Vendredi, 06 Décembre

Dernière mise à jour06/12/2019 02:39:43 PM GMT

Vous êtes ici Articles Stockage interne, SSD SSD Crucial V4 128 Go

SSD Crucial V4 128 Go

Envoyer Imprimer

Conclusion

Nous avons été peut-être un peu taquins envers ce petit v4. Modeste à bien des échelles, et clairement orienté "low cost", il fait réellement pâle figure face à l'offre actuelle.

La faute à un contrôleur embarqué qui s'apparente plus à un compagnon pour la NAND qu'un véritable moteur de performances pour le disque. Il permet de rappeler quand même à quel point un SSD est quasiment tenu par ce seul élément pour assurer sa réussite.

La NAND est de qualité, Crucial oblige, la garantie parait à ce prix généreuse, et la finition ne provoque pas d'émoi, ni de frayeur par ailleurs.

Crucial_V4_8
Qu'est-ce qu'on lui reproche au juste ? D'être inférieur en charge à ses concurrents en 60 Go équipés de Sandforce, et à de grandes encablures des SSD de sa taille. Oui mais voila, pour le prix d'un petit format, vous disposez du double d'espace avec la même garantie. Certes, arrivé au bout du disque, il se pourrait que celà couine un peu. Mais, mais...

...mais, si vous le mettiez face à un WD Velociraptor ou un Samsung SpinPoint F1, ce dernier brillerait en écrasant les solutions mécaniques en 4k threadé ET en débits séquentiels ! Alors, si la dent fut dure, le geste final se doit d'être plus tendre.

Imaginez qu'en 2012 pour moins cher d'un disque haut de gamme de 2009, et qui plus est dans un calme absolu, vous disposiez d'une solution de repli qui ne vous obligera pas à trop compter les Go sur votre partition système. Ceci tout en redonnant des couleurs à une machine que vous commenciez à trouver anémique et vieillissante. Que ce soit pour un fixe, ou un portable, le rafaichissement sera dans tous les cas au rendez-vous, et il est clair que cette offre est plus comparable à un ancien C300 qu'au M4 de la même maison. Pour un netbook, la question se pose encore moins. Les performances d'un ICH7, d'un NM10 avec son lien PCIe limité à 250Mo/s, ou d'une plateforme AMD C ou E, ces dernières n'auront que peu d'avantage à voir arriver un SSD du cru 2012 et en faire bon usage. Notez d'ailleurs que par expérience interne, nous avons remarqué que les SandForce ne font pas très bon ménage avec les ICH7 et NM10.

Crucial_V4_10

Reste une inconnue, le suivi du produit, et, pourquoi pas, son amélioration par Crucial. Il y a vraissemblablement un peu de travail à faire côté firmware pour le TRIM et le Garbage Collector. Quelques gains de performances ça et là seraient aussi bienvenus, mais gageons tout du moins que le produit se montre stable dans la durée.

Si l'on pousse un peu plus loin, et raisonnons pour qui possède un portable ou un netbook équipé en disque mécanique, que ce soit en 128 ou pourquoi pas en 256 Go (trouvable facilement à 150€ l'unité), on se retrouve dans une zone psychologique où la barrière des 200 € s'éloigne et où la limite de taille du SSD face à son ancien HDD de 160 à 320 Go s'éffrite...si chaque euro compte pour vous, le label Crucial a peut être une chance de vous décider, en toute connaissance de cause bien sûr.

alt alt

fleche Prix
fleche Toujours plus rapide qu'un disque mécanique en 10.000 tpm
fleche NAND MLC Intel / Micron

fleche Performances nettement en retrait face aux SSD cuvée 2011 / 2012
fleche Suivi du contrôleur Phison (?)
fleche TRIM, MTBF où êtes-vous ?



Share