in

Antec GX300 Window : Test et Avis

IMGP0731

Antec succombe une nouvelle fois aux charmes de la tendance « gaming » en proposant un nouveau boitier économique mais très ambitieux : le GX300 Window.

Bien que son tarif plafonne aux alentours des soixante euros, le GX300 Window intègre tous les raffinements des modèles plus haut de gamme.

Au catalogue de la marque, il partage sa catégorie avec cinq autre modèles dont deux se remarquent par l’absence de fenêtre. Au dessus du GX300, figurent le GX500 puis le GX700 et enfin le GX900.

Au format moyen tour, le dernier boitier Antec es tout d’abord décliné en différents coloris : noir, orange ou blanc ce qui permettra aux joueurs de confectionner une tour personnalisée et ethétiquement réussie.

En termes de capacités, le GX300 Window a tout pour répondre aux configurations les plus musclées. Il accepte jusqu’à six unités de stockage interne, une carte mère ATX, micro-ATX ou mini ITX.

Les sept slots d’extension autoriseront de nombreuses cartes graphiques dont la longueur maximale est validée pour quarante centimètres. Antec a vu large avec les quatorze centimètres disponibles pour le ventirad CPU et la fenêtre transparente laissera entrevoir les entrailles du PC.

La connectique reste des plus classiques avec deux connecteurs USB dont un supporte la norme 3.0 accompagnés de l’incontournable mini jack audio.

Le refroidissement est particulièrement à l’honneur au sein du GX300 Window avec cinq emplacements pour ventilateurs de douze centiimètres. Deux sont fournis et prennent place en façade ainsi qu’à l’arrière. Ils pourront être complétés avec un ventilateur supplémentaire à l’avant et les deux derniers seront logés au sommet du GX300 Window.

A noter qu’il dispose également d’un système d’éclairage interne personnalisable grâce à un intérrupteur à trois positions qui influe également sur le régime des ventilateurs.

Le GX300 Window mesure 48.5cm par 47.5cm pour 18cm de large. Ces dimensions offrent tout l’espace nécessaire afin d’accueillir les configurations les plus imposantes.

IMGP0728

Tout d’abord sa première spécificité est sa légère inclinaison. Le GX300 Window est équipé d’un pied surélevé côté façade. De plus les paroies latérales sont extrudées ce qui lui permet de gagner légèrement en volume.

Sans ce détail, notre ventirad de test, le Noctua NH-D15 ne rentrerait pas.. De plus le sommet de la tour profite elle aussi d’un compartiment surélevé même si son usage nous paraît relativement limité.

Cette façade agrémentée du logo de la marque présente trois baies 5.25’’ et la martie blanche s’illuminera de bleu aux souhaits du joueur.

IMGP0743

L’arrière du GX300 Window demeure classique avec l’emplacement pour l’alimentation en bas, sept équerres PCI et un ventilateur de 12cm.

IMGP0734

Le haut du boitier présente un interrupteur de mise sous tension en forme de triangle. Sont également présentes les deux incontournables LED d’activité (mmise sous tension et disque dur).

En termes de connectique, le GX300 Window se contente du minimum, deux USB dont un en 3.0 puis les mini jack audio. Le dernier bouton est évidememnt celui de réinitialisation.

Un réceptacle laisse penser à la présence d’un dock pour disque dur mais au final il n’en est rien car cette baie est dépourvue de toute connectique.

Un dernier bouton poussoir à trois positions permet d’intervenir sur le régime des ventilateurs ainsi que sur l’éclairage interne du boitier.

Nous apprécions fortement la position intermédiaire permettant l’arrêt de cet ensemble.

IMGP0736

Chaque côté de la façade est percéee d’une multitude d’aérations visant à optimiser le flux d’air à l’intérieur du boitier.

IMGP0737

Le niveau de finition est des plus corrects pour un modèle de cette gamme.

IMGP0738

Le dessous du GX300 Window offre une aération spécifique dédiée à l’alimentation et nous pouvons constater l’importante différence de hauteur entre le pied avant et celui positionné à l’arrière.

Une fois les portes retirées, nous pouvons découvrir l’espace interne du boitier en plus de son inclinaison longitudinale.

IMGP0744

En premier lieu, nous visualisons une conception ultra classique avec une carte mère positionnable en haut à gauche, l’aimentation en bas et toutes les baies réservées au stockage sont placées à droite, derrière la façade.

Elles profitent de tiroirs simplifiant un maximum toute maintenance au niveau des disques durs. Les six emplacements 3.5’’ compatibles 2.5’’ laissent aux utilisateurs la possibilité de bénéficier d’importants espaces de stockage. Toutefois il exigent encore l’utilisation de vis pour la fixation des disques.

IMGP0745

Bien que le GX300 Window vise un tarif très aggressif, la marque à toutefois prit soin d’intégrer de nombreux évents qui faciliteront le passage des câbles à l’arrière du boitier.

A l’arrière du GX300 Window, nous sommes étonnés de l’absence d’espace à l’arrière du support de carte mère. Toutefois la porte latérale étant extrudée, les câbles trouveront l’espace néccessaire mais minimum pour un tel câblage.

IMGP0747

La baie supérieure pouvant contenir à elle seule trois unités est extactible afin de laisser plus de place à la carte graphique. Il s’agit d’une simple plaque à dévisser.

A noter également que le mécanisme de fixation de la façade est tel qu’il nous paraît risquer de l’ôter dans le but d’intervenir sur la ventilation avant sans risquer la détérioration.

Sans contrefaçon, l’assemblage du GX300 Window est loin d’être aisé si l’on sélectionne des composants volumineux. Même s’il dispose de nombreux évents destinés au passage des différents câbles, le volume du boitier laisse peu de place pour les mains.

IMGP0749

A titre d’exemple, le connecteur d’alimentation CPU est totalement inaccessible en optant pour un ventirad très imposant. Seule les baies de stockage sont suffisamment large pour un câblage rapide et propre.

Il nous a fallu plusieurs heures afin d’aboutir à un résultat à la hauteur de nos exigences. 

A l’arrière du GX300 Window, nous avons pu apprécier l’agencement très pratique des différents supports de fixation des câbles. Avec une grande patitence, les utilisateurs pourront réaliser un assemblage de qualité et optimisé pour un refroidissement optimal.

IMGP0748

Même si la porte arrière dispose d’un peu d’espace pour les câbles, la fermeture exigera un pression importante afin qu’elle puisse être fixée. Bien évidemment, le recours à une alimentation moins puissante et donc aux câbles plus fins n’engendrera pas ce léger désagrément.

Parmis les petits plus du GX300 Window, la marque a prévu des évents compatibles avec les cartes mères au format mini ITX en plus d’un large espace dégageant le backplate du socket.

Un simple pied en caoutchouc recyclé fixé à l’aide d’adhésif double face donne la mesure de l’espace disponible pour les câbles.

Les effets lumineux sont à brancher via un double connecteur molex. Il aurait été plus pratique s’il avait été compatibles avec ceux des ventilateurs. Le connecteur Molex étant voué à disparaître.

Pour plus  de compréhension, nous avons relevé les vitesses correspondantes aux tensions appliquées par les deux positions du rhéobus au ventilateur.

Le relevé “sans capot ” correspond aux mesures capot ôté et ventilateurs du boîtier débranchés.

Attaquons par les températures, sujet brûlant pour ces “petits” boîtiers.

temp_cpu

 Le faible écart entre nos différentes configurations montre les bonnes performances du GX300 . De plus ces bons résultats sont confortés par un faible écart entre le mode Low et le mode High. On en déduit que le boitier conserve des températures correctes sans devoir faire appel à une forte ventilation.

temp_chipset

 Tout comme le processeur, le chipset reste stable en températures et pousser les ventilateurs au maximum apporte un gain assez faible.

temp_cartemere

 En charge, la sonde de la carte mère montre tout l’intérêt d’une ventilation efficace car les gains sont de l’ordre de 3°C.

temp_gpu

 La carte graphique conserve constamment de bonnes températures en charge et montre une nouvelle fois le peu d’intérêt de forcer la ventilation. Le GX300 est performant en mode Low.

fan_cpu_tab

 Le ventilateur CPU baisse de régime une fois ceux du boitier en mode High. Ils apportent un flux d’air plus efficace et celui du processeur peut donc tourner moins vite. Au repos nous observons un rythme constant.

fan_cha_tab

 Les ventilateurs fonctionnent à bas régime à 750RPM environ et passent à 1200RPM en mode High.

db1

 Passons aux nuisances sonores, un point important vu les prétentions du GX300 et force est de constater qu’il est inaudible au repos avec à peine plus de 36dB.

En charge également le GX300 se fait extrêmement discret avec un peu plus de 40dB toujours en mode Low.

db2

A un mètre, un distance plus représentative, le silence est pratiquement absolu avec seulement 34.3dB en charge et en mode Low.

Dans le but de mettre en évidence l’efficacité du boitier en termes de refroidissement, nous oberservons les courbes de températures en fonction du régime des ventilateurs.

Nous obtenons ainsi la meilleure vue possible concernant le profil de ventilation optimal.

cpu_temps

 Observons à présent les températures CPU où une fois en charge, les valeurs stagnent.

chipset_temp

 Passons au chipset qui tarde à refroidir après la charge mais ce comportement n’est pas lié au boitier. Dans tous les cas les températures sont très bonnes car inférieures à 45°C.

CM_temps

 Concernant la carte mère, nous découvrons une petite différence selon les configurations employées. Quelques degrés séparent le mode boitier ouvert des modes boitier fermé. Quelque soit le régime des ventilateurs, les résultats sont similaires.

gpu_temps

 Notre carte graphique est très bien refroidie au sein du GX300 car les courbes sont parfaitement identiques.

cpu_fan

 Le ventilateur du processeur doit fonctionner à un régime un tout petit peu plus élevé en mode Low. Les fans de silence préfèreront cette configuration au mode High qui génère plus de nuisances sonores.

chassis_fan

 En mode Low les ventilateurs de boitier fonctionnent à un régime parfaitement stable. Etonnament, en mode High les ventilateurs on tendance à baisser leur régime une fois la machine en charge.

gpu_fan

Enfin la turbine de la carte graphique adapte parfaitement son régime selon les températures du GPU.

Le ton est donné avec ce nouveau boitier Antec GX300 Window qui sait se montrer dans un premier abord très convaincant. Il présente en effet de nombreuses fonctionnalités et s’approche donc des boitiers dits haut de gamme.

IMGP0732

Chaque élément a été pensé afin qu’au final le PC assemblé ait tout d’un grand. Nombreuses baies de stockage dont trois amovibles, câble management, éclairage personnalisable et ventilation conséquente sont autant d’indrédients qui ne manqueront pas de satisfaire la majorité des attentes des joueurs.

Nous retiendrons également que le GX300 Window est bien moins coûteux que grand nombre de modèles concurrents avec un tarif proche d’une soixantaine d’euros. En généralisant largement, ce type de prestation peut facilement s’approcher d’une centaine d’euros.

Mais sans réelle surprise, le GX300 Window d’Antec n’atteint pas tout à fait la qualité des produits précités. Afin de respecter un budget serré, il doit entreprendre quelques concessions. La première concerne l’épaisseur des matériaux comme l’acier.

Plus fin, il limitera la rigidité de la tour même si la carte graphique joue un rôle important sur ce critère. Ce choix permet surtout de réduire le poids du châssis ce qui peut être au final un atout.

label 59hardware recommandePar contre, la place relativement faible à l’arrière de la carte mère limite légèrement les possibilités de disposition des câbles. Un centimètre à peine aurait suffit à largement améliorer la situation.

Le principal point améliorable provient du volume disponible au sein du GX300 Window. S’il est possible d’y installer les composants les plus imposants, l’espace se réduit pour toute manipulation interne.  Par conséquent le montage est presque délicat et exige de la patience.

C’est la principale différence existant entre le GX300 Window et les boitiers haut de gamme qui restent bien plus faciles à monter.

Au final le boitier Antec GX300 Window conviendra parfaitement à la majorité des joueurs préférant limiter leur budget sur le boitier en faveur par exemple du processeur ou de la carte graphique.

Par conséquent la marque a opéré un excellent choix stratégique et le GX300 Window et une réussite pour un PC gaming efficace et moderne.

Les +alt

fleche Niveau de finition
fleche Câble management
fleche Conception évoluée

 fleche Espace limité pour les câbles

 

Commentaires
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0