Mardi, 16 Octobre

Dernière mise à jour16/10/2018 01:30:13 PM GMT

Vous êtes ici Articles Périphériques Casque gaming Roccat Khan AIMO

Casque gaming Roccat Khan AIMO

Envoyer Imprimer

Le nouveau casque Khan de Roccat est fourni dans un emballage sobre avec sur la face avant une photo en taille réelle de l’objet.
Premier mot mis en avant par la marque: confort ! Et vous verrez dans la suite du test que c’est pas peu dire.boite

En dehors de ça, nous apprenons dès la première lecture que les oreillettes sont ultra confortables, que le micro renvoie un son très réaliste, que le casque intègre une carte son 7.1 24-bits 96KHz DAC et qu’il est équipé du système RGB maison de Roccat: AIMO.
En plus de cela, il faut noter que le casque est issu d’un design et d’un engineering allemand et qu’il répond à la norme “Hi-Res Audio”.

casqueUne fois extrait de son emballage le casque continue dans la sobriété: il est intégralement noir mate, pas un seul élément coloré. Seul l’aluminium de l’arceau de réglage et le plastique des zones RGB ne sont pas noirs. Niveau décoration, nous retrouvons en surbrillance le logo du fabricant sur l’oreillette droite tandis que nous avons le nom de l’entreprise et du casque sur la gauche.

Lors de notre première prise en main nous avons été surpris par la légèreté du casque même si le constructeur annonce 275g sur la boite. C’est assez surprenant et ça renvoie une sensation de fragilité. Nous avons cependant vite oublié cette sensation pour au final profiter pleinement de la légèreté du système.

Le casque est en majeure partie en plastique, de bonne facture avec une finition irréprochable. Les coussinets des oreillettes et le coussin de l’arceau de tête sont en similicuir et ne montrent aucune trace d’usure au bout de deux mois d’utilisation quotidienne.

Point de vue réglages nous avons le strict minimum mais rien ne manque. L’arceau de support peut de ce fait être rallongé de chaque côté et chaque oreillette peut pivoter jusqu’à 90° en direction de l’arrière du casque.

boutonsCôté contrôles nous avons à l’arrière de l’oreillette droite une molette pour le volume ainsi qu’un bouton pour éteindre ou allumer les effets lumineux.

micr offmicro on

Sur l’oreillette gauche il n’y a rien, en dehors du micro sur pivot avec son interrupteur intégré en fonction de la position du bras du micro. Nous n’avons pas eu de soucis lors des quelques appels que nous avons passés avec ce casque. le micro dispose de fréquences de réponses allant de 100 Hz à 10 kHz. Les autres caractéristiques notables du micro sont les suivantes: une sensibilité à -40 dB, une résistance de 2.2 kOhm, un taux de distorsion harmonique (THD) de 2%.

Le casque Khan est équipé de 2.30m de câble tressé aboutissant sur une prise USB et c’est là notre premier regret de ce casque. La prise USB restreint l’utilisation du casque au pc, alors que plus nous avancions dans notre test, plus nous avions envie de nous en servir sur d’autres plateformes. En dehors de cela, le casque est utilisable sans installation obligatoire de logiciel.
Tout au long de la durée du test nous avons utilisé le Khan sur une plateforme Windows 10 ainsi que sur une distribution linux Debian Jessie. Sur les deux plateformes nous avons écouté de la musique, regardé des vidéos et films, le tout en ligne. Le casque a été parfait dans toutes les situations. Son micro s’est montré à la hauteur de ce qu’annonce le fabricant lors de conversations vocales sur le PC. Nous avons bien entendu joué et c’est pareil: le casque n’a pas montré de défaut. Sa légèreté est un véritable argument pour les longues sessions passées sur le PC. La spatialisation 7.1 du son est vraiment bien, nous savons que cela reste bien souvent un critère subjectif et personnel. Mais pour nous le Khan est un très bon casque qui nous a satisfaits sur tous les terrains sur lesquels nous l’avons emmené.

oreillettesCaractéristique qui aide également grandement à l’utilisation du casque sur de longues sessions: la grande qualité des oreillettes. En effet les coussinets restent agréables après plusieurs heures d’utilisation et la suppression du bruit ambiant est hallucinant, même à faible volume ! Nous avons été plusieurs fois surpris par un tapotage sur l’épaule vu que nous n’entendions rien d’autre que nos frags. Dans ces fabuleuses oreillettes nous avons des aimants en Neodymium de 50mm qui présentent une résistance de 32 ohm et une sensibilité maximale de 99 dB à 1kHz. Concernant la plage des fréquences de réponses, le Khan permet d’aller de 10 Hz à 40 kHz.



Share

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir