in ,

Clavier Logitech G910 Orion Spark : Test et avis

Logo copie

La marque Suisse Logitech renouvelle son offre clavier orienté gaming haut de gamme avec le G910 Orion Spark permettant ainsi au G19s, sorti en 2013, de prendre sa retraite.

Le Choix de prendre le nom d’une constellation, Orion, permet à Logitech de suggérer un des principaux changement du G910 : le rétro éclairage variant sur 16,8 millions de couleurs et personnalisable touche par touche. Orion est aussi, selon la mythologie Grecque, un chasseur féroce ne craignant aucun adversaire, une façon pour la marque Suisse d’évoquer le coté gamer de son clavier dotée des toutes nouvelles mécaniques maisons Romer-G et de clamer haut et fort qu’il est tout simplement le plus rapide du monde.
Enfilons nos holsters de gamer et vérifions cela.

dessus bleu copie

 boite copieboite back copie

Le clavier nous arrive dans une boite aux couleurs des périphériques « G » de la marque soit un noir profond et un bleu clair. Une seconde boite noire mat avec une qualité bien supérieure et plus en phase avec le tarif exigé se trouve à l’intérieur, frappée d’un gros G bleu. Le clavier, un repose poignet court, un second un peu plus large au niveau de la paume gauche et une notice, voilà ce que contient le packaging, simple et concis.

coffret copiecontenu copie

Le clavier est plutôt compact pour un clavier gamer doté d’un clavier intégral et ajoutant des touches de macros supplémentaires. La première impression est hésitante, en effet de nombreux claviers mécaniques haut de gamme du moment possède un châssis en métal, pourtant Logitech a opté pour du plastique mat, certes, de qualité mais aussi pour du plastique brillant un peu plus cheap sur le coté et le dessous qui prendra en un éclair les traces de doigt et la poussière.

dessous copie
Le dessous du clavier est doté de deux pieds rétractables qui semblent stables et solides ainsi que de gros patins en caoutchouc, du bon travail de se coté.

A noter que le G910 perd l’hub USB 2.0 disponible sur son grand frère le G19s.

trois quart gauchetrois quart droit

En ce qui concerne les deux reposes poignets disponibles ce sera une question de choix personnel, néanmoins la pièce qui les reçoit est creuse et le plastique peu épais, le tout sonne un peu cheap et évoque une certaine fragilité, la pièce bouge un peu dans son logement et le « ploc » que l’on entend chaque fois que l’on met les mains sur le clavier peut perturber.

S7 Romer G

Les nouvelles mécaniques Romer-G, annoncées comme les plus rapides au monde, sont effectivement véloces bien qu’il serait mensongé de dire que l’on peut se rendre compte d’une différence flagrante en comparaison des switchs concurrents. Ce que l’on peut ressentir parfaitement cependant, c’est le confort agréable, la qualité de la frappe et surtout un bruit parfaitement contenu pour un clavier mécanique et c’est vraiment très appréciable au quotidien.
Les mécaniques sont données pour résister à plus de 70 millions de frappes, ce qui laisse de la marge et le retro éclairage réglable touche par touche qui peut varier sur 16,8 millions de teintes  se fait au centre de la touche, laissant donc passer moins de fuites de lumière. Les touches sont légèrement  incurvées avec des facettes sur le dessus ce qui demande un petit temps d’adaptation afin de se sentir à l’aise, toutefois une fois l’habitude prise la qualité de frappe est tout à fait acceptable.

touches multimedia copietouches G copie

Le G910 possède bien sûr toutes les touches de raccourcis multimédia souhaitables mais c’est avec les touches de macros « G » qu’il se démarque. En effet  le clavier dispose de neuf touches G ainsi que de trois touches M déclinables sur trois profils différents donnant ainsi 27 combinaisons accessibles directement. Une dernière touche nommée MR permet d’enregistrer des macros à la volée.
Les touches G sont divisées en deux parties, la première formant une ligne verticale de 5 touches sur la gauche du clavier et la seconde une barre horizontale de quatre touches juste au dessus de celles allant de F1 à F4. Ici encore le vaisseau amiral  de Logitech ne déçoit pas et devrait satisfaire nombre de gamers exigeants.

Apptelephone copie

Le grand absent du G910 par rapport au G19s  saute aux yeux, en effet, point d’écran LCD dorénavant sur ce clavier Logitech et franchement… tant mieux. En effet la marque Suisse table sur le fait que chaque gamer capable de débourser une telle somme dans un périphérique gaming dispose à coup sûr d’un smartphone ou d’une tablette et c’est probablement vrai dans la plupart des cas. Le coté agréable de la chose c’est que les écrans de smartphone ainsi que leurs systèmes tactiles sont bien supérieurs aux écrans proposés sur les claviers et procurent donc une meilleure expérience utilisateur sur tous les points. Reste le problème de l’intégration et là le constat est un peu moins bon. Si Logitech à bien créer une petite trappe permettant de stabiliser son appareil qui s’ouvre sur le dessus du clavier, aucun dispositif n’est prévu pour pouvoir recharger le smartphone ou la tablette, pas de trou non plus pour faire passer un câble, et quand on connaît la gourmandise énergétique de ces chers  objets connectés…

Afin d’afficher les infos sur l’écran il faut télécharger l’app Arx Control disponible pour les systèmes Apple ou Androïd, coupler votre ordinateur et votre smartphone, une fois cela fait il sera possible de consulter les statistiques d’utilisation de vos CPU,GPU et mémoire, de changer l’éclairage et même de lancer vos jeux, le tout fonctionnant parfaitement.

Les caractéristiques du G910 Orion Spark :

Couleur :  
Rétro-éclairé :
Interrupteurs :
Nombre de profils :
Poids :
Dimensions :
Câble :  
Compatibilité :

Noir
16,8 Millions de couleur réglable touche par touche.
Romer-G avec force de 45g avant le clic, activation  à 1,5 mm
3
1500 g
505 x 243,5 x 35,5 mm
USB non tressé, 1,5m
Windows XP/Vista/7/8/10

LGS 1

Le soft est à télécharger sur le site du fabricant, petite astuce, il faut prendre la version en Anglais Logitech Gaming Software 8.70.315 et non la version française nommée Logitech Assistant pour jeux video car cette version n’est plus à jour et le couplage entre le soft et l’app pour smartphone/tablette ne fonctionnera pas, de plus la version Anglaise s’affiche en Français donc aucun problème.

Ensuite vous serez face à l’un des meilleurs soft concernant les réglages de clavier. Ce LGS comporte trois grands onglets que nous allons détailler.

LGS 2

Le premier onglet vous permet de personnaliser les touches G, de gérer les trois profils ainsi que de choisir des configurations toutes faites  dans une liste de jeux que le soft détecte sur votre machine. Le fonctionnement est on ne peut plus complet, simple et clair et les jeux listés sont nombreux, lorsqu’un titre fait partie de la liste, le nom des actions spécifiques à ce jeu s’affiche dans une colonne sur la gauche. Pratique, rapide et efficace.

LGS 3

Le second onglet permet de gérer tout ce qui a trait à l’éclairage, c’est donc ici que se fera le choix de couleurs touche par touche ou par bloc, le mode ainsi que l’intensité. Petite particularité si un de vos jeux fait partie de la liste des titres référencés par Logitech les touches actives en jeu s’illumineront alors que celles qui n’ont pas de fonction resteront dans l’ombre. Les effets à la mode d’éclairage sont de la partie avec différentes vagues de couleurs,  pulsation et cycles divers ainsi qu’un éclairage des touches uniquement après une pression. La vitesse de l’effet est aussi réglable.

LGS 4

Le dernier onglet est un peu plus gadget car il permet d’afficher une « carte thermique » du clavier. En bref les touches que vous tapez le plus souvent seront rouges et les moins utilisées seront bleues avec bien sur une palette d’état et donc de couleurs correspondantes entre ces deux paliers extrêmes.

Logitech G series

Le Logitech G910 Orion Spark est un bon clavier, cela ne fait aucun doute, il devrait ravir nombre de gamers exigeant avec son éclairage indépendant, ses mécaniques maisons Romer-G rapides et silencieuses ainsi qu’un logiciel qui frise la perfection. Cependant pour prétendre au titre de clavier gamer parfait il reste quelques petites choses à améliorer, le retour du Hub USB serait un plus et, surtout, il faudrait prévoir un système pour recharger les smartphones/tablettes nécessaires à l’utilisation de l’application Arx Control, fort bien faite par ailleurs, sur écran déporté sans craindre la panne sèche.

Le tarif affiché de 180 euros est un peu élevé puisque supérieur à celui du G19s qu’il remplace et qui possédait pourtant un clavier LCD dédié ainsi qu’un Hub USB. En cherchant un peu, on le trouve  nettement moins cher sur le net.

<img class="91621"
  •  Retro éclairage performant,
  •  Silence pour du mécanique,
  •  Application iOS/Android réussie,
  •  Software impeccable.
  •  Absence de Hub,
  •  Plus de système de recharge pour smartphone,
  •  Fixation du repose poignet légère

  • Commentaires
    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Loading…

    0