in

Carte graphique ASUS ROG Strix GeForce GTX 1080

Test et Avis – Benchmark – Meilleur prix

IMGP1840

Un gros programme s’annonce avec la toute nouvelle carte graphique Strix GTX 1080 signée d’une main de maître, celle d’Asus.
Voici donc la carte la plus puissante à ce jour grâce à son tout nouveau GPU Nvidia GTX 1080 aussi appelé GP104.

Et comme la marque ne fait jamais les choses à moitié, la ASUS ROG Strix GeForce GTX 1080 peut d’ores et déjà brandir son titre de meilleure carte graphique à ce jour.
Son système de refroidissement DirectCU III n’a plus rien à prouver et règne sans partage. De plus le nouveau bébé d’Asus s’offre un overclocking d’usine démentiel ainsi que de nombreuses fonctionnalités exclusives dont ASUS FanConnect, Super Alloy Power II, Aura ou NVIDIA GameWorks.
03Démarrons par les caractéristiques techniques de ce nouveau GPU.
De très nombreux changements s’opèrent au sein de la ROG STRIX-GTX1080-O8G-GAMING. La première concerne sa finesse de gravure. Plus elle est petite et plus le nombre de transistors augmente.
Les générations précédentes de processeurs graphiques ont été gravées en 28 nanomètres et le GTX 1080 passe au 16nm. Ce procédé permettra aux joueurs de disposer de plus de puissance sans que la consommation électrique ne grimpe en flèche.
De plus dans le cas du passage au 16nm, un procédé de gravure original fait son apparition. Dénommé FinFET, il permet d’atteindre des fréquences plus élevées en dépassant largement celles des cartes graphiques plus anciennes.
Le GP104 dispose de 7.2 Milliards de transistors ce qui reste en dessous par exemple des 8 Milliards du GTX Titan X ou 8.9 Milliard de la Radeon Fury X. Nous pouvons alors en déduire que ce seront les GTX 1080Ti qui profiteront de tout le potentiel de ce passage au 16nm FinFET.
La finesse de gravure n’est pas la seule nouveauté proposée par le GTX 1080 qui intègre une nouvelle architecture « Pascal ». Sans entrer dans des détails techniques indigestes, en plus de contribuer considérablement en termes de rendement énergétique, Pascal optimise entre autres la gestion de la mémoire avec une meilleure bande passante.
Concernant les fréquences de fonctionnement du GTX 1080, il est conçu pour être cadencé de base à 1607MHz et peut atteindre 1734 MHz à l’aide du mode Turbo. C’est donc un énorme bond en avant de 40% comparé par exemple aux GTX 980 qui stagnaient aux alentours des 1200 Mhz.
Mais Asus n’étant pas du genre à se contenter des spécifications de base, la ASUS ROG Strix GeForce GTX 1080 s’envole à 1936 Mhz et prendra sans surprise une avance considérable sur ses concurrentes.
01La mémoire aussi bénéficie de caractéristiques alléchantes. Cette fois elle est de type GDDR5X et sa bande passante est de 10Gbps. Pour rappel la GDDR5 s’arrêtait à 7Ghps. C’est donc un gain de 40% que nous pouvons calculer à nouveau.
Avec le GTX 1080, les choses bougent au niveau des solutions multi GPU. Nvidia se trainait un système de fonctionnement SLI ancien et grâce à de nouveaux ponts fonctionnant à une fréquence plus rapide (650MHz au lieu de 400MHz), les framerates seront plus élevés.
En contre partie, ce SLI réactualisé ne fonctionne qu’avec deux cartes et pas plus. Les configurations à base de trois ou quatre cartes ne peuvent pas en profiter. Cet état de fait pourrait mécontenter les propriétaires d’une carte mère coûteuse gérant plus de deux GPU.
Une fois les spécifications du GPU mises de côté, nous pouvons à présent nous focaliser sur les caractéristiques propres à la ASUS ROG Strix GeForce GTX 1080 qui nous intéressent davantage.
Les exigences des joueurs s’orientent sur trois pôles principaux : les performances, le bruit et les températures. Les utilisateurs avancés porteront également leur attention sur la consommation et certaines fonctionnalités avancées comme l’overclocking.
En termes de performances, le GTX 1080 est probablement la solution la plus puissante disponible à ce jour. Mais pour garantir ce niveau de performances, il faut assurer au GPU une puissance électrique stable et fiable. C’est pourquoi la ASUS ROG Strix GeForce GTX 1080 dispose de 8+2 phases d’alimentation de type Super Alloy Power II. Leur composition en alliage leurs permettent d’être plus efficace tout en réduisant les pertes énergétiques et en offrant des températures 50% plus basses.
02Asus répond aux attentes des joueurs souhaitant personnaliser leur plateforme de jeu notamment via AURA RGB Lighting. De nombreux éléments rétro éclairés tant sur le dessus que le dessous de la carte sont personnalisables par logiciel et ainsi donner le ton souhaité.
La marque va encore plus loin grâce à des modules de la coque remplaçable via un mécanisme digne des lunettes d’Aflelou.
Point plus sérieux, le système de refroidissement Direct CU III. Les GPU Nvidia fonctionnent à une fréquence dépendante de la température, par conséquent il est impératif que la carte soit refroidie au mieux pour atteindre les fréquences les plus élevées.
Pour ce faire, les caloducs sont en contact direct avec la puce permettant un gain de 30% par rapport à un modèle conventionnel. De plus les trois ventilateurs ne fonctionnent qu’en cas de nécessité, lorsque le GPU est fortement sollicité ou que les températures montent.
A noter que leur design spécifique grâce à des pales travaillées offrent une pression statique deux fois plus importantes qu’un ventilateur classique.
La grande originalité de la ASUS ROG Strix GeForce GTX 1080 est la présence de deux connecteurs pour ventilateurs supplémentaires qui pourront être installés dans le boitier.
En termes d’arguments plutôt marketing, Asus lance la technologie Auto Extreme incluant différents concepts de fabrication comme le 100% automatisé, les contrôles qualités exigeants, des composants aux innovations exceptionnelles ou des PCB polis. Même si ces termes demeurent ronflants, nous n’émettons aucun doute sur la qualité et le sérieux de la marque concernant ses processus de fabrication.
Bien qu’accessoires pour les cartes graphiques, les applications restent une grande priorité pour Asus et en effet elles méritent qu’on s’y attarde. GPU Tweak II est de loin notre gestionnaire de monitoring préféré. Elle est accompagnée de Gaming Booster et de XSplit Gamecaster, un streamer de parties de jeu.

La Strix GeForce GTX 1080 est une carte qui ne laissera personne insensible. Le noir est devenu coutume mais l'aspect futuriste est un réel plus.

IMGP1838

Si les trois ventilateurs du système de refroidissement DirectCU III offrent une allure sportive à la carte, le capot renforce cette impression.

 

IMGP1848

La façade de la Strix GeForce GTX 1080 regroupe de nombreuses sorties vidéos. Sont disponibles une DVi, une HDMI ainsi que trois DisplayPort. Elles sont toutes utilisables sans restriction et assureront un affichage simultané jusqu’à quatre écrans.

 

Afin de fournir la puissance électrique nécessaire à la carte, deux connecteurs d’alimentation auxiliaires devront être branchés au bloc d’alimentation de la machine.

 

IMGP1850

Une fois le système de refroidissement soustrait, la Strix GeForce GTX 1080 se révèle à nu pour nous présenter ses différents composants. Une équerre métallique supplémentaire améliore à son tour la rigidité de la carte.

Si la première carte GTX 970 passée sur notre banc de test nous semblait surchargée, la Strix GeForce GTX 1080 est bien plus aérée. 

A l’arrière les dix étages d’alimentation DIGI+ VRM Super Alloy Power sont parfaitement alignés directement refroidis par le radiateur de la carte.

Sous le radiateur, sont placés les régulateurs de tension numériques. Seules de rares marques comme Asus sont capables d’apporter une intégration aussi évoluée sur leurs cartes graphiques.

IMGP1843

Au dos de la Strix GeForce GTX 1080, le PCB est également couvert de régulateurs de tension.

Le système de refroidissement DirectCU III de la Strix GeForce GTX 1080 profite d’un niveau de qualité parfait en tout point.

IMGP1852

Les ventilateurs sont identiques et ils emploient de nombreuses pales droites. Elles sont de loin les plus efficaces.

IMGP1851

Le radiateur du DirectCU III est définitivement un magnifique objet. Bien que monolithique, les ailettes constituent plusieurs étages afin de profiter du maximum d’espace disponible.

La base placée à même le processeur graphique est constituée de cinq caloducs dont un de dix millimètres. Leur agencement garantira une efficacité redoutable.

IMGP1849

 Comme toujours le câblage des trois ventilateur est parfait.

8ro8eah6kwuav2c6972f.jpg

Notre carte est installée sur la machine suivante :

Hardware

flecheBoitier : CM Striker
flecheAlimentation : Enermax Platimax 1000W
flecheCarte mère : Intel DX79SI
flecheProcesseur : Intel Core I7 3930K
flecheVentirad : Noctua NH-D14
flecheRAM : 4 Go Gskill Ripjaw 1600Mhz CL9
flecheStockage: 1 SSD Crucial M4 256Go.

Software

flecheWindows 7 X64 Familiale édition Premium SP1
flecheDrivers derniers en date
flecheEVGA PrecisionX
flecheGPU-Z

Benchmark

fleche3Dmark 2011 de Futurmark disponible sur www.futuremark.com
flecheUnigine Heaven 4 disponible sur www.unigine.com
flecheAlien VS Predator
flecheMetro 2033
flecheSniper Elite V2
flecheHard Reset

Nous avons procédé lors de nos tests à trois mesures selon trois résolutions différentes:

fleche1280×1024 pixels
fleche1680×1050 pixels
fleche1920×1080 pixels

Pour chacune de ces résolutions, nous avons également  réalisé trois tests distincts :

flecheQualité graphique basse
flecheQualité graphique moyenne
flecheQualité graphique haute

Concernant la qualité basse, nous avons systématiquement désactivé toutes les options disponibles. L’anti aliasing comme la tesselation sont configurés au minimum voire désactivés. Les détails des textures et autres filtres éventuels ont été également désactivés.

En qualité moyenne, nous avons configuré l’anti aliasing à 4X, et le filtrage de texture en général à 8. Nous en avons fait de même à propos de la tesselation.

Enfin en qualité haute, nous avons poussé toutes les options au maximum.

A sa sortie, Metro 2033 a mit de nombreuses cartes graphiques sur les genoux notamment en raison d’effets nécessitant d’importantes ressources en calcul. Nous utilisons l’API DirectX 11 afin de bénéficier des dernières innovations en matière d’effets visuels.

metro-2033-1024x576
Pour chacune des résolutions utilisées, nous utilisons toujours trois niveaux de détails distincts :

flecheNiveau bas : qualité sur « Low », anti aliasing sur « NOAA » et filtrage des textures à 4.
flecheNiveau intermédiaire : qualité sur « Medium », anti aliasing en « AAX4 » et filtrage des textures à 4.
flecheNiveau élevé : qualité sur « Very High », anti aliasing en « AAX8 » et filtrage des textures sur 16.

metro

Même avec Metro pourtant si exigeant, la Strix GTX 1080 s'en sort admirablement avec pratiquement 120 FPS en mode extrême.

Nous entrons maintenant dans le vif du sujet puisque nous passons aux mesures de jeux avec Alien vs Predator qui offre un excellent aperçu de jeux moyennement exigeants.

aliens_vs_predator_directx_11_benchmark_screen_550

Notre série de benchmark débute avec une résolution de 1280×1024, puis 1680×1050 et enfin 1920×1080 pixels.

Pour chaque résolution, nous employons trois types de paramétrage :

Niveau bas : Anti aliasing en x1, niveau de détail bas, qualité de texture à 0, qualité des ombres à 0 et l’anisotropic à 0. Les occlusions ambiantes comme la tesselation et l’Advanced Shadow Sampling sont désactivés.

Niveau moyen : Anti aliasing en 2, niveau de détail moyen, qualité des textures à 1, qualité des ombres à 2 et l’anisotropic à 8. La tesselation, le shadow sampling et les occlusions sont toujours désactivées.

Niveau élevé : toutes les options sont au maximum et activées soit anti aliasing en x4, niveau de détails élevé, qualité des textures à 3, qualité des ombres à 3, l’anisotropic en x16 et les trois dernières options activées.

avp La Strix GTX 1080TI n'arrête pas de nous impressionner avec plus de 200 FPS en mode extrême.

 Depuis très récemment nous testons les cartes avec Sniper Elite V2 car il est très exigeant en termes de ressources de calcul.

SniperEliteV2_2013-03-17_11-42-56-24

Pour chacune de nos trois résolutions employées, nous retrouvons nos niveaux de détails désormais classiques : bas, intermédiaire et élevé.

Concernant ce titre, nous désactivons l’anti aliasing comme la tesselation en mode bas, nous configurons l’anti aliasing en x4 et la tesselation en normal pour le mode intermédiaire et enfin, nous poussons toutes les options à leur maximum pour le test le plus exigeant.

se2

S'il existe une carte au monde capable de frôler les 90 FPS en mode extrême sous Sniper Elite 2, c'est bien la Strix GTX 1080TI .

Tomb raider 2013 à longtemps été attendu pour pouvoir enfin profiter des dernières technologies en matière de rendu 3D. Il inclut une fonctionnalité exclusive “Tress FX” dédié à la modélisation des cheveux de l'héroïne Lara Croft.

TombRaider_2013-03-17_11-37-09-73

En niveau de qualité basse, tous les paramètres sont désactivés ou réduits au minimum.

En niveau intermédiaire, le niveau de qualité de texture est à 2, Tress Fx est désactivé, l'anti aliasing est configuré à 2, les ombres sont paramètrées à 1 et les réflexions ont un niveau de 1 également. La tessellation est désactivée.

En niveau élevé, toutes les options sont au maximum et activées.

tr

Tomb Raider lui aussi montre que la Strix GTX 1080TI écrase la 980 Ti avec un écart de 20 FPS en mode extrême.

Sleeping Dogs est lui aussi un jeu récent et très exigeant en ressources de calcul. Sa bonne conception lui permet de s'intégrer à notre banc de test.

HKShip_2013-03-17_11-51-02-58

Comme pour tous les autres titres testés, le niveau minimal est paramétré de façon à privilégier les performances au niveau de détail. Par conséquent, toutes les options sont désactivées ou réglées au minimum.

En niveau intermédiaire, nous faisons appel au mode “High”et enfin en qualité maximale, nous employons le mode “Ultra”.

sleep

C'est pratiquement 150 FPS qu'affiche la Strix GTX 1080TI en mode extrême sous Sleeping Dogs.

Bioshock Infinite est le troisème volet d'une saga connaissant un réel succès auprès de la communauté des gamers.

bioshock_infinite

Ce dernier repose sur deux résolutions: 1680×1050 et 1920×1080.

Le niveau minimal est paramétré de façon à privilégier les performances au niveau de détail. Par conséquent, toutes les options sont désactivées ou réglées au minimum.

En niveau intermédiaire, nous faisons appel au mode “High”et enfin en qualité maximale, nous employons le mode “Ultra”.

bio
La Strix GTX 1080TI ronronne sous Bioshock avec plus de 180 FPS en mode extrême.

Enfin nous pouvons intégrer dans nos tests un benchmark fiable et représentatif: Hitman Absolution.

Hitman-Absolution-9 

Le niveau minimal est paramétré de façon à privilégier les performances au niveau de détail. Par conséquent, toutes les options sont désactivées ou réglées au minimum.

En niveau intermédiaire, nous faisons appel au mode “High”et enfin en qualité maximale, nous employons le mode “Ultra”.

hit

Notre enthousiame grandit au fur et à mesure de nos tests pour la Strix GTX 1080TI qui approche les 100 FPS en mode extrême.

Le standard WQHD offre une résolution d'affichage de 2560×1440 pixels. Le succès n'a pas été totalement au rendez-vous pour ce format car la 4K est rapidement apparue.

4k

Toutefois comme de nombreux moniteurs supportent WQHD, nous l'intégrons dans notre test à travers trois mesures: Heaven, Alien vs Predator et Sniper Elite V2.

Ces trois titres permettrent d'obtenir une excellente synthèse sur trois profils différents: Jeux peu exigeants, moyennement exigeants et extrêmes.

Alien vs Predator

Nous entrons maintenant dans le vif du sujet puisque nous passons aux mesures de jeux avec Alien vs Predator qui offre un excellent aperçu de jeux moyennement exigeants.

aliens_vs_predator_directx_11_benchmark_screen_550

Pour chaque mesure, nous employons trois types de paramétrage :

Niveau bas : Anti aliasing en x1, niveau de détail bas, qualité de texture à 0, qualité des ombres à 0 et l’anisotropic à 0. Les occlusions ambiantes comme la tesselation et l’Advanced Shadow Sampling sont désactivés.

Niveau moyen : Anti aliasing en 2, niveau de détail moyen, qualité des textures à 1, qualité des ombres à 2 et l’anisotropic à 8. La tesselation, le shadow sampling et les occlusions sont toujours désactivées.

Niveau élevé : toutes les options sont au maximum et activées soit anti aliasing en x4, niveau de détails élevé, qualité des textures à 3, qualité des ombres à 3, l’anisotropic en x16 et les trois dernières options activées.

wq avp

La Strix GTX 1080TI s'amuse de la résolution WQHD avec plus de 125 FPS en mode extrême.

Unigine Heaven 4.0

unigine_logoUnigine Heaven est notre test synthétique de prédilection car il est selon nous le benchmark le plus représentatif des jeux vidéo en reflétant au mieux les performances de ces derniers.

Unigine Heaven est disponible sur le site de l'éditeur : www.unigine.com

heaven2

Nous configurons Unigine Heaven en API DirectX 11 et lors de notre mesure en mode niveau de détail bas, nous paramétrons les shaders en « low », la tesselation est en « disabled », l’anisotropy est à 1 et l’anti aliasing est sur « off ».

En niveau de détail moyen, les shaders sont en « medium », la tesselation en « normal », l’anisotropy à 8 et l’anti aliasing à 4.

Enfin en mode élevé, les shaders sont en « high », la tesselation en « extreme », l’anisotropy à 16 et enfin l’anti aliasing est en 8x.

wq heav

Heaven aussi n'oppose aucune résistance à la Strix GTX 1080TI qui dépasse les 85 FPS.

Les écrans 4K vont rapidement se démocratiser car depuis quelques mois, il est possible d'en acquérir un pour un tarif proche de cinq cents euros.

4k

Alien vs Predator

Nous entrons maintenant dans le vif du sujet puisque nous passons aux mesures de jeux avec Alien vs Predator qui offre un excellent aperçu de jeux moyennement exigeants.

aliens_vs_predator_directx_11_benchmark_screen_550

Pour chaque mesure, nous employons trois types de paramétrage :

Niveau bas : Anti aliasing en x1, niveau de détail bas, qualité de texture à 0, qualité des ombres à 0 et l’anisotropic à 0. Les occlusions ambiantes comme la tesselation et l’Advanced Shadow Sampling sont désactivés.

Niveau moyen : Anti aliasing en 2, niveau de détail moyen, qualité des textures à 1, qualité des ombres à 2 et l’anisotropic à 8. La tesselation, le shadow sampling et les occlusions sont toujours désactivées.

Niveau élevé : toutes les options sont au maximum et activées soit anti aliasing en x4, niveau de détails élevé, qualité des textures à 3, qualité des ombres à 3, l’anisotropic en x16 et les trois dernières options activées.

4k avp

Même en résolution 4K, la Strix GTX 1080TI est capable d'assurer plus de 60 FPS en mode extrême.

Metro 2033

A sa sortie, Metro 2033 a mit de nombreuses cartes graphiques sur les genoux notamment en raison d’effets nécessitant d’importantes ressources en calcul. Nous utilisons l’API DirectX 11 afin de bénéficier des dernières innovations en matière d’effets visuels.

metro-2033-1024x576
Pour chacune des résolutions utilisées, nous utilisons toujours trois niveaux de détails distincts :

flecheNiveau bas : qualité sur « Low », anti aliasing sur « NOAA » et filtrage des textures à 4.
flecheNiveau intermédiaire : qualité sur « Medium », anti aliasing en « AAX4 » et filtrage des textures à 4.
flecheNiveau élevé : qualité sur « Very High », anti aliasing en « AAX8 » et filtrage des textures sur 16.

4k mero

 Comme pour Heaven on peut affirmer que les 40 FPS sont atteints en 4K et mode extrême.

Que faut-il retenir de cette magnifique ASUS ROG Strix GeForce GTX 1080 ? Qu’il s’agit de la meilleure carte disponible à ce jour en termes d’innovations technologique.
La nouvelle carte d’Asus ne manque pas d’atouts en sa faveur. En embarquant le GTX 1080 signé Nvidia, elle dispose d’une énorme puissance de calcul lui donnant la voie aux jeux les plus lourds dans toutes les résolutions disponibles y compris en VR.

Strix GeForce GTX 1080

La ASUS ROG Strix GeForce GTX 1080 est donc la première à intégrer un GPU gravé en 16nm ainsi que de l’architecture Pascal. Il faudra retenir qu’elle permet d’atteindre des fréquences plus élevées ainsi qu’une meilleure gestion mémoire.
Mais les meilleurs arguments de la ASUS ROG Strix GeForce GTX 1080 restent son système de refroidissement Direct CU III. Comme toujours il offre le meilleur rapport performances bruit.

Cette génération a aussi le droit à quelques petites améliorations qui sauront faire la différence. Si les possibilités d’éclairage via Aura ne sauront convaincre les joueurs seniors, ils séduiront davantage une génération plus jeune. Nous préférons de loin la possibilité de connecter à la ASUS ROG Strix label 59hardware recommandeGeForce GTX 1080 deux ventilateurs supplémentaires qui seront bien entendu contrôlés dynamiquement.

Abordons le sujet le plus délicat de cette carte : son tarif. A la base Nvidia pratique comme toujours une politique élitiste réservant ses produits haut de gamme aux joueurs fortunés. Sa position dominante depuis quelques années lui laisse pratiquer des tarifs exagérément hauts. Tant pis pour la majorité des joueurs qui ne peut se permettre de « claquer » le prix d’une machine complète pour celui d’un seul composant : la carte graphique.

A plus de 800 euros, nous sommes incapables de la recommander les yeux fermés à tous. Toutefois, le jeu en vaut la chandelle si l’on s’affranchit du facteur tarif. Car il faut bien reconnaître que cette ASUS ROG Strix GeForce GTX 1080 est un vrai bijou comme le sont les meilleurs Smartphones du marché. Alors oui cette nouvelle carte Asus comblera toutes celles et ceux qui pourront effectuer cet investissement avant de passer à la version GTX 1080 Ti.

Un dernier mot à propos des ragots concernant les BIOS aux hormones des exemplaires presse, il y a toujours eu et il y aura toujours des opérations visant à rendre les produits plus attractifs. Ce constat est aussi vrai que le Big Mac de la photo de la pub ne sera jamais celui que nous achetons. Dans tous les cas, un mauvais périphérique ne deviendra jamais un composant exceptionnel et de toute façon ceux là, nous ne les testons pas.

Les +

alt

fleche Performances démentielles,
fleche Refroidissement 0dB au repos!
fleche Design toujours aussi ravageur.

 fleche Prix ?
 fleche Disponibilité.

Commentaires
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0