in ,

Clavier Corsair STRAFE : Test et avis

clavier Corsair Strafe

Le STRAFE permet au constructeur Américain de combler un vide dans son offre qui, jusqu’alors, ne comptait pas de clavier mécanique d’entrée de gamme.

Le mot STRAFE évoque un mouvement latéral en pas chassé particulièrement utile dans les FPS afin de décrire un mouvement circulaire autour de sa cible.

Ainsi Corsair, avec ce nouveau clavier, prend les joueurs par les sentiments en lui donnant un nom qui évoque à la fois les parties old-school de Doom-Like et le hardcore gaming moderne.

Moderne ce clavier l’est : Il se part d’un design sobre et efficace mêlant plastiques brillants et mats, de mécaniques Allemandes Cherry MX rouges particulièrement plébiscitées en ce moment, d’un rétro éclairage réglable (rouge lui aussi) touche par touche, d’un Hub USB et de plusieurs sets de touches texturées aux contours différents.Corsair STRAFE RGB MK.2 SILENT Clavier Mécanique Gaming

Caractéristiques du Corsair STRAFE

  • Couleur : Noir
  • Rétro-éclairé : Oui en niveaux de rouge,
  • Interrupteurs : Cherry MX Red ou Brown,
  • Dimensions :  448 x 170 x 40 mm,
  • Hub USB : Oui 1 port USB,
  • Câble : 1,80m moulé avec 2 USB mâles
  • Poids :  1,2 Kg.
Commerçant
Stock
Prix
Lien
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Mise à jour le : 13/07/2020 09:45

Unboxing du clavier Corsair STRAFE

La boite contenant le clavier gamer mecanique est aux couleurs de la gamme Gaming : Jaune et noire. On retrouve l’ancien logo avec les voiles de bateau, Corsair semble avoir entendu l’opinion de ses aficionados qui n’avaient que modérément apprécié celui en forme de tribal testé il y a peu par la marque.unboxing clavier corsair strafe

Le contenu est frugal, le clavier, une notice et un set de touches interchangeables accompagné de son tire-touche, point à la ligne.

avis Corsair STRAFE RGB MK.2

Test du clavier Corsair STRAFE

Le STRAFE se passe de la plaque d’aluminium de ses grands frères K70 et K95 mais arbore en guise de châssis un plastique granuleux rigide et de qualité. Les cotés sont eux en plastique brillant et surlignés par un trait de lumière rouge.

Ce rouge est repris pour le fond du clavier et comme les touches sont assez éloignées de la base cela donne l’impression qu’elles « flottent » dans l’air au dessus d’un tapis pourpre, c’est assez réussi pour un clavier de cette gamme.

mecanisme

Le STRAFE est disponible avec les mécaniques Cherry MX Rouges elles aussi, une variante existe pour ceux qui préfèreront les MX marrons. La frappe est rapide et très agréable, rien d’étonnant puisque ces mécaniques figurent parmi les meilleures du marché. Elles sont cependant assez bruyantes et l’on s’éloigne des marques comme Logitech ou Steelseries qui, en créant leurs propres mécaniques, ont réussi à mieux endiguer le son émis lors de la frappe.

L’absence de repose poignet est un regret que l’inclinaison bien pensée du clavier tentera de nous faire oublier, après tout nous sommes face à un clavier mécanique d’entrée de gamme.

Aussi pour marquer un peu plus cette différence de gamme avec les K70 et K95, le STRAFE ne présente pas de touches dédiées aux raccourcis et aux macros, en revanche toutes les touches peuvent accepter une fonction personnalisée. Le clavier est garanti 100% anti-ghosting vous permettant ainsi les combinaisons les plus folles.

type FPStype MOBA

Le STRAFE est livré avec deux sets de touches, ZQSD texturées et relevées sur les bords pour les FPS et AZERDF pour le style MOBA, la touche espace est elle aussi granuleuse, c’est assez réussi en jeu et peu gênant pour une utilisation classique, encore un bon point.

Le rétro-éclairage, uniquement en niveaux de rouge, est satisfaisant et centré sur la partie principale de la touche, laissant les options secondaires légèrement moins éclairées. Des effets sont disponibles comme la « visière » de K2000 ou bien des ondes partant de la touche qui vient d’être actionnée, le tout est assez fluide et réactif.

Le clavier dispose de raccourcis multimédia, d’une touche pour faire varier l’intensité de l’éclairage sur 3 niveaux et d’une autre destinée au blocage in-game de la touche Windows ou de raccourcis tel qu’ALT-F4.

connectique usb Corsair STRAFE RGB MK.2Le cordon de très grosse section se terminant par deux USB mâles inspire confiance et le STRAFE se dote d’un Hub USB ajoutant un port facile d’accès.

arrière Corsair STRAFE RGB MK.2Sur le dessous les patins se déplient latéralement, c’est original mais on regrettera qu’ils ne soient pas recouverts de caoutchouc sur leurs extrémités, le clavier est ainsi beaucoup plus stable lorsqu’ils sont repliés.

Avec le STRAFE nous sommes face au nouveau logiciel à tout faire de chez Corsair, et comme toutes les usines à gaz il faut un peu de temps pour en comprendre les mécanismes, mais une fois cela fait les possibilités sont quasi infinies. C’est simple si vous ne trouvez pas un réglage c’est que vous n’avez pas assez cherché ou/et que celui ci est un tantinet caché. Le Corsair Utlity Engine ou CUE se décompose en différents onglets.

profil CUETout d’abord l’onglet « Profils » :
C’est ici que vous pourrez sauvegarder les différents profils que vous aurez façonnés pour correspondre à tel jeu ou tel applications, vous pourrez y associer un effet ou une intensité lumineuse.

eclairage touches CUEL’onglet « Eclairage » :

Vous y trouverez tout le nécessaire pour créer l’ambiance lumineuse qui vous convient, vous pourrez allumer ou éteindre chaque touche indépendamment mais aussi ajouter des effets de vagues, d’halo ou de pluie.

enregistrement macro CUEL’onglet « Editeur d’action » :

Cet éditeur est très complet et vous pourrez assigner n’importe quel enchainement d’actions à n’importe quelle touche. Vous pourrez les éditer à la main ou bien les enregistrer en direct pour ensuite créer des effets de boucle, insérer des délais ou des effets d’éclairage au lancement de la macro.

Progammes CUEL’onglet « Programme » :

Cet onglet permet de vérifier que votre programme multimédia préféré est bien configuré et de régler les actions liées aux touches multimédias.

reglages CUEEnfin l’onglet « Réglages » :

Vous y définirez le polling rate du clavier, le choix de la langue ainsi que la disponibilité de firmware ou de mise à jour pour l’appareil.

Avis sur le clavier gamer Corsair Strafe

Corsair a su avec le STRAFE faire un clavier d’entrée de gamme de qualité sans enlever de fonctionnalités primordiales. Alors en effet adieu aluminium, touches de macro dédiées repose poignet et éclairage RGB mais la marque Américaine ne propose pas un sous-produit avec son nouveau clavier. L’aluminium est remplacé par du plastique mais de qualité et le STRAFE est aussi rigide que ses grands frères, l’éclairage multicolore est tout à fait dispensable et le clavier pallie à l’absence de touches macros dédiées en permettant de personnaliser l’action de n’importe quelle touche.

La marque propose son clavier au tarif de 120 euros ce qui semble un poil excessif vue la concurrence et il serait extrêmement bien placé et armé pour faire chavirer le cœur de gamers non fortunés aux alentours de 100 euros. En l’état le STRAFE est un bon clavier mécanique efficace, au design agréable que l’on peut conseiller aux gamers les yeux fermés.

A noter pour ceux que le clavier intéresse mais qui ne sauraient se passer de repose poignet et d’éclairage RGB que Corsair propose dès à présent le STRAFE RGB qui dispose de ces deux caractéristiques et s’échange contre 160 euros.

Les +Les –
  • Design,
  • Cherry MX Red,
  • Eclairage individuel,
  • Soft complet.
  • Soft complexe,
  • Stabilité des patins,
  • Tarif légèrement élevé.
Commentaires
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0