Lundi, 23 Septembre

Dernière mise à jour20/09/2019 04:33:49 PM GMT

Vous êtes ici Articles Périphériques Roccat Vulcan 100 : Le clavier Roccat mécanique Premium

Roccat Vulcan 100 : Le clavier Roccat mécanique Premium

Envoyer Imprimer
P1040511 min P1040513 min

La boîte est relativement fine pour ce type de périphérique d’ordinaire massif chez le constructeur germanique (Suora mis à part).

En ouvrant la boîte, on remarque que l’emplacement pour caler le repose-paume est bien présent. Une fois le rabat ouvert, on peut sortir le clavier de la boîte et de son sachet plastique.P1040528 min

Le bundle est plutôt maigre mais vous pourrez quand même profiter de quelques stickers à l’effigie de la marque, un guide de démarrage rapide ainsi qu’un guide de recyclage.

Une fois posé sur le bureau … mazette, quelle belle pièce ! Avec sa plaque en aluminium brossé, sa finesse et les touches plates, on est vraiment en face d’un clavier premium. La construction est solide bien qu’il est possible de le tordre un peu en forçant. La finesse rend aussi plus fragile. Sur le plan physique, un seul reproche ou plutôt une question sur la présence de deux vis en haut à gauche du clavier. Sont-elles utiles pour le design ou seulement pour démonter le clavier ? On ne comprend pas bien l’utilité de leur présence, mais là, on pinaille.P1040543 min

Sous les touches de fonction F1 à F12, on retrouve différentes fonctions secondaires accessibles via la touche FN. On pourra alors switcher entre 4 profils, ouvrir l’explorateur Windows, un navigateur internet, un client mail ou la calculatrice. Mais aussi gérer le multimédia avec les fonctions Lecture/Pause, Stop, Piste précédente et suivante.

Pour ce qui est des macros, Le Vulcan en possède 6. Elles sont logées au dessus des flèches directionnelles.On aurait préféré les voir plus proches de la main gauche pour y accéder plus rapidement mais la fonction easyshift du constructeur permet d’attribuer une seconde fonction à presque toutes les touches du clavier.P1040545 min

Pour utiliser les macros, il faudra obligatoirement activer le mode Jeu via la combinaison FN + Arrêt Défilement. Vous pouvez vérifier son activation via le voyant en bas à droite du clavier. Et d’ailleurs, les LEDs de verrouillage majuscule, Arrêt défilement et Verrouillage numériques sont toutes placées en bas à droite. Endroit assez inhabituel qui nous fera irrémédiablement regarder le haut du clavier avant de se rappeler que les voyants sont en bas.P1040569 min

Au dessus du pavé numérique on retrouve trois boutons rétroéclairés pour la fonction Mute, la sélection du volume ou la sélection du rétroéclairage. A droite de ces boutons, le Vulcan accueille une molette rappelant fortement les potentiomètres sur les amplis. Très pratique, elle permet le réglage du son mais aussi de l'intensité lumineuse. Les crans sont très bien bien marqués, chose rare pour le souligner...

Ce clavier mécanique introduit les interrupteurs Titan, développés par Roccat et fabriqués par TTC. Ils possèdent un point d'activation relativement bas à 1,8mm pour une course maximale de 3,6mm. Ils sont légèrement tactiles tout en gardant cet atout relativement silencieux, on est bien loin des Cherry MX Blue ou MX Brown et leur bruit rappelant la vieille machine à écrire. Les Titan sont annoncés comme 20% plus rapide que la concurrence, il nous est difficile de juger surtout que nous ne savons pas contre quel interrupteurs ils sont comparés.

1555831761.0592animation3

Chaque interrupteur est également muni d'une LED RGB pour le rétroéclairage. Ce système permet de gérer jusqu'à 16,8 millions de couleurs. Du fait de sa structure très aérée et des interrupteurs à coque translucide, la lumière se diffuse très bien.

On pourrait regretter l’absence de port USB ou de prises Jack sur ce clavier, mais la finesse étant de mise sur le Vulcan, le choix de ne pas les ajouter est logique.P1040570 min

En retournant le clavier, on s’aperçoit que Roccat n’a pas lésiné sur le caoutchouc. Il ne fait aucun doute qu’il accroche parfaitement à la surface sur laquelle il est posé. Deux patins serviront à surélever le clavier. Eux aussi sont munis d’une bande de caoutchouc.

1555831714.895animation3

Roccat a fait le choix de fournir un clavier relativement fin. De plus, comme les interrupteurs ne sont pas dissimulés par un capot, ils dépassent légèrement du carénage et renforce l’impression de hauteur globale du clavier. Cette hauteur est d’autant plus renforcée par l’utilisation de touches plates de petites tailles. Nous nous sommes amusés à échanger les touches plates par des touches dites « normales » sur le Roccat Ryos MK Pro et des touches Low Profiles sur le K70 MK.2 Low Profile. Constat évident, le clavier perd de son originalité, de son charme et retombe dans la normalité. On voit bien que le travail de finition opéré sur le Vulcan paie.

1556355068.2414animation3

Hormis un temps d’adaptation pour toucher juste le milieu des touches, cet écart entre les touches n’est pas sans avantage puisqu’il facilite grandement le nettoyage. Un simple coup de pinceau permet de retirer la poussière et autres résidus. Pas besoin de retirer les touches.

Dernier point à aborder avant de passer au logiciel, le bruit. Le Vulcan est un clavier plutôt bruyant de par l'utilisation d'interrupteurs mécaniques, surtout la barre espace. On peut bien sur limiter le bruit en limitant la force d'appui et ainsi ne pas enfoncer complètement la touche. Mais c'est au prix d'une plus grande lenteur pour taper de longs textes.



Share