in

BitFenix Aegis Micro-ATX : Test et Avis

IMGP1111

BitFenix avait su marquer les esprits en lançant son boitier Prodigy, un modèle atypique ayant rencontré un très large succès et désormais l’Aegis Micro-ATX compte bien à son tour devenir une référence dans la catégorie Micro-ATX.

Le standard Micro-ATX est apparu en 1997. Il s’agit d’une version plus réduite de l’ATX qui passe à 25cm de longueur soit un gain de cinq centimètres.

La volonté première du Micro-ATX ne fût probablement pas le gain de place mais plutôt l’aboutissement de PC plus accessibles sur le plan financier en intégrant moins de ports PCI.

L’ Aegis Micro-ATX est donc de tout évidence compatible avec ce format mais il sera plus que probablement utilisé avec une carte mère mini-ITX.

Si autrefois le watercooling « maison » exigeait un grand tour, désormais les utilisateurs peuvent employer un format bien plus compact.

L’ Aegis Micro-ATX mesure 47 cm x 48 cm x 20 cm et s’avère idéal pour tous ceux souhaitant un refroidissement air ou liquide poussé.

Pour preuve, il est capable d’accueillir jusqu’à deux radiateurs 360mm (dessus) + 280mm (façade) et sept ventilateurs 12cm.

Au dessus comme en façade, il accepte 3x 120mm ou 2x 140mm, en bas 1x 120 ou 1x140mm et à l’arrière 1x 120mm. L’ Aegis Micro-ATX a également le droit à deux supports pour pompe et réservoir, deux éléments longtemps délaissés par les fabricants de boitier.

Afin de contrôler au mieux les flux d’air, il est équipé d’un régulateur trois positions (12, 7 et 5V) qui desservira quatre connecteurs trois pins.

En plus de ses deux longs filtres anti poussière à fixation magnétique, l’ Aegis Micro-ATX est muni d’un cache pour l’alimentation et le montage sera simplifié grâce à la présence d’usine des supports de carte mère.

Au cas où il serait nécessaire d’intervenir sur le support de fixation du ventirad (hauteur 17cm max), une large découpe à été réalisée pour l’accès à la backplate et pratiquement toutes les cartes graphiques seront acceptées grâce aux 38cm disponibles. D’ailleurs les cinq slots PCI rendent parfaitement compatibles les solutions multi GPU CrossfireX et SLI.

En termes de stockage, cinq emplacements sont disponibles soit huit unités de stockage. On retrouve des doubles baies classiques en bas et en façade. Sur cette dernière, deux emplacement 2.5’’ sont présents mais le positionnement est dans le sens de la longueur du boitier.

Les deux derniers emplacements sont toujours en façade (parallèle à la carte mère) et aussi 1x 2.5’’ derrière l’alimentation.

Les fans de gadgets seront probablement charmés par l’afficheur LCD de façade mais l’ Aegis Micro-ATX existe également en version Core qui en est démuni (gain de vingt euros).

A noté qu’il est disponible en de nombreux coloris et n’est livré qu’avec un seul ventilateur. Si ce choix est étonnant dans un premier abord, BitFenix a effectué un choix judicieux car la majorité des utilisateurs s’orientent pratiquement systématiquement vers des modèles tiers.

Disponible en de nombreux coloris, l’Aegis en impose par sa taille bien qu’il soit conçu pour accueillir les cartes mères les plus compactes. Ses dimensions de 20cm de large pour 47 de profondeur et 48 de hauteur en font un format particulièrement. Le châssis en acier bénéficie d’une peinture de bonne qualité suffisamment résistante aux risques de rayures les plus courants.

IMGP1108

L’Aegis bénéficie d’un design futuriste avec des arrondis, des évents et autres surfaces aérées. La fenêtre de la porte latérale semble devenue incontournable.

IMGP1112

Le dessus dispose lui aussi d’une large grille indispensable pour la dissipation thermique. Trois boutons permettent de gérer la ventilation et ils sont accompagnés de deux ports USB 3.0 et de deux mini jack audio.

IMGP1114

Le dessous est largement perforé et un filtre anti poussière couvre l’intégralité de la surface. Si la fixation magnétique évite tout risque de détérioration des systèmes de maintien, elle demeure nettement moins rigide.

IMGP1115

L’arrière est des plus classiques et cette fois encore l’insertion de l’alimentation latérale, les cinq slots PCI et le ventilateur d’extraction.

IMGP1123

Le dessus est démontable afin de monter ventilateurs ou radiateurs. Au lieu de simples perforations, l’Aegis emploie des glissières permettant un positionnement personnalisable.

IMGP1124

La façade s’enlève elle aussi mais le système de fixation est moins pratique. Elle est très similaire au sommet du boitier.

Avec de telles dimensions l’espace interne est important et cette impression est renforcée par l’absence de compartiments.

IMGP1116

Hormis le cache de l’alimentation et les doubles baies de stockage, le boitier est totalement vide. Ce concept est idéal pour les systèmes de watercooling.

IMGP1126

Deux baies sont extractibles et nous avons très largement apprécié les rails de fixation à poser simplement sur les disques. Aucun outil n’est nécessaire et c’est sans aucun doute le même système que nous avons pu tester.

IMGP1118

En haut du boitier côté façade, l’Aegis accepte jusqu’à quatre unités de stockage.

IMGP1119

Le cache de l’alimentation à défaut d’être vraiment utile permettra d’isoler le bloc et il peut être démonter via les vis situées en dessous du boitier.

IMGP1120

Le ventilateur arrière est le seul livré avec le boitier.

IMGP1121

L’arrière du BitFenix manque de place pour le passage des câbles.

Comme d’habitude les alimentations modulaires sont à l’étroit et il n’est pas question d’intervenir sur le câblage si la baie de stockage est conservée.

IMGP1129

Le positionnement des passages de câbles est atypique et nous aurions apprécié d’avantage s’il y en avait eu également sur la droite de la carte mère.

IMGP1132

Notre carte mère de test bénéficiant d’un design différent des cartes mères récentes, il n’est pas évident de camoufler correctement les nombreux câbles.

IMGP1133

A l’arrière aussi, le câblage est correct mais il pourrait être encore plus efficace.

IMGP1135

Une fois le boitier fermé et proche du résultat final, l’Aegis permet d’aboutir à une machine réussie sur le plan esthétique.

 Les températures

 Snap1

L’Aegis est performant grace au volume important disponible.

 Snap4

Seule la carte graphique nécessite un régime plus poussé quand elle est sollicitée.

Au premier abord le boitier BitFenix Aegis Micro-ATX donne très bonne impression avec son allure avant gardiste et ses très nombreuses possibilités en termes de refroidissement.

IMGP1110

Totalement ouvert à l’intérieur et grâce à ses supports pour pompe et réservoir, le watercooling en format compact ne rencontre plus vraiment de limitations.

Le niveau de finition est de haute qualité et la machine une fois assemblée donne un excellent résultat.

En procédant au montage en se basant sur un refroidissement air ultra classique, l’enthousiasme s’amenuise car le câble management n’est pas le fort de cet Aegis. Même si aucun vrai défaut n’est à déplorer, nous n’avons pas pu profiter de zone de passage des câbles comme sur le légendaire Prodigy.

En tout cas nous avons été totalement convaincus par les rails de fixation des disques durs qui ne nécessitent aucun outil même si le positionnement des baies de stockage surprend. Cumuler positionnement horizontal et vertical ne permet pas un montage homogène et laisse plutôt une impression un peu fouillis.

Mais c’est sans aucun doute en employant un système de refroidissement liquide maison que l’Aegis montrera tout son potentiel. Intégrer deux radiateurs en plus d’une pompe, d’un réservoir tout en incorporant deux cartes graphiques et huit disques durs relève de l’exploit.

Concernant l’écran de façade, il nous apparaît comme un gadget pratiquement inutile et fort heureusement la marque vend l’Aegis sans ce qui permet d’économiser une vingtaine d’euros.

C’est donc un boitier très intéressant qui  convaincra surtout les amateurs de watercooling car dans le cadre d’une configuration standard, l’Aegis mATX pourra paraître cher avec un tarif proche de cent vingt euros.

Les + alt

fleche Support du watercooling ultra complet

 fleche Peu de place à l’arrière pour les câbles
fleche Filtres anti poussière magnétiques

Commentaires
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0