Dimanche, 17 Novembre

Dernière mise à jour15/11/2019 01:24:34 PM GMT

Vous êtes ici Articles Stockage réseau, NAS Synology DS415+

Synology DS415+

Envoyer Imprimer

Synology nous fait l’honneur de découvrir son tout dernier NAS haut de gamme quatre baies : le DS415+.

IMGP0348

Conçu en priorité pour les entreprises, les particuliers eux aussi pourront compter sur ce système de stockage réseau exceptionnel pour sécuriser et partager leurs données.

Il s’appuie sur un tout nouveau processeur Intel Atom C2538, un vrai quatre coeurs cadencé à 2.4 GHz ainsi que sur 2GB de DDR3 extensibles grâce à son support de la norme SODIMM (équipant également les PC portables).

Les vitesses de transferts seront donc largement au rendez-vous et le DS415+ ne devrait avoir aucun mal à surpasser tous les NAS de sa catégorie. Grâce à ses deux interfaces réseau compatibles avec l’agrégation de liens, le DS415+ est en mesure de dépasser les 230Mo/s en lecture (228Mo/s en écriture).

Il dispose d’un moteur d’encryptage matériel qui procédera au chiffrement des données sans ralentir les débits. Les supports des disques durs sont « tooless » et il n’est donc pas nécessaire de faire appel au moindre outil tout comme sur le DS413.

usb

Le DS415+ peut accueillir de nombreux périphériques externes comme un adaptateur Wifi ou une imprimante grâce à ses ports USB 3.0 et son interface eSATA acceptera en plus des disques durs externes une unité d’extension comme le RX415.

Le nouveau système de stockage Synology est capable de remplir le rôle de serveur grâce à ses nombreux services supportés. La prise en charge des annuaires LDAP ou Microsoft Active Directory est totale et le DS415+ est muni de divers outils simplifiant le travail des administrateurs (création de comptes automatisés, configuration de règles ACL pour une sécurité maximale).

Le DS415+ dispose d’un fort potentiel d’évolutivité notamment avec Synology Hybrid Raid. Cette fonctionnalité autorise des modifications du volume de stockage sans interruption de service et sans qu’il soit nécessaire de migrer les données hébergées au préalable.

Comme toujours Synology intègre chaque protocole à son NAS afin de garantir la compatibilité avec tous les standards du marché comme Microsoft, Liunx ou iOS.

La sauvegarde étant au centre des préoccupations des entreprises, le DS415+ est idéal comme système de réplication. En plus des classiques services Rsync, il gère un mécanisme de « Snapshot » laissant aux utilisateurs le soin de réaliser des clichés partiels ou complets des données stockées dans l’appareil.

Le DS415+ est également compatible avec les meilleurs services de sauvegarde en ligne dont l’incontournable Amazon Glacier.

server

Parmi les fonctions incontournables, le DS415+ reprend chaque rôle serveur ayant contribué au succès de la marque. Le service de mails, VPN, DNS, Radius et DHCP sont autant d’applications très simples à mettre en place.

La disponibilité des données étant un autre axe majeur des entreprises, le service High Availability déjà présent dans les générations précédentes d’équipements Synology permet de répliquer à l’identique le NAS. Ainsi au cas où le premier deviendrait indisponible, le second prendra le relais en toute transparence.

Grâce à ses outils Cloud, le DS415+ étend l’accès aux données sans qu’il soit nécessaire d’être physiquement présent sur le réseau local. Les informations restent accessibles depuis n’importe quelle machine nomade ou non sans mettre en danger leur sécurité.

Comme toujours le meilleur atout des NAS Synology demeure son système d’exploitation DSM qui passe pour l’occasion en version 5.1 dont les nouveautés seront à découvrir dans le chapitre dédié.


Au déballage, le DS415+ fait belle allure grâce à un élégant châssis noir mais en plastique reprenant un design cher à la marque relevé par une façade amovible à l’effet miroir.

IMGP0349

Les dimensions du NAS sont optimisées pour un modèle de quatre baies avec seulement 23 cm de profondeur pour 20cm de largeur et 16cm de hauteur. Sur chaque côté le logo de la marque est extrudé. En plus d’apporter une touche esthétique réussie, ces évents facilitent l’extraction de l’air chaud généré par les composants internes de l’appareil.

En nous attardant sur la façade, on retrouve un cache insuffisant pour un modèle haut de gamme dans le cas du DS415+.

IMGP0354

Sur le côté droit de la façade, on distingue un interrupteur de mise sous tension également non sécurisé, un port USB 3.0 et les classiques LED témoin d’activité.

IMGP0353

En enlevant le bout de plastique faisant office de façade, on découvre les quatre baies hot-swap. Les tiroirs sont compatibles avec les unités de stockage au format 2.5 pouces et bénéficient de systèmes de montage sans outil.

IMGP0360

Ces supports sont un excellent compromis pour un NAS souhaitant rester proche des 500 euros.

IMGP0356

A l’arrière du DS415+, deux grilles (toujours en plastique) protègent les deux ventilateurs de 92mm. On retrouve la prise d’alimentation, deux interfaces Ethernet, un connecteur e-SATA et deux USB en version 3.

IMGP0362

En ouvrant le châssis, on apprécie une certaine qualité de conception car la carte mère est isolée des emplacements réservés aux disques durs ce qui aidera grandement à la fiabilité du NAS.

IMGP0363

Le châssis bénéficie d’une qualité de fabrication de très bonne facture garantissant d’excellentes prestations.

 IMGP0364

Son PCB bleu ne laisse aucun doute quant au soin apporté à la partie électronique du NAS. Comme sur chaque matériel haut de gamme, on retrouve un système de refroidissement passif dédié au processeur et cette fois la mémoire est extensible au format SO-DIMM.


DSM, le Système d’exploitation commun à tous les NAS Synology passe donc en version 5.1. Après avoir traversé une brève tempête faute d’une faille de sécurité exploitée par un groupe sans scrupules, la marque accentue donc ses préoccupations sur la sécurité.

dsm

Pour rappel, tout équipement connecté au net doit suivre quelques recommandations simples à mettre en place afin d’éviter tout désagrément.

Employer uniquement des mots de passe forts (plus de 6 caractères dont des majuscules, chiffres, ponctuations et caractères spéciaux).

Désactiver tout protocole non crypté et privilégier SSH/SSL ainsi que VPN.

Modifier chaque port réseau utilisé et donc désactiver ceux par défaut. Par exemple changer le port 22 (SSH) par tout autre non utilisé.

Installer systématiquement un pare feu et un antivirus mis à jours automatiquement.

Effectuer les mises à jour système de DSM dès qu’elles sont disponibles.

Journaliser et activer les notifications afin de garder toute trace d’activité.

Maintenant que nous avons rappelé les règles de base de sécurité qui protégeront vos données contre 99% des risques d’attaques, nous pouvons découvrir les nouvelles fonctionnalités de DSM 5.5.

DSM est une couche logicielle intégrée au sein des équipements Synology. Elle simplifie énormément la configuration et l’utilisation de l’appareil.

Depuis quelques générations, les NAS Synology ne sont plus de simples systèmes de stockage réseau mais de véritables serveurs complets et performants.

Ils sont donc capables de réaliser de nombreuses tâches concernant le partage de fichiers inter plateformes, d’héberger différents services liés au réseau (généralement réservés aux entreprises) mais aussi aux contenus multimédia (pour les particuliers). Les outils de sauvegardes répondront aux attentes d’absolument tous les utilisateurs.

station

De très nombreuses applications disponibles en option via un magasin de logiciel similaire à Google Play permettent d’étendre pratiquement à l’infini les possibilités des NAS Synology. On pense en premier lieu aux gestionnaires de téléchargements.

Et enfin parmi les services devenus classiques, le Cloud est largement représenté afin de disposer de nos données depuis internet mais aussi de répliquer le NAS partiellement ou intégralement chez un prestataire de service comme l’excellent Amazon Glacier.

cloud2

Parmi tous les acteurs des systèmes de stockage réseau, Synology dispose probablement du meilleur système d’exploitation d’un point de vue utilisation et son Cloud Station ainsi que son outil de sauvegarde « Time Backup » sont les plus efficaces et restent des références incontestables.

Maintenant que les fonctionnalités principales ont été revues, nous pouvons découvrir les nouveautés de DSM 5.1.

cons

Un conseillé sécurité s’invite dans DSM 5.1. Son rôle est de scanner les paramètres du NAS et éventuellement de conseiller l’utilisateur à revoir des paramètres définis.

note

Note Station était déjà présent dans DSM 5.0 mais il s’enrichit d’un système d’historique permettant de revenir à un point antérieur tout comme les fameux points de restauration de Windows.

Le chiffrement de ces données est désormais possible toujours dans le but de sécuriser les informations. Note Station s’étend aux Smartphones et tablettes via l’application DS Note.

cloud

A propos de Cloud Station, référence du genre, lui aussi s’enrichit d’options bienvenues car il peut désormais synchroniser les solutions tierces les plus populaires comme Google Drive, Dropbox, Badu, OneDrive, box ou Hubic d’OVH.

filestation

File Station, l’exploreur de fichiers du NAS reconnait maintenant les fichiers les plus utilisés pour les ouvrir via l’intermédiaire d’un service en ligne comme Google.

videostation

Enfin Video Station bénéficie d’une nouvelle interface plus intelligente grâce à un moteur de recherche amélioré. Les fonctions de partage ont elles aussi été simplifiées.

DSM 5.1 profite donc de quelques améliorations bienvenues qui permettent à Synology de rester Leader dans ce domaine.


Afin de mesurer les performances, nous avons utilisé notre PC de référence doté d’une interface réseau Intel 82579V compatible réseaux Gigabits.
Pour être certain de ne pas brider les transferts de données, nous utilisons une grappe raid 0 de deux SSD OCZ Vertex 3.
Nous équipons le NAS de 4 disques durs Seagate Barracuda 7200 rpm doté de 12 Mo de mémoire cache et d’une interface  SATA 3Gb/s  pour une capacité d’un tera octet.

Nous allons donc comparer les performances des différents modes raid, selon différentes tailles de stripping et selon différents systèmes de partitionnement. Cela nous permettra de vérifier les qualités et défauts de ces différentes configurations et surtout de vous aider à opter pour la plus adaptée à vos besoins.

Nous utiliserons donc notre traditionnel fichier de 7769 Mo ainsi que notre ensemble de 2414 fichiers répartis dans 149 dossiers pour un volume de 3.08 Go (environ 1.3 Mo par fichier).

Les mesures seront effectuées en lecture comme en écriture.

r0

 Le Qnap était le plus rapide jusqu'à ce que le Synology le détrône sans complexe avec plus de 10Mo/s d'avance sur les petits fichiers en écriture.

r10

 Comme en RAID 0, le RAID 10 réussit à merveille au DS415+ qui une nouvelle fois est bien meilleur en écriture de petits fichiers.

r5

 En Raid 5, le comportement du DS415+ est identique.

r6

Et même en RAID 6, le DS415+ est imbattable.


Nous mesurons la consommation électrique du NAS avec quatre disques en activité.

watts

 Les NAS Synology montrent régulièrement une meilleure efficacité en termes de consommation et le DS415+ ne réroge pa à lar règle en restant sous les 40 watts.

db

 En matière de niveau sonore, bien que le DS415+ soit équipé de deux ventilateurs, son châssis très bien conçu absorbe les vibrations avec brio.


Sans le moindre doute, le NAS Synology DS415+ est le plus convaincant des modèles quatre baies haut de gamme que nous ayons pu tester.

IMGP0351

Outre son boitier en plastique et sa porte amovible parfaitement identique au DS413, le DS415 reste un monstre de puissance en termes de débits.

Les scores obtenus sur le traitement de petits fichiers sont impressionnants avec pratiquement 80Mo/s dans les cas les plus exigeants. D’ailleurs nous soulignons cette excellence dans tous les modes RAID employés.

Son processeur Intel Atom C2538 est donc le meilleur choix possible d’autant plus que le DS415+ est des plus économes en termes de consommation électrique.

Nous apprécions toujours autant les systèmes de montage sans outils des disques durs apparus avec le DS214+ et la qualité de fabrication reste exemplaire pour une fiabilité accrue.

Concernant son système d’exploitation embarqué DSM 5.1, les utilisateurs pourront constater que la marque a une grande avance sur ces concurrents en termes d’accessibilité.

DSM est très plaisant à utiliser même si l’organisation des options pourrait être encore améliorée. Bien que nous utilisions des NAS Synology depuis des années, nous continuons de chercher pendant de longues secondes certains paramètres ou informations.

Les nouveautés apparues avec la version 5.1 montrent que Synology est continuellement capable de se réinventé en augmentant et en améliorant les outils disponibles dans son système.

Le NAS Synology DS415+ est donc un modèle parfait en tout point pour les utilisateurs exigeants ainsi que pour les petites entreprises ou groupes de travail.

Si son tarif proche de 540 euros semblera élevé pour la plupart des particuliers hormis les amateurs de matériels performants. Les professionnels seront bien plus convaincus aux vues des frais de fonctionnement bien moins importants qu’un serveur traditionnel. Le DS415+ est donc le numéro u de sa catégorie et restera de longues années une référence absolue.

 

alt alt


fleche Performances
fleche Richesse des fonctionnalités
fleche Le meilleur NAS hautes performances à ce jour

 

Share