in

Corsair STRAFE RGB MX Silent Red

trois quart avant

Corsair parfait son STRAFE en lui offrant couleurs et silence, le STRAFE, testé récemment dans nos colonnes, était déjà un très bon clavier, c’est donc avec plaisir que nous accueillons sa version upgradée.

En effet Corsair gomme les maigres défauts du STRAFE en lui adjoignant un repose poignet, l’éclairage multicolore RGB ainsi que les toutes nouvelles mécaniques Cherry MX Red Silent, dont la marque c’est offert l’exclusivité pour six mois. Le programme est alléchant, performances et silence étant généralement difficiles à marier, voyons un peu si l’on s’entend gamer.

boite

Toute la gamme gaming de Corsair arbore le jaune et le noir, c’est donc sous ces couleurs que se présente la boite du dernier né du fabricant. A l’intérieur nous trouvons le clavier en lui même accompagné d’une notice et d’un set de touches texturées, inclinées et interchangeables.

contenu

Si l’on omet d’insérer le repose poignet, au déballage, le nouveau STRAFE est la copie conforme de son ainé excepté les flancs et le plancher du clavier peints en blanc, c’était réussi, ca l’est encore plus. Le clavier est cossu avec un plastique granuleux de bonne qualité, le repose poignet est recouvert d’un soft-touch fort agréable. Comme sur le STRAFE originel les touches semblent flotter au dessus du clavier ce qui lui donne un look particulier et attirant.

AZERDFZQSD

Pour rappel le mot « strafe » est utilisé par les joueurs de FPS depuis des lustres pour designer un mouvement latéral permettant par exemple de décrire un mouvement circulaire autour de sa cible. Le coté gaming étant assumé le STRAFE enfonce le clou en proposant deux sets de touches interchangeables. Le premier est dédié aux FPS avec les touches Z, Q, S, D qui sont recouvertes de soft-touch et dont l’inclinaison permet de savoir uniquement au toucher que l’on est au bon endroit, efficace. Le second set toujours en soft-touch est à l’intention des joueurs de MOBA avec un set A, Z, E, R, D, F.

Mecanique

Une des nouveautés du STRAFE RGB vient de son rétro-éclairage disponible sur 16 millions de teintes différentes avec un réglage différent possible pour chaque touche.

cote gauche

Cet éclairage est couplé à la nouveauté la plus marquante, la présence en primeur mondiale des nouvelles mécaniques Cherry MX Silent Red. Dérivées de switch Red de la marque, elles possèdent une course légèrement plus courte (3,7mm contre 4 mm) et surtout réduisent drastiquement les bruits de frappe. Autant le dire tout de suite Corsair a frappé fort avec son exclusivité de six mois sur ces mécaniques car elles sont simplement les meilleures disponibles actuellement tous modèles confondus, pour votre serviteur. Le moelleux est appréciable et le son n’est pas seulement réduit il est « agréable », oui rien que ça. Les sensations de frappe sont tout bonnement excellentes et en jeu rien ne viendra troubler votre plaisir. Ro-yal !

Le reste est identique au STRAFE premier du nom avec un port USB 2.0 sur la tranche supérieure, l’anti-ghosting étendu à toutes les touches, des patins en caoutchouc sur le dessous (mais pas sur les pattes relevables) et un long câble de grosse section qui se termine par deux prises USB mâles.

Couleur :

Noir et blanc

Rétro-éclairé :  Oui RGB 16,8 millions de teintes
Interrupteurs :  Cherry MX Silent Red
Dimensions :  448x220x40 mm
Hub USB :  Oui 1 port USB 2.0
Câble :   1,80m moulé avec 2 USB mâles
Poids :   1,530 Kg
Prix de vente : 170 euros

 

Avec le STRAFE RGB nous sommes face au nouveau logiciel à tout faire de chez Corsair, et comme toutes les usines à gaz il faut un peu de temps pour en comprendre les mécanismes, mais une fois cela fait les possibilités sont quasi infinies. C’est simple si vous ne trouvez pas un réglage c’est que vous n’avez pas assez cherché ou/et que celui ci est un tantinet caché. Le Corsair Utlity Engine ou CUE se décompose en différents onglets.

CUE assignation

Tout d’abord l’onglet « Profils » :
C’est ici que vous pourrez sauvegarder les différents profils que vous aurez façonnés pour correspondre à tel jeu ou tel applications, vous pourrez y associer un effet ou une intensité lumineuse.

CUE eclairage

L’onglet « Eclairage » :

Vous y trouverez tout le nécessaire pour créer l’ambiance lumineuse qui vous convient, vous pourrez allumer ou éteindre chaque touche indépendamment mais aussi ajouter des effets de vagues, d’halo ou de pluie.

CUE macro

L’onglet « Editeur d’action » :

Cet éditeur est très complet et vous pourrez assigner n’importe quel enchainement d’actions à n’importe quelle touche. Vous pourrez les éditer à la main ou bien les enregistrer en direct pour ensuite créer des effets de boucle, insérer des délais ou des effets d’éclairage au lancement de la macro.

CUE reglages

Enfin l’onglet « Réglages » :

Vous y définirez le polling rate du clavier, le choix de la langue ainsi que la disponibilité de firmware ou de mise à jour pour l’appareil.

cote droit

Corsair risque de faire plus d’un heureux avec ce clavier dont la proposition est affriolante : Jouer en silence sans perdre en performance. Le confort est là, le design est remarquable, les touches interchangeables deviennent vite indispensables sous les doigts et le confort de frappe des nouvelles Cherry MX Silent est impressionnant, Corsair ne s’y est pas trompé en négociant une exclusivité sur ces mécaniques. La qualité de fabrication étant à l’avenant il n’y a guère que si vous ne jurez que par les châssis en aluminium ou les myriades de touches macro que vous pourriez être déçu par le STRAFE RGB Silent. Pour les autres les 170 euros que nécessite ce clavier seront fort bien investis, mais silence, on joue…  

recommande parLabel Gaming 59 hardware

<img class="91621"
  •  Cherry MX Red Silent au top,
  •  Eclairage individuel,
  •  Soft complet.
  •  Stabilité des patins.
  • Commentaires
    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Loading…

    0