in ,

Casque gaming CM Storm SIRUS-C : Test et avis

Pour continuer nos essais de périphériques gaming, 59Hardware vous propose le test d’un casque venu de chez CM Storm : le tout nouveau SIRUS-C. 

Cela fait maintenant plus de deux ans que nous n’avions pas testé de casques gaming made in CM Storm, le dernier en date étant le SIRUS premier du nom. L’erreur est donc réparée avec ce test du SIRUS-C, un casque 2.2 (rappelons que le SIRUS est un casque 5.1) pour joueurs PC, Xbox et Playstation.

CM Storm est la filiale gaming de Cooler Master, célèbre fabricant de Boitiers, alimentations et refroidissement. La branche gaming de la marque propose pas mal de périphériques gaming comme des casques, des claviers, des souris, des tapis de souris et aussi des boitiers gaming.

La firme taiwanaise nous revient avec une nouvelle version du SIRUS destinée à de multiples plateformes. En effet, il est compatible sur PC, Xbox 360 et PlayStation 3 mais aussi sur la nouvelle PS4. Il embarque dans chaque écouteur un haut-parleur principal de 40 mm additionné à un woofer de 44 mm.

Le SIRUS-C intègre un microphone ainsi qu’une télécommande directement intégrés au câble. On retrouve un jeu de LED au niveau des écouteurs et du microphone. Concernant le design global, ça ressemble très fortement au SIRUS classique, aucun doute là dessus !

Pour le tarif, on peut le trouver au prix de 90€ environ et cela, depuis le mois de mai. Le SIRUS-C est donc un casque gaming milieu de gamme, qui pourrait concurrencer des headsets comme le FUNC HS-260 que nous avons récemment pu tester. 

Il ne reste qu’à découvrir cette nouvelle version du célèbre casque, tout en sachant que la gamme SIRUS a déjà fait ses preuves…

Le SIRUS-C nous est livré dans une boite cartonnée assez imposante. Assez classique, elle nous laisse apparaître une petite partie du casque et de la télécommande sur la face avant. On retrouve tous les logos habituels ainsi que quelques informations, et plus particulièrement le faite que le casque soit compatible sur PS4.

Sur les cotés sont indiquées les spécifications et autres informations sur les divers compatibilités de notre headset. Concernant Windows, on apprend que l’engin peut tourner sous Windows 7, 8, Vista et XP.

Enfin au dos, nous avons une belle photo de notre joujou accompagné de diverses informations. Une petite partie texte nous informe de toutes les capacités que peut nous offrir le casque de CM Storm.

A l’intérieur de la boite, c’est encore une fois assez classique. L’objet est présenté sur un plastique transparent comme c’est souvent le cas…

Contenu du package:

  •  le casque et sa télécommande
  •  un mini câble Jack 3,5 mm
  •  un adaptateur console
  •  un manuel d’utilisation

    Même si le design du Sirus n’a pas (du tout) changé, nous avons toujours le sentiment lors de la première prise en main que le casque est assez imposant mais aussi très rigide. Nous avons à faire à un gros casque plutôt « mastoc ».

    Le Sirus-C est un casque très généreux. En effet, il possède de gros écouteurs, de gros coussinets, un bon rembourrage, une énorme télécommande et un microphone assez imposant.

    L’ensemble du headest est en plastique, tantôt mat, tantôt brillant et tantôt doux. Il faut avouer qu’il est très bien assemblé et possède de très belles finitions. Les détails sont présents et les matériaux sont très agréables au touché.

    Le casque peut se régler en hauteur par l’arceau et intègre du jeu au niveau des écouteurs qui lui permet d’être ajusté horizontalement et verticalement. Les écouteurs possèdent d’énormes coussinets rembourrés recouverts de tissu tressé. L’arceau possède un rembourrage plus que correct dans le même style.

    Entièrement noir, les seuls contrastes se différencient par les textures ; brillantes, mates, en tissu, etc… Les écouteurs embarquent des logos rétro-éclairés qui s’activent quand le casque est alimenté.

    Graphiquement, cela reste classique avec des logos de la marque sur les extérieurs des écouteurs ainsi que le nom CM Storm creusé dans le plastique sur le dessus de l’arceau. Même si le casque est assez imposant et manque de souplesse, il faut avouer que c’est un très beau casque très bien fini.

    Le casque de CM Storm possède un microphone intégré à l’écouteur gauche. Il est réglable en hauteur. De plus il est en caoutchouc souple, ce qui permettra de le rapprocher plus ou moins près de la bouche. Il possède une LED qui nous indique quand il est en marche un fois baissé.

    En plus de ce micro, il propose également une télécommande directement fixée au câble, c’est le seul gros changement physique de ce Sirus. Equipée d’une pince crocodile, cette commande permet de gérer le volume du son, de passer en mode « PC » ou « Console », activer ou non le micro et contrôler le volume du Chat. Enfin, elle possède aussi une mini prise jack. 

    Personnellement, n’étant pas un grand fan des télécommande sur câble, je la trouve juste énorme et imposante, mais cela reste un question de gout. Petit plus, elle propose un rétro-éclairage du logo qui passe du bleu au rouge lorsque le micro est désactivé.

    Concernant les câbles et autres prises, rien à redire, tout semble solide et de bonne qualité…

    Caractéristiques du casque

  •  Transducteurs : 44 mm & 40 mm (woofer)
  •  Fréquence : 20Hz – 20KHz
  •  Impédance : 50 Ohms & 32 Ohms (woofer)
  •  Sensibilité : 118dB +/- 3dB & 116dB +/- 3dB (woofer)
  •  Connexion : USB & Jack 3,5 mm
  •  Longueur du câble : 3m00
  •  Coloris : noir
  •  Compatibilité : PC, Xbox 360, PS3 et PS4
  •  Poids : 425 grammes

    Caractéristiques du microphone

  •  Type : omni-directionnel
  •  Sensibilité : -34 +/- 3dB
  •  Fréquence : 300Hz – 10Hz
    Prix : 90€ 

    – En mode « gamer »

    Testons maintenant le rendu que peut nous offrir ce Sirus-C. Essayé dans un premier temps sur le très récent Watch_Dogs, le casque de CM Storm procure de bonnes sensations grâce à un rendu global très clair et de bonne qualité.

    Le Sirus-C offre une très bonne profondeur agrémentée par un souci du détail vraiment bien travaillé. La stéréo fonctionne parfaitement et accentue le bon fonctionnement général. Les aigus sont justes mais les graves sont légèrement inférieurs, et certain moment manquent de puissance et de volume. En tout cas, il nous plonge instantanément dans la partie et au bout de 10 secondes, on est déjà à fond dedans… 

    Sur FPS, mêmes résultats, le Sirus-C nous promet une immersion rapide et efficace. La stéréo est vraiment bien et favorise les déplacements sur les différentes maps, même constat au niveau du détail des sonorités. 

    Encore une fois ce sont les basses qui pèchent un peu par rapport aux aigus qui sont justes. Le tout nous offre des tirs un peu secs manquant légèrement de puissances, ce qui est assez important pour ce style de jeu.

    En jeu de course, le casque de CM Storm nous offre un rendu très agréable et assez juste. Tout dépend du jeu bien sur, mais le son est bien équilibré, que ce soit à propos des détails ou de la stéréo.

    On retrouve une bonne profondeur et l’équilibre entre les graves et les aigus est plutôt satisfaisant. Le casque offre une bonne dynamique et une immersion rapide pour de longues parties de folie ! 

    – En mode « musique»

    Avec ses caractéristiques relativement poussées vers les basses, je m’attendais à un rendu beaucoup plus explosif, et surtout plus puissant. Les médiums sont très bons et bien ajustés par rapport aux basses qui restent très corrects. Le Sirus-C manque faiblement de profondeur mais profite d’un beau jeu de détails sonores. 

    J’ai commencé avec des sons bien rock (pour changer) avec Hanni El Khatib qui nous offre un album très Rock’n’Roll. Les guitares ressortent bien avec beaucoup de détails. Les aigus sont très corrects mais les basses manquent de volume et de puissance. La stéréo fait son boulot, le rendu global est plutôt satisfaisant.

    Passons à quelque chose de plus « Disco » avec du LMFAO. Le rendu semble bien équilibré mais pour moi, le jeu des aigus surpasse (faiblement) les graves, ce qui est assez surprenant après les promesses de CM Storm. Ça envoie bien dans les oreilles et on se fait plaisir, c’est ça le plus important.

    Je suis passé à quelque chose de plus pop avec Rocky, un petit groupe très sympathique qui en plus, vient de chez nous. Le rendu est très correct et bien équilibré. Encore une fois, les détails sont bien présents tout comme le jeu de la stéréo. Les aigus restent plus importants, mais cela ne dérange pour ce genre de musique.

    Enfin, j’ai fini avec un peu de RZA pour des sonorités très hip-hop. Il faut dire que ça envoie pas mal dans les oreilles, le rendu sonore est bien équilibré et très juste. Les détails accentuent le tout ainsi que le jeu de la stéréo. Le Sirus-C nous offre un son plutôt dynamique valorisé par des médiums très convaincants.

    En bref, le casque de CM Storm fait le boulot. Il n’est pas phénoménal mais suffira largement pour une petite pause musicale entre deux parties… 

    Au final, le casque de CM Storm dispose de bons arguments. Pas énormément de changement pour cette nouvelle version qui propose un design quasi-identique mais on retrouve les points forts de la version de base.

    Après, le casque est assez imposant et plutôt rigide, on aurait préféré plus de souplesse de sa part. Le microphone fait le boulot mais la télécommande est assez imposante et les commandes auraient pu être intégrées directement sur le casque (mais ça c’est juste mon avis.)

    Label gamingAu niveau du son, le SIRUS-C sait se défendre par son rendu agréablement détaillé et une stéréo qui marche plutôt bien. Sur le papier, il devait nous envoyer des bonnes grosses basses de b****d dans les oreilles mais au final c’est assez décevant à ce niveau là. En effet, les aigus sont très justes mais les graves manquent de puissance et de volume à certains moments.

    Rappelons que ce Sirus est proposé au tarif de 90€ environ, ce qui est assez correct je trouve, surtout pour un casque multiplateforme. Il offre un rapport qualité/prix très raisonnable mais attention, la concurrence est dure ! Après, cela restera une question de gout…

  •  Son style sombre et sobre
  •  Le détail des sonorités
  •  Ses énormes coussinets
  •  Le manque de puissance 
  • Sa grosse télécommande 
  • Commentaires
    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Loading…

    0