Vendredi, 24 Mai

Dernière mise à jour24/05/2019 08:09:02 AM GMT

Vous êtes ici Articles Cartes mères ASRock E3V5 WS

ASRock E3V5 WS

Envoyer Imprimer

ASRock se réengage dans le domaine des cartes mères Workstation grâce à sa nouvelle référence dénommée E3V5 WS.
S’adressant prioritairement aux professionnels et aux utilisateurs avancés, la E3V5 WS se distingue des modèles classiques avec le support des processeurs Intel Xeon.IMGP1749

Bien sûr elle est capable d’accueillir tous les CPU Intel de sixième génération (Skylake) car elle dispose d’un socket LGA1151.
La dénomination « WS » (Workstation) est malheureusement une appellation boudée du grand public car elle est réputée chère et laisse supposer de sérieuses compétences techniques. Or en 2016 à l’aide d’ASrock, ces « on dit » n’ont vraiment plus lieu d’être.
Les stations Wokstation sont bien plus stables, offrent des fonctionnalités systématiquement reprises dans les futures générations de matériels grand public et bénéficient d’une durée de vie largement supérieure.
Jusqu’à présent ASRock réservait cette prestigieuse dénomination aux plateformes X99. D’ailleurs la marque compte à son catalogue trois modèles dans cette gamme, les X99 WS (*-E et 10Gbps).
Les cartes mères grand public hébergent généralement un chipset Intel Z170 mais la E3V5 WS se démarque avec un Intel C232. Ils restent très similaires avec des caractéristiques proches mais nous verrons que certaines subtilités ne manqueront pas d’intérêt.
La E3V5 WS accepte sans surprise la mémoire DDR4 quelque soit le standard (grand public et pro) et comme toute carte mère Wokrstation digne de ce nom, elle embarque une interface réseau avancée i219LM.
Les cartes mères professionnelles se doivent d’assurer la compatibilité avec les cartes grahiques dédiées à la CAO. Sont donc bienvenues les solutions multi GPU Nvidia Quadro et AMD FirePro.
La dernière distinction de cette E3V5 WS est la certification avec les systèmes d’exloitation « Serveur » comme Windows Server et Linux même si les Windows plus classiques (10,7 et autres) fonctionneront parfaitement.
Parallèlement ASRock offre toute une panoplie de fontionnalités que l’on retrouve aussi sur les modèles grand public. Une différence notable car la concurrence ne réalise pas toujours ce type d’effort.
ASRock Super Alloy n’est plus à présenter car cette technologie est présente depuis de nombreuses générations de cartes mères. Elle englobe des composants de très haute qualité capables de fournir la puissance la plus stable possible.
Les phases d’alimentation chargées d’alimenter principalement le processeur mais aussi la mémoire sont composées de bobine d’alimentation capable de délirer 50 Ampères alors qu’un modèle de base se contente de seulement 20 Ampères
Le PCB est muni d’une protection contre l’humidité, une option devenue indispensable depuis que les systèmes de watercooling sont devenus pratiquement incontournables.
Les connecteurs du CPU, de la mémoire et des slots PCIe sont composés de 15 microns d’Or pour une meilleure conductivité. La partie audio n’est pas délaissée non plus puisque les condensateurs sont certifiés ELNA et réduisent donc les « Noise Level », c’est-à-dire les perturbations générées par les composants.
Côté applicatif, ASRock est l’une des marques à offrir les meilleurs outils. Le BIOS de la E3V5 WS reste similaire à celui des dérivés Z170 et l’on retrouve la suite logicielle Windows A-Tuning (supervision, overclocking, ventilation) qui reste parmi nos préféres.

Chipset
L’Intel C232 est la version professionnelle du Z170. Ils disposent tous deux d’un bus DMI3 de 8GT/s, ils sont gravés en 22 nm et ont un tDP de 6W. Comme d’habitude le C232 ne supporte pas officiellement l’overclocking.
Il ouvre donc la voie aux processeurs Intel Xeon E3-1200 v5 dont les tarifs démarrent dès deux cents euros. Le modèle le plus performant est le E3-1280 v5 (4 Cores / 8 Threads à 3.7 GHz) et devrait être disponible pour environ six cents euros.
Pour rappel les E3v5 gèrent la DDR4 2133MHz en mode ECC ou non (buffured) ainsi que les profiles XMP 2.0.
Côté mémoire ils supportent tous deux le Dual Channel et le C232 ne gère aucun affichage. Concernant le support PCI Express, il peut sembler étonnant qu’il ne gère que huit lignes alors que le Z170 en est doté de vingt. Il s’agit ici d’une légère concession visant à permettre au C232 d’atteindre un tarif plus compétitif.
C’est dans la section Technologies avancées que le C232 va se démarquer avec le support d’Intel Rapid Storage Technology Enterprise plus véloce que la version grand public notamment en mode RAID.
La dernière distinction du C232 concerne le support de Trusted Execution Technology qui garanti l’authenticité d’une machine et empêche donc la majorité des tentatives d’intrusions ou de modifications indésirables.
LAN
La carte mère ASRock E3V5 WS embarque une interface réseau I219LM supportant la technologie vPro.



Share