Dimanche, 16 Juin

Dernière mise à jour14/06/2019 01:31:00 PM GMT

Vous êtes ici Articles Périphériques Corsair IronClaw RGB Wireless, la même en mieux !

Corsair IronClaw RGB Wireless, la même en mieux !

Envoyer Imprimer

Corsair a renouvelé récemment deux souris de son catalogue à savoir la Glaive et l'IronClaw. Si la première évolue en version Pro en passant sur un capteur capable de grimper à 18000 DPI contre 16000 auparavant, l'IronClaw, qui bénéficie aussi du changement de capteur, se targue de jouir d'un mode sans-fil jusqu'alors inédit.

P1050663

L'IronClaw bénéficie donc d'un upgrade intéressant en rejoignant le club très fermé des souris sans-fil de chez Corsair, évoluant aux côtés de la Harpoon Wireless et de la Dark Core RGB.

D'un point de vue esthétique, la souris garde la même forme. Elle est relativement grande (130mm x 80mm x 45mm) et de ce fait, elle sera plus adaptée aux grandes mains. Sa forme profilée pour épouser la paume de la main la prédestine au palm grip. L'ajout d'une batterie fait passer le poids de la souris de 105 grammes à 130 grammes. C'est un peu élevé mais il reste bien équilibré.P1050657

On dénombre 10 boutons quand son ainé n'en possédait que 7. L'apparition d'un troisième bouton sur le flanc gauche le prédestine à la fonction Sniper pour passer en un clic sur une sensibilité plus faible.

Les changements de sensibilités ou de profils sont indiqués sur le flanc gauche de la souris via 3 LEDs. L'Ironclaw est capable d'enregistrer dans sa mémoire jusqu'à 3 profils facilement identifiables à la LED qui s'illumine lors d'une selection de profil (LED n°1, LED n°2 ou LED n°3). La sensibilité est également visible sur la souris, mais en continu avec une, 2 ou 3 LEDs allumées.

Le capteur utilisé pour animer l’Ironclaw RGB Wireless est un capteur optique PMW3391 de chez Pixart grimpant à 18000DPI, réglable au DPI près pour affiner au maximum la sensibilité.P1050690

Sous la souris, nous sommes étonné de voir un sélecteur pour switcher entre l’arrêt, le mode sans-fil SLIPSTREAM en 2,4GHz et … le Bluetooth. C’est assez rare pour le souligner sur une souris « Gamer » qui peut donc être utilisée sur différents appareils. Petit constat par rapport à sa grande soeur, les patins en téflon sont légèrement plus grands.

Le mode sans-fil est nommé SLIPSTREAM par Corsair, fonctionnant à 2,4GHz, le constructeur annonce pouvoir tenir le temps de réponse sous la barre de la milliseconde. Un fait que nous ne pourrons pas valider dans la réalité.

Parlons maintenant autonomie, car pour les souris sans-fil c'est un point critique à surveiller et pour cela, le constructeur annonce pour le mode :

- SLIPSTREAM 2,4GHz : 16h d’utilisation continue avec un éclairage standard et jusqu’à 24h avec l’éclairage éteint.
- Bluetooth : 30h d’utilisation continue avec un éclairage standard et jusqu’à 50h avec l’éclairage éteint.

A noter que comme toute souris sans-fil qui se respecte, l'IronClaw RGB Wireless est dotée d'un mode économie d'énergie qui permet de mettre en veille la souris dès qu'elle ne detecte plus de mouvement depuis un temps donné (modifiable via le logiciel). La remise en service prend un peu moins d'une seconde, ce n'est pas dérangeant et on s'y fait très vite.


P1050623 P1050622

 L'Ironclaw arrive dans une boîte aux couleurs du fabricant avec les deux faces couleurs jaunes et les côtés noirs. Diverses informations importantes sont disséminées sur le package en une dizaine de langues. L'ouverture nous a quelque peu étonné, puisque l'emballage a presque du être déchiré pour nous laisser accéder à la souris, chose assez rare pour être soulignée.

P1050643

Une fois le packaging ouvert, on retrouve bien évidemment la souris, trois petits livrets, un câble USB/micro-USB, un dongle 2,4GHz et un adaptateur USB/micro-USB qui peut servir à déporter le dongle.P1050648

La souris possède trois zones de rétro-éclairage avec le logo sur le dos, la molette et, nouvelle zone depuis l'IronClaw de première génération, l'avant de la souris qui ne sera visible que dans la pénombre.

1559019741.0559animation3

Comme dit plus haut, la souris peut s'utiliser aussi bien en sans-fil ou avec le câble branché, et vous vous doutez bien que la présence d'un câble USB sert à la recharge, mais pas uniquement. Si la majorité des réglages peuvent être fait via le mode sans-fil, tout ce qui touche aux profils nécessite d'avoir le câble branché. Même si ce n'est pas difficile de brancher un câble USB lorsque la batterie est faible ou lorsque l'on éteint l'ordinateur, on aurait aimé voir un dock de recharge en bundle ou alors la compatibilité avec la recharge sans-fil Qi avec par exemple le tapis MM1000 de la marque.

Une fois la main posée dessus, on constate tout de suite qu'elle est réservée aux grandes mains. Du coup, de par sa forme et sa taille, elle n'autorise pas le claw grip.P1050660

A la première impression, on a ici une souris qui tient très bien en main, la forme est très adaptée pour se loger dans la paume de la main. Deux bandes caoutchouteuses de chaque côté de la souris permettent une préhension parfaite, aucune chance de la voir glisser entre les doigts.P1050678

Petit bonus envoyé par Corsair, le tapis de souris MM350. Logé dans la gamme Champion Series, c'est un tapis de souris qui respire la qualité. Il est muni d'un bord anti-effilochements doté d'un tressage très précis. Il accroche très bien à la surface sur laquelle il est posé et son épaisseur lui donne une très bonne stabilité.

La glisse est très bonne et sa grande surface permet de jouer en très basse sensibilité pour gagner en précision. Il mesure 450mm x 400mm et se destine, selon Corsair, au monde de l'e-Sport. Son tarif est de 24,99€

P1050687


La partie logicielle est confié à iCUE, logiciel unifié pour tous les périphériques Corsair depuis quelques années maintenant.

Petit tour d'horizon des réglages offert par iCUE.

logiciel principal min

La page d'accueil laisse entrevoir les capacités de la souris avec plusieurs onglets dont le premier sert à selectionner son profil. Passons maintenant à l'attribution des boutons via l'onglet "Actions".

logiciel boutons min

Les possibilités de configuration sont nombreuses ici avec le choix des macros, d'écrire un texte automatiquement ou d'attribuer des fonctions multimédias à la souris. Il est aussi envisageable de ré-attribuer presque toutes les touches de la souris, les seuls boutons bloqués sont le clic gauche et les deux boutons dédiés au changement de profil. Tout le reste peut se voir attribuer une fonction du clavier comme les touches alpha-numériques, les touches de fonction F1 à F12, le pavé numérique ou encore un autre bouton de la souris.

logiciel eclairage min

Pour les "Effets d'éclairage", vous pouvez choisir entre une couleur statique, un mode arc-en-ciel, une impulsion à chaque appui ou alors un changement de couleur au clic. La palette de couleurs est presque illimité avec les 16,8 millions de couleurs qu'offre les LED RGB. Notez que la puissance est réglable aussi pour éviter d'en prendre plein les mirettes dans la pénombre et aussi économiser la batterie.

logiciel eclairage DPI min

L'onglet "DPI" sert bien évidemment au réglage de la sensibilité de la souris via 4 paliers. Le défaut, le seuil 1, le seuil 2 et enfin le mode Sniper. Chaque seuil peut être réglé indépendamment sur l'axe X ou Y. Vous pouvez également choisir la couleur que vont prendre les LEDs d'indication de la sensibilité mais aussi la couleur de l'activation du mode Sniper.

logiciel performances min

Dans l'onglet "Performance" vous pouvez sélectionner la couleur que prendront les LEDs lors du changement de profil. Vous pouvez gérer la prédiction, la précision et la vitesse du curseur de la souris.

logiciel calibrage min

Le "calibrage de surface" est de la partie avec un outil permettant d'affiner le détection du support pour s'adapter au mieux à la surface sur laquelle la souris est posée.

logiciel profils min

Dernier onglet, la gestion des "Profils intégrés". La souris permet d'en conserver trois dans sa mémoire et il est possible d'en ajouter beaucoup plus avec le logiciel installé. N'oubliez pas de passer par cet onglet pour injecter dans la mémoire de la souris la configuration que vous avez élaboré...


L'IronClaw RGB est une excellente souris qui tient extrèmement bien en main avec ses deux zones de préhension en caoutchouc de chaque côté. Sa finition est vraiment au top. La possibilité de l'utiliser aussi bien en filaire, en Bluetooth ou avec le sans-fil "Slipstream" en fait un souris très versatile. Capable de s'adapter à tous les devices.

label c2c

Son autonomie est quasiment égale aux chiffres annoncés par le fabricant. Un peu faible en mode SlipStream 2,4GHz entre (16h et 24h selon la puissance du rétro-éclairage) mais vraiment intéressante en Bluetooth (on dépasse facilement les 30H). La recharge s'effectue rapidement et peut se faire en jouant, il n'y a donc pas vraiment de problème hormis la coupure le temps de la brancher ce qui reste un problème mais plus pour le côté pratique.

P1050663

Et puisqu'on en parle, il aurait été pratique de bénéficier d'un dock de recharge, un peu à la maniere de Razer avec sa Mamba Wireless ou alors proposer une souris compatible avec la recharge sans fil via le tapis MM1000 du constructeur. Sur ce point, nul doute que le prix aurait légèrement augmenté puisque la seule souris animée par la technologie de recharge sans fil Qi, la Dark Core RGB SE arrive presque à 110€ quand l'Iron Claw RGB Wireless affiche un prix bien plus modéré de 79,95€.

Et petit bémol sur la molette qui aurait mérité des crans plus prononcés, ce qui peut occasionner quelques erreurs...

alt alt

fleche Qualité des finitions
fleche Design
fleche Logiciel facile à prendre en main
fleche Autonomie !

fleche Réservé aux grandes mains
fleche Manque un Dock de charge ou un système de charge sans-fil pour le côté pratique.
fleche Molette qui manque de cran

Share