in

Boîtier Antec P9 : Test et Avis

antec p9

Antec dévoile son nouveau boitier référencé P9, un modèle une nouvelle fois conçu pour offrir silence et performances.

Cette nouvelle référence au format moyen tour se veut moderne et évolutif. Compatible avec les cartes mères Mini-ITX, microATX et ATX Standard, le P9 bénéficie de toutes les fonctionnalités attendues pour un boîtier moderne.

Antec est une marque incontournable dans le domaine du PC assemblé. Tout d’abord véritable référence dans la catégorie boitiers, la marque compte aussi à son catalogue d’excellentes alimentation et plus récemment encore de systèmes de refroidissements pour processeurs.

Présent également chez les professionnels le fabricant n’a cessé ses efforts pour proposer des produits de qualités souvent récompensés entre autre pour la finition supérieure de ses modèles.

Riche du succès de ses différentes gammes de produits, Antec se devait de proposer un châssis à la fois performant et économique avec un tarif proche de cent euros et c’est chose faite avec le tout récent P9, un modèle de qualité et silencieux.

Idéal pour une configuration avancée, le nouveau boitier Antec est tout aussi capable d’héberger les plateformes les plus puissantes.

Ce nouveau châssis vise des prestations haut de gamme grâce à l’intégration de nombreux éléments protégeant les composants de la machine. Le P9 dispose de filtres anti poussière, facteur nuisant fortement à l’électronique embarquée et augmentant les températures.

Le dessus profite de toute la connectique indispensable au branchement de périphériques audio mais aussi de composants USB respectant les normes 2.0 et 3.0.

Pour effectuer un montage de qualité, le boitier profite d’un câble management avancé. Les oeillets en plastique permettront le passage de tous les câbles à l’arrière du panier de la carte mère laissant ainsi tout l’espace au flux d’air indispensable à la bonne santé du processeur et de la carte graphique.

La nouvelle référence Antec vise enfin un refroidissement efficace en acceptant jusqu’à neuf ventilateurs et deux sont livrés avec le P9. Il est également compatible avec les systèmes de watercooling. Un radiateur (360mm max) pourra être installé sur le panneau supérieur mais aussi à l’avant (240mm max) et des oeillets ont été placés à l’arrière pour les systèmes externes.

Côté stockage, Antec permet au P9 d’accueillir jusqu’à onze unités de stockage : trois lecteurs optiques ainsi que huit disques durs ou ssd à installer sur les supports amovibles fournis.

Ainsi le boîtier Antec P9 est résolument tourné vers la modernité tout en permettant l’hébergement de composants puissants sans limiter de futures évolutions matérielles.

Le Antec P9 reprend des dimensions des plus classiques avec 48cm de hauteur pour 22cm de largeur et 52cm de profondeur.

IMGP2010

Il saura donc accueillir les configurations les plus puissantes et pourra évoluer en fonction des besoins de chacun. Esthétiquement, ce nouveau modèle est muni d’une façade travaillée et détaillée. Le reste étant noir mat.

Le P9 opte donc pour un look très soigné et le niveau de finition de haut niveau. Il suffit d’ouvrir la porte latérale pour constater la précision de chaque élément constituant ce châssis.

IMGP2082

Les deux connecteurs USB 3.0 cohabitant avec deux USB 2.0 et les mini jack audio sont parfaitement intégrés.

Ils sont secondés par deux boutons Marche/Arrêt et Reset accompagnés d’interrupteurs de gestion de ventilation.

IMGP2084

Sur le sommet du P9, nous découvrons un emplacement pour deux ventilateurs de 12cm ou 14cm. Il est bien entendu comptable avec les systèmes de refroidissement liquide.

Toujours pour préserver la meilleure insonorisation possible, un cache amovible à été fixé. Il évite aussi la prolifération de la poussière.

L’alimentation bénéficie de son propre circuit de ventilation et par conséquent un filtre amovible a été installé sous le P9.

Le démontage des portes du boîtier Antec P9 s’effectue sans heurts. Elles sont fixées à l’aide de vis à main et l’intérieur. Nous apprécions toujours autant la qualité de finition des parois dont l’emboitement sur le châssis s’effectue aisément.

IMGP2067

L’intérieur du P9 laisse rapidement une excellente impression d’espace et d’ergonomie. Compartimenté clairement en deux sections verticales, la partie gauche est réservée à la carte mère tandis que la seconde côté façade est dédiée au stockage.

Cette dernière est composée de deux cages et celle du dessus est amovible pour augmenter l’espace des cartes graphiques.

IMGP2075

A l’arrière, le ventilateur équipant le boîtier est un modèle de 12cm. Sa conception est des plus classiques avec sept pales torsionnées dont le design à déjà largement su faire ses preuves.

IMGP2071

Les huit unités de stockage sont bel et bien à insertion sans outil mais toutefois, il sera indispensable de fixer les unités 2.5” à l’aide de vis.

IMGP2070

L’Antec P9 accueillera également jusqu’à trois lecteurs optiques dont le maintien sera assuré via un mécanisme lui aussi sans outil.

Vide, le châssis semblera éventuellement manquer de rigidité en raison de nombreuses découpes effectuées dans le fond de panier mais une fois les composants installés, ils constituent un ensemble robuste. Sur le sommet, le cache de l’espace réservé aux trois ventilateurs (12cm ou 2x 14cm) optionnels ou au système de refroidissement liquide.IMGP2081

Le dos du P9 laisse un large espace pour le passage des câbles ainsi qu’un accès au socket et plus précisément le système de maintien du système de refroidissement du processeur. Un emplacement est disponible pour un dernier système de stockage 2.5”.

Ce nouveau boîtier Antec est le compagnon idéal pour un assemblage rapide, simple et de qualité. L’emboitement du cache du panneau arrière de la carte mère s’enclenche sans résistance avec une simple pression.

IMGP2100

Les supports de fixation de la carte mère sont vissés d’usine évitant tout risque d’erreur aux néophytes. Le P9 offre suffisamment de volume pour un accès sans restrictions. La fixation des différents éléments est alors un jeu d’enfant.

L’emplacement de l’alimentation placé en bas est des plus traditionnels, tout comme l’installation des unités de stockage.

La carte graphique se fixe toujours à l’aide de vis et la longueur disponible est de 43 cm (sans cage HDD). Concernant le ventirad CPU, il pourra atteindre la hauteur de 17cm.

Nous apprécions donc le P9 aussi pour son volume important permettant l’installation des composants en seulement une dizaine de minutes.

Le câblage d’un PC peut rapidement devenir un calvaire si le boitier ne s’y prête pas. Or dans le cas du Antec P9, tout a été pensé pour aboutir à un arrangement des câbles soigné.

Les câbles de déport de connectique de façade profitent d’une gaine plastique de qualité. Les évents protégés par des caches répondront aux attentes des assembleurs les plus pointilleux.

Le connecteur d’alimentation principal de la carte mère est également dégagé. Le positionnement des évents réservés est parfait notamment pour l’USB 3.0 de façade.

IMGP2099

L’arrière d’une machine donne régulièrement à un amas de câbles laissés à leur bon vouloir. Dans le cas du Antec P9, la marque a pensé à de nombreux supports de serre câbles pour une optimisation totale. L’ajout de fixations “velcro” peut être intéressante à condition de ne pas cumuler trop de câbles. Sinon ils se détacheront.

Pour plus  de compréhension, nous avons relevé les vitesses correspondantes aux tensions appliquées par les deux positions du rhéobus au ventilateur.

Le relevé “sans capot ” correspond aux mesures capot ôté et ventilateurs du boîtier débranchés.

Attaquons par les températures, sujet brûlant pour ces “petits” boîtiers.

temp_cpu

 Le faible écart entre nos différentes configurations montre les bonnes performances du P9. De plus ces bons résultats sont confortés par un faible écart entre le mode Low et le mode High. On en déduit que le boitier conserve des températures correctes sans devoir faire appel à une forte ventilation.

temp_chipset

 Tout comme le processeur, le chipset reste stable en températures et pousser les ventilateurs au maximum apporte un gain assez faible.

temp_cartemere

 En charge, la sonde de la carte mère montre tout l’intérêt d’une ventilation efficace car les gains sont de l’ordre de 3°C.

temp_gpu

 La carte graphique conserve constamment de bonnes températures en charge et montre une nouvelle fois le peu d’intérêt de forcer la ventilation. Le P9 est performant en mode Low.

fan_cpu_tab

 Le ventilateur CPU baisse de régime une fois ceux du boitier en mode High. Ils apportent un flux d’air plus efficace et celui du processeur peut donc tourner moins vite. Au repos nous observons un rythme constant.

fan_cha_tab

 Les ventilateurs du P9 fonctionnent à bas régime à 750RPM environ et passent à 1200RPM en mode High.

db1

 Passons aux nuisances sonores, un point important vu les prétentions du P9 et force est de constater qu’il est inaudible au repos avec à peine plus de 36dB.

En charge également le P9 se fait extrêmement discret avec un peu plus de 80dB toujours en mode Low.

db2

A un mètre, un distance plus représentative, le silence est pratiquement absolu avec seulement 34.3dB en charge et en mode Low.

Dans le but de mettre en évidence l’efficacité du boitier en termes de refroidissement, nous oberservons les courbes de températures en fonction du régime des ventilateurs.

Nous obtenons ainsi la meilleure vue possible concernant le profil de ventilation optimal.

cpu_temps

 Observons à présent les températures CPU où une fois en charge, les valeurs stagnent.

chipset_temp

 Passons au chipset qui tarde à refroidir après la charge mais ce comportement n’est pas lié au boitier. Dans tous les cas les températures sont très bonnes car inférieures à 45°C.

CM_temps

 Concernant la carte mère, nous découvrons une petite différence selon les configurations employées. Quelques degrés séparent le mode boitier ouvert des modes boitier fermé. Quelque soit le régime des ventilateurs, les résultats sont similaires.

gpu_temps

 Notre carte graphique est très bien refroidie au sein du P9 car les courbes sont parfaitement identiques.

cpu_fan

 Le ventilateur du processeur doit fonctionner à un régime un tout petit peu plus élevé en mode Low. Les fans de silence préfèreront cette configuration au mode High qui génère plus de nuisances sonores.

chassis_fan

 En mode Low les ventilateurs de boitier fonctionnent à un régime parfaitement stable. Etonnament, en mode High les ventilateurs on tendance à baisser leur régime une fois la machine en charge.

gpu_fan

Enfin la turbine de la carte graphique adapte parfaitement son régime selon les températures du GPU.

En présentant le P9 Antec réussit à offrir un boitier esthétiquement sobre et réussi, un concept maîtrisé de longue date par la marque. Il ravira donc les adeptes.

IMGP2011

De nombreuses qualités ont pu être mises en évidence lors de notre test à savoir de bonnes performances ainsi que des nuisances sonores contenues.

Prêt pour héberger les configurations les plus véloces y compris celles refroidies par système de refroidissement liquide, il est aussi adapté aux systèmes plus basiques.

Le P9 saura se montrer évolutif grâce à ses emplacements disponibles notamment pour les unités de stockage. Nous aurions d’avantage apprécié une modularité acceptant un pivot à quatre-vingt dis degrés. Mais en contre partie sa capacité à accepter de nombreux périphériques de stockage est un avantage indéniable.

Concernant le refroidissement, l’Antec P9 donne la priorité aux systèmes de watercooling avec la possibilité d’intégrer jusqu’à deux radiateurs.

label 59hardware recommandeCe nouveau boitier a également été convaincant pour le montage car en plus d’un volume confortable, il dispose de tous les éléments afin d’obtenir un câblage propre.

En définitive ce modèle ne souffre d’aucun défaut pénalisant et sait même prendre l’avantage sur certains concurrents. Le niveau de finition est des plus satisfaisants et les plus exigeants pourront éventuellement penser qu’il manque d’un peu d’innovations.

En effet nous attendons avec impatience des systèmes de montage des radiateurs de watercooling sans outils et pourquoi pas un “Tuyau Management” qui leur permettrait d’éviter de se plier.

Disponible à pratiquement cent euros, le boitier Antec P9 demeure donc un excellent choix et nous le recommandons pour toutes ses qualités.

Les +alt

fleche Niveau de finition
fleche Compatible Watercooling
fleche Concept moderne et évolutif

 

 

Commentaires
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0