in

ASRock X99E-ITX/ac : Test et Avis

Test et Avis – Benchmark – Meilleur prix

IMGP1091_1

C’est une réelle exclusivité mondiale, ASRock est le premier et le seul à ce jour à avoir su concevoir une carte mère X99 au format mini-ITX.

Le challenge est de taille car le socket LGA2011v3 est bien plus grand que le classique LGA1150 et l’intégrer sur un PCB de 17cm de côté n’a pas du être une mince affaire.

Le Chipset Intel X99 allié au socket LGA2011v3 donne accès aux processeurs Intel Core i7 les plus puissants comme le 5960X intégrant huit cœurs (seize unités de calcul) cadencés à 3GHz.

L’ASRock X99E-ITX/ac ne fait pratiquement aucune concession sur les fonctionnalités supportées par les cartes mères respectant le standard ATX classique. Seule la mémoire est éventuellement concernée en disposant deux slots de DDR4 alors qu’habituellement on en retrouve huit. Mais capables d’accepter jusqu’à 32GB de RAM, la X99E-ITX/ac saura répondre à tous les besoins.

01

Hormis cette particularité, la X99 ITX d’ASRock est ultra complète avec le support de l’USB 3.1 (chipset ALC1352R) que nous testerons dans le cadre de cet article, la présence de trois interfaces réseaux dont deux en Gigabit Ethernet et une wifi ac à 867Mbps soit pratiquement trois fois la bande passante disponible sur la majorité des équipements réseaux sans fil.

La X99E-ITX/ac a le droit à une très bonne solution audio basée sur un contrôleur Realtek ALC1150 couplé à un ampli TI NE5532, à des condensateurs Nichicon ainsi qu’à des connecteurs protégés contre les surtensions via la technologie ASRock Full Spike Protection.

Pour rappel, Full Spike Protection se charge d’éliminer les risques liés aux surtensions et ceux provoqués par les décharges électrostatiques.

En termes de qualité de fabrication, l’ASRock X99E-ITX/ac n’a rien à envier aux modèles ultra haut de gamme puisqu’elle s’offre des phases d’alimentation ASRock Super Alloy.

Elles sont composées de bobines capables de délivrer 60 Ampères, de MOSFet DrMOS et de condensateurs Nichicon certifiés 12K.

Concernant le stockage la X99E-ITX/ac est complète avec six ports SATA 6Gbps dont un acceptant les connexions SATA Express 10GB et même un slot M.2 acceptant les SSD PCI Express 32GB/s.

En bonus, ASRock éternellement soucieuse d’offrir les meilleurs services à ses utilisateurs va jusqu’à inclure un ventirad low profile de qualité serveur pour le processeur.

noctua

Et pour cause, le socket LGA2011v3 de la X99E-ITX/ac  est de type Narrow ILM. Pour rappel les cartes mères grand public X99 sont référencés Square ILM.

Il est donc possible d’y installer par exemple les Noctua NH-U12DX i4/NH-D9DX i4 et 3U/NH-U9DX i4.

Les plus sceptiques seront convaincus par la présence d’un support compatible avec les systèmes de refroidissement liquide Cooler Master's Seidon 120V Plus/120V.

Bien évidemment, ASRock ne pouvait faire autrement que d’offrir à la X99E-ITX/ac la crème des composants et une qualité de fabrication serveur.

IMGP1103_1

Bien que l’espace disponible sur le PCB soit des plus restreints, il ne manque pas grand-chose à la X99E-ITX/ac.

IMGP1100_1

Le plus frappant est bien sûr les deux slots DDR4 alors que les versions ATX en disposent de huit.

Il est pourtant courant de retrouver des slots SODIMM comme dans les portables exigeant moins de place sur les cartes mères mini-ITX mais la DDR4 SODIMM en étant à ses premiers balbutiements, ASRock a donc préféré rester sur un format standard.

Il aurait peut être été possible de placer les phases d’alimentation verticalement comme sur l’Asus ROG Maximus VII Impact mais cette fois encore, la X99E-ITX/ac reprend un design classique et ont même le droit à un important dissipateur tout comme le chipset.

IMGP1097_1

Au dessus du port PCI Express, figure un port SATA Express 10Gbps sur lequel il reste possible de brancher deux périphériques SATA 6Gbps. La X99E-ITX/ac a bien sûr son connecteur déporté USB 3.0 qui peut être converti en USB 2.1 si votre boitier est plus ancien grâce à l’adaptateur disponible dans le bundle de la carte.

IMGP1098_1

A gauche du socket, un slot M.2 permet l’installation d’un SSD SATA ou PCI Express.

IMGP1101_1

Un slot mini PCI Express accueillera l’interface Wifi ac.

IMGP1102_1

La façade n’a rien à envier aux modèles ATX avec huit ports USB dont deux USB 3.1, quatre USB 3.0 et deux  USB 2.1, un PS/2, un switch Clear CMOS, un eSATA, les mini jack audio, deux interfaces réseau Intel Gigabit I218V et I211.

IMGP1096_1

En bas à droite de la X99E-ITX/ac, quatre ports SATA 6Gbps pourront accueillir autant de périphériques de stockage.

Le BIOS de la ASRock X99E-ITX/ac  étant identique à celui de la Extreme6, nous reprenons le paragraphe le concernant.

Le BIOS de la ASRock X99E-ITX/ac rompt avec  thème futuriste à base d’icônes de fusées, radar et autres manettes de commande. Ce choix est des plus appréciables car il améliore la lisibilité ainsi que la navigation.

140925132909

Huit menus s’offrent alors aux utilisateurs et le premier en guise de page d’accueil récapitule pour ne pas changer les informations de base de la carte.

140925132914

La prise en main est quasi immédiate et les termes employés sont clairs et compréhensibles. Dans les versions Z97 et dérivés, les menus défilants étaient longs et peu pratiques. Désormais quatre atégories clarifient grandement l'organisation des options.

140925132941

Le menu avancé regroupe les fonctionnalités du processeur, le chipset, le stockage et l’USB pour les principales.

140925132948

Les contrôleurs embarqués pourront être personnalisés dans leur configuration comme l’audio. Il profite d’options bien plus riches que celles dont on dispose habituellement sur la grande majorité des cartes mères.

Si l’option Deshumidifier peut prêter à sourire sur notre continent alors qu’elle pourra rendre de précieux services sous un climat tropical, nous ne pouvons définitivement plus nous passer de la mise à jour du BIOS directement depuis son interface et ce depuis internet.

140925133009

Le menu de supervision donne absolument toutes les informations relatives à la carte mère comme aux composants installés. C’est ici que pourra se faire la configuration de la ventilation même si elle reste disponible via l’application « F-Stream ».

140925133023

Quatre paliers sont disponibles et correspondent à un seuil de température pour une vitesse de rotation donnée.

 

Les applications de la ASRock X99E-ITX/ac étant identique à celles de la X99Extreme6, nous reprenons la section concernée.

ASRock fait de très gros efforts pour offrir aux utilisateurs des applications réellement utiles et pratiques d’utilisation.

Dans le cas de la ASRock X99E-ITX/ac , c’est un clone de « F-Stream » intitulé A-Tuningqui offrira le plus d’outils avec l’overclocking , la gestion de la ventilation et bien d’autres.

01

A-Tuning est graphiquement réussi et son utilisation est convaincante. Le premier menu regroupe simplement trois profils type : performance, standard et économie d’énergie.

02

L’onglet outils propose un RAM Disk permettant d’accélérer la réactivité du PC en utilisant une partie de la mémoire vive comme disque dur.

03

Good Night LED permet de désactiver les LED de la machine, FAN-Tastic Tuning servira à personnaliser le comportement des ventilateurs.

04

Concernant la configuration des ventilateurs, la X99 Extreme6 est fort bien équipée car l’application calibre automatiquement la vitesse et un graphique intégrant huit paliers autorise un comportement très précis.

05

OC Tweaker est incontournable car c’est ici que l’on paramétrera l’overclocking. On appréciera grandement sa stabilité comme son accessibilité à la portée de tous.

De nombreuses options sont disponibles et sont modifiables à la volée. Il n’est donc pas nécessaire de redémarrer le PC à chaque changement. L’enregistrement des profils est désormais possible.

06

L’onglet System Info reprend l’intégralité des températures, des tensions et des régimes des ventilateurs. Il ne lui manque que des graphiques pour garder un historique.

07

L'installation des pilotes et leur mise à jour n'a jamais été aussi simple grâce à A-Tuning. Il suffit cocher ceux que l'on souhaite mettre à jour et même les applications sont proposées.

shop

Une nouvelle application s'invite au sein des cartes mères ASRock: App Shop. Le concept est prometteur car une unique application se charge de proposer un catalogue de logiciels. Cette fonctionnalité étant très récente, il faudra patienter afin qu'App Shop s'enrichisse et se diversifie pour devenir vraiment utile.

Hardware

 

IMGP9945

Processeur : Intel Core i7 5960X
RAM : 16GB Corsair 2133MHz
Boitier : Cooler Master Storm
Stockage SSD : Sandisk Ultra II
Stockage HDD : Seagate Barracuda 1To 7200RPM 64Mo de cache
Alimentation : Enermax Platimax 1000W
Carte graphique : AMD R9 295X2
Convertisseur SATA/USB 3.0 : ICY Box IB-111U3-Hub
Convertisseur SATA/eSATA : Akasa Elite

 

Software

Windows 7 X64 installé sur un HDD SATA Seagate Barracuda 1To 7200RPM 64Mo de cache connecté sur le premier port SATA 6Gbps (si disponible).

Tous les pilotes installés sont en dernière version disponible à la date du test.

 

Consommation électrique

Mesures effectuées à la prise électrique de la plateforme de test

CPU à fréquence stock en idle et en full (si support vga de la carte en test, seul l'IGP est présent sinon ajout d'un GPU)
CPU à fréquence OC en idle et en full (si support vga de la carte en test, seul l'IGP est présent sinon ajout d'un GPU)

 

Températures

Aida 64 System Stability Test 5mins fréquence stock + ventilateurs profil automatique

 

Benchmark CPU

Configuration par défaut: paramètres automatique.

Overclocking automatique: outil overclocking activé (si disponible).

Overclocking manuel: fréquence maximale atteignable stable le temps des benchmarks (watercooling pour les cartes mèers dédiées).

Software 

 SuperPI 1Mo
 wPrime 1024
 Cinebench
 PCMark 2011
 7Zip
 Truecrypt
 UCBench
 X264 Benchmark
 

Champs d'applications: 

 Calculs intensifs
 Bureautique et Multimédia
 Traitement de fichiers
 3D

 

wPrime 1024

shoot_wprime

wPrime 1024 est similaire à Super Pi mais calcule cette fois une fonction mathématique. wPrime est multi threads mais par défaut il est limité à quatre threads. Nous laissons cette configuration sans la modifier. Le résultat étant donné en secondes, le résultat le plus petit est le meilleur.

wprime

Nous avons exceptionnellement modifié la configuration de ce logiciel afin de permettre au 5960X d'exprimer tout son potentiel.

Avec 125 secondes, l'i7 5960X montre sans état d'âme que c'est un monstre de puissance.

 

 

UCBenchmark

shoot__ucbench

UCBench ou UnRAR-Crack Benchmark comme son nom l’indique tente de retrouver le mot de passe d’un fichier archivé au format RAR. Le score donné représente le nombre de possibilités exécutées par seconde et il est capable de tirer parti des instructions liées à l’encryption intégrées dans les processeurs.

 ucbench

Cette fois sous UCBench, le match est équitable et l'i7 5960X est capable de s'approcher des 1700 combinaisons par seconde.

 

 

ScienceMark

shoot_sciencemark

Ce dernier logiciel de calcul brut se spécialise dans les domaines scientifiques comme les opérations sur les matrices ou sur les molécules. Les résultats sont donnés sous forme de scores.

sciencemark

A ce jour, jamais un processeur grand public n'avait su dépasser les 3400 points sous ScienceMark et l'i7 5960X.

 

Aida64

 

aida-memoryNous utilisons Aida64 pour mesurer la bande passante de la mémoire vive.

aida

La bande passante de la mémoire gérée par l'i7 5960X en DDR4 obtient des valeurs similaires à de la DDR3 toujours cadencée à 2133MHz.

 

Cinebench

shoot_cinebench

Cinebench est l’un des tests les plus intéressants de notre panel car il compte parmi les rares à exploiter à 100% la puissance des CPU.

cinebench

C'est également une écrasante victoire de l'i7 5960X qui sait dépasser les 14 points à sa fréquence de base. Une nouvelle fois le nombre de coeurs joue fortement sur le résultat final.

 

 

POV-Ray

povray_sh

POV-Ray est l'application la plus représentative en termes de rendu 2D. Le benchmark livré avec le logiciel se charge de calculer une image pré définie. Le temps pour achever le calcul est exprimé en secondes et le plus court est donc le meilleur.

povray

L'i7 5960X reste proche des 30 secondes.

7Zip

shoot_7zip

7Zip est le meilleur logiciel de benchmark concernant la compression de données. Il est multi thread et ses résultats sont exprimés en MIPS (opérations par seconde).

7zip

La compression de fichier favorise prioritairement la fréquence du processeur.

PassMark

shoot_passmark

 PassMark est un benchmark généraliste mesurant les performances générales d'une machine. Le résultat est exprimé sous la forme de score.

passmark

Sous Passmark, l'i7 5960X est capable de dépasser les 15 000 points.

 

 

X264 Benchmark

shoot_x264

X264 Benchmark encode une vidéo au célèbre format X264 très lourd en puissance de calcul. Il se déroule selon deux passes. La première analyse la vidéo et la seconde procède à l’encodage proprement dit.

x264

 Ici avec X264 Benchmark, les résultats obtenus sont époustouflants. Avec plus de 75 FPS sur la deuxième passe, l'i7 5960X compte parmi les rares processeurs à réellement nous impressioner.

Nous mesurons les débits obtenus en USB 3.1 via une carte contrôleur RAID équipée de deux SSD Plextor M6 Pro 250GB.

usb31

Les débits sont excellents avec plus de 650Mo/s.

 

A présent nous mesurons les débits sur un port USB 3.1 mais équipé d'un SSD monté sur un adaptateur USB 3.0.

usb2gra

 Les débits sont largement supérieurs à ceux d'un contrôleur USB 3.0 avec une moyenne de 400Mo/s.

 

stockage

sata

 Le chipset X99 supporte parfaitement la norme SATA 6Gbps en poussant notre SSD à son maximum avec plus de 450Mo/s en écriture et 560Mo/s en lecture.

 

USB 3.0

usb

En USB 3.0 aussi, le chipset X99 est le plus performant que nous ayons pu tester.

 

LAN

langraf

Les débits sont aux maximum de la bande passante Gigabit avec plus de 115Mo/s..

 

Nous employons RightMark Audio Analyser afin de mesurer les performances du contrôleur audio.

rightmark

Pour se montrer efficace la puce testée doit obtenir un minimum de 90dB de dynamique afin de rivaliser avec une chaine hifi classique.

Concernant la distorsion, elle doit être inférieure à 0.1%.

Enfin la courbe de réponse de fréquence doit être la plus linéaire possible et les canaux Gauche et Droit doivent se confondre dans l'idéal.

 son1

 Le contrôleur audio Creative est le meilleur et Gigabyte a opté pour un excellent choix mais celui de la ASRock est largement convaincant avec plus de 90dB.

 

son2

La distorsion est très satisfaisante avec moins de 0.1%.

 

Spectrum

Régulièrement les écarts entre les canaux gauche et droit sont élevé pour l'ALC1150 mais cette fois ASRock fait bien mieux car les courbes se confondent.

Nous démarrons notre série de mesures avec une surveillance de toutes les températures disponibles.

 temp1

 

 A l'aide du ventirad fourni, l'i7 5960X reste sous les 80°C.

 

temp2

Le ventilateur s'adapte parfaitement au régime du CPU et s'il se montre silencieux à basse vitesse, il sait également se montrer ultra efficace à 100% même si les nuisances sonores sont très élevées.

Si au premier abord les deux uniques slots mémoire DDR4 semblent plutôt restrictifs, l’ASRock X99E-ITX/ac est une carte mère époustouflante à tous les niveaux.

Elle pourra tout de même accepter un maximum de 32GB ce qui permettra de répondre à toutes les attentes même si à ce jour les modules de plus de 8GB en DDR4 restent rares.

IMGP1107_1

Au-delà de cette concession, ASRock a accompli un miracle en sachant réduire à l’extrême la plateforme grand public la plus puissante disponible à ce jour avec son socket 2011v3 couplé au chipset Intel X99.

Elle est la première de l’histoire à être capable d’accueillir les meilleurs processeurs Intel Core i7 en conservant chaque atout présent sur les cartes au format ATX. La X99E-ITX/ac embarque les meilleurs composants comme les phases d’alimentation numériques Super Alloy, conserve ses six ports SATA 6Gbps dont un au format SATA Express.

Le slot M.2 acceptera les SSD les plus rapides (NVMe) ou les plus classiques (SATA). La X99E-ITX/ac va encore plus loin en étant compatible avec la toute nouvelle norme USB 3.1 à 10Gbps.

Son BIOS EFI identique lui aussi aux cartes ATX de la marque offre donc toutes les possibilités d’overclocking ce qui réduit d’autant les différences entre les cartes mères mini ITX habituelles et les standards ATX.

Si dans un premier temps le socket de type Narrow ILM tire un trait sur les ventirads classiques, ASROCK inclut dans le bundle un système de refroidissement de classe professionnel (que l’on retrouve avec certains CPU Intel Xeon) et qui a su se montrer très convaincant et qui pourra éventuellement être remplacé par un Noctua NH-U12DX i4.

label 59hardware recommandeEt même si l’adaptateur pour système de refroidissement liquide n’est à ce jour compatible qu’avec les Cooler Master's Seidon 120V Plus/120V, il ne fait aucun doute que les meilleures marques proposeront rapidement leurs solutions respectives.

Pour un tarif de trois cents soixante cinq euros, la carte mère ASRock X99E-ITX/ac demeure pleinement justifié alors que le ticket d’entrée en X99 se situe aux environs de deux cents trente euros et que les modèles les plus haut de gamme s’envolent à huit cents euros.

Elle devient donc incontournable à tous ceux désirant un monstre de puissance dans un format ultra compact jusqu’à ce que le X99 s’invite chez les NUC.

 

Les + alt

fleche Qualité de fabrication
fleche Design
fleche Une première historique!

 fleche Socket Narrow ILM imcompatible avec les ventirads classiques

Commentaires
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0