in

Antec Kühler H2O 950 : Test et Avis

IMGP0554

Antec le spécialiste du boîtier propose alternativement des systèmes de refroidissement liquide pour processeur dont le Kühler H2O 950.

Initialement, ces équipements dits “AIO” (All In One) tentent de simplifier l'installation des watercooling sur mesure.

Pour rappel ils sont composés d'un réservoir, d'une pompe, d'un waterblock et enfin d'un radiateur. Les systèmes de refroidissement liquide “à la carte” profitent de nombreux avantages.

En plus d'être les plus performants et donc de permettre les overclockings les plus poussés, ils sont également extrêmement évolutif car chaque élément peut être upgradé.

En contre partie, ils gardent la réputation d'être encombrants, coûteux et surtout difficiles à installer. Pourtant des marques incontournables ont grandement fait évolué leurs produits en les rendant parfois plus simples à installer qu'un ventirad.

Le Kühler H2O 950 se veut donc “haute performance”, économique et simple installer. Le système étant fermé, aucun entretien n'est à prévoir.

Lui aussi embarque un waterblock, une pompe et un radiateur d’une diagonale de 12cm. Ce dernier cohabite avec un ventilateur de 12cm dont la plage de fonctionnement oscille entre 600 RPM et 2400 RPM.

Une sonde à connecter sur un port USB de la carte mère fournira certaines informations comme la température du liquide ou la vitesse du ventilateur.

Il est difficile de trouver de réelles différences entre les différents systèmes de refroidissement liquides du marché et le Antec Kühler H2O 950 compte bien se démarquer.

IMGP0538

Tous reposent sur un couple radiateur et waterblock. Cette fois la pompe est positionnée sur le ventilateur et s’il tombe en panne, son remplacement sera vraiment délicat.

Le radiateur étant d’une épaisseur de 50mm, la présence de la pompe augmente considérablement le volume final. Sa qualité est semblable aux modèles d’entrée de gamme des kits sur mesure.

IMGP0546

Concernant le waterblock, il nous laisse une très bonne impression grâce à sa large base en cuivre fixée à l’aide de nombreuses vis.

Le système de fixation est largement améliorable. Tout d’abord la plaque de maintien est en plastique. Sa rigidité relative exige un serrage léger sans quoi les écrous l’endommageront.

L’anneau du waterblock compatible Intel et AMD n’est pas pratique non plus. Les pattes réglables bougent facilement ce qui ne simplifie pas le montage. Deux anneaux rigides pour chaque plateforme aurait été un bien meilleur choix.

 

Le montage du Kühler H2O réclamera quelques dizaines de minutes pour les initiés mais bien plus pour les néophytes.

IMGP0541

Tout d’abord il est peu envisageable d’effectuer la pose si la carte mère est installée dans un boitier. La première étape consiste à fixer le waterblock sur le CPU.

La plaque en plastique (backplate) à placer au dos de la carte mère doit être maintenue en même temps que l’on verrouille le waterblock sur son arceau. Le tout doit être vissé à l’aide d’écrous indépendants.

IMGP0550

Ce mécanisme est loin d’être aussi pratique que ceux des waterblocks traditionnels ou un simple ventirad. De plus un serrage inadapté risquera d’endommager le backplate en plastique ce qui n’arriverait pas s’il était en métal.

Dans un second temps, le radiateur est à fixer au boitier du PC et enfin on connectera les câbles électriques (alimentation à brancher sur une prise FAN et USB de monitoring sur un port de la carte mère).

IMGP0551

Les amateurs d’un câblage parfait et invisible auront bien du mal à intégrer les nombreux fils car ils sont trop courts pour passer derrière la carte mère sans rallonge.

Nous aurions bien plus apprécié le Kühler H2O si ces câbles avaient été collés aux tubes du système.

Comme d'habitude, nous relevons les informations disponibles pour chaque élement au repos et en charge pour un CPU Intel i7 4790K stock.

cpu

En étant en dessous des 80°C, le Kühler H2O 950 d'Antec montre bien que l'emploi d'un radiateur de 12cm même épais ne permet pas d'atteindre des températures très basses. La surface de dissipation est bien plus faible qu'un double de 24cm de longueur même s'il est plus fin.

eau

La température de l'eau reste sous les 40°C, une valeur que l'on retrouve sur la plupart des systèmes de watercooling.

rpm

Enfin le régime du couple pompe/ventilo opte pour une progression atypique. Nous nous attendions à rester sous les 1200RPM en charge mais le Kühler H2O 950 à décider d'emboiter le pas avec une forte hausse une fois que le CPU à dépassé les 70°C.

Le Kühler H2O d’Antec est assurément un très bon compromis pour tous ceux souhaitant refroidir efficacement leur processeur.

IMGP0540

Tous les avantages du refroidissement liquide AIO sont au rendez-vous : aucun liquide à manipuler, pas de tuyaux à couper et surtout le Kühler H2O ne nécessite aucun entretien.

La qualité de fabrication est très satisfaisante. Le waterblock répond à nos exigences avec une large surface en cuivre correctement fixée à l’aide de nombreuses vis.

Le radiateur de douze centimètres de côté est un modèle épais bien plus performant qu’une version classique avec ses 5cm au lieu des 3cm.

De plus son outil de surveillance donne de précieuses informations sur la qualité du refroidissement et permet de modifier le comportement du ventilateur.

Au-delà de ces qualités indéniables, le Kühler H2O pourrait être encore plus convaincant notamment sur le système de montage.

Il est regrettable que la backplate soit en plastique car les écrous métalliques qui viennent s'y loger peuvent l'endommager en cas de serrage trop intensif. Le risque est très faible mais malgré nos précautions, nous avons frôlé un endommagement.

De plus le système de fixation du waterblock est bien plus complexe que celui d'un ventirad ou d'un waterblock traditionnel. Dans le cas du Kühler H2O, il faut maintenir simultanément la backplate  au dos de la carte mère, le waterblock sur le processeur et visser le tout avec une hypothétique troisième main.

Nous aurions largement préféré un mécanisme indépendant à fixer dans un premier temps sur la carte mère sur lequel on viendrait placer le waterblock ensuite.

Le logiciel lui aussi pourrait être plus complet. La prise du contrôle du ventilateur est statique. L'utilisateur ne peut donc définir qu'une vitesse constante alors qu'il aurait été plus judicieux de pouvoir configurer une courbe de progression.

Disponible à un tarif proche de quatre-vingt euros, le Kühler H2O 950 est une alternative intéressante à condition d'accepter ses quelques points améliorables.

Grâce au Kühler H2O 950, le refroidissement liquide performant devient accessible à tous en étant bien moins couteux qu’un système à la carte.

fleche Performances correctes
fleche Qualité de fabrication

 fleche Montage

Commentaires
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0