Lundi, 24 Septembre

Dernière mise à jour24/09/2018 07:50:05 AM GMT

Vous êtes ici Articles Alimentations Comparatif : Alimentations haut rendement

Comparatif : Alimentations haut rendement

Envoyer Imprimer
 Articles > Alimentations
{navigation}

Introduction

Antec Signature

Ce sont des alimentations bénéficiant des toutes dernières innovations techniques, elles sont bénéficiaires du label 80 Plus bronze au minimum. Des blocs qui sont donc à la pointe en matière d’économie d’énergie, mais aussi en termes de discrétion. Tout cela ne peut faire oublier qu’elles doivent également se montrer stables face à des contraintes importantes. Nous serons d’autant plus vigilant dans la mesure où leur niveau de prix est vertigineux, de 180 à 290 euros.

Notre plateau s’élargit, après l’Antec Signature 850, la Cooler master Ultimate UCP 900 et l’Enermax Révolution 85+ 900, voici venir Seasonic et sa M12D. Les 3 dernières sont estampillées 80 Plus argent, l’Antec annonce le Bronze. La dernière venue présente plutôt bien, un rendement annoncé à plus de 88 %, une connectique à priori très complète, à voir.

Antec Signature 850, 195 euros, garantie 5 ans.
Cooler master Ultimate UCP 900, 190 euros, garantie 5 ans.
Enermax Révolution 85+ 900, 280 euros, garantie 5 ans.
Seasonic M12D 750, 185 euros, garantie 5 ans

 

Spécifications des alimentations testées

59hardware

{mospagebreak}

 Articles > Alimentations
{navigation}

 Labels et protocoles

Labels :

SLI et Crossfire : Ce sont des agréments remis par les fabricants de cartes graphiques, indiquant ainsi que les blocs labellisés sont aptes à alimenter une machine équipée d’un duo de cartes graphiques.

SLI

Pour nVidia, il y a 6 niveaux de SLI, selon la nature des cartes à alimenter :
SLI Ready PSU (pour toute carte inférieure à la 8800GTS)
fleche 3 x GeForce 8800 Ultra/GTX
fleche GeForce 9800 GX2
GeForce 8800 Ultra
GeForce 8800 GTX
fleche GeForce 8800 GTS /7950 GX2

Plus d’informations : Alimentations certifiées nVidia

CrossFire

Pour ATI, c’est le même principe mais avec 9 niveaux de certification :

HD 4870 X2 fleche HD 4870
HD 4850 fleche HD 3870 X2 / HD 2900 XT
fleche HD 3850 / HD 3870 fleche HD 2600 Pro / HD 2600 XT
fleche X1900 / X1950 fleche X1800 / X850 / X800
fleche X1650 / X1600 / X1300

Plus d’informations : Alimentations certifiées ATI

A noter que qui peut le plus peut le moins, il est évident qu’une alimentation ayant un agrément pour un Crossfire de X1900 l’a également pour un duo de X1800 ou X1300.

WEE

WEEE et RoHS, ces 2 directives régissent la composition même des produits et leur traitement post-utilisation.

Pour la 1ère, en français DEEE (Déchets d’équipements électroniques), le recyclage et l’élimination des équipements électroniques, obligation de reprise et de traitement des déchets, mais de façon spécifique.
Pas de mélange avec les rebuts ménagers. Reconnaissables à une petite poubelle barrée.

RoHS

La seconde limite l’utilisation de certaines substances dangereuses pour la santé et l’environnement telles que le plomb, le mercure, le cadmium… Il faut noter qu’il s’agit de directives donc, au niveau européen, une obligation d’application mais en tenant compte des différentes législations…

80 Plus

80 Plus, Un label spécifique aux alimentations : 80 Plus. Il est basé sur le rendement et, comme son nom le laisse présager il labellise les alimentations ayant un rendement de plus de 80 % à 20, 50 et 100 % de charge.
D'autres classifications sont apparues, beaucoup plus exigeantes :
fleche Le 80 Plus bronze, 82, 85 et 82% à 20, 50 et 100% de charge
fleche Le 80 Plus Silver, 85, 88 et 85% à 20, 50 et 100% de charge.
fleche Le 80 Plus Gold, 87, 90 et 87% à 20, 50 et 100% de charge.

Bien d’autres normes existent, CECP (Basé sur le rendement énergétique), PC Green (fabrication, utilisation et recyclage)…

Glossaire :

CFM, Cubic Feet/Minute : Volume d'air déplacé par le ventilateur. En francais, m³/h, mètres cubes par heure, 1 CFM = 1.699 m³/h.

Protocole :

MaxInPower Premium II
Antec Signature

Plateforme de test:

arrow Processeur : Intel Core 2 Quad Q9550.
Dissipateur : Cooler Master Hyper Z600 avec ses 2 ventilateurs.
Carte mère : MSI X38 Diamond.
Mémoire : 2 x 1GB OCZ 1600 DDR3.
Carte graphique : 2 x MSI HD 3870 X2.
Disque dur Sata : Hitachi Deskstar 164 Go.
Ventilateurs : Coolink 120 mm & Swiff 1201.

Avant chaque série de mesures, et dans les 2 configurations, une période de 1 heure sera consacrée à la mise en température de l'alimentation par le biais du test Cpu Burner sur les 4 cœurs. A l'issue de cette période, et pour les mesures, ce même test est relancé et nous lui adjoignons 3DMark06 en même temps et une copie d’un gros fichier. Chaque test sera exécuté 3 fois, une moyenne sera établie.

fleche La 1ère configuration (Conf1) consiste à un cadencement du processeur de base, à savoir 2830MHz avec la tension d'origine . La carte vidéo est cadencée à 850/900 MHz, dans le CrossFire seule la carte graphique principale est paramétrable.
fleche La 2ème configuration (Conf2), le processeur est cadencé à 3744 Mhz, mais la tension d'alimentation est de 1.43 Volts. La carte vidéo est surcadencée de 850/900 MHz à 878/955MHz.

Mesures électriques
Nous porterons notre attention sur le 12 volts, les valeurs 5 et 3.3 volts ne fluctuant quasiment pas quelque soit le modèle testé…Un voltmètre sera branché sur une ligne 12 volts, la valeur mini sera relevée au repos, juste après la période de mise en température et en utilisation intensive. Parallèlement un Wattmètre est positionné sur l'alimentation du bloc, la valeur de consommation maxi sera prise en compte.

Mesures sonores

Le sonomètre positionné à 15 cm du bloc, impossible de dégager des nuances significatives. Nous le placerons donc à 5 cm sur le côté de celle-ci, suivant un angle de 30°, la valeur la plus importante sera relevée. Une nouvelle mesure sera effectuée à 1 mètre.

59hardware

{mospagebreak}

 Articles > Alimentations
{navigation}

Antec Signature 850

Antec Signature

Le premier se nomme Antec, société bien connue et qui revient très souvent dans nos colonnes. Sa gamme de produit s’étend des boîtiers aux alimentations en passant par le multimédia plus récemment.
arrow Signature : Le haut de gamme, 2 modèles de 650 et 850 watts, très haut rendement.
arrow True Power Quattro : gamme fortes puissances, 850 et 1000 Watts
arrow NeoPower : 380 à 650 watts, 5 modèles, modulaires.
arrow EarthWatts : 3 modèles de 380 à 500 watts, haut rendement
arrow TruePower Trio : 3 rails 12 volts, 3 modèles de 430, 550 et 350 Watts
arrow Basiq : entrée de gamme, 2 modèles de 350 et 500 watts

Les spécifications techniques :

Antec Signature

Présentation :

L’Antec Signature adopte donc 2 niveaux de puissance, 650 et 850 Watts. Voila qui marche un peu sur les plates-bandes de la TruePower Quattro, qui est décliné sous 850 et 1000 Watts. Cette dernière se démarque par un coté compétition, tout à fait dans la ligne Gordini avec ses bandes blanches, elle se destine plutôt aux gamers. Le prix de la version Quattro est de 150 euros environ donc un écart de prix d’environ 45 euros, ce qui n’est pas rien, avec la toute nouvelle signature. Cette dernière n’affiche aucune destination précise mais son coté classieux et son argumentaire high tech la pousse vers des usages peut être plutôt sages.

Antec Signature Antec Signature

Le premier contact est l’étonnement, un conditionnement luxueux mais aussi inhabituel. Une boîte au format chaussure en carton fort de couleur noir, en fait la boîte possède plusieurs étages. Celui de dessus abrite le bloc et la notice, celui du dessous les cordons modulaires, l’ensemble est réutilisable tant sa rigidité est importante.

Antec Signature

Mais une alimentation ce n’est pas qu’une boite, le bloc, comme précité est très bien fini, finition noire satinée sur une carrosserie assez longue. La profondeur est de 180 mm, à anticiper lors de l’achat, tous les boitiers ne peuvent accueillir une telle dimension.
La face arrière comporte le connecteur d’alimentation et le bouton marche/arrêt et surprise le ventilateur de 80 mm. C’est en effet un simple ventilateur de 80 mm qui a en charge l’aération de la Signature 850, toujours inquiétant quant aux nuisances sonores !

Le devant du bloc accueille les connecteurs et les cordons de sortie.

Il s’agit donc d’un bloc semi-modulaire, l’essentiel est fixe, à savoir les cordons carte mère, 2 x Pci-E 6+2, une ligne Molex et une en Sata. L’idée est astucieuse car outre les cordons de carte mère et de cartes graphiques que nous trouvons en fixe de plus en plus souvent, une ligne Sata et une en Molex sont présentes, de quoi réduire les coûts de fabrication et alimenter une configuration classique.
Les modulaires sont réduits à 2 lignes Pci-E 6 broches, parfait pour un Sli ou CrossFire,  et 2 lignes pour les périphérique en Molex et Sata. Tous les cordons sont gainés, y compris entre chaque connecteurs.

Antec Signature Antec Signature

L’Antec Signature comporte donc 4 rails sous 12 volts, qui se décompose ainsi :
arrow 12 V1, 22 A : carte mère et accessoires.
arrow 12 V2, 22 A : carte mère.
arrow 12 V3, 25 A : Pci-E 6 et 8 broches.
arrow 12 V4, 25 A : Pci-E 6 et 8 broches.

Les rails 3 et 4 sont dédiés aux cartes graphiques, 25 A pour chaque ligne, cela fait 600 Watts dédiés uniquement aux cartes graphiques, il y a de la marge. De quoi alimenter du Sli ou du CrossFire en toute tranquillité.

L'intérieur :

Précisons tout d’abord que cette opération annule toute garantie, l’ouverture est fort simple 2 vis à enlever pour ôter le capot. Une feuille de protection en plastique couvre le dessous du premier PCB, en effet, l’Antec Signature comporte  2 PCB. Voila qui change des structures habituellement rencontrées.
La 1e, celle qui  est au dessus prend en charge le circuit primaire de l’alimentation, nous reconnaissons donc les selfs de filtrage, les 2 condensateurs d’entrée, d’origine Rubycon,(  390µF 450 V), et le premier pont redresseur. Le transformateur ayant en charge la fourniture du +5 VSB responsable du circuit de veille du bloc mais aussi le circuit PFC.

Antec Signature Antec Signature

Le 2e PCB prend en charge le découpage de la tension, nous retrouvons donc les transistors de puissance, les diodes de redressement et leur refroidisseur cuivre. Le transformateur de couleur jaune est placé à proximité du ventilateur il a en charge l’abaissement de la tension. Des VRM sont présents dans le circuit, nommé par Antec Dc/Dc ils assurent l’abaissement et la stabilité du 3.3 et du 5 Volts.
Une sonde pour la gestion du ventilateur est montée sur le refroidisseur principal, elle mène a un petit PCB sur le coté, à noter que ce dernier est un PWM. Ce mode de gestion commence a se rencontrer sur des blocs haut de gamme, son principal atout est une réactivité beaucoup plus importante face aux variations des températures.

Antec Signature Antec Signature

Le ventilateur est un Nidec référencé Beta SL DDBA 12PS306AH1, pas beaucoup d’informations sur ce dernier si ce n’est qu’il est donné pour 0.5 A.
Un PCB à 2 étages si l'on peut dire, voila qui permet une meilleure dissipation, mais surtout l’implantation de composants plus imposants. L’autre avantage est d’offrir des PCB plus simplifiés que les « tous en un », meilleure stabilité, moins de bruits parasites, meilleur rendement, mais coûteux.
Au niveau du refroidissement, nous avons droit à un tunnel, le procédé est cher à Antec, Le ventilateur d’extraction génère une dépression dans le bloc, l’entrée de l’air se fait par l’avant du bloc via les ouvertures, le flux est nettement plus concentré sur les dissipateurs à refroidir. Ils sont placés directement sur le chemin, à l’inverse d’un 120 mm qui souffle avec toutes les perturbations de flux que cela sous-entend mais surtout les interrogations sur l'évacuation de ce dernier. Ce bloc est en provenance de Delta Electronics Inc, un nouveau fournisseur pour Antec, après FSP et Seasonic.

Antec Signature Antec Signature

Conclusion :

59hardware

Un bloc qui décoiffe, d’une discrétion rare, c’est un de ses atouts principaux en dehors de son rendement labélisé 80 Plus Bronze. Sa stabilité est excellente, les chutes de tensions très faibles.
Visiblement la séparation des 2 PCB a plutôt du bon, déjà sur les composants embarqués qui peuvent être plus volumineux, les pistes des PCB moins chargées. Le refroidissement s’en trouve optimisé par une meilleure disposition des dissipateurs internes. Voila qui permet à Antec de prouver que la technique du « tunnel » de refroidissement, qui lui est cher, à encore de l’avenir, nous qui le pensions condamné avec la venue des 120 mm dans les alimentations.

Son encombrement est assez important, 190 mm et certains câbles un peu courts. Nous pensons à ceux qui se destinent à la carte mère, dans le cas d’un montage dans un grand boîtier avec un positionnement de bloc en position basse, il y a fort à parier que les 550 mm soit un peu justes.

arrow Label 80 Plus Bronze
arrow Performances de premier plan.
arrow Discrétion.
arrow Certains cordons modulaires
Profondeur importante, 190 mm.
Cordons carte mère un peu courts.
Prix élevé.

{mospagebreak}

 Articles > Alimentations
{navigation}

Cooler master UCP 900

Cooler master UCP

Cooler master est également un acteur important dans notre domaine, c’est une société multi-produit, très habituée de nos colonnes également. Dans leur catalogue, des ventirads, des boîtiers mais aussi des boîtiers externes, et des accessoires. En ce qui concerne les alimentations, la gamme est bien fournie :
arrow Les UCP, le très haut de gamme, labélisé 80 Plus Argent et SLI, disponible en 700, 900 et 1100 Watts
arrow La gamme Silent Pro, la série silencieuse, haut rendement (Label 80+) et respect de l'environnement en cas de recyclage sont présents. 3 modèles de 500 à 700 Watts.
arrow Real Power, 7 modèles de 620 à 1250 Watts labélisés SLI et 80+.
arrow La gamme eXtrem Power, les blocs standards, bénéficiant d’un bon rapport qualité prix. 8 modèles de 380 à 650 Watts.

Les spécifications techniques :

Cooler master UCP

Présentation :

Trois puissances sont disponibles dans les UCP, 700, 900 et 1100 Watts, encore une fois chevauchement de gamme, la série Real Power comporte en effet des blocs de la même puissance.
Comment positionner la gamme UCP, vitrine technologique ? Exercice de style ou réponse à une demande précise ? Sans doute un peu tout à la fois, quoiqu’il en soit, le seuil psychologique des 200 euros est franchi…  Pourquoi UCP ? Et bien pour Ultimate Circuit Protection, un argumentaire du fabricant basé sur la fiabilité et la stabilité de son bloc.

59hardware 59hardware

Le conditionnement est plus que correct, une débauche de mousse pour protéger le bloc, le tout est enfermé dans une 2e boite, le conditionnement final.
Présentation très particulière pour notre UCP 900, exit le bloc noir aux formes angulaires qui se raye au moindre montage. Nous avons affaire à une carrosserie avec des arrondies et nervurées sur les cotés pour plus de rigidité, mais surtout la finition est très granuleuse et de couleur gris foncé, impossible à rayer, normalement.

59hardware 59hardware

La face arrière est composée d’un panneau perforé nid d‘abeille, il comporte le connecteur d’alimentation, l’interrupteur marche/arrêt et un voyant. Le connecteur d’alimentation n’est pas standard par rapport aux habitudes dans le domaine, certains blocs américains sont équipés de ce type de connecteur, notre conseil, n’égarez pas votre cordon car pour retrouver le même cela risque d’être une grande partie de plaisir.

59hardware 59hardware


Un voyant lumineux est présent au dessus du bouton marche/arrêt, à quoi sert-il ? Aucune idée dans la mesure où il n’est pas documenté aussi bien sur la notice papier que sur le Cd ou sur le site internet. Bon, vous me direz facile à anticiper, oui mais quand même ! Quand il est rouge ce n’est pas très bon, une sécurité est enclenchée, il ne s'allume que dans ce cas...

Les cordons de sortie :


Le panneau avant est totalement occulte à l’exception de l’ouverture du toron des cordons de sortie  avec le sacro-saint collier Rilsan noir pour toute garniture, cela fait des années que Cooler master l’utilise même sur un bloc à 215 euros…
Le ventilateur de 120 mm ayant en charge le refroidissement du bloc est monté légèrement en retrait de la surface et plutôt sur l’avant de l’alimentation. Une grille perforée le protège, elle possède la même finition que le bloc à savoir finition granité et structure nid d’abeille. 

59hardware 59hardware


L’ensemble est propre et disons le de bonne facture, un design très moderne qui dénote avec les productions habituelles, l’inscription Ultimate type pochoir sur les cotés apporte une petite note un peu militaire.

C’est un bloc non-modulaire, assez inhabituel vu la puissance développée par le bloc, serait-ce une des conditions pour la recherche du label 80 plus Argent ? Ou de l'agrément Intel? La moindre perte serait chassée à tout prix au détriment de la facilité d’intégration ?
Les cordons carte mère sont de longueurs plus que correct, 650 mm de quoi l’intégrer dans un boitier de grande dimension.  Nous apprécions également les lignes Pci-E avec 2 connecteurs, un 6 broches et un 8 broches, voila qui permet des économies de cordons à ranger dans l’environnement de la ou des carte(s) graphique(s). Ils sont tous gainés, les connecteurs en nombre suffisant.

59hardware

L'intérieur :

Beaucoup plus classique que son homologue de chez Antec, le PCB est en une seule partie et occupe toute la profondeur de l’alimentation. Ses refroidisseurs centraux regroupent l’essentiel des éléments à refroidir, à savoir les transistors de découpage, les diodes de redressement et les diverses régulation. A noter la présence de VRM pour les tensions  5 et 3.3 Volts qui assurent une conversion à partir du 12 Volts avec plus de réactivité qu’avec un système classique.

59hardware 59hardware

Le PCB monté vers l’arrière du bloc n’est autre que le circuit de veille, le +5 VSB, celui à l’avant, pour sa part gère la régulation du ventilateur et les circuits de protection du bloc. Le ventilateur est un Superred, il est référencé CHB12012BS(E), Il possède un régime de rotation proche des 2000 Tr/min et un CFM de 72.7, il est donné pour 16 dB(A) en nuisances sonores. C’est un ventilateur connu chez Cooler master il équipe une bonne partie de la gamme dont les Real Power. Ce bloc est signé AcBell Polytech un des fournisseurs habituels de Cooler master.

59hardware 59hardware

Comparativement à l’Antec signature, l’ensemble est nettement plus encombré, forcément un PCB pour 2 chez Antec. Le cheminement du flux doit être complexe, à tel point que nous nous demandons par où il s’échappe. Quoiqu’il en soit, l’ensemble respire la qualité, aussi bien au niveau des composants retenus que du câblage interne qui est optimal en fonction de la place disponible.

59hardware 59hardware

Conclusion :

59hardware

Un bloc surprenant qui présage, nous le souhaitons la commercialisation de modèles moins puissants, moins onéreux et tous aussi performants.
Sur un point de vue performances, pas grand-chose à redire si ce n’est quelles sont excellentes à tout les points de vue. Les chûtes de tensions sont très mesurées et, dans notre cas, négligeables. Sur un point de vue nuisances sonores, elle est légèrement plus audible que sa consœur de chez Antec mais demeure très discrète.

 

Nous apprécions la longueur des cordons de la carte mère, 650 mm qui doit permettre un montage facilité dans les grands boîtiers. Par contre elle ne dispose d’aucune modularité sur quelques cordons que ce soit, voila qui est pénalisant dans le cas de certains câbles non utilisés. A noter que notre UCP 900 mesure prés de 190 mm de profondeur, il convient de bien vérifier l’espace disponible dans son boîtier mais nul doute que dans certains cas, elle ne passera pas.
Sa présentation est bonne son design dénote de celui habituellement rencontré dans le domaine, voila qui n’est pas désagréable et atteste qu’il est possible de proposer des présentations innovantes. Nous n’en dirons pas autant concernant le sacro-saint collier Serflex ornant la sortie du toron de cordons de la carrosserie, pas très esthétique…

Pour finir, le cordon d’alimentation qui n’est pas standard, nous avons déjà rencontré ce type de connecteurs sur des blocs Cooler master, mieux vaut éviter de l’endommager ou de l’égarer. C’est sans doute la conséquence d’une certaine standardisation des chaînes de fabrication.

 

arrow Label 80+ Argent.
arrow Rendement exceptionnel.
arrow Cordons carte mère longs.
arrow Bonne finition et présentation.
arrow Garantie de 5 ans.
arrow Cordon d'alimentation pas standard.
arrow Profondeur importante, 190 mm.
Prix.
arrow Notice simpliste.

{mospagebreak}

 Articles > Alimentations
{navigation}

Enermax Revolution 85+ 950

59hardware

Enermax, un acteur connu et reconnu dans le domaine des alimentations, pour bien le situer, nous nous attarderons sur les 4 gammes les plus récentes :
arrow Liberty, les premières modulaires de chez Enermax, disponibles en 400, 500 et 600 Watts, nous avions testé et apprécié la version 400 Watts il y a quelques temps.
arrow Liberty Eco, label 80+, 3 niveaux de puissance, 400, 500 et 620 Watts ; c’est une nouvelle gamme.
arrow Les Infinity, label 80+, agrément SLI et elles intègrent le concept DXX, décrit précédemment. Deux puissances disponibles, 650 et 720 Watts, elles sont bien sûr modulaires.
arrow Modu 82+, modulaires, agrément SLI et elles intègrent le concept DXX. 3 niveaux de puissance :425, 525 et 625 watts
arrow Pro 82+, non modulaires, agrément SLI et elles intègrent le concept DXX. Disponible en 385, 425, 525 et 625 Watts .
arrow Galaxy et Galaxy DXX, les grosses alimentations de chez Enermax, 2 en 850 Watts et 2 en 1000 Watts. Les Galaxy DXX, les plus récentes, intègrent entre autres des connecteurs PCI-E 8 points (6+2).
arrow Revolution 85+, le fleuron d’Enermax, décliné sous 4 modèles 850, 950, 1050 et 1250 watts. Les premiers exemplaires viennent d'arriver en France.

Les spécifications techniques :

Cooler master UCP

Présentation :

59hardware

La toute dernière née de chez Enermax, elle est déclinée sous 4 versions, 850, 950, 1050 et 1250 Watts. C’est un des modèle les plus prestigieux de ce fabricant avec un agrément 80 Plus Argent, un label CrossFire X et un AMD Game ready
Le bloc se présente sous un aspect très inhabituel pour les aficionados de la marque. Exit la couleur bronze et la grille couleur or, maintenant c’est gris pour la carrosserie, noir pour la grille avec une touche de rouge. C’est la couleur fétiche d’Enermax, elle trouve sa place en périphérie du ventilateur de 135 mm, sur les cotés du bloc, l’inscription Revolution 85+.

59hardware 59hardware

C’est une alimentation conséquente en termes de dimensions 190 mm de profondeur, comme tous les blocs de ce type, il faut bien vérifier que le boîtier puisse l’intégrer. La face arrière accueille le toron des cordons fixes, ils sont au nombre de 5: 3 pour la carte mère et 2 pour les cartes graphiques. Un cordon de sortie monitoring du ventilateur est joint aux   câbles, il est au format 3 broches standards et se branche sur la carte mère.

Les cordons de sortie :

59hardware 59hardware

Les connecteurs modulaires sont au nombre de 9 dont 5 pour les accessoires, Molex et Sata. Les 4 restants sont dédiés à l’alimentation, ils sont équipés en 6 + 2 broches, avec notre modèle 950 Watts 2 seuls sont livrés.

59hardware 59hardware

La face avant est très classique si ce n’est un indicateur lumineux à proximité du bouton marche arrêt. Le concept se nomme Powerguard, il est propre à Enermax et équipe déjà certains modèles, sa couleur indique l’état du bloc :
arrow Eteint, l’alimentation n’est pas alimentée.
arrow Orange, en veille.
arrow Vert, fonctionnement normal.
arrow Rouge, le bloc est en alarme suite à un problème.

59hardware 59hardware

L’intérieur :

Plutôt bien rempli notre Revolution 85+, l’implantation des composants est relativement classique avec le circuit primaire d’un coté avec les 3 condensateurs, (220μF et 400V),  et la self. Les gros dissipateurs centraux sont séparés par les 3 transformateurs de tensions dont les 2 plus gros fonctionnent en duo, le plus petit s’occupe du +5VSB. A noter que les transformateurs principaux ne fournissent que du 12 volts, les 3.3 et 5 volts sont générés par un second PCB supportant le DC to DC.

59hardware 59hardware

Le 135 mm ayant en charge la dissipation est un Silence RL4Z-B1352512LB-3M, il est donné pour 1800 tr/min, un CFM de 95.8 et un niveau de bruit de 40.4 dB(A) à plein régime. L’ensemble est d’une grande propreté, les câbles bien agencés pour une circulation de flux optimale.

59hardware 59hardware

Conclusion :

59hardware

Un bloc hors norme que cette Revolution 85+, sa stabilité est excellente, son niveau de consommation est du même niveau et les nuisances sonores sont contenues.
Sur un point de vue équipement, il est très complet et conforme au statut haut de gamme de cette alimentation. Cette série d’alimentation est semi-modulaire, c’est une solution pratique pour l’utilisateur et qui atteste que modularité peut s’accorder avec un haut rendement et n’engendre pas de pertes considérables.
Son encombrement est identique à ses consœurs, 190 mm, c’est une valeur qui peut compter lors de son montage dans un boitier un peut exigu.
Sa présentation est spectaculaire, elle nous change du standard de la marque, la finition de la carrosserie n’est pas sans rappeler l’UCP de Cooler master. En tout état de cause, un changement plutôt sympathique.
Terminons par le prix, il est tout bonnement fantasmagorique ! Notre modèle est à 290 euros pour culminer à 335 euros pour la 1250 Watts en passant par 306 euros pour la 1050 Watts…

arrow Label 80+ Argent.
arrow Rendement excellent.
arrow Bonne finition et présentation.
arrow Garantie de 5 ans.
arrow Profondeur importante, 190 mm.
Prix trop élevé.

{mospagebreak}

 Articles > Alimentations
{navigation}

Seasonic M12D 750

Seasonic M12D 750

Seasonic est une société déjà ancienne dans le domaine de l’alimentation, sa création remonte à 1975. C’est une entité connue qui jouit d’une certaine réputation, une partie de sa production est commercialisée sous sa propre marque, l’autre par le biais de marque telle que OCZ, Antec ou SilverPower par exemple parmi d’autres.
La gamme Seasonic importée comporte 12 modèles :
arrow La gamme S12 II, 4 modèles de 330, 380, 430 et 500 watts,
arrow Les S12 Energy, 2 modèles 550 et 650 watts.
arrow Ensuite les modulaires avec les M12,  600 et 700 watts et les M12 II, 430 et 500 watts.

Enfin les très récentes M12D, elles sont disponibles sous 2 versions 750 et 850 watts. La version 850 watts étant en rupture de stock, nous nous sommes rabattus sur une 750 watts.

Seasonic M12D 750 Seasonic M12D 750

Les spécifications techniques :

Cooler master UCP

Le voici donc le bloc tant attendu en provenance de Seasonic, le M12D, pour rappel M signifie modulaire chez Seasonic, très pratique pour les différencier. Quand je note modulaire, le terme est un peu usurpé car comme certains fabricants le pratiquent déjà, les principaux cordons sont fixes. Dans notre cas, les 3 cordons carte mère sont fixes, le 20/24, le 8 et le 4 broches. Deux cordons Pci-E 6+2 broches et une ligne Sata de 3 connecteurs sont  également solidaires du bloc.

Seasonic M12D 750 Seasonic M12D 750

Notre M12D 750 adopte la carrosserie noire granitée de ses aînés, ce type de revêtement résiste plutôt bien aux rayures. Le panneau arrière adopte une structure nid d’abeille, ce serait paraît-il le meilleur compromis entre aération et rigidité du panneau. Les autres panneaux sont totalement occultés à l’exception bien sûr de celui qui abrite le ventilateur. C’est un 120 mm, il est monté affleurant au panneau. Le plus intéressant se trouve sur le panneau avant, le toron des cordons fixes est présent en périphérie la plaque des connecteurs modulaires est positionnée cote panneau du ventilateur.

Seasonic M12D 750 Seasonic M12D 750

Les cordons de sortie :

Au niveau des connecteurs, on affiche complet pour sa catégorie, 11 Sata, 8 Molex et 4 Pci-E en 6+ 2 broches de surcroît. La longueur des cordons est correcte, les Molex démarrent à 400 mm et se terminent à 900 mm idem pour les Sata qui débutent à 350 mm pour 900 mm,  le connecteur le plus éloigné.   

Seasonic M12D 750 Seasonic M12D 750

Les cordons carte mère sont un peu courts pour un montage dans un grand boîtier, 550 mm cela peut s’avérer insuffisant si une intégration propre est souhaitée avec un passage des cordons adéquat.

L’intérieur est propre, les cordons bien rangés. Les condensateurs de filtrage sont japonais, en provenance de Chemi-Con. A noter que ceux présents du côté alimentation secteur se retrouvent au milieu du bloc, à proximité du transformateur. Ce dernier ne fournit que du 12 volts, en effet ce nouveau bloc Seasonic intègre le système DC to DC. Cela consiste en la fourniture des 2 autres tensions, 3.3 et 5 Volts à partir du 12 volts directement. Il s’en suit un meilleur rendement et une meilleure stabilité. C’est un concept qui se répand sur les blocs d’un certain niveau.

Seasonic M12D 750 Seasonic M12D 750

Les dissipateurs sont en aluminium et occupent toute la longueur du bloc, ils sont très proéminents, le but est d’offrir au flux en provenance du ventilateur une large surface d’échange. Une plaque en plastique protège le PCB des connecteurs modulaires.
Le ventilateur est un Sanyo Denki de 120 mm référencé 9S1212H403, c’est un ventilateur doté d’une caractéristique intéressante, car comme beaucoup de ses congénères il démarre à très basse tension, il n'a pas dépassé les 4.11 volts au plus fort du test.

Seasonic M12D 750 Seasonic M12D 750

Conclusion :

59hardware

Ce bloc, nous l’attendions avec impatience, cela faisait un petit moment que Seasonic n’avait pas lancé de nouvelles alimentations. Cette nouvelle série est conforme à l’image de marque Seasonic !
Sa stabilité  est excellente, avec un delta de 0.02 volts, rappelons qu’il s’agit du modèle le moins puissant de notre plateau. Sur un point de vue bruit, le bloc se positionne très bien en étant un des plus discrèts de notre plateau à 1 m. Il faut admettre que le ventilateur est passé de 3.87 à 4.11 Volts, il est évident qu’à une telle vitesse il ne peut être bruyant.
La consommation électrique est très mesurée, à tel point qu’elle est une des plus économes en Conf1. Son niveau d’équipement est plus que correct comparativement à sa puissance, les connecteurs sont aussi nombreux voir plus que sur un modèle de 900 watts.

arrow Label 80+ Argent.
arrow Rendement excellent.
arrow Discrétion
arrow La connectique
arrow Garantie de 5 ans.
arrowCordons carte mère un peu courts.

{mospagebreak}

 Articles > Alimentations
{navigation}

Test de stabilité

Pour rappel notre configuration de test est :
arrow Processeur : Intel Core 2 Quad Q9550.
Dissipateur : Cooler Master Hyper Z600 avec ses 2 ventilateurs.
Carte mère : MSI X38 Diamond.
Mémoire : 2 x 1GB OCZ 1600 DDR3.
Carte graphique : 2 x MSI HD 3870 X2.
Disque dur Sata : Hitachi Deskstar 164 Go.
Ventilateurs : Coolink 120 mm & Swiff 1201.

fleche La 1ère configuration (Conf1) consiste à un cadencement du processeur de base, à savoir 2830MHz avec la tension d'origine . La carte vidéo est cadencée à 850/900 MHz, dans le CrossFire seule la carte graphique principale est paramétrable.
fleche La 2ème configuration (Conf2), le processeur est cadencé à 3744 Mhz, mais la tension d'alimentation est de 1.43 Volts. La carte vidéo est surcadencée de 850/900 MHz à 878/955MHz.

12 Volts mini relevés
Les premiers résultats sont constitués par les tensions 12 volts minimales relevées lors des tests en Conf1 et en Conf2. Le classement est effectué suivant la tension la plus élevée en Conf1, mais ce n'est pas un critére de choix.


Pas grand chose à ajouter, les tensions relevées sont très largement conformes aux recommandations Intel.

Les baisses de tension
Nous allons maintenant quantifier la chute de tension en cours de test, c’est une indication importante car elle atteste de la bonne tenue de l’alimentation face à une contrainte importante. Le calcul est simple, la différence entre la tension au repos et en charge. Il convient de relativiser, le delta idéal est bien sûr 0 mais au-delà des valeurs les écarts entre les Conf1 et 2 sont très intéressants et se doivent d’être cohérents 0.06/0.07 par exemple ou 0.21/0.22.


L’Enermax et la Seasonic accusent le delta le plus important de notre plateau, mais de 0.02 Volts, quasi négligeable.

Spécifications des alimentations testées

59hardware
 
MaxInPower Premium II

{mospagebreak}

 Articles > Alimentations
{navigation}

Nuisances sonores, consommation electrique, coûts

Pour rappel notre configuration de test est :
arrow Processeur : Intel Core 2 Quad Q9550.
Dissipateur : Cooler Master Hyper Z600 avec ses 2 ventilateurs.
Carte mère : MSI X38 Diamond.
Mémoire : 2 x 1GB OCZ 1600 DDR3.
Carte graphique : 2 x MSI HD 3870 X2.
Disque dur Sata : Hitachi Deskstar 164 Go.
Ventilateurs : Coolink 120 mm & Swiff 1201.

fleche La 1ère configuration (Conf1) consiste à un cadencement du processeur de base, à savoir 2830MHz avec la tension d'origine . La carte vidéo est cadencée à 850/900 MHz, dans le CrossFire seule la carte graphique principale est paramétrable.
fleche La 2ème configuration (Conf2), le processeur est cadencé à 3744 Mhz, mais la tension d'alimentation est de 1.43 Volts. La carte vidéo est surcadencée de 850/900 MHz à 878/955MHz.

Nuisances sonores :

Le tableau reprend les relevés effectués à 5 cm et à 1 m. Quelques explications s’imposent, en vert les valeurs au repos, en bleu les nuisances sonores ajoutées pendant la charge à 5 cm et en orange à 1 m.
Le classement s’effectue par rapport à la valeur au repos mais ce n’est pas un critère absolu

C’est la grande discrétion, sauf peut être pour la Revolution qui est très légèrement audible mais l’ensemble reste correct.

Puissance consommée :

Elle se mesure directement sur la prise de courant, elle est le reflet du rendement du bloc. La 1ère valeur à gauche des barres en jaune correspond à la consommation en veille. En vert la valeur au repos, la valeur au centre des barres au surcroît de consommation pendant le test et à droite la consommation maximale relevée.

L’ensemble se tient, la Seasonic se révéle être la plus économe en Conf1, et la Coolermaster en Conf2.

Coût annuel et équivalent refet de CO² :

Un nouveau tableau dans nos comparatifs alimentations, il s'agit des coûts et des équivalents rejet de CO². Il faut vivre avec son temps, l’énergie est chère à tout les niveaux que ce soit sur notre pouvoir d’achat qu’à celui de la pollution de notre planète.
Nous sommes partis sur le scénario suivant : Le PC en veille pendant 20 heures et en utilisation très intensive et en configuration haute pendant 4 heures par jour.
Indice EDF : 45 g/ Kwh de rejet CO² et 0.1085 € TTC/Kwh

Même situation que pour la consommation, forcément le coût et le rejet CO²  sont liés à la consommation. Sur un an 30 à 60 Cts les séparent…

Spécifications des alimentations testées

59hardware

{mospagebreak}

 Articles > Alimentations
{navigation}

Conclusion

59hardware

Nous voici aux termes de notre série de tests sur des blocs de haut rendement.
Pour ce qui est du concept en lui-même ce sont des alimentations très économes, des économies d’énergie donc et moins de pollution.
Par contre tous ces blocs ont un rendement maximum à 50% de charge, comme les autres d’ailleurs, et vu leur niveau de puissance, il faut une grosse configuration assez gourmande pour en profiter. Leur destination va plutôt vers les gamers extrêmes ou les stations de travail très élaborées.

Revenons quelques instants sur ces rendements, c’est une notion très importante, nos autres tests nous servent de point de repère. Le dernier en date du 26 janvier 2009, portait sur des blocs de 500 à 799 Watts, nous avions effectué les mêmes mesures avec la même plateforme. Le gain en termes de consommation est d’environ 90 Watts dans le meilleur des cas, cela se traduit par une économie de 17 euros par an sur notre facture EDF. Seulement voila, l’une, l’Akasa Green Power80+ 600 "ne coute que" 95 euros et la Cooler master UCP 900… 190 euros, soit le double. Comme nous le précisions, ce n’est décidément toujours pas amortissable financièrement parlant, sur un pont de vue rejet de CO² et bien voila 5 Kg de moins… Sont-elles pour autant plus des "vitrines " que des produits à part entière ? L’avenir nous l’apprendra et notamment les volumes de vente…

59hardware
Pour ce qui est de nos premiers blocs, ils se comportent extrêmement bien, les résultats sont très proches les uns des autres, difficile de les départager catégoriquement.
arrow Antec innove en intégrant 2 PCB, un pour le circuit primaire et un pour le secondaire, si nous ajoutons la qualité des composants et leurs implantations judicieuses, un ventilateur de 80 mm suffit à refroidir le bloc en toute discrétion.
arrow Cooler master choisit une structure plus classique, un PCB regroupant les 2 circuits, le ventilateur est un  classique 120 mm. Les composants sont de premier choix, le rendement est excellent, il correspond au meilleur que nous ayons rencontré. Cela se traduit par une consommation particulièrement basse.
arrow Enermax offre une qualité de construction et une finition de 1e plan. C’est un bon compromis, un niveau de consommation bas, juste derrière l’UCP 900, mais de tellement peu… légèrement plus sonore que les autres mais dans un boîtier elle devrait être inaudible comme ses consœurs.
arrow Seasonic La synthèse ? Oui, sans doute une des plus équilibrée de notre plateau. La stabilité est bonne, la consommation électrique mesurée, la discrétion quasi totale. A cela nous rajoutons une finition et une connectique au standard Seasonic, nul besoin d’épiloguer, un quasi sans-faute...

Nos labels :

59hardware 59hardware 59hardware
Antec Signature 850
Cooler master Ultimate UCP 900
Seasonic M12D 750

Remerciements :

Antec.
Cooler master.
Enermax.
Seasonic.

 Articles relatifs :
Comparatif : Alimentations de 500 à 799 Watts
Nous reprenons nos comparatifs d’alimentations avec les 500 à 799 Watts, cette catégorie est particulièrement bien fournie et très concurrencée. Cette plage de puissance est dans la plupart des cas largement suffisante
Comparatif : Alimentations Antec Signature 850 vs Cooler master UCP 900
Elles évoluent dans le haut de gamme et prétendent être à la pointe de la technologie en matière d’alimentation. Les rendements se veulent élevés, l’une d’elles, l’Antec affiche 86.68% à 50 % de charge...
Comparatif : Alimentations de 800 à 999 Watts
Une des catégories hautes de nos comparatifs d’alimentations, après les moins de 499 Watts, les 500 à 799 Watts, voici les 800 à 999 Watts.
Test : MaxInPower Premium II 850 et 1000 Watts
Dans les alimentations PC, la mode est aux fortes puissances, là où une configuration nécessite au maximum 400 à 500 Watts les fabricants nous conseillent une puissance du double...
Test : Alimentation Cooler master Silent Pro 600 W
Pour faire une alimentation discrète et performante, finalement la recette est simple sur le papier. Il nous faut un bloc à haut rendement, cela atteste d’un besoin en dissipation thermique faible...
Comparatif : Alimentations de 500 à 800 Watts
Après avoir lancé le comparatif sur les alimentations de moins de 500 Watts, nous en abordons un nouveau avec les plus de 500 à moins de 800 Watts. Il s’agit de la gamme de moyenne puissance..
Comparatif: 3 Alimentations de moins de 500 Watts
Dans le domaine des alimentations, tout le monde ne parle que des blocs ayant des puissances supérieures à 500 Watts. Il n’y a qu’à parcourir nos colonnes pour s’apercevoir de cela. Les fabricants mul...
Share

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir