in

Asus Maximus VI Formula : Test et Avis

f1298624

Asus sait mieux que quiconque proposer les meilleurs composants aux joueurs et la carte mère Maximus VI Formula saura s'accaparer tous les regards.

Personne n'échappera à son look hors norme grâce au ROG Armor. Apparu avec la Sabertooth P67, cette protection offre de nombreux avantages en termes de refroidissement et de fiabilité.

Elle intègre un socket 1150 compatible avec les processeurs Intel Haswell ainsi qu'un chipsett Intel Z87.

La Maximus VI Formula fait suite à la version V qui était déjà équipée d'un système de refroidissement mixte air et eau.

Désormais les étages d'alimentation Extreme Engine Digi+ III profitent de CrossChill, un dissipateur compatible avec les embouts à vis pour systèmes de watercooling.

Deux technologies dernier cris s'invitent à bord de la Maximus VI Formula: le mPCIe Combo II intégrant un contrôleur Wifi 802.11ac ainsi qu'un port SATA Express également appelé M.2.

De très nombreuses applications sont fournies afin de permettre aux joueurs d'accéder à la meilleure immersion possible.

Sonic Radar couplé au contrôleur audio SupremeFX apporte une aide précieuse dans les parties de FPS, GameFirst II se charge de la disponibilité réseau et RAMDisk permet de profiter du plein potentiel de la mémoire vive.

Alors la carte mère Asus Maximus VI Formula saura-t-elle faire la différence face aux convaincantes ASRock Fatal1ty réputées pour leur excellent rapport qualité prix?

Gros programme en perspective pour la découverte des caractéristiques de la Maximus VI Formula car le panel des fonctionnalités est des plus complets.

carte

Il ne faut pas moins de sept catégories afin de parcourir l'ensemble de la Maximus VI Formula:

Système de refroidissement hybride CrossChill

Le ROG Armor

L'audio SupremeFX

L'alimentation Extreme Engine DIGI+ III

Le BIOS UEFI

Le mPCIe Combo II

Applications

La Maximus VI Formula réserve ses faveurs au socket 1150 accompagné de son chipset Intel Z87. L'ensemble permet donc d'installer un processeur Intel de quatrième génération “Haswell”.

Le Intel Z87 est l'évolution du Z77 et se démarque notamment grâce au support de la norme SATA 6Gbps sur six interfaces ainsi que l'USB 3.0 natif.

armor

 ROG Armor et CrossChill opèrent dans la même direction: la dissipation thermique. Le ROG Armor est un combiné de deux protections occupant chaque face du PCB. Le premier protège les composants de la poussière tout en orientant les flux d'air afin de conserver les meilleures températures.

Côté dos, le renfort rigidifie l'intégralité de la carte limitant les efforts physiques engendrés par les différentes cartes installées.

Crosschill_big

CrossChill est un magnifique dissipateur aussi bien compatible avec le refroidissement air qu'en watercooling. Asus promet des gains pouvant atteindre degrés et CrossChill n'a pratiquement rien à envier aux solutions proposées par les marques spécialisées.

De plus si la Maximus V n'était compatible qu'avec les embouts à sertir, cette fois la version VI accepte les modèles à visser bien plus pratiques et sûrs pour les novices.

Les cartes mères pour joueurs sont obligatoirement mieux équipées tant sur le plan audio que pour le réseau par rapport à un modèle standard. Le son étant primordial pour la meilleure immersion possible dans les jeux et la connexion doit être la plus efficace possible afin d’éviter tout risque de ralentissement.

supreme

La Maximus VI Formula profite donc de la solution SupremeFX, probablement la meilleure du marché actuel. Elle se base sur deux puces haut de gamme : le Cirrus Logic CS4398 et l’ampli casque compatible 600 ohms TPA120A2 lui permettant de prétendre à une dynamique de 120dB. Les condensateurs sont bien plus évolués que les solutions classiques car ils sont de type WIMA.

Deux applications se joignent à SupremeFX : Sonic Radar et Perfect Voice.

Sonic Radar est un indicateur capable de localiser les ennemis dans les parties de FPS. Perfect Voice intègre deux fonctionnalités appelées Noise Gate  et Noise Reduction améliorant les communications entre joueurs.

vrm

Cette carte mère embarque huit phases d’alimentation Extreme Engine Digi+ III uniquement dédiées au processeur. Deux autres concerneront uniquement la mémoire vive.

Elles sont de type Nexfet, apportent un rendement de 90% et sont accompagnées de bobine d’alimentation Blackwing capables de délivrer soixante ampères.

Les condensateurs sont des modèles « Black » 10K, leur durée de vie est cinq fois plus longue que des modèles standards et leurs températures vingt pour cent moins élevées.

combo

Le mPCIe Combo II est également une sérieuse avancée pour cette nouvelle génération de carte mère. Il intègre un port PCI Express 2.0 ainsi qu’un contrôleur Wifi 802.11ac dépassant les 700Mbps.

Nous regrettons toutefois que le port M.2 soit partagé avec une interface SATA ce qui limitera éventuellement le niveau de performances attendu.

bios

Le BIOS UEFI de la Maximus VI Formula est également à la pointe de la technologie. Classe ROG oblige, il est bien plus évolué que les BIOS classiques afin de tirer le meilleur parti des composants installés.

Parmi les grandes innovations apportées, le SSD Secure Erase rétablit les performances des SSD sans avoir à faire appel à des solutions alternatives hors de portée des néophytes.

De plus il devient totalement personnalisable sur sa page d’accueil. Les joueurs pourront y regrouper les options les plus fréquemment sollicitées. Enfin le BIOS UEFI de la Maximus VI Formula conserve l’historique des modifications effectuées et offre même un bloc note.

La Maximus VI Formula est accompagnée d’une offre logicielle extrêmement complète. Nous avions déjà évoqué Sonic Radar et Perfect Voice pour la partie audio mais le réseau et l’overclocking n’est pas en reste.

4_way_optimization

AiSuite III est la solution logicielle de monitoring et d’overclocking la plus complète disponible. Elle est dotée de la technologie 4-Way Optimization. En un seul clic de souris, les utilisateurs pourront profiter des meilleures performances tant sur le processeur que la ventilation et la consommation électrique.

Seconde application des plus convaincantes, ROG RAMDisk. Son rôle est d’utiliser la mémoire vive comme support de stockage. Ainsi Asus promet des vitesses de transfert jusqu’à vingt fois plus rapides qu’un SSD.

Le dernier logiciel est dédié au réseau et s’appelle GameFirst II. Elle se charge de gérer les différents flux comme le jeu ou la communication évitant tout risque de ralentissement.

 

Les designers de cartes mères savent fort bien développer des looks ravageurs afin de correspondre aux attentes des utilisateurs les plus exigeants. La Maximus VI Formula est de très loin le modèle le plus réussi sur le plan esthétique.

f1259456

Tous les composants sont savamment cachés pour aboutir à un design des plus luxueux et élégant. Digne d’un véritable bolide de course, la Maximus VI Formula est terriblement impressionnante en mariant les couleurs noires et rouges.

Le ROG Armor joue bien évidemment un rôle majeur dans l’apparence de la carte et il est secondé de deux dissipateurs couvrant étages d’alimentation et chipset.

f1838848

Le premier est le fameux CrossChill compatible avec les systèmes de watercooling. Il est parfaitement intégré au ROG Armor et deux caches protègent les entrées et sorties d’eau.

f1607808

Le CrossChill est désormais compatible avec les embouts à visser bien plus pratiques à installer et surtout plus sûrs d’utilisation. Les fuites dues à une fixation de mauvaise qualité peuvent conduire à des dégradations irréversibles.

f2188416

Si la Gigabyte Sniper 5 se contentait d’un très décevant système de watercooling basé sur un simple tuyau rigide badigeonné de pâte thermique, le CrossChill d’Asus est bien plus évolué et convaincant.

f2313792

Conçu tout comme les solutions développées par les meilleurs spécialistes du watercooling, le CrossChill intègre de petites ailettes qui seront parcourues par le liquide et qui maximiseront la dissipation thermique.

f2034496

Le radiateur du chipset est lui aussi logé au sein du ROG Armor.

f1414976

La Maximus VI Formula s’offre dix ports SATA tous compatibles avec la norme 6Gbps. Les six premiers sont gérés par le chipset Intel Z87 tandis que les quatre autres sont contrôlés par une puce ASM 1061.

f1453120

A leurs côtés, le switch Direct Key permet d’accéder instantanément au BIOS de la carte.

f1529664

Les quatre ports DIMM acceptent jusqu’à 32GB de RAM compatible 3000MHz.

f1646080

Le processeur dispose de deux connecteurs d’alimentation auxiliaire : un premier de huit pins et un second optionnel de quatre contacts.

f1684416

Au dessus du panneau arrière, est présent le connecteur pour le mPCIe Combo II.

f1722944

Il suffira d’une simple vis pour le fixer et les deux connecteurs à vis seront à installer sur la plaque du panneau arrière. Ils serviront au branchement de l’antenne Wifi et Bluetooth.

Le mPCIe Combo II se présente sous la forme d’une mini carte existante sur les précédentes versions de la Formula.

f1761792

La première face intègre un contrôleur M.2 tandis que la seconde accueille le contrôleur wifi 802.11ac.

f1800704

Le panneau arrière impressionne par la richesse de ses connecteurs. En plus du ClearBIOS et du FlashbackBIOS, quatre ports USB 2.0 accompagnent six autres en USB 3.0. Restent deux sorties vidéo HDMI et DisplayPort ainsi qu’une prise réseau Ethernet Gigabit et les classiques connecteurs audio mini jack et S/PDIF numérique.

f1878208

Six ports PCI Express sont disponibles sur la Maximus VI Formula. Les trois premiers rouges sont au format 16x et peuvent fonctionner simultanément en 8x/8x en SLI ou CrossfireX. Les solutions Tri GPU seront à éviter car la configuration sera en 8x/4x/4x bridant les performances.

A noter que les trois ports PCIe 1x sont ouverts pour permettre l’installation de cartes d’extensions plus longues.

f1995968

En bas de la Maximus VI Formula, sont disponibles tous les connecteurs déportés de boitier. Ils concernent le seul point à améliorer de la carte car se sont de simples contacts. Asus aurait pu éventuellement inaugurer en les coudant.

f2072640

Côté dos, la Maximus VI Formula reste des plus classieuse toujours grâce au ROG Armor qui rigidifie l’intégralité du PCB.

f2111040

Une pâte thermique adhésive démontre bien la présence de phases sur cette face de la carte.

f2228096

Une fois démonté le ROG Armor révèle au combien son design est travaillé et complexe. Nous aurions vraiment apprécié qu’il englobe les connecteurs de boitiers déportés situés tout en bas du PCB. Un petit manquement que l’on retrouve également sur les Sabertooth.

f2149312

Une fois la Maximus VI Formula déshabillée, nous retrouvons une conception des plus classiques prouvant notamment tout l’intérêt de faire appel au ROG Armor apportant un réel plus au niveau esthétique.

Les BIOS des cartes mères Asus de la gamme ROG étant identiques, nous reprenons la partie concernée.

Le BIOS de la Maximus VI Formaula d’Asus est un véritable laboratoire de très haute technicité. Il offre au bas mot deux fois plus d’options qu’un BIOS de carte mère avancée. Fort heureusement, Asus a su apporter de nombreuses améliorations facilitant grandement la prise en main de ce dernier.

130618195936

Si seulement six menus apparaissent dans le bandeau horizontal situé en haut de la page d’accueil, chaque section est impressionnante de par le nombre de paramètres disponibles.

Avec cette génération de plateforme Intel Haswell, les cartes mères Asus sont équipées dans un BIOS personnalisable intégrant un menu favoris. D’un clic de souris, on peut regrouper les options les plus utilisées ce qui évite la navigation dans de nombreuses catégories.

Extreme Tweaker est entièrement consacré à l’overclocking. Il donne la sensation de paramétrer une formule 1 tant il est poussé.

Bien que la Maximus VI Formaula ait été conçue pour être paramétrée manuellement, il reste possible de s’appuyer sur des mécanismes d’automatisation comme Ai Overclock Tuner. Cet outil est capable d’effectuer une série de réglages afin de profiter d’un overclocking poussé sans que l’utilisateurs ait besoin d’effectuer la moindre manipulation.

Les CPU Intel Haswell peuvent être overclockés sur le BCLK via l’option « CPU Strap ». via trois paliers allant de 125MHz à 199Mhz et les PLL sont aussi largement personnalisables.

130618195956

Les options suivantes sont plus classiques avec le coefficient du processeur ou le PLL interne. Les premiers paramètres de la RAM sont eux aussi très classiques mais un menu dédié leur est consacré.

L’IGP a lui aussi un réel potentiel d’overclocking grâce à la Maximus VI Formaula.

130618200000

Enfin viennent les tensions de chaque régulateur intégré au processeur comme le Vcore, le cache, le System Agent, l’I/O et le PCH.

130618200041

Le DRAM Timing Control va extrêmement loin dans les possibilités de personnalisation. Normalement les cinq premiers paramètres sont largement suffisants mais rien n’empêche les overclockers d’attaquer les timings secondaires.

130618200056

Le menu DIGI+ Power Control est un élément essentiel pour contrôler la puissance délivrée au processeur. Il s’agit ici de paramétrer les étages d’alimentation afin qu’ils soient le plus stable, le plus efficace et le plus réactif possible.

C’est également dans ce menu que l’on peut outrepasser les limites par défaut du processeur (CPU Current Capability & Power Thermal Control) mais aussi celles de la RAM.

130618200103

La section Tweaker’s Paradise intègre toutes les options que l’on retrouvera sur aucune autre carte. Elle permet d’aller encore plus loin en intervenant sur les PLL mais aussi sur différentes fréquences. Ce menu s’adresse avant tout aux overclockers les plus extrêmes.

130618200114

Le menu CPU Management est lui aussi très important pour pousser le processeur au maximum de ses possibilités. Nous avons accès aux fonctionnalités intégrées au CPU comme le Turbo Mode mais aussi le Speedstep.

On pourra aussi affiner la réactivité du CPU lors de la montée en charge toujours pour gagner en performances.

130618200136

Avec le menu principal, nous revenons à des options bien plus classiques comme la sélection de langue ou la supervision des informations essentielles de la plateforme.

130618200142

Le menu avancé reprend l’intégralité des équipements intégrés à la Maximus VI Extreme. La catégorie CPU reprend là aussi des fonctionnalités liées au processeur.

130618200159

On peut par exemple ne laisser qu’un seul coeur activé pour monter encore plus en fréquence mais le sous menu CPU Power management donne accès aux fameux états C-State.

Là aussi la Maximus VI Extreme va plus loin en proposant un support jusqu’à C7 permettant de contourner le problème des alimentations incompatibles.

130618200234

L’onglet SATA reprend les interfaces gérées par le chipset Intel Z87.

130618200251

Dans la section de l’IGP, on peut définir la mémoire allouée à la partie graphique et peut atteindre un maximum de 1024MB.

130618200304

Chaque port PCIe est configurable afin de leur attribuer un nombre de lignes fixe.

130618200328

Onboard Devices Configuration regroupe les nombreux contrôleurs intégrés sur la Maximus VI Formaula. Figurent l’audio, le réseau et le stockage auxiliaire.

130618200349

L’avant dernier menu Monitor récapitule toutes les tensions mais aussi les températures ou le régime des ventilateurs.

130618200417

C’est aussi ici qu’est disponible la configuration des ventilateurs. Elle reste identique à toutes les cartes mères de la marque.

130618200426

Le dernier menu concerne le démarrage de la machine et ici aussi les options restent semblables à celles que l’on retrouve d’habitude sur les autres modèles.

La carte mère Maximus VI Formula est livrée avec une solution logicielle complète et variée. Comme d'habitude chez Asus, la majorité des outils sont intégrés à AiSuite à présent en version 3.

AiSuite regroupe Dual Intelligent Processor, EZ Update, USB BIOS Flashback, Wi-Fi Go!, USB 3.0 Boost, USB Charger +, Wi-Fi Engine, Digi+ Power Control et Fan Xpert 2.

S'ajoutent ensuite indépendamment Mem TweakIt, GameFirst II et RAMDisk.

Snap1

Dual Intelligent Processor est dédié à l'overclocking mais surtout à l'optimisation globale de la machine.

D'un clic de souris, l'application se charge du paramétrage du processeur, des étages d'alimentation, de la ventilation et de la gestion de la consommation électrique.

Le temps d'un redémarrage, notre processeur passe de sa fréquence de base de 3.9GHz à 4.6Ghz automatiquement.

Toutefois nous regrettons que si le profil par défaut  n'est pas enregistré préalablement, il ifaudra obligatoirement passer par la case BIOS afin de revenir à la configuration initiale.

Snap2

EZ Update se charge de mettre à jour le BIOS depuis le système d'exploitation en le récupérant depuis le site web de la marque.

Snap3

USB Flashback fait parti des grandes évolutions de AiSuite 3. Cette fonctionnalité autorise la mise à jour du BIOS de la carte mère sans qu'un processeur ou de la mémoire soit installée.

C'est donc une aubaine au cas où l'on souhaiterait installer un processeur récent encore indisponible lors du lancement de la carte mère.

Snap4

Wi-Fi Go! est une application regroupant différents services liés aux réseaux sans fils. Elle propose une solution Cloud, un accès à distance à la machine, un serveur multimédia, des outils de supervision de la santé du matériel depuis une tablette ou un Smartphone.

Snap5

USB 3.0 Boost se charge d'accélérer les vitesses de transfert entre le PC et les périphériques de stockage amovibles.

Snap6

USB Charger + comme son nom l'indique accélère le chargement de batteries.

Snap8

Grâce à Digi+ Power Control, les utilisateurs pourront configurer précisément le comportement des étages d'alimentation de la carte mère. Cette section permet donc d'améliorer l'overclocking ou à contrario de limiter la consommation électrique du PC.

Snap9

TPU donne accès aux fonctionnalités d'overclocking du processeur. Chaque paramètre est personnalisable aussi bien les fréquences, que les coefficients ou les tensions.

Elle s'opèrent en direct et ne nécessitent pas de redémarrage.

Snap10

Xpert Fan 2 est dédié à la gestion de la ventilation. Par rapport à à AiSuite 2, de sérieux progrès ont été effectués et toutes les limites en termes de plage de fonctionnement ont été libérées.

De plus Xpert Fan 2 inclut des profils type ainsi que des processus d'automatisation simplifiant grandement la configuration.

Snap11

Mem Tweak It est l'une des rares applications sur le marché à autoriser la modification des timings de la mémoire vive et chaque CL est disponible pour être modifié au bon vouloir des utilisateurs.

Snap12

GameFirst II vise avant tout les joueurs qui pourront manager la bande passante réseau afin de donner la priorité soit à la VoIP, au streaming, aux jeux ou au partage de fichiers.

Snap13

La page d'accueil regroupe une version simplifiée incluant des paramètres pré établis. Les plus aguerris pourront basculer sur le mode avancé et personnaliser chaque protocole réseau ou chaque application comme le permet la QoS (Qualité de service).

Snap14

RAMDIsk d'Asus est probablement la meilleure application permettant d'utiliser la mémoire vive inutilisée par le système comme support de stockage interne.

Concrètement il suffit de définir la capacité à utiliser et le système d'exploitation reconnaîtra ce disque virtuel comme n'importe quel disque dur.

Les gains sont absolument convaincants et permettent d'offrir un niveau de réactivité incomparable. Toutefois elle nécessite des capacités en mémoire vive supérieures et surtout rallongent le temps de démarrage de la machine si le RAMDisk est utilisé continuellement.

Bien sûr il n'est pas possible d'installer Microsoft Windows sur un tel lecteur pour le moment.

Hardware

IMGP2809_2

Processeur : Intel i7 4770K
RAM : 2x4GB G.Skill 2100MHz
Ventirad : Be Quiet! Shadow Rock
Boitier : Cooler Master Storm
Stockage SSD : Intel Serie 310 120GB
Stockage HDD : Seagate Barracuda 1To 7200RPM 64Mo de cache
Alimentation : Enermax Platimax 1000W
Carte graphique : Radeon HD 6950
Convertisseur SATA/USB 3.0 : ICY Box IB-111U3-Hub
Convertisseur SATA/eSATA : Akasa Elite

 

Software

Windows 7 X64 installé sur un HDD SATA Seagate Barracuda 1To 7200RPM 64Mo de cache connecté sur le premier port SATA 6Gbps (si disponible).

Tous les pilotes installés sont en dernière version disponible à la date du test.

 

Mesures réseau

LAN: Benchmark ATTO mesurant le transfert entre la plateforme de test et un NAS Qnap TS1079 Pro équipé d'un SSD Intel Serie 330 120Go.

WAN: l'interface Wifi (si disponible) est testée via le benchmark ATTO mesurant le transfert avec un NAS Qnap TS1079 Pro et équipé d'un SSD Intel Serie 330 120Go. La connexion est assurée via un routeur D-Link DIR-865L.

 

Smart Response Technology (si disponible)

Fonctionnalité désactivée, HDD seul:

– durée du démarrage de la machine (à partir de la mise sous tension jusqu'au chargement complet de Windows installé dans les conditions indiquées ci dessus)
– durée du démarrage de Word 2007
– durée du démarrage de Adobe Photoshop CS4

activation Intel Smart Response Technology avec un SSD Intel Serie 310 120GB (connecté sur un adaptateur mSATA si nécessaire).
Redémarrage 3x la machine avec à chaque fois le lancement des applications mesurées.
Mesure boot, Word et Photoshop.

 

Lucid Virtu MVP

IGP HD3000 Intel i7 2600K
GPU Radeon HD6970 remplacée par GTX-670

Passe 1 : IGP seul

Mesure 3DMark 11 profil Extreme

Mesure Metro 2033 en 3 profils (low/med/high)

Niveau bas : qualité sur « Low », anti aliasing sur « NOAA » et filtrage des textures à 4. Résolution : 1280 x 1024.
Niveau intermédiaire : qualité sur « Medium », anti aliasing en « AAX4 » et filtrage des textures à 4. Résolution 1680 x 1050.
Niveau élevé : qualité sur « Very High », anti aliasing en « AAX8 » et filtrage des textures sur 16. Résolution 1920 x 1080.

Passe 2: GPU seul.

Passe 3: IGP + GPU Lucid Virtu MVP activé.

 

Stockage

SATA: SSD Intel Serie 310 120GB via ATTO sur ports SATA II (3Gbps) & III (6Gbps) du chipset principal puis des contrôleurs tiers (si disponibles).

RAID: 5 HDD Seagate Barracuda 1To 7200RPM 64Mo de cache connectés sur le contrôleur principal puis secondaire (si disponible)

Benchmark ATTO RAID mode 0 (2HDD & 5HDD), 1 (2HDD), 10 (4HDD) et 5 (3HDD & 5HDD).

 

Interfaces

Mesure sur chaque contrôleur

SSD Intel Serie 310 120GB connecté à un ICY Box IB-111U3-Hub
Mesure ATTO sur chaque contrôleur en USB 3.0 et 2.0 (si disponible).

eSATA: ATTO sur SSD Intel Serie 310 120GB connecté à un Akasa Elite

 

Consommation électrique

Mesures effectuées à la prise électrique de la plateforme de test

CPU à fréquence stock en idle et en full (si support vga de la carte en test, seul l'IGP est présent sinon ajout d'un GPU)
CPU à fréquence OC en idle et en full (si support vga de la carte en test, seul l'IGP est présent sinon ajout d'un GPU)

 

Températures

Aida 64 System Stability Test 5mins fréquence stock + ventilateurs profil automatique

 

Benchmark CPU

Configuration par défaut: paramètres automatique.

 

Overclocking automatique: outil overclocking activé (si disponible).

Overclocking manuel: fréquence maximale atteignable stable le temps des benchmarks (watercooling pour les cartes mèers dédiées).

Software 

 SuperPI 1Mo
 wPrime 1024
 Cinebench
 PCMark 2011
 7Zip
 Truecrypt
 UCBench
 X264 Benchmark
 3DMark 2011
 Metro 2033

Champs d'applications: 

 Calculs intensifs
 Bureautique et Multimédia
 Traitement de fichiers
 3D

 

wPrime 1024

shoot_wprime

wPrime 1024 est similaire à Super Pi mais calcule cette fois une fonction mathématique. wPrime est multi threads mais exploite rarement tout le potentiel des processeurs les plus puissants. Le résultat étant donné en secondes, le résultat le plus petit est le meilleur.

wprime

Voila un début des plus enthousiasmants avec la Maximus VI Formula qui s'offre quarante secondes par rapport à la Sniper 5.

 

UCBenchmark

shoot__ucbench

UCBench ou UnRAR-Crack Benchmark comme son nom l’indique tente de retrouver le mot de passe d’un fichier archivé au format RAR. Le score donné représente le nombre de possibilités exécutées par seconde et il est capable de tirer parti des instructions liées à l’encryption intégrées dans les processeurs.

 ucbenchSous UCBench aussi, la Maximus VI Formula overclock légèrement le processeur par défaut ce qui lui permet d'optimiser les performances.

 

TrueCrypt

shoot_truecrypt

TrueCrypt réalise l’inverse de UCBench, il crypte les données tandis que ce dernier tente de les décrypter. Bien que TrueCrypt gère différentes méthodes d’encryption, nous retenons uniquement l’algorithme AES exprimé en MB/s. Ce benchmark sait également tirer avantage des l’accélération matérielle.

truecrypt

Les gains sont exceptionnels sous TrueCrypt avec la Maximus VI Formula qui gagne 1500points.

 

ScienceMark

shoot_sciencemark

Ce dernier logiciel de calcul brut se spécialise dans les domaines scientifiques comme les opérations sur les matrices ou sur les molécules. Les résultats sont donnés sous forme de scores.

sciencemark

ScienceMark donne une bonne avance à la Asus Maximus VI Formula qui dépasse les 3000 points.

7Zip

shoot_7zip

7Zip est le meilleur logiciel de benchmark concernant la compression de données. Il est multi thread et ses résultats sont exprimés en MIPS (opérations par seconde).

7zip

7Zip confirme l'énorme avantage de la Maximus VI Formula très proche des 25 000 points.

 

Aida64

shoot_maxxmem

Nous utilisons Aida64 pour mesurer la bande passante de la mémoire vive.

aida

sous Aida, la Maximus VI Formula gère également parfaitement la bande passante mémoire avec plus de 40 000Mo/s en lecture. Un niveau que nous n'avions jamais mesuré à ce jour pour ce type de plateforme.

 

 

PassMark

shoot_passmark

 PassMark est un benchmark généraliste mesurant les performances générales d'une machine. Le résultat est exprimé sous la forme de score.

passmarkSi la Sniper 5 dépassait tout juste les 10 000 points, la Maximus VI Formula prend de l'avance en étant presque à 11 000 points.

 

GeekBench

shoot_geekbench

 GeekBench est similaire à PassMark mais ce dernier contient une mesure uniquement dédiée aux CPU. C'est celui que nous employons.

geekbench

Régulièrement dans nos tests, Geekbench suit PassMark mais cette fois les écarts sont encore plus intéressants avec plus de 13000 points en la faveur de la Maximus VI Formula.

Cinebench

shoot_cinebench

Cinebench est l’un des tests les plus intéressants de notre panel car il compte parmi les rares à exploiter à 100% la puissance des CPU.

cinebench

Si la Sniper 5 était bien en dessous des 8 points la Maximus VI Formula arrive à frôler les 8.5 points.

 

X264 Benchmark

shoot_x264

X264 Benchmark encode une vidéo au célèbre format X264 très lourd en puissance de calcul. Il se déroule selon deux passes. La première analyse la vidéo et la seconde procède à l’encodage proprement dit.

x264Y compris en encodage vidéo, la Maximus VI Formula brille avec presque 50FPS sur la seconde passe.

 Nous mesurons les débits entre la carte mère et notre SSD de référence.

sata

La Maximus VI Formula respecte les débits mesurés sur le chipset Intel Z87 avec presque 550Mo/s en lecture et 273Mo/s en écriture.

 

sata2

La Maximus VI Formula est équipée d'un contrôleur ASMedia qui sait se montrer très efficace même s'il reste légèrement en dessous du chipset avec une centaine de Mo d'écart.

 

lan

 Le contrôleur Intel est parmi les meilleurs avec des débits de l'ordre de 117Mo/s.

wlan

 Si la Maximus VI Extreme était un peu décevante sur le wifi, la Maximus VI Formula fait honneur à cette nouvelle norme avec presque 20Mo/s en réception et 10Mo/s en émission.

 

son1

 La plage dynamique du SupremeFX est bien meilleure que la solution audio de la Sniper 5.

 

son2

 La distorision est légèrement plus élevée sur la Maximus VI Formulamais l'écart est vraiment très faible.

 

Spectrum

Par contre la réponse en fréquence est bien linéaire. Dommage que les canaux gauche et droit ne se confondent pas.

Nous profitions du test de la carte mère Gigabyte GA-Z87X-OC Force pour approfondir les possibilités d’overclocking des processeurs Intel Haswell.

Il est impératif de garder à l’esprit qu’un paramétrage inadapté peut entraîner une instabilité de la machine ou pire, altérer les composants. Il faut donc adapter le système de refroidissement en conséquence.

La grande nouveauté des processeurs Intel Haswell est d’intégrer un contrôleur de tension dénommé FIVR. Il est chargé d’alimenter indépendamment les coeurs, la mémoire cache, le bus Ring, l’agent DMI et l’IGP entre autres.

Intel a fait appel à un tel contrôleur dans le but de maîtriser la consommation électrique et surtout d’atteindre des valeurs très basses au repos.

Cette fois nous faisons appel au mode automatique de la carte donnant accès à 4.6GHz.

 

oc_cine

Cette fois Cinebench fait des merveilles avec presque 10 points.

 

oc_pi

 SuperPi gagne deux secondes.

oc_ucbench

 UCBench s'approche des 1200 points.

 

oc_x264

 Et enfin X264Benchmark dépasse les 55FPS sur la deuxième passe.

 

oc_gains

Les gains grâce à l'OC de la carte sont excellents car ils sont au minimum de 13% et peuvent dépasser les 20% en un simple clic de souris.

 Nous démarrons notre série de mesures en surveillant la température du processeur.

temp_cpu

 La Maximus VI Formula gère fort bien la montée en température du processeur en sachant la stabilité lors de la solicitation.

 

temps_vrm

 Bien entendu nous vérifions la température des VRM en refroidissement air et eau. Nous constatons bien des gains grace à un système de watercooling mais le faible écart avec le refroidissement air s'explique par la présence des ventilateurs proche des VRM. En effet ils contribuent largement à leur refroidissement.

fan_cpu

 La Maximus VI Formula régit le fonctionnement des ventilateurs parfaitement par défaut sans aucune intervention. A fréquence de base, la Maximus VI Formula opère entre 1000 et 1200 RPM.

 

fan_boitier

 Dans bien des cas, les cartes mère optent fréquemment pour des vitesses fixes par défaut. Or la Maximus VI Formula offre un profil bien plus avancé et modulant chacun d'entre eux. Aucun d'eux n'opte la même vitesse pour un excellent compromis entre silence et performances.

A ce jour si nous devions retenir une carte mère, ça serait sans hésiter la Asus Maximus VI Formula. Son ROG Armor offre une esthétique à couper le souffle qui rencontrera le même succès que la Sabertooth P67.

f1956224

Même si elle s'adresse en premier lieu aux joueurs avancés, ses atouts pour ne pas dire ses charmes combleront chaque passionné du hardware.

En plus d'un look moderne voire avant-gardiste, la Maximus VI Formula profite d'un système de refroidissement CrossChill très proche des solutions alternatives de watercooling customisées.

Si certains concurrents n'ont pas franchement de scrupules à dissimuler un simple tuyau rigide dans un dissipateur flatteur, nous félicitons ici Asus d'équiper cette carte d'un tel joyau.

Les performances sont largement au rendez-vous car la Maximus VI Formula optimise chaque composant pour en tirer le meilleur parti. Mention à la technologie 4-Way optimization qui en un clic de souris configure l'ensemble de la plateforme automatiquement.

label 59hardware recommandeConcernant la partie audio, la Maximus VI Formula se distingue largement grâce à son SupremeFX à la qualité indéniable et aux fonctionnalités exclusives à la marque.

Le réseau est tout aussi enthousiasmant de part le support de la dernière norme Wifi 802.11ac mais aussi avec l'application dédiée GameFirst II.

Ainsi grâce à un design proche de la perfection, un niveau de finition exemplaire, des performances de premier ordre et des applications efficaces, la Asus Maximus VI est l’une des rares à justifier son tarif proche de trois cents euros. Elle est sans aucun doute la reine incontestée de sa catégorie. Une valeur sûre qui marquera l’histoire de la gamme ROG.

fleche La meilleure carte mère Z87 qui nous ayons pu tester.

 
Commentaires
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0