Vendredi, 13 Décembre

Dernière mise à jour12/12/2019 01:20:54 PM GMT

Vous êtes ici Articles Stockage réseau, NAS Qnap TS-231

Qnap TS-231

Envoyer Imprimer

Si les méthodes de sauvegardes sont classiques sur le TS-231, les outils dédiés au Cloud sont encore plus poussés.

Snap15

Concernant les possibilités de Cloud pour les NAS Qnap, elles sont nombreuses et les termes laissés en anglais n’aident pas à se familiariser. Toutefois l’assimilation peut être faite avec quelques éclaircissements.

L’ensemble des fonctionnalités Cloud repose sur deux applications : MyQNAPcloud et CloudLink. MyQNAPcloud regroupe cinq outils :

 

flecheConfiguration automatique du routeur (ou box internet)

flecheConnexion VPN

flecheMy DDNS / Cloud Portal

flecheCloud Link

flecheServices Cloud

 

Afin que le TS-231 soit accessible depuis internet, le routeur ou box internet doit être configuré afin d’acheminer le trafic au NAS depuis l’extérieur. En réseau local, cet acheminement est inutile.

Ainsi pour qu’un utilisateur puisse communiquer avec le NAS depuis internet, il passera systématiquement par le routeur. Ces données ne lui étant pas directement destinées, il doit les adresser au véritable destinataire : le NAS.

Le routeur doit donc translater son adresse IP vers celle du NAS. Il doit également le faire pour le port réseau. En effet chaque application repose sur un port. Le plus connu étant le 80 utilisé pour les serveurs web. Le routeur doit donc retransmettre les données au NAS mais également sur le bon port.

Si ces règles semblent complexes au premier abord, Qnap s’appuie sur la technologie uPnP afin de simplifier la configuration. uPnP est extrêmement simple car le NAS demande au routeur de lui affecter les ports dont il a besoin sans intervention de l’utilisateur.

Toutefois uPnP est un protocole qui montre encore ses limites car tous les équipements ne savent pas toujours s’entendre. A titre d’exemple la Freebox V5 que nous utilisons dans le cadre de ce test n’est pas en mesure de communiquer correctement avec le TS-231.

VPN est un mécanisme de connexion fiable, robuste et sécurisé. Il est couramment employé en entreprise pour ses qualités. Qnap a choisi VPN pour que les utilisateurs puissent se connecter à leur NAS en toute sécurité et simplement.

Le service My DDNS permet aux utilisateurs de se connecter à leur NAS grâce à un nom du type « blablabla.myqnapcloud.com » à la place de son adresse IP peu évidente à mémoriser.

Snap17

Cloud Portal est un portail hébergé par le fabricant qui lui aussi permet d’utiliser les différents services activés sur le NAS.

Snap16

De son côté, CloudLink permet de contourner les limites de uPnP car il se charge d’encapsuler le trafic destiné au NAS sans translation d’adresse et de port réseau.

Enfin les services Cloud sont un moyen de sauvegarder le contenu du NAS chez un prestataire de service payant tel qu’Elephant Drive ou Amazon S3. Malheureument Amazon Glacier ne semble pas disponible nativement.

Si en théorie ces services sont facilement compréhensibles, l’interface de QTS ne simplifie pas la configuration. Les néophytes seront éventuellement intrigués dans un premier temps de découvrir des options liées au VPN dans le panneau de configuration mais aussi dans le menu MyQNAPcloud. Il en est de même pour Cloudlink que l’on retrouve dans le menu MyQNAPcloud comme dans les applications.

Snap20

Enfin Qsync est la dernière application incontournable même si elle n’est pas intégrée dans MyQNAPcloud. Elle synchronise entre plusieurs PC des fichiers sur le NAS tout en conservant l’historique des modifications.

En pratique, à l’aide de l’application Qsync à installer sous Windows, les utilisateurs peuvent créer des fichiers sur un PC « A » qui seront automatiquement sauvegardés sur le NAS. Ils seront automatiquement transférés sur un PC « B » ou « C », toujours si Qsync est installé.

La grande force de Qsync est de conserver l’historique des modifications des fichiers. Il devient donc possible de remonter le temps si besoin est.

 



Share