in ,

Casque Plantronics BlackBeat Pro : Test et avis

Plantronics BlackBeat Pro 8

Sorti en 2014, Plantronics continue de faire la promotion de son casque BlackBeat Pro et ne semble pas vouloir y changer quoique ce soit. Cela nous a un peu étonné et nous nous sommes penché sur son cas. Alors, est-ce un si bon casque Bluetooth ?

Plantronics, vous connaissez sûrement la marque. Nous en avons déjà parlé par le passé, notamment lors du lancement des casques RIG 500 pour les joueurs PC, mais aussi consoles. Cette fois-ci, nous avons pu mettre la main sur un tout autre type de casque audio : le BlackBeat Pro. Nous sommes un peu loin du PC ou encore de la console. Mais comme nous nous baladons régulièrement, smartphone à la main, nous aimons aussi la musique ou encore les jeux en mobilité. Et de ce côté, le casque de la firme américaine ne se fait pas le plus discret du monde. Enfin, ce n’est pas vraiment ce pourquoi il a été pensé au départ. En effet, le casque BlackBeat Pro propose tout un arsenal de fonction.

Commerçant
Stock
Prix
Lien
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Mise à jour le : 08/04/2020 17:12

Plantronics BlackBeat Pro 2Tout d’abord, il est sans fil. Il supporte la norme Bluetooth 4.0 + EDR (pour une bande passante plus importante) et du profil AD2P qui permet le transport du son de meilleur qualité entre l’appareil émetteur et le casque. Mais ce n’est pas tout puisque Plantronics veut aussi s’installer sur les plates bandes de Bose et des autres ténors du marché qui proposent aussi cette fonction : la réduction active du bruit ambiant. Cette fonction permet au casque d’écouter les sons qui arrivent au niveau des oreilles du porteur au travers des micros disposés sur son armature, puis de créer une onde sonore inverse pour annuler le bruit ainsi capté. Dans les faits, si vous n’écoutez pas de musique, certains casques disposant de cette fonction vont produire un léger souffle tout en atténuant grandement les sons ambiants. Que ce soit dans le métro, dans l’avion ou encore dans le train, cette fonction permet donc de s’isoler dans une bulle pour se concentrer sur la lecture du dernier livre ou pour la rédaction de documents, ou encore toutes vos autres activités que vous pouvez pratiquer dans ces transports.
Plantronics BlackBeat Pro 2

Un casque qui a de la matière

Si l’on parle de cette fonction là précisément, c’est tout simplement parce qu’aujourd’hui, pour l’obtenir, il faut obligatoirement viser dans le haut de gamme. Et Plantronics n’étant clairement pas un débutant en la matière, il sera intéressant de voir ce que cela vaut, d’une part, mais aussi de comparer les prix du marché pour des produits équivalents. D’autant plus que la marque n’offre pas uniquement cela avec son casque. Dans le pack, très classieux en passant, le client dispose d’un câble jack pour l’utiliser avec son casque lorsque la batterie est vide. Une autonomie qui, sur le papier, est annoncée à 24 heures. Ce que nous ne manquerons pas d’ailleurs de vérifier. A côté du câble, qui dispose également des boutons de prises d’appel, gestion du volume et des doubles clic pour passer à la chanson suivante, nous avons également un sac de transport très épais. Ce sac est refermable avec un scratch.

Est-ce tout ? Pas exactement, puisque le BlackBeat Pro dispose également d’une fonction que l’on a également sur le Sennheiser MM 550 par exemple : l’OpenMic. Dans la langue de Molière, nous pouvons synthétiser cela par la possibilité de parler avec votre interlocuteur qui se trouve en face de vous sans enlever votre casque. Comment ? En appuyant sur un bouton, le système de réduction du bruit ambiant ne va plus bloquer l’ensemble des fréquences de votre environnement et ne laisser passer qu’une certaine gamme, celle de la voix (entre 300 et 3000 Hz). Ainsi, dans les transports toujours, vous entendrez bien mieux votre interlocuteur puisque le casque vous permettra de vous focaliser sur le son de sa voix. Si cela peut vous paraître étrange, et nous le comprenons, puisque vous parlez à quelqu’un avec un casque sur les oreilles, cette fonction est vraiment bluffante. Pour clore le tour du casque, il pèse 340 grammes et propose une interface simple à prendre en main.
Plantronics BlackBeat Pro 2En effet, au lieu de tâtonner sur les boutons avec les autres casques, Plantronics a fait le choix de deux roues, positionnées de part et d’autre du casque. Le côté droit tourne indéfiniment pour monter ou descendre le volume. Lorsque vous êtes arrivé au volume minimum ou maximum, une voix féminine vous prévient en mettant légèrement le son de votre musique en sourdine. De l’autre côté, à gauche donc, toujours une roue, mais cette fois, elle est bloquée en proposant un cran dans un sens ou dans l’autre pour revenir dans sa position initiale. En poussant la roue avec votre doigt, vous passez à la chanson suivante. En tirant vers l’arrière, vous revenez au début ou si vous y étiez déjà, vous passez à la chanson précédente. Enfin, un seul et gros bouton à droite pour décrocher et raccrocher un appel et son homologue de gauche propose de faire pause ou de relancer votre musique. Toujours dans l’optique de simplifier la prise en main, le fabricant américain a posé un bouton type on/off sur chaque côté du casque, vers l’arrière. A gauche, l’activation du réducteur de bruit ambiant, et à droite, l’allumage du casque.

Une interface par la voix astucieuse

D’ailleurs, au démarrage du casque, un jingle se fait entendre. Pas désagréable, mais il reste le témoin du bon allumage de votre casque, même si vous avez des diodes à l’arrière pour contrôler cela. Ensuite, l’appairage peut se faire de deux manières. Soit, via la puce NFC présente sur l’oreillette de gauche (avec un mobile compatible), soit via le mécanisme d’appairage Bluetooth classique en pressant le bouton idoine et en trouvant le casque sur l’interface Bluetooth de votre mobile ou de votre PC. En effet, ce dernier peut être utilisé avec n’importe quel appareil, du moment qu’il prend en charge le Bluetooth. Ce que nous avons d’ailleurs fait avec plusieurs mobiles, ordinateurs et tablettes.

Techniquement, le BlackBeat Pro peut se connecter à deux appareils. La petite voix dans l’oreille nous indique d’ailleurs quel appareil est connecté au casque. Sur la tête, le casque est volumineux. C’est certain. Mais les coussins sont confortables et bien rembourrés. L’écoute prolongée ne provoque pas d’échauffement à outrance comme on peut l’avoir sur d’autres marques. Que ce soit en marchant, dans les transports ou en courant pour rattraper un bus, le casque se tient bien sur la tête et ne risque pas de tomber en arrière. En revanche, étant donné ses imposantes mousses, le port autour du cou n’est pas confortable du tout. Cela donne un peu l’impression d’avoir une minerve et on reste assez bloqué dans les mouvements. Enfin, avec le sac de rangement, on le glisse dans son sac à dos et on en parle plus.
Plantronics BlackBeat Pro 2

Un son respecté, à tendance sur les graves

La partie attendue de ce test est surtout le son produit par ses deux modules posés sur nos oreilles. Sur le traitement du son, Plantronics produit un son un peu déséquilibré à notre sens. Les basses fréquences sont massives et ont tendance à écraser le reste. On ressent une légère baisse sur les médium tandis que les aigües restent assez présents, même s’ils ont tendance à s’effacer sur certains morceaux un peu gras en basse. Mais nous sommes clairement épatés par la qualité du son produit ici avec le Bluetooth. Sur d’autres marques, nous arrivons pas à obtenir certains détails que ce casque arrive à restituer. Sans Apt-X, ce casque arrive donc à fournir un son tout de même assez qualitatif. En revanche, si on estime aussi que la fonction de réduction du bruit ambiant fonctionne correctement par rapport à la concurrence, il faut tout de même savoir un détail à son propos. En activant la fonction, l’algorithme de détection du bruit ambiant va annuler en injectant une fréquence inverse dans votre oreille. Cela, nous l’avons déjà dit. Mais le plus souvent, ce sont les basses fréquences, les vrombissements de moteurs par exemple, que le casque va masquer à vos oreilles. De fait, les basses fréquences détectées vont induire une injection de basses fréquences inverses dans les écouteurs. Cela aura pour effet de réduire les basses fréquences de votre propre musique. Selon la qualité du casque, cette réduction d’effet de basse dans la musique est plus ou moins marquée.

Sur le BlackBeat Pro, l’effet est présent. Bien qu’il reste dans la moyenne par rapport à la concurrence. Pour avoir tester d’autres casques proposant cette fonction, celui de Plantronics de détruit pas pour autant la musique. Il faudra cependant vous attendre à une légère baisse concernant la présence des basses lors de l’écoute de vos musiques. Toujours avec le réducteur de bruit actif, si l’on appuie sur le petit bouton sous l’oreille droite, on active le mode OpenMic. Cela aura pour effet de discuter sans enlever le casque. De ce côté, le travail est bon avec un rendu sonore de la voix de l’interlocuteur audible, même en milieu bruyant. Nous avons pu le tester dans un avion. Et nous avons pu tenir une conversation en parlant normalement, sans hausser la voix, malgré le bruit des moteurs. De ce côté donc, c’est un sans faute. Un nouvel appui sur le bouton et vous retirez la fonction OpenMic.

En parlant conversation, nous avons également testé ce casque en situation de jeu sur PC. De manière générale, l’immersion via le rendu sonore proposée par ce casque est bon. Les petits bruits de déplacement du personnage, les tirs de balles sifflent, et les explosions résonnent dans vos oreilles. Nous aurions tout de même un petit grief à son encontre de ce côté. Même avec le câble jack, ces explosions ont tendance à crachoter si le volume sonore est un peu trop élevé. Sur d’autres casques, nous n’avons pas eu cela. Et, bien que l’ensemble du spectre sonore semble être assez respecté, nous pensons sérieusement que les basses sont un peu trop calibrées à la hausse sur ce produit. Il faudra donc faire un tour dans votre équalizer pour réduire un peu la pression sur les basses fréquences, notamment les 50 et 100 Hz. Enfin, tout cela est souvent une question de goût. A vous de voir.
Plantronics BlackBeat Pro 2

Des fonctions intelligentes et une autonomie record

Il y a une autre fonction qui ne fait pas la tête d’affiche sur les plaquettes marketing de Plantronics sur son BlackBeat Pro. Lorsque vous écoutez de la musique avec votre casque et que vous l’enlevez de vos oreilles, ce dernier met automatiquement en pause la lecture en cours. Et quand vous le remettez, il reprend la lecture avec un léger effet de fade in. Si cela vous rappelle quelque chose, c’est tout à fait cela, il s’agit de la même fonction que l’on trouve sur les casques Parrot Zik. En revanche, nous trouvons que la fonction proposée par Plantronics est bien mieux gérée. Si vous portez votre casque autour du cou, et bien la lecture ne reprend pas, même si vos joues touchent les coussins du casque. Il faut qu’il soit bien sur vos deux oreilles pour relancer la lecture.
Plantronics BlackBeat Pro 2
Enfin, toujours sur la plaquette marketing, la firme américaine se targue de pouvoir tenir 24 heures de lecture de musiques en Bluetooth et avec le mode de réduction de bruits actif. Et bien de ce côté, il faut dire que ce casque tient bien la charge. Il nous aura fallu pratiquement deux bonnes semaines pour avoir la première alerte de batterie faible, toujours avec la voix féminine qui vous avertit. A savoir que l’écoute a été faite avec le volume à fond matin et soir, plus, des trajets supplémentaires lors de balades au soleil couchant. C’est donc vraiment une promesse tenue par Plantronics sur son BlackBeat Pro. On ajoutera tout de même que la largeur des écouteurs de ce casque audio permet d’y loger de belles batteries non interchangeables.

Conclusion de notre avis sur ce casque Pkantronics BlackBeat Pro

label 59hardware recommandeCela permet donc à la marque de frapper fort par rapport à la concurrence. D’ailleurs, au prix demandé, environ 150€ selon la boutique, le fabricant se place allègrement dans la moyenne, en comparaison avec un Parrot Zik 2, ou encore un Sennheiser MM-400X. Rappelons que pour ce dernier, il ne propose pas la fonction de réduction du bruit ambiant. Il faudra doubler la mise pour l’obtenir sur le MM-550X. Au final, si vous cherchez un bon casque audio, sans fil, avec l’annulation du bruit ambiant, ce casque BlackBeat Pro se place comme un véritable challenger par rapport aux Bose, et autres marques connues du genre.Toutefois, nous n’oublierons pas de rajouter qu’une fois encore la captation de la voix lors de prise d’appel téléphonique n’est pas encore un chef d’oeuvre de qualité, à l’instar des autres casques ne disposant pas de tubes ou de micro déporté se rapprochant de nos lèvres.

Commentaires
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0