in

Be quiet! Dark Rock Slim : Test et Avis

Be quiet Dark Rock Slim 17

Be quiet! a récemment lancé le ventirad Dark Rock Slim, il intègre la gamme des dissipateurs Dark Rock, le haut de gamme de ce fabricant, il accompagne désormais les versions Dark Rock 4, Dark Rock Pro 4, Dark Rock Pro TR4 et Dark Rock TF, ils se caractérisent par de bonne capacité de dissipation et un niveau de finition très élevé.

Ce Dark Rock Slim se destine à des cartes mères avec des environnements de sockets… disons encombrés, soit par des barrettes mémoire proéminentes ou des dissipateurs de VRM assez massifs.
La contrainte de taille limite énormément la capacité de dissipation des ventirad du fait d’une surface d’échange plus réduite, be quiet! annonce malgré tout 180 Watts.

Be quiet Dark Rock Slim 2Be quiet Dark Rock Slim 2

Il est tout en finesse ce Dark Rock Slim, le ventirad monté affiche 160 x 127 x 72 mm (H x La X P) pour une masse de 620 g.
Le Dark Rock Slim est intégralement recouvert d’une finition noire, il serait question d’un revêtement à base de particules de céramique pour améliorer le transfert thermique. Les 51 ailettes du radiateur adoptent un profil particulier mêlant des ondulations sur la tranche avec des points saillants sur la surface dans le but d’augmenter l’efficacité du flux.

Be quiet Dark Rock Slim 2Be quiet Dark Rock Slim 2

Quatre caloducs de 6 mm relient le radiateur à la base en cuivre elle aussi de couleur noire, la surface de contact est nickelée, une plaque en aluminium est posée sur le dessus, elle est équipée d’un bossage, les terminaisons des caloducs reçoivent un capuchon pour une finition irréprochable.

Be quiet Dark Rock Slim 2Be quiet Dark Rock Slim 2

Le ventilateur livré est un Silent Wings 3 de 120 mm compatible PWM, il est annoncé à 1500 tr/min maxi, son moteur est un 6 pôles pour plus de discrétion et de longévité.

Le montage

Be quiet Dark Rock Slim 1
Le be quiet! Dark Rock Slim est livré dans le conditionnement sombre habituel, l’ensemble du bundle est très bien emballé, tout est parfaitement calé pour limiter une casse éventuelle.
Ce même bundle est assez complet, il est composé:
du dissipateur,
du ventilateur,
de 2 épingles de montage du ventilateur, un jeu est inclus en plus pour en installer un second,
des kits de montage Intel et AMD,
de la pate thermique car elle n’est pas pré-appliquée, attention il n’y en a pas beaucoup et enfin la notice de montage.

Be quiet Dark Rock Slim 2Be quiet Dark Rock Slim 2

Le principe de montage

Pour Intel une plaque arrière est à positionner au dos de la carte, de multiples perforations permettent d’insérer les 4 vis traversantes  selon le socket, des entretoises sont à visser sur le dessus de la carte pour recevoir les deux supports Intel via un second vissage.

Pour AMD, il convient de conserver la plaque arrière d’origine, des entretoises sont fixées par vissage dans les emplacements de cette plaque, les vis fixent également les deux supports AMD.

Be quiet Dark Rock Slim 2Be quiet Dark Rock Slim 2

La barrette centrale se fixe par vissage sur les supports Intel ou AMD et positionne ainsi le radiateur sur le socket, des ergots permettent un bon centrage de la base.
C’est un système de rétention déjà utilisé par be quiet!, notamment sur le Dark Rock Pro 4, il est pratique et simple, par contre dans notre version la notice est en anglais ou en allemand, il faudra aller sur le site en français et télécharger la notice dans la langue de Molière.
Be quiet Dark Rock Slim 15Reste à installer le ventilateur sur le radiateur, il se positionne sur les deux bandes de plastique présentes, des épingles le maintiennent en place, attention il y a un sens de montage, les ergots sur le cadre du ventilateur doivent être en contact avec ces bandes.

Be quiet Dark Rock Slim 9specs

Les mesures de températures

protocole

Nous avons effectué plusieurs mesures pour définir les capacités de dissipation de notre Dark Rock Slim, tout d’abord à la fréquence de base de notre processeur et ensuite en situation d’overclocking si possible, ce sera pas pour nous une approche de ses capacités maximales de dissipation

Cinq mesures ont été réalisées, en position auto c’est la carte mère qui gère la dissipation, ensuite à 25, 50, 75 et 100 % de la vitesse de rotation des ventilateurs, les résultats sont exprimés en delta, température du processeur diminué de la température de la pièce.

Processeur à la fréquence de base et OC en auto

base et oc autoSynthese base et oc auto

La capacité de dissipation est annoncée à 180 Watts, à la fréquence de base nous avons relevé une pointe à 52 °C, avec un régime de rotation du ventilateur d’environ 680 à 700 tr/min, en charge il est de 1200 à 1250 tr/min en pointe, pour rappel la vitesse maxi sous 12 Volts a été relevée à 1450 tr/min.
En OC nous n’excéderons pas les 4500 MHz, c’est déjà beaucoup car ce n’est pas la destination de ce dissipateur, à cette fréquence nous dépassons les 60 °C avec des vitesses au repos de l’ordre de 680 à 700 tr/min également. En charge nous sommes proches des 1300 tr/min avec des pointes de températures de 60 °C.

Processeur à la fréquence de base à 25, 50, 75 et 100 % de la vitesse du ventilateur

base multusynthese base multu

Nous nuançons la vitesse de rotation du ventilateur comme suit,
25% -> 380 tr/min,
50% -> 725 tr/min,
75% ->1100 tr/min,
100% -> 1450 tr/min.

A 100% de la vitesse du ventilateur, nous plafonnons à 41-42 °C, c’est assez logique, à 75% nous atteignons les 43 °C, c’est très correct.
Par contre à 50 % nous flirtons avec les 66 °C et enfin à 25% nous avons stoppé le test, nous avions atteint les 80 °C, à décharge il est évident qu’avec un ventilateur donné à 1450 tr/min, 25% soit 380 tr/min, c’est presque du passif finalement. En tout état de cause, sous les 1000 tr/min l’efficacité est moins importante.

Suite à l’arrêt du test nous avons décidé de ne pas le pratiquer à 4500 MHz, le résultat aurait été quasi identique mais à des vitesses plus élevées.

Les nuisances sonores

Les mesures sont effectuées boîtier fermé, le sonomètre est à 10 cm suir le dessus du boîtier ouvert, les relevés sont identiques par position car les vitesses du ou des ventilateur(s) sont imposées dès le départ du test sauf en auto bien sur.

C’est un point déterminant pour notre be quiet! Dark Rock Slim, il est censé être sur son terrain privilégié, la discrétion,
dba 1A 25 %, le be quiet! Dark Rock Slim est inaudible, son niveau sonore et au maximum identique au bruit de fond.
A 50 %, il est également inaudible, à 100 % nous percevons un léger souffle, il suffit de fermer le boîtier pour ne plus l’entendre…
Ce ventirad tient donc ses promesses, nous nous y attendions, les Silent Wings 3 sont réputés pour cela.

Conclusion
Il est temps de faire le bilan sur ce be quiet! Dark Rock Slim, il bénéficie d’une finition de très bon niveau, la couleur sombre de son radiateur et de son ventilateur s’accordera avec beaucoup de cartes mères ayant la même prédominance de couleur.
Pas de RGB sur ce Dark Rock Slim certains vont s’en plaindre et d’autres pas, tout est affaire de gouts, be quiet mise sur la qualité et nous pouvons affirmer qu’elle est bien présente, c’est un des atouts de la marque.
Be quiet Dark Rock Slim 5Le montage est aisé, il s’inspire fortement de celui du Dark Rock Pro 4 déjà testé mais peut être en plus léger, ils ne font pas le même poids. A noter qu’il est assez haut, presque 160 mm, il faut en tenir compte pour son montage dans le boîtier.

Les performances sont conformes à ce que nous attendions par rapport à la destination de ce dissipateur, il est conçu pour des sockets encombrés et se montre compact dans sa profondeur, de quoi recevoir des barrettes mémoire avec de grand dissipateurs.
Le TDP est annoncé à 180 Watts, cela suffit à refroidir largement les processeurs récents en toute discrétion et c’est le second point fort de ce dissipateur.

Niveau dissipation, il tient ses engagements, l’overclocking n’est pas son terrain de prédilection  comme pour le Dark Rock Pro 4, c’est clair, peut être avec le montage d’un ventilateur supplémentaire puisque le nécessaire est livré, ou le remplacement du Silent Wing 3 par un modèle plus rapide (1800-2000 tr/min) pourrait lui permettre d’augmenter ses capacités de dissipation mais au prix d’un niveau de bruit plus élevé, c’est un choix…

Les +Les –
  • Finition, qualité,
  • Faible profondeur, libère les slots mémoire,
  • Performances en dissipation correctes,
  • Très grande discrétion,
  • Montage facile.
  • Petite quantité de pate thermique…
Commentaires
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0