in

Asus R9 290X DirectCU II OC

Test et Avis – Benchmark – Meilleur prix

IMGP8761_1

Les premières cartes graphiques personnalisées basées autour du R9 290X d'AMD ont fait leur apparition et Asus ouvre le bal des tests avec la R9 290X DirectCU II OC.

Cela n'aura échappé à personne, le R9 290X est le GPU le plus puissant actuellement chez AMD et s'adresse donc aux joueurs souhaitant le meilleur niveau de performances possible à ce jour.

De plus le fondeur a très récemment officialisé son nouvel API baptisé Mantle concernant pour l'instant surtout Battlefield 4. Ce nouvel API comparable à DirectX de Microsoft devrait surtout permettre de meilleurs framerates.

Concernant la R9 290X DirectCU II OC d'Asus, elle possède toutes les caractéristiques permettant de profiter du meilleur de cette puce embarquant rappelons le plus de 6 milliards de transistors!

Tout d'abord, la R9 290X DirectCU II OC est overclockée d'usine comme sa référence l'indique avec 50MHz supplémentaires pour le R9 290X. Concernant la mémoire, les 4GB sont aussi surcadencés de 100MHz toujours par rapport au modèle de référence.

Mais surtout c'est comme toujours le système de refroidissement de cette carte qui en assurera le succès.

Equipée du DirectCU II, la R9 290X d'Asus devrait être en mesure de refroidir les ardeurs d'un processeur graphique réputé pour émettre un sérieux dégagement thermique.

Alors la carte graphique Asus R9 290X DirectCU II OC sera-t-elle en mesure de se montrer plus convaincante que la spectaculaire Geforce GTX 780 Ti?

 

asus-logoAsus compte à son catalogue trois modèles de cartes graphiques équipées du R9 290X.

La première est la plus basique car il s'agit du design de référence.

La seconde est une version DirectCU II mais conservant les fréquences recommandées par AMD.

Enfin la troisième est notre carte de test référencée R9290X-DC2OC-4GD5.

Il s'agit donc du modèle le plus haut de gamme en étant équipée de ce GPU qui rappelons le embarque plus de six milliards de transistors, de 64ROPs et 2816 Shaders.

spec

Pour rappel le R9 290X annoncé par AMD en Septembre dernier se base sur un processeur graphique portant le nom de code “Hawaii”. Il fait toujours parti de la famille Southern Island englobant notamment les Radeon HD7000.

Asus overclocke donc sa carte de 50 petits Mégahertz soit un gain de 5% qui aura éventuellement du mal à montrer un réel intérêt en pratique.

En poussant dans ses derniers retranchements Southerrn Island, AMD prouve bien ses capacités à produire une architecture suffisamment puissante et efficace pour entretenir une gamme de produits sur une période supérieure à deux ans.

Les 4096MB de mémoire reposent sur un bus de 512 bits pour une cadence de 1350MHz réels. Ce sont donc 100MHz de plus que le modèle de référence.

dvsap_bigLa R9290X-DC2OC-4GD5 dispose de huit phases d'alimentation DIGI+ VRM intégrant des composants Super Alloy Power. Nous les retrouvons sur toutes les cartes DirectCU II de la marque et offrent le meilleur rendement.

Concernant le système de refroidissement de la carte Asus la plus puissante équipée en AMD , elle est dotée du populaire DirectCU II qui ne cesse de convaincre les joueurs les plus exigeants.

La marque promet une efficacité en terme de refroidissement de l'ordre de vingt pourcents mais aussi des nuisances sonores trois fois plus faibles que la carte de référence.

DC2-n

Tout comme la Asus GTX 780 DirectCU II, la R9 290X DirectCU II OC a le droit à la technologie Cooltech. Elle se base sur un couple de deux ventilateurs asymétriques. Alors que le premier va concentrer son flux d'air sur une faible surface, le second va au contraire diffuser un maximum horizontalement.

Le radiateur est comme toujours équipé de nombreux heatpipes sur dimensionnés.

Afin de superviser au mieux l'état de fonctionnement de la carte, Asus inclut une application pour le moins convaincante et efficace: GPU Tweaker.

r9290X_GPU_n

Proche de la référence After Burner, GPU Tweaker sait intervenir sur les fréquences du processeur graphique et sur sa tension mais aussi sur la ventilation ou la vitesse de la mémoire.

GPU Tweaker reprend également toutes les informations de la R9 290X DirectCU II OC: températures, cadences et régime des ventilateurs.

Physiquement, il sera difficile de distinguer la R9 290X DirectCU II OC d'une autre carte haut de gamme signée Asus comme la version GTX 780.

IMGP8763_1

De dimensions identiques et couvertes du système de refroidissement DirectCU II CoolTech, seules les couleurs varient. La R9 290X DirectCU II OC passant à l'or alors que la GTX 780 DirectCU II était agrémentée de rouge.

A la première impression, la R9 290X DirectCU II OC est esthétiquement irréprochable. Son look sportif désormais classique compte parmi les plus réussis du marché de la carte graphique.

IMGP8766_1

Le seul reproche que nous serions tentés d'exprimer concerne le capot du radiateur laissant un faible espace vide au niveau de la façade de la carte. Nous aurions apprécié d'avantage qu'il soit collé à l'équerre intégrant les sorties vidéo.

IMGP8767_1

On en dénombre sans surprises quatre: deux DVI, une HDMI  et une DisplayPort.

IMGP8768_1

A l'arrière de la R9 290X DirectCU II OC, une plaque améliore considérablement l'aspect visuel de la carte tout en renforçant la rigidité de l'ensemble.

IMGP8770_1

Une fois le système de refroidissement DirectCU II retiré, nous découvrons une conception et une qualité de fabrication de très haut niveau.

IMGP8771_1

Le schéma semble désormais intemporel avec le GPU placé au centre, encadré des chipsets mémoire et les étages d'alimentations reposent à l'arrière de la carte.

Un renfort latéral longe l'intégralité du PCB évitant tout risque de courbure. Le poids de la R9 290X DirectCU II OC est tel qu'il devient impératif de répartir au mieux les forces exercées sur le port PCI Express.

Le système de refroidissement DirectCU II compte parmi les meilleurs disponibles dans le domaine. D'ailleurs la concurrence n'a pas cessé de s'en inspirer afin de rester dans la course. Le capot en métal travaillé et orné de nombreux détails donne fière allure à la carte.

 

 

IMGP8775_1

La grande nouveauté est la présence d’un ventilateur « CoolTech ». Son design le diffère des modèles classiques car en plus des neuf pales évoquant éventuellement des rames, d’autres plus petites amélioreront le flux d’air.

A défaut d’être révolutionnaire et en y regardant de plus près, on comprend vite que la moitié des pales est tout simplement amputé et l’arceau central rigidifie l’ensemble. Cela reste une innovation appréciée qui ne marquera probablement pas l’histoire du refroidissement mais démontre une volonté d’améliorer les performances.

IMGP8776_1

Le second ventilateur est bien plus classique. Ses pales droites sauront brasser plus d’air mais généreront plus de bruit à haute vitesse mais pas d’inquiétude car Asus à tout prévu pour un régime lent.

IMGP7286

Ils sont câblés sur un connecteur atypique basé sur six contacts.

IMGP8780_1

Dans un premier temps, soustrayons le capot pour apercevoir le radiateur de la carte. Une fois n’est pas coutume, la marque a intégré un modèle exceptionnel à la qualité de finition parfaire.

IMGP7302

Cinq heatpipes surdimensionnés se chargeront de déporter la chaleur vers les ailettes. Alors qu’ils sont habituellement de 8mm, la carte emploie des modèles de 10mm. Pour une meilleure efficacité, ils sont directement en contact avec le GPU.

La densité des très nombreuses ailettes permet d’atteindre une meilleure dissipation mais à condition de disposer de ventilateurs à forte capacité de pénétration ce qui est le cas de la Asus.

8ro8eah6kwuav2c6972f.jpg

Notre carte est installée sur la machine suivante :

Hardware

flecheBoitier : CM Striker
flecheAlimentation : Enermax Platimax 1000W
flecheCarte mère : Intel DX79SI
flecheProcesseur : Intel Core I7 3930K
flecheVentirad : Noctua NH-D14
flecheRAM : 4 Go Gskill Ripjaw 1600Mhz CL9
flecheStockage: 1 SSD Crucial M4 256Go.

Software

flecheWindows 7 X64 Familiale édition Premium SP1
flecheDrivers derniers en date
flecheEVGA PrecisionX
flecheGPU-Z

Benchmark

fleche3Dmark 2011 de Futurmark disponible sur www.futuremark.com
flecheUnigine Heaven 4 disponible sur www.unigine.com
flecheAlien VS Predator
flecheMetro 2033
flecheSniper Elite V2
flecheHard Reset

Nous avons procédé lors de nos tests à trois mesures selon trois résolutions différentes:

fleche1280×1024 pixels
fleche1680×1050 pixels
fleche1920×1080 pixels

Pour chacune de ces résolutions, nous avons également  réalisé trois tests distincts :

flecheQualité graphique basse
flecheQualité graphique moyenne
flecheQualité graphique haute

Concernant la qualité basse, nous avons systématiquement désactivé toutes les options disponibles. L’anti aliasing comme la tesselation sont configurés au minimum voire désactivés. Les détails des textures et autres filtres éventuels ont été également désactivés.

En qualité moyenne, nous avons configuré l’anti aliasing à 4X, et le filtrage de texture en général à 8. Nous en avons fait de même à propos de la tesselation.

Enfin en qualité haute, nous avons poussé toutes les options au maximum.

 

 

3DMark

futuremark_logoFuturemark, le célèbre éditeur de la référence en matière de benchmark dédié aux cartes graphiques: 3DMark 2011 propose une nouvelle version incluant trois séries de tests: Ice Storm, Cloud Gate et Fire Strike.

Cloud Gate est conçu pour les plateformes “performance” en mettant l'accent sur les effets Post Processing et effets de particules. Une seconde séquence s'adresse aux éclairages volumétriques mais en employant un faible niveau de géométrie.

Le troisième test de Cloud Gate simule les effets physiques sur les objets rigides et déformables.

3DMark de Futuremark est disponible sur www.futuremark.com

cloudgate

Nous utilisons les paramètres proposés par défaut.

 3dm

 Les choses démarrent fort bien pour la R9 290X qui vole la vedette à la GTX 780Ti d'un poil.

Unigine Heaven 4.0

unigine_logoUnigine Heaven est notre test synthétique de prédilection car il est selon nous le benchmark le plus représentatif des jeux vidéo en reflétant au mieux les performances de ces derniers.

Unigine Heaven est disponible sur le site de l'éditeur : www.unigine.com

heaven2

Nous configurons Unigine Heaven en API DirectX 11 et lors de notre mesure en mode niveau de détail bas, nous paramétrons les shaders en « low », la tesselation est en « disabled », l’anisotropy est à 1 et l’anti aliasing est sur « off ».

En niveau de détail moyen, les shaders sont en « medium », la tesselation en « normal », l’anisotropy à 8 et l’anti aliasing à 4.

Enfin en mode élevé, les shaders sont en « high », la tesselation en « extreme », l’anisotropy à 16 et enfin l’anti aliasing est en 8x.

heaven

Mais dès que l'on attaquer les framerates, la tendance va s'inverser pour de longues mesures de tests.

 

 

Unigine Valley 1.0

Unigine propose également un autre benchmark: Valley 1.0 qui a la particularité de reproduire des éléments naturels très complexes en termes de calcul.

original

 

Unigine Valley 1.0 est disponible sur le site de l'éditeur : www.unigine.com

valley

Valley et Heaven provant du même éditeur il n'est pas étonnant que l'on retrouve les mêmes écarts.

Nous entrons maintenant dans le vif du sujet puisque nous passons aux mesures de jeux avec Alien vs Predator qui offre un excellent aperçu de jeux moyennement exigeants.

aliens_vs_predator_directx_11_benchmark_screen_550

Notre série de benchmark débute avec une résolution de 1280×1024, puis 1680×1050 et enfin 1920×1080 pixels.

Pour chaque résolution, nous employons trois types de paramétrage :

Niveau bas : Anti aliasing en x1, niveau de détail bas, qualité de texture à 0, qualité des ombres à 0 et l’anisotropic à 0. Les occlusions ambiantes comme la tesselation et l’Advanced Shadow Sampling sont désactivés.

Niveau moyen : Anti aliasing en 2, niveau de détail moyen, qualité des textures à 1, qualité des ombres à 2 et l’anisotropic à 8. La tesselation, le shadow sampling et les occlusions sont toujours désactivées.

Niveau élevé : toutes les options sont au maximum et activées soit anti aliasing en x4, niveau de détails élevé, qualité des textures à 3, qualité des ombres à 3, l’anisotropic en x16 et les trois dernières options activées.

avp
Avp a toujours préféré les GPU AMD et pour une rare fois, la R9 290X prendra l'avantage.

Nous nous intéressons également à Hard Reset connu pour ses faveurs envers les puces produites par Nvidia. Nous l’incluons dans nos tests puisqu’il a la particularité d’être optimisé sur la puissance de calcul requise pour l’anti aliasing et la tesselation.

hardreset_2013-03-17_11-39-56-43

Pour chacune de nos trois résolutions employées, nous retrouvons nos niveaux de détails désormais classiques : bas, intermédiaire et élevé.

Concernant ce titre, nous désactivons l’anti aliasing comme la tesselation en mode bas, nous configurons l’anti aliasing en x4 et la tesselation en normal pour le mode intermédiaire et enfin, nous poussons toutes les options à leur maximum pour le test le plus exigeant.

 

HR

A charge de revanche, Hard Reset est optimisé pour Nvidia.

 

A sa sortie, Metro 2033 a mit de nombreuses cartes graphiques sur les genoux notamment en raison d’effets nécessitant d’importantes ressources en calcul. Nous utilisons l’API DirectX 11 afin de bénéficier des dernières innovations en matière d’effets visuels.

metro-2033-1024x576

Pour chacune des résolutions utilisées, nous utilisons toujours trois niveaux de détails distincts :

flecheNiveau bas : qualité sur « Low », anti aliasing sur « NOAA » et filtrage des textures à 4.
flecheNiveau intermédiaire : qualité sur « Medium », anti aliasing en « AAX4 » et filtrage des textures à 4.
flecheNiveau élevé : qualité sur « Very High », anti aliasing en « AAX8 » et filtrage des textures sur 16.

 

metro

Seul le test le plus exigeant sous Metro est parlant et les deux cartes sont à égalité.

 

 

 Depuis très récemment nous testons les cartes avec Sniper Elite V2 car il est très exigeant en termes de ressources de calcul.

SniperEliteV2_2013-03-17_11-42-56-24

Pour chacune de nos trois résolutions employées, nous retrouvons nos niveaux de détails désormais classiques : bas, intermédiaire et élevé.

Concernant ce titre, nous désactivons l’anti aliasing comme la tesselation en mode bas, nous configurons l’anti aliasing en x4 et la tesselation en normal pour le mode intermédiaire et enfin, nous poussons toutes les options à leur maximum pour le test le plus exigeant.

SE2

Même si les écarts sont faibles, la GTX 780 Ti est la plus rapide en niveau de détail extrême.

Tomb raider 2013 à longtemps été attendu pour pouvoir enfin profiter des dernières technologies en matière de rendu 3D. Il inclut une fonctionnalité exclusive “Tress FX” dédié à la modélisation des cheveux de l'héroïne Lara Croft.

TombRaider_2013-03-17_11-37-09-73

En niveau de qualité basse, tous les paramètres sont désactivés ou réduits au minimum.

En niveau intermédiaire, le niveau de qualité de texture est à 2, Tress Fx est désactivé, l'anti aliasing est configuré à 2, les ombres sont paramètrées à 1 et les réflexions ont un niveau de 1 également. La tessellation est désactivée.

En niveau élevé, toutes les options sont au maximum et activées.

TR

Tomb Raider est optimisé AMD mais malgré tout, la R9 290X perd.

Bioshock Infinite est le troisème volet d'une saga connaissant un réel succès auprès de la communauté des gamers.

bioshock_infinite

Ce dernier repose sur deux résolutions: 1680×1050 et 1920×1080.

Le niveau minimal est paramétré de façon à privilégier les performances au niveau de détail. Par conséquent, toutes les options sont désactivées ou réglées au minimum.

En niveau intermédiaire, nous faisons appel au mode “High”et enfin en qualité maximale, nous employons le mode “Ultra”.

bio

Seule la GTX 780 Ti est capable de dépasser les 100FPS en mode extrême. La R9 290X reste juste en dessous.

Metro Last Light est lui aussi un jeu récent et très exigeant en ressources de calcul. C'est bien entendu la suite de Metro 2033 également dans notre sélection. Sa bonne conception lui permet de s'intégrer à notre banc de test.

MetroLastLight_Titelbild

Comme pour tous les autres titres testés, le niveau minimal est paramétré de façon à privilégier les performances au niveau de détail. Par conséquent, toutes les options sont désactivées ou réglées au minimum.

En niveau intermédiaire, nous faisons appel au mode “High”et enfin en qualité maximale, nous employons le mode “Ultra”.

metroll

Ici les résultats tombent contre toute attente. Alors que la R9 290X est largement en avance en mode qualité et performance, la tendance s'inverse très largement en mode extrême.

Enfin nous pouvons intégrer dans nos tests un benchmark fiable et représentatif: Hitman Absolution.

Hitman-Absolution-9 

Le niveau minimal est paramétré de façon à privilégier les performances au niveau de détail. Par conséquent, toutes les options sont désactivées ou réglées au minimum.

En niveau intermédiaire, nous faisons appel au mode “High”et enfin en qualité maximale, nous employons le mode “Ultra”.

 hit

Cette fois sous Hitman bravo à la R9 290X qui affirme largement sa supériorité.

 Nous avons sélectionné Total War Rome II pour ses spécificités techniques sur le plan graphique nécessitant une carte graphique puissante pour pouvoir fonctionner.

 

Total-War-Rome-II

 Comme pour tous les autres titres testés, le niveau minimal est paramétré de façon à privilégier les performances au niveau de détail. Par conséquent, toutes les options sont désactivées ou réglées au minimum.

En niveau intermédiaire, nous faisons appel au mode “High”et enfin en qualité maximale, nous employons le mode “Ultra”.

 

romeLes résultats font du ping pong avec l'avantage tantôt pour l'une tantôt pour l'autre en finissant par une égalité.

 Batman Arkham Origins est incontournable car il est particulièrement optimisé pour les cartes graphiques Nvidia dont la GTX 780Ti.

batman-arkham-origins

 

Comme pour tous les autres titres testés, le niveau minimal est paramétré de façon à privilégier les performances au niveau de détail. Par conséquent, toutes les options sont désactivées ou réglées au minimum.

En niveau intermédiaire, nous faisons appel au mode “High”et enfin en qualité maximale, nous employons le mode “Ultra”.

Petite spécificité de ce test, nous activons Nvidia PhysX uniquement en mode Ultra.

bat

Batman Arkham Origins arrive à faire bien mieux en mode Extreme que la GTX 780 Ti.

Overclocker une carte graphique ne permet malheureusement pas de décupler autant les performances que les processeurs de nos PC. Si pour ces derniers les gains peuvent être conséquents et dans de nombreux cas gagner cinquante pour cent de performances facilement, les GPU dépassent rarement les dix pour cent.

Afin d’atteindre la fréquence maximale de la carte, nous commençons par augmenter la vitesse du GPU et lorsque nous avons atteint sa limite, nous en faisons de même avec la mémoire. Une fois que nous avons validé leurs fréquences optimales, on cumule les deux valeurs GPU et RAM afin de nous s’assurer de la stabilité avec un test sous 3DMark 2011 puis un autre avec Metro 2033 pour constater les gains obtenus.

Le système de refroidissement n'est pas modifié et la vitesse de ventilation reste paramétrée en mode automatique. Nous veillons également à ne pas dépasser une température trop élevée donc dangereuse pour la durée de vie des composants.

oc1

Nous administrons 1125MHz au GPU au lieu des 1050MHz de base.

oc2

 La mémoire aussi offre un bon potentiel en dépassant les 1450MHz.

 

oc_bio

 Sous Bioshock la R9 290X est toujours punie de 100FPS en mode estrême.

 

oc_TR

Et sous Tomb Raider, la GTX 780 Ti montre les meilleurs résultats.

Nous démarrons par la surveillance de la température du GPU.

temps

 Pourtant réputé pour chauffer énormément, le DirectCU II fait des merveilles à fréquence stock en restant à 70°C.

 

fans

Cool Tech remplit parfaitement son rôle avec seulement 40% à fréquence de base et 50% en overclock.

 

temps_vrmLes VRM conservent des valeurs optimales grâce à la technologie Cool Tech.

 

Nous mesurons la consommation directement à la prise de notre plateforme de test.

watts

 Avec plus de 300W à fréquence stock, le R9 290X consomme vraiment beaucoup.

 

db

A 40% une fois la carte sollicitée la R9 290X reste inaudible.

La carte graphique Asus R9 290X DirectCU II OC demeure assurément un modèle très performant capable de répondre aux attentes des joueurs les plus exigeants.

IMGP8764_1

Force est de constater que les jeux les plus lourds en termes de puissance de calcul fonctionnement parfaitement de manière fluide grâce à cette R9290X-DC2OC-4GD5.

Nous soulignions également la qualité quasi inégalable de fabrication et de finition procurant performances, fiabilité et esthétique des plus flatteuses.

 Il est encore prématuré de donner un avis objectif sur l'état actuel du nouvel API Mantle. Seul Battlefield est compatible. Il s'agit donc d'une exception qui ne reflète pas réellement le potentiel de la carte.

Les joueurs souhaitant à tout prix profiter de cette nouvelle fonctionnalité prendront un pari risqué. Il suffit de se rappeler le faible succès de TressFX qui ne concerne en définitive qu'un seul titre.

Mais surtout nous ne pouvions faire l'impasse sur un comparatif avec la carte la plus puissante actuellement chez Nvidia: La GTX 780 Ti.

Nos mesures sont formelles, le R9 290X ne sait que trop rarement dépasser le GTX 780 Ti en termes de framerates. Même en overclockant la carte, elle ne parvient  pas à prendre la tête.

La consommation ne va pas non plus en la faveur de la R9290X-DC2OC-4GD5. Dépasser les trois cents watts une fois le GPU en activité pour une plateforme dans son intégralité est loin d'être convaincant.

Notre démarche n'étant pas de faire le procès public du processeur graphique AMD R9 290X, nous préférons garder à l'esprit que la Asus R9 290X DirectCU II OC reste une carte superbe sur le plan esthétique et à la qualité de fabrication exceptionnelle. Elle saura ravir les utilisateurs jurant uniquement par les GPU AMD.

Sur le plan tarifaire la Asus R9 290X DirectCU II OC prend l'avantage en étant disponible de cinq cents soixante dix euros. C'est trente euros de moins qu'une GTX 780 Ti de référence qui ne l'oublions pas profite d'un système de refroidissement très performant.

A défaut de remporter la victoire, la Asus R9 290X DirectCU II OC a effectué un très joli match.

Les + alt

fleche Qualité de fabrication exemplaire
fleche Système de refroidissement silencieux et performant
 

 flecheConsommation électrique élevée

Commentaires
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0