couplée à GNC (Graphics Core Next) pour la partie graphique.

Le processeur de l’A10-7800 dispose de quatre cœurs Steamroller cadencées à 3.5GHz qui grâce au mode turbo pourront atteindre 3.9GHz. Les jeux d’instruction FMA4/3, AVX, AES, XOP sont supportés.

Toutefois il faut savoir que les fréquences indiquées sont les valeurs maximales atteignables. Si l’A10-7800 fonctionne parfaitement à 3.5GHz, c’est uniquement au cas où le GPU n’est pas sollicité.  Sinon le processeur perd 1GHz.

Ce principe de fonctionnement n’est pas si restrictif qu’il n’en a l’air dans le cadre d’une utilisation classique. Les occasions de faire appel simultanément au CPU et au GPU se situent en jeu.

Or la fréquence abaissée d’un gigahertz n’est pas un facteur limitant. Par contre en jouant la carte du calcul parallèle, AMD réduit la puissance de calcul disponible.

04

La capacité totale de la mémoire cache est de 4MB répartie équitablement en deux groupes de deux unités de calcul Steamroller.

Le GPU intégré dans l’APU est référencé Spectre. Il comprend 2.14 milliards de transistors, 512 unités de calcul et 8 ROPs. Sa fréquence est de 720MHz.

La mémoire étant partagée avec celle du PC, 1024MB sont attribués et leur fréquence dépendra de celle de la RAM.  Il est donc en tout point identique à celui présent dans l’A10-7850K. Il supporte les API DirectX 11.2 et Mantle, l’OpenCL 1.2, l’OpenGL 4.4, AMD Eyefinity et les résolutions 4K.

Enfin Spectre est compatible avec le standard DisplayPort 1.2.

La plateforme FM2+ apporte de son côté la norme PCI Express 3.0, la technologie CrossFire (A88X uniquement) et la gestion de la RAM à 2133MHz.

De plus AMD uniformise au maximum les unités de calcul du CPU et du GPU afin qu’ils puissent travailler en parallèle. Notre article se concentrera d’ailleurs principalement sur ce concept reposant sur HSA.

05

A l’origine un processeur est dédié à des types de calculs prédéfinis très précis et il en est de même pour le GPU dédié à l’affichage graphique.

Les développeurs en collaboration avec les plus grandes marques dont AMD ont réalisé des prouesses afin que les professionnels puissent utiliser la puissance des processeurs graphiques pour des taches de calculs démesurées.

Cette technique de calcul parallèle s’est ouverte au grand public et elle est désormais disponible pour de nombreux usages comme la CAO, le traitement d’images et de vidéos.

06

Malheureusement les différents standards disponibles qu’ils soient propriétaires ou libres n’aident pas vraiment à aller vers une démocratisation attendue et souhaitée. A ce jour les logiciels les plus populaires peinent à intégrer cette technologie. Et quand elle présente, les gains en termes de rapidité ne sont pas toujours au rendez-vous.

AMD TrueAudio se chargera d’apporter la meilleure immersion audio possible aux joueurs. Son rôle est d’attribuer le rendu de certains effets sonores au GPU dans le but d’économiser la puissance de calcul du processeur. Une nouvelle fois, cette fonctionnalité devra être supportée par les jeux en questions pour en profiter.

Enfin l’A10-7800 possède son propre accélérateur de décodage de vidéos compressées. Il allège le processeur de taches de calculs supplémentaires et prend en charge les formats les plus populaires.

02

Deux spécifications distinguent les trois nouveaux APU présentés par AMD. Elles concernent le nombre de cores ainsi que les fréquences.

L’A10 7800 intègre 12 cœurs dont 4 pour le CPU cadencés à 3.5/3.9 GHz.

L’A8-7600 intègre 10 cœurs dont 4 pour le CPU cadencés à 3.1/3.8 GHz.

L’A6-7400K intègre 6 cœurs dont 2 pour le CPU cadencés à 3.5/3.9 GHz.

Son suffixe « K » indique que son coefficient est débloqué et permet donc la pratique de l’overclocking.

Arion est une application de rendu graphique basée sur le moteur Arion 2 Technology (RCSDK). 

 Il est optimisé pour profiter de toute la puissance de calcul disponible de toutes les puces qu’elles soient de type CPU ou GPU. Le résultat est exprimé en points.

arion

Arion est l’un de nos rares tests à limiter l’influence de l’intégration des unités de calcul GPU dans la tache demandée. Seulement quatre points sont gagnés e faisant appel à la bibliothèque OpenCL.

Basemark intègre quatre types de taches de calcul: Simulations de physique, manipulation d’image et de vidéo puis le rendu de fractales.

basemarkcl_shoot

Le score est exprimé en points.

basemark

Sous Basemark, l’A10-7800 d’AMD dévoile tout son potentiel en faisant appel à OpenCL. Les unités de calcul du GPU permettent de multiplier les gains par 40 pour dépasser les 80 points.

Compubench est un benchmark polyvalent qui teste les performances en termes de calcul parallèle.

compubench

Nous utilisons le test “T-Rex” optimisé pour OpenCL. Le score est donné en images par secondes.

compubench_results

Une seconde fois, Compubench montre bien tout l’intérêt de faire appel à des applications compatibles OpenCL car si le CPU atteint le score de 0.26 points, le cumul du GPU permet d’atteindre 1.662 points.

Comme son nom l’indique, cRARk se charge de retrouver les mots de passe des archives de type RAR.

crack_shoot

Il s’utilise en ligne de commande et son score est exprimé en nombre de mots de passe par secondes.

crark

cRARk démontre à son tour les capacités du GPU de l’A10-7800 en termes de puissancec de calcul. En limitant le test au CPU uniquement, nous atteignons 236 passwords par seconde. Avec le GPU activé, le score explose avec pratiquement 2400 passwords par seconde soit une vitesse dix fois plus rapide!

Luxmark est l’un des benchmarks les plus populaires et on le retrouve systématiquement dans tous les tests dédiés à l’OpenCL.

Son principe est de calculer un rendu.Le score est exprimé en points.

luxmark

Luxmark est lui aussi capable de profiter de toute la puissance de l’APU d’AMD A10-7800 en passant de 202 points à 350 points une fois le GPU sollicité.

Musemage est un outils de traitement d’images. Nous l’avons sélectionné car il intègre son propre benchmark.

musemage_shoot

Il se charge d’appliquer plusieurs filtres à grand nombre d’imageset le score est exprimé en points.

musemage

L’APU A10-7800 gagne dix secondes sur une tache de calcul opérée à l’aide de Musemage pour passer sous la barre des quinze secondes.

Nbodyen est un simulateur de physique calculant l’interaction de corps entre eux.

bigbang_shoot

Il s’agit d’une application Java dont le résultat est exprimée en points.

nbodyen

Le processeur de l’APU AMD A10-7800 atteint 65 points et le score explose littéralement avec pratiquement 1200 points à l’aide de son GPU.

Pcmark de futuremark n’est plus à présenter. Il est incontournable quand il s’agit de mesurer les performances d’un PC.

pcmark_shoot

Nous nous appuyons sur la dernière version 8 pour ce test.

pcmark

Sous PCMark, l’A10-7800 obtient le score de 2366 points sur notre plateforme de test. En activant l’accélération matérielle, le score passe alors à 3258 points soit pratiquement mille points de gagnés.

RatGPU est une application de rendu de Ray-Tracing supportant les références du genre comme Maya ou 3D Studio Max.

ratgpu

RatGPU calcule diverses images selon trois niveaux de qualité afin d’aboutir à un score exprimé en secondes.

ratgpu

Notre dernier outil de mesure montre lui aussi de sérieux gains en termes de puissance de calcul grâce à l’excellente gestion d’OpenCL de l’10-7800.

3DMark

futuremark_logoFuturemark, le célèbre éditeur de la référence en matière de benchmark dédié aux cartes graphiques: 3DMark 2011 propose une nouvelle version incluant trois séries de tests: Ice Storm, Cloud Gate et Fire Strike.

Cloud Gate est conçu pour les plateformes “performance” en mettant l’accent sur les effets Post Processing et effets de particules. Une seconde séquence s’adresse aux éclairages volumétriques mais en employant un faible niveau de géométrie.

Le troisième test de Cloud Gate simule les effets physiques sur les objets rigides et déformables.

3DMark de Futuremark est disponible sur www.futuremark.com

cloudgate

Nous utilisons les paramètres proposés par défaut.

 

3dmark

L’APU AMD A10-7800 est suffisamment véloce pour dépasser les 5000 points sous Sky Diver et atteint 1362 points sur Fire Strike.

Tomb raider 2013 à longtemps été attendu pour pouvoir enfin profiter des dernières technologies en matière de rendu 3D. Il inclut une fonctionnalité exclusive “Tress FX” dédié à la modélisation des cheveux de l’héroïne Lara Croft.

TombRaider_2013-03-17_11-37-09-73

En niveau de qualité basse, tous les paramètres sont désactivés ou réduits au minimum.

En niveau intermédiaire, le niveau de qualité de texture est à 2, Tress Fx est désactivé, l’anti aliasing est configuré à 2, les ombres sont paramètrées à 1 et les réflexions ont un niveau de 1 également. La tessellation est désactivée.

En niveau élevé, toutes les options sont au maximum et activées.

TR

Tomb Raider est l’un des jeux les plus représentatifs car il montre une excellente vue des capacités d’un GPU pour les titres moyennement exigeants. En mode Performance, l’A10-7800 offre une fluidité offrant un réel confort de jeu. Le mode Quality ne sera pas accessible sans saccades. 

Bioshock Infinite est le troisème volet d’une saga connaissant un réel succès auprès de la communauté des gamers.

bioshock_infinite

Ce dernier repose sur deux résolutions: 1680×1050 et 1920×1080.

Le niveau minimal est paramétré de façon à privilégier les performances au niveau de détail. Par conséquent, toutes les options sont désactivées ou réglées au minimum.

En niveau intermédiaire, nous faisons appel au mode “High”et enfin en qualité maximale, nous employons le mode “Ultra”.

bio

Bioshock est le premier titre à montrer que l’APU AMD A10-7800 serait capable à assurer une bonne fluidité en mode Quality. En mode performance, il atteint 63.6FPS. Nous n’avons pas mesuré de mode Quality car notre application de mesure à refusé d’appliquer la résolution de 1680×1050 pixels.

Enfin nous pouvons intégrer dans nos tests un benchmark fiable et représentatif: Hitman Absolution.

Hitman-Absolution-9 

Le niveau minimal est paramétré de façon à privilégier les performances au niveau de détail. Par conséquent, toutes les options sont désactivées ou réglées au minimum.

En niveau intermédiaire, nous faisons appel au mode “High”et enfin en qualité maximale, nous employons le mode “Ultra”.

 hit

Hitman compte parmi les titres les plus intéressants de notre test car il est très représentatif des configuration milieu de gamme avancées. L’A10-7800 d’AMD est parfaitement capable de faire fonctionner ce titre en mode performance avec plus de 30FPS.

Nous démarrons notre analyse des températures et de la consommation de notre APU de test avec une surveillance des fréquences du processeur et du GPU.

temp1

 Tout comme l’A10-7850K, l’A10-7800 n’atteint que très rarement sa vitesse maximale de 3900MHz. Par contre il ne descend jamais en dessous de sa fréquence nominale de 3.5GHz si le CPU est uniquement sollicité.

Par contre quand le GPU est en charge, notre deuxième séquence à partir de la 180ème seconde, le CPU perd 1000MHz. Il fonctionne donc à 2500MHz. Le GPU lui garde sa fréquence nominale de 750MHz.

temp2

 Nous avons équipé l’APU AMD A10-7800 de l’un des meilleurs ventirads disponibles sur le maché: le Noctua NH-D15 afin d’éviter toute limite en termes de tempéraures.

La première phase ou le CPU seul est en charge montre des températures proches de 70°C. Une fois le GPU en charge simultanément avec le CPU, la température est plus basse car le CPU perd 1GHz et le contrôleur graphique fonctionne à seulement 750MHz.

temp3

 Observons à présent la tension du CPU. L’A10-7800 nécessite 1.4V, CPU en charge uniquement et tombe à seulement 1.2V si le GPU est en charge. Au repos, moins d’un volt sont injectés au CPU.

temp4

La consommation du CPU atteint un maximum de 90 Watts si le GPU est au repos. Ce dernier reste alors en dessous des 20 Watts. Une fois en charge ce dernier reste sous les 40 Watts tandis que le CPU dépasse légèrement les 60 Watts.

En déclinant sa famille d’APU « Kaveri », AMD élargit son offre avec trois nouveaux modèles : L’A6-7400K, l’A8-7600 et enfin notre version de test référencé A10-7800.

IMGP9778

Ils succèdent donc aux A10-7850K et A10-7700K qui nous avaient convaincu grâce à un rapport performances consommation excellent.

L’A10-7800 est donc une alternative des plus intéressantes sur de nombreux points. Kaveri apporte des fonctionnalités riches et polyvalentes qui ne manquent pas d’attrait.

Nous avons pu apprécier tout le potentiel de cet APU en faisant appel à OpenCL, un langage permettant d’utiliser la puissance de calcul du GPU pour des taches habituellement réservées au CPU.

En fonction des applications employées les gains sont plus ou moins élevés mais nous avons surtout pu constater qu’OpenCL ne se limite pas à des rendus graphiques sous Photoshop.

label 59hardware recommandeL’APU AMD A10-7800 sait également exploiter cette technologie à travers des logiciels populaires comme Winzip, LibreOffice ou Musemage.

En plus de faire preuve d’efficacité dans une utilisation classique, le nouveau Kaveri est également capable de faire fonctionner des jeux récents confortablement.

D’ailleurs l’A10-7800 ne se contente pas d’une qualité graphique minimale car son GPU est assez véloce pour donner l’accès à un niveau « Performance » bien plus immersif et ludique.

Au lancement, le tarif de l’A10-7800 est annoncé à 155 dollars ce qui devrait logiquement le placer entre l’A10-7850K et l’A10-7700 soit environ 150 euros. Il demeure donc un excellent choix pour sa polyvalence et son niveau de performances en jeux comme en applications. L’A10-7800 intéressera d’avantage les utilisateurs dont l’overclocking est accessoire et préférant limiter la consommation énergétique.

Les +alt

fleche Rapport Performances / Consommation
fleche Performant en jeux
fleche OpenCL parfaitement maîtrisé

 fleche CPU sous cadencé quand le GPU est sollicité

Commentaires
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0