in

Antec High Current Pro 1000 Platinum : Test et Avis

Antec HCP 1000 Pla (2)

Encore un poids lourd des alimentations pour le test d’aujourd’hui, nous allons tester l’Antec High Current Pro 1000 Platinum. Comme ses consœurs de la série HCP elle s’oriente vers les hautes performances, autrement dit elle supporte des charges très élevées sur des délais très courts, sacré exercice pour un bloc.

La série HCP repose sur six alimentations, trois sont labélisées 80 Plus Or en version 750, 850 et 1200 Watts et trois sont sous 80 Plus Platinum en 850, 1000 et 1300 Watts. C’est donc une série haut-rendement que nous propose Antec, si nous rajoutons une gestion de la connectique très particulière et une garantie produit de sept ans, voila qui aiguise notre curiosité…

Antec HCP 1000 Pla (1)

C’est un bloc qui reprend les mêmes codes que la série HCP, elle est de couleur noire avec une finition granitée.

spe_1

Le bundle est à l’échelle de la gamme HCP, simple et complet, un petit sac pour l’alimentation et un pour les cordons modulaires, la visserie est livrée ainsi que des colliers Rilsan pour l’agencement dans le boîtier..
Elle affiche la même profondeur que la HCP 1300 Platinum testée précédemment soit 190 mm, ajoutez 30 mm avec les câbles montés.

Antec HCP 1000 Pla (4)

Le panneau arrière et assez encombré car il reçoit les connecteurs modulaires, Examinons les.Antec HCP 1000 Pla (4)

Il y a cinq connecteurs 16 broches, chacun est composé de deux connecteurs 8 broches soit en tout 10, sont disponibles deux pour le 12V1 et le 12V2, trois pour le 12V3 et le 12V4.
Toutes les combinaisons sont possibles, le connecteur 24 broches de la carte mère est décomposé en deux connecteurs, un 16 et un 8 broches. Si le 16 est à positionner sur l’emplacement indiqué (12V1) , le 8 du second connecteur peut être branché sur un des autres rails.

Il en va de même pour les PCI-E, une carte graphique équipée de deux prises pour son alimentation peut profiter des rails 12V2, 12V3 et 12V4 par combinaison de deux d’entre eux.
connecteurs
La dotation en connectique est correcte, les cordons sont gainés et de bonne facture, ils sont de bonnes longueurs pour permettre une intégration dans un boîtier de grande taille. Signalons que tous les cordons sont assombris pour plus de discrétion dans le boîtier.
Un connecteur nommé OC Link est présent, en le reliant à une autre alimentation HCP Platinum il est possible de les faire démarrer toutes les deux en même temps, pour plus de puissance disponible en cas de besoin ce qui ne devrait pas être le cas…

Affectation des rails :
12V1, carte mère, périphériques,
12V2, 12V3 et 12V4 libres.

Antec HCP 1000 Pla (4)

Comme nous venons de le constater la HCP 1000 comporte quatre rails 12 Volts de 40 Ampères chacun, le 3,3 et le 5 Volts affichent 25 Ampères. La technologie DC to DC est implantée, la fourniture des 3,3 et 5 Volts est directement issue du 12 Volts redressé, cela limites les pertes et apporte plus de stabilité.
CircuitShield est présent, il consiste en une série de protections internes au bloc visant à protéger les composants du PC et l’alimentation en cas de problèmes, sont implantés :
Une protection contre les surintensités (OCP), une protection contre les surtensions (OVP), une protection contre les sous-tensions (UVP), une protection contre les court-circuits (SCP), une protection contre les surcharges (OPP), une protection contre les surchauffes (OTP) et uneprotection contre les surtensions transitoires (SIP).

Notre HCP 1000 est labélisée 80 Plus Platinum ce qui indique que son rendement maxi est supérieur à 92 %, il a été mesuré à 92,29 %.

Elle est conforme aux prescriptions ErP Lot 6: 2013, elle ne doit pas consommer plus de 0,5 Watts en veille.

Le refroidissement repose sur un ventilateur de 135 mm à double roulement à billes, il est étiqueté Delta Electronics AFB1312M-SM02, il est annoncé à 2100 Tr/min, il équipe toute la gamme HCP Platinum.

plateforme-005Tout d’abord la plateforme de test :

  • Processeur : Intel Core i7 980 X @ 4226 MHz
  • Ventirad : Noctua NH-D14
  • Carte mère : Gigabyte GA-X58A
  • Carte graphique : Zotac et Gainward GeForce GTX 295 sous SLI
  • Mémoire : 3 x 2 Go OCZ- Blade PC3 16000
  • SSD Plextor PX-128M5Pro

    Les relevés se feront après 30 minutes de mise en chauffe via OCCT en position “Power Supply” et une période de repos de 15 minutes, cinq environnements représentant une utilisation standard seront alors lancés :

  • Le premier au repos sous Windows,
  • Le deuxième sous IntelBurnTest, c’est un logiciel de charge orienté processeur,
  • Le troisième nous ajoutons FurMark au test précédent, c’est un logiciel de stress pour processeur graphique,
  • Un retour sous Windows,
  • Enfin arrêt de la machine.

    Affectation des rails :

    12 V1 : Carte mère, périphériques
    12 V2 : Processeur
    12 V3 et V4 : Cartes graphiques

    L’intégralité des mesures sera effectuées trois fois de suite, une moyenne sera réalisée.

    Les relevés

    Pour les tensions nous nous attacherons au trois valeurs représentatives, le 3.3, le 5 et le 12 volts, cette dernière tension fera l’objet de deux mesures, une sur le connecteur ATX/EPS dédié au processeur, mais aussi sur un connecteur Pci-E de la carte graphique.
    Les autres tensions seront relevées sur le connecteur 24 broches de la carte mère et seront présentées sous forme de synthèse..

    Le rendement

     Nous nous pencherons ensuite sur le rendement en mesurant la puissance réelle. C’est la partie dédié au 80 Plus, dans le cas d’un bloc labélisé Or cela sous-entend un rendement de 87, 90 et 87 % à 20, 50 et 100 % de charge.
    La meilleure valeur se situe à 50 %, l’idéal est donc d’évoluer dans cette zone le plus possible, cela sous-entend une machine qui consomme de 300 à 400 Watts en aval (environ 333 à 444 Watts en amont*) pour un bloc donné pour 700 Watts.
    Pour la position repos, la bonne valeur serait une consommation en aval de 140 Watts (155 Watts environ en amont*).
    *Puissance consommée à la prise sur la base d’un rendement de 90 %.

    Un rappel sur le label 80 Plus, il est basé sur le rendement et comme son nom le laisse présager il labellise les alimentations ayant un rendement de plus de 80 % à 20, 50 et 100 % de charge. D’autres classifications sont apparues, beaucoup plus exigeantes, valeur sous 115 Volts, alimentations standards :

    82 %
    85 %
    82 %
    85 %
    88 %
    85 %
    87 %
    90 %
    87 %
    Label /Charge du bloc
    10 %
    20 %
    50 %
    100 %
    80 Plus
    80 %
    80 %
    80 %
    80 Plus Bronze
    80 Plus Argent
    80 Plus Or
    80 Plus Platinum
    90 %
    92 %
    89 %
    80 PLus Titanium
    90 %
    92 %
    94 %
    90 %

    Sous 230 Volts (la tension européenne) , alimentations standards, redondantes pour serveurs :

    81 %
    85 %
    81 %
    85 %
    89 %
    85 %
    88 %
    92 %
    88 %
    Label /Charge du bloc
    10 %
    20 %
    50 %
    100 %
    80 Plus Bronze
    80 Plus Argent
    80 Plus Or
    80 Plus Platinum
    90 %
    94 %
    91 %
    80 Plus Titanium
    90 %
    94 %
    96 %
    91 %

    La température

    Une sonde est placée à 20 cm du bloc nous donnera la température ambiante, une seconde sonde sera positionnée sur le dissipateur le plus chaud à l’intérieur du bloc.
    Nous analyserons le delta, (température intérieure moins température externe), sachant que les différents composants préfèrent une certaine stabilité à ce niveau. Cela nous permettra de mieux appréhender la stratégie de refroidissement du fabricant.

    Le sonore

    Trois relevés suivant les trois premiers environnements du test, le sonomètre sera positionné à 5 cm du bloc puis à un mètre.

    Nous débuterons nos tests par les tensions, elles sont au nombre de trois, 3,3 V, 5 V et 12 V, si les deux premières sont beaucoup moins sollicitées qu’auparavant le 12 V est resté essentiel.
    Pour cette tension nous avons résumé les relevés des 12 V processeur et carte graphique sur le même graphique, en dessous les synthèses.

    Pour les autres tensions, nous avons représenté les résultats sous forme de synthèse uniquement.
    Les limites des prescriptions ATX sont représentées sur l’axe chiffré, à savoir +/-5 % de la valeur nominale.

    12 Volts

     12V

    scpuscg

    Les chutes de tensions sont très correctes avec notamment 0,01 Volts Repos/Test1 pour le processeur, pour les cartes graphiques nous avons relevé 0,01 et 0,31 Volts repos/test1 et test2.

    3,3 et 5 Volts sur connecteur ATX 24 broches

     s3s5

    Conformes aux prescriptions ATX.

    Penchons nous sur le rendement de notre bloc via la puissance consommée

    Les graphiques reprennent à gauche l’intégralité des relevés pendant les cinq modes qui constituent notre test, à droite la synthèse qui affiche le relevé mini, moyen et maxi.

    Puissance consommée

    wattswatt

    Des niveaux de consommation électrique tout à fait en accord avec son label 80 Plus Platinum, elle  est conforme aux prescriptions ErP Lot 6 avec moins de 0,5 Watts en veille.

    Températures

    Nous allons ici nous intéresser à la température interne de l’alimentation et donc à son système de refroidissement.
    Les graphiques reprennent les relevés des températures internes diminuées de la température ambiante, les données sont donc exprimées en delta.

    temp

    Une gestion du refroidissement étonnante, avec près de 86 % de charge le ventilateur n’augmente pas son régime de rotation, il est d’une constance rare. Nous avons mesuré une tension de 5,02 Volts bloc au repos et de 5,10 Volts à plus de 80 % de charge.

    Nuisances sonores

    Les nuisances sonores seront mesurées sur la vitesse maximum du ventilateur par phases du test.

    db

    Avec une telle linéarité du régime de rotation du ventilateur et surtout sa faible tension d’alimentation le résultat était attendu, très bonne discrétion.

    Avec cette High Current Pro 1000 Platinum Antec complète à merveille cette série, cela porte à trois les modèles labélisés 80 Plus Platinum, 850, 1000 et 1300 Watts, voila qui apporte ainsi un choix plus grand.

    Antec HCP 1000 Pla (2)

    Les performances tant au niveau de la stabilité qu’au niveau de la consommation et des nuisances sonores sont conformes à ce qu’on peut attendre de cette série, tout à fait en accord avec son segment, les fortes puissances.

    Label recommandéLe refroidissement tout en étant basé intégralement sur le concept de la thermo régulation affiche présent et de fort belle façon, même si nous aurions souhaité  l’introduction du semi-fanless et de ses trois phases, sans ventilateur, silence et thermo régulation classique. Dans le cadre de certaines utilisations le bloc serait encore plus discret, nous pensons bien sur à celles ne mobilisant pas plus de 30 à 60 % des ressources de l’alimentation.

    Le gestion de la connectique est tout simplement excellente, l’alimentation des cartes graphiques est à la fête car il est possible d’assigner un rail ou un autre avec une extrême facilité.

    Parlons tarification, cette High Current Pro 1000 Platinum est affichée à 220 euros environ, son rapport qualité prix est bon surtout à la vue des plus qu’elle apporte et de sa garantie de sept ans.

  • Performances générales,
  • Discrétion constante,
  • Principe de la connectique,
  • Niveau de garantie, hotline.

  • Pas de mode fanless sous faibles charges.
  • Commentaires
    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Loading…

    0