Mardi, 26 Septembre

Dernière mise à jour25/09/2017 02:07:35 PM GMT

Vous êtes ici Articles Alimentations Enermax Platimax 1000 W Super overclock edition

Enermax Platimax 1000 W Super overclock edition

Envoyer Imprimer

{menu Introduction}
Introduction

Les alimentations ont fait de gros progrès ces dernières années nous le constatons à chaque Test, meilleur rendement, meilleur stabilité et silence de fonctionnement.
Une toute nouvelle norme 80 Plus est née il y a peu, Platinum, elle encadre le rendement d'une alimentation est donc sa consommation, ce même rendement doit être de 90, 92 et 89 % à 20, 50 et 100 % de charge, il s'agit du label le plus élevé du moment pour les alimentations classiques.

59hardware

Progressivement ce type de bloc fait son apparition dans les gammes des fabricants, Enermax ne déroge pas à la règle en proposant la gamme Platimax.
Elle constitue le nouvel haut de gamme de la marque et affiche le label tant désiré, son nom en dérive d'ailleurs, découvrons un de ses blocs ensemble, la version 1000 Watts.
{mospagebreak}
{menu Présentation}
Présentation

j12ee5cas59xo1yacz7w.jpg
Platimax est forte de six modèles, 600, 750, 850, 1000, 1200 et 1500 Watts, comme vous le constatez elles couvre un énorme segment, quasiment d'un bout à l'autre au niveau de la puissance. Si les aliùmentations de cette gamme adoptent toutes comme dénominateur le label 80 Plus Platinum, l'une d'elle se démarque assurément de ses voisines, la version 1000 Watts.
Elle reçoit la dénomination de "Super overclock edition", sous ce qualificatif très ambitieux se cache un aménagement interne très particulier dédié aux "power-user" et autres overclockeurs ayant des besoins très précis, nous y reviendrons.
Les spécifications techniques
Le conditionnement
arrow 1000 Watts, 1100 W en pointe. arrow Le bloc et les cordons
arrow Agrément : Label 80 Plus Platinum. arrow Sacoche pour les cordons
arrow Rend max annoncé de 92.94 %. arrow Colliers
arrow Charge maximale +3.3 volts : 20A.
arrow Charge maximale +5 volts : 20 A.
arrow Charge maximale +12 : 83A
arrow Charge maximale -12 volts : 0.5 A.
arrow Charge maximale +5VSB : 3 A.
arrow Type semi- modulaire. Conditions :
arrow Ventilateur : 140 mm Prix moyen constaté : 250.00 euros
arrow Dimensions : 150 x 86 x 175 mm. Garantie de 5 ans.

4wsy3jmzva6bmnh39pdf.jpg
La Platimax adopte un design très proche de son ainée la Maxrevo que nous avons Testé il y a quelques mois. La même finition granitée gris foncé sur la carrosserie et le même décor embouti sur les flancs, elle adopte également le marquage latérale.

Le panneau arrière reçoit le connecteur d'alimentation sécurisé par le CordGuard, ce système vise à limiter les débranchements intempestifs du cordon secteur par arrachement.

jwt45y1r71u6t3mg42fh.jpg vg53w4jxuha1bs0g6a8g.jpg

Le dessus accueil le ventilateur de refroidissement, c'est un 140 mm protégé par une grille de couleur bronze avec le logo Enermax au centre. Cette protection est entourée par une plaquette de la même couleur. Dans l'ensemble les couleurs utilisées sont de bon ton, nous sommes loin des dorures de la Maxrevo.

Niveau dimensions elle ne mesure (que!) 175 mm de profondeur pour un poids de 2.5 Kg, soit 20 mm de moins que la Maxrevo, nous pouvons la qualifier de compact vue son niveau de puissance.

Le panneau avant est dédié aux connecteurs de sortie, c'est un bloc semi-modulaire, les principaux cordons sont fixes, à savoir ceux destinés à la carte mère et à une carte graphique. Quatre connecteurs de couleur rouge prennent en charge les trois cartes graphiques supplémentaires et cinq connecteurs de couleur noire alimentent les périphériques.

cmmjw9i5rc2onq8t2sdb.jpg

Les connecteurs

sqx31hhxo1ee7eixlje7.png
88qxa5nkqtenvr456oct.jpgComme nous pouvons le constater la connectique est très complète, 6 Pci-E, 12 SATA et 4 MOLEX. On regrettera les cordons Pci-E un peu courts pour un grand boîtier.  
La diversité de cette connectique permet l'alimentation de serveurs suivant la norme EPS12V v2.92, v2.8.
{mospagebreak}
{menu Particularités, intérieur}
Particularités, intérieur

Particularités

ropt24ez145mxueohdu0.jpgLes Platimax embarque un lot de spécificités propre à la marque.
arrow Le HeatGuard est implanté, il permet au ventilateur de tourner 30 à 60 secondes suivant l’arrêt de l’alimentation.  Cela permet une évacuation de la chaleur résiduelle du bloc.
arrow SaveGuard reprend les protections internes du moment OCP, OVP, AC UVP, DC UVP, OPP, OTP, SCP & SIP.
arrow DXXI est un standard propre à Enermax, il indique que tous les connecteurs PCI-E sont de type 6 + 2 broches.
arrow SpeedGuard est le contrôleur de vitesse du ventilateur, il permet une variation de la vitesse du ventilateur de 900 à 2000 Tr/min par le biais d’un réglage très précis, d’où moins de bruit.
arrow CordGuard, maintien le connecteur d’alimentation dans son logement sur le bloc. Cela permet d’éviter les débranchements accidentels.
arrow Safe Guard, Les dispositifs de protections internes, OCP, OVP, DC UVP, OPP, OTP, SCP et SIP.

lwsvpgw5s7bic8oqgt62.jpg
Ce bloc inclus également l'ERP Lot 6, ce label implique une consommation à l'arrêt de moins de 1 Watt, le consommateur visé n'est autre que le +5 VSB.

Techniquement nous avons affaire à un bloc mono-rail, c'est assez rare chez ce fabricant plutôt orienté vers le multi-rail. Le principal intérêt de cette technologie est d'assurer une stabilité du 12 Volts très importante, c'est indispensable dans le cadre d'un overclocking poussé , y compris sous froid extrême. Cela permet de n'avoir pas vraiment de limites de puissance pour le 12 volts, les consommateurs de cette tension se partageant un rail de 83 Ampères soit 996 Watts utiles pour notre Platimax 1000 par exemple.
Les autres modèle de cette gamme sont des multi-rails, ils en embarquent deux de 25 Ampères pour la 500 Watts et jusqu'à six de 30 Ampères sur la version 1500 Watts.

Sous le capot

tn60ctrsk9y1z5y03817.jpg vbgw6odb1d9farv2m9c3.jpg

Un intérieur très propre et des dissipateurs de faibles dimensions, c'est notre première impression. En examinant plus en avant les entrailles de cette alimentation, nous apercevons le transformateur principale dédié à la fourniture du 12 Volts au centre, le petit à proximité se charge du +5 VSB à l'arrêt du bloc.

Côté gauche les deux cartes filles fournissant le 3.3 et le 5 Volts à partie du 12 Volts redressé, il s'agit du fameux DC to DC.
Tous les condensateurs présents sont en provenance de Chemicon et sont garantis à 105 °C.

d2288zehld2i6apf1q5g.jpg 66b42fvtr7h8s9l1l80p.jpg

Le ventilateur en charge de la dissipation est référencé Enermax EA142512M-0A, il intervient sur l'intégralité de la gamme Platimax mais aussi sur d'autres produits de ce fabricant, il est donné pour 1500 T/min.

klyg1odt98dgeazp644u.jpg 80huq0u9f0ntyo0mec57.jpg

{mospagebreak}
{menu Protocole de Test}
Protocole de Test

Plateforme sous froid extrème :

fleche Processeur : Intel Core i73960X @ 5540 MHz /1.65 Volts.
fleche Refroidissement : Azote liquide
fleche Carte mère : Rampage IV Extreme
fleche Carte graphique : Asus GeForce GTX580 Matrix Platinum @ 1350 MHz GPU / 1.5 Volts-1250 MHZ RAM / 1.65 Volts
fleche Mémoire : G.Skill RipjawZ 4x4GB @ 2400 10-12-12-24 / 1,65v
fleche Stockage : SSD Corsair F40
fleche Ecran Iiyama Prolite B2409HDS

Protocole froid extrême

Difficile de "Clocker" et d'effectuer des relevés dans le même temps, le protocole sous froid extrême est donc simplifié.

Les relevés ont été effectués au repos sur le connecteur CPU et sur le Pci-E, au repos et ensuite sous  3DMark Vantage.

Dans le même temps la consommation sera relevé en charge.

rumor01zf17ywnqegp57.jpg

Plateforme classique

fleche Processeur : Intel Core i7 970, @ 4000 MHz.
fleche Refroidissement : Noctua NH-D14
fleche Carte mère : Gigabyte  GA-EX58-UD5
fleche Carte graphique : Asus et Gainward GeForce GTX 295 sou SLI
fleche Mémoire : 3 x 2 Go OCZ- Blade PC3 16000
fleche Ecran Iiyama Prolite B2409HD

Protocole classique

Les relevés se feront après 30 minutes de mise en chauffe via OCCT en position "Power Supplie" et une période de repos de 15 minutes, trois environnements représentant une utilisation standard seront alors lancés :
fleche Le premier au repos sous Windows pendant 1 mm et 40 secondes soit 100 mesures.
fleche Le deuxième sous IntelBurnTest pour le Test 1, c'est un logiciel de stress orienté processeur, 300 mesures soit 5 minutes.
fleche Le troisième rajoute FurMark au Test précédent, c'est un logiciel très agressif orienté vers la carte graphique, il présente l'énorme avantage de pouvoir exploiter le mono GPU mais aussi le multi GPU dans le cas de CrossFire ou de SLI. Ce Test se déroule pendant 8 minutes et 20 secondes soit 500 mesures.

L'intégralité des mesures sera effectuées trois fois de suite, une moyenne sera réalisée.

Les relevés

Pour les tensions nous nous attacherons au trois valeurs représentatives, le 3.3, le 5 et le 12 volts, cette dernière tension fera l'objet de deux mesures, une sur le connecteur ATX/EPS dédié au processeur, mais aussi sur un connecteur Pci-E de la carte graphique. Les autres tensions seront relevées sur le connecteur 24 broches de la carte mère.

Le rendement

 Nous nous pencherons ensuite sur le rendement en mesurant la puissance réelle. C’est la partie dédié au 80 Plus, dans le cas d’un bloc labélisé Or cela sous-entend un rendement de 90, 92 et 89 % à 20, 50 et 100 % de charge.
La meilleure valeur se situe à 50 %, l’idéal est donc d’évoluer dans cette zone le plus possible, cela sous-entend une machine qui consomme de 300 à 400 Watts en aval (environ 333 à 444 Watts en amont*) pour un bloc donné pour 700 Watts.
Pour la position repos, la bonne valeur serait une consommation en aval de 140 Watts (155 Watts environ en amont*) car n’oublions pas que sous les 20 % de charge, rien n’est encadré par le label 80 Plus.
*Puissance consommée à la prise sur la base d’un rendement de 90 %.

Un rappel sur le label 80 Plus, il est basé sur le rendement et comme son nom le laisse présager il labellise les alimentations ayant un rendement de plus de 80 % à 20, 50 et 100 % de charge. D'autres classifications sont apparues, beaucoup plus exigeantes, valeur sous 115 Volts, alimentations standards :

Label /Charge du bloc
20%
50%
100%
80 Plus
80%
80%
80%
80 Plus Bronze
82%
85%
82%
80 Plus Argent
85%
88%
85%
80 Plus Or
87%
90%
87%
80 Plus Platinum
90%
92%
89%

Sous 230 Volts, alimentations redondantes pour serveurs :

Label /Charge du bloc
10%
20%
50%
100%
80 Plus Bronze
-
81%
85%
81%
80 Plus Argent
-
85%
89%
85%
80 Plus Or
-
88%
92%
88%
80 Plus Platinum
-
90%
94%
91%
80 Plus Titanium
90%
94%
96%
91%

Nous en profiterons pour relever le PFC. Le correcteur de facteur de puissance est une obligation en Europe, sa valeur pour les alimentations labélisées doit être supérieure à 0.9. Plus le PFC est petit, plus l’alimentation génère de perturbations (déphasage et harmonique) et elle consomme « moins bien ». L’idéal est donc 1 bien sur pour éliminer la puissance réactive, mais aussi les effets des harmoniques.

La température

C'est une nouvelle notion que nous introduisons, un sonde placée à 15 cm du bloc nous donnera la température ambiante, une seconde sonde sera positionnée sur le dissipateur le plus chaud à l'intérieur du bloc.
Nous analyserons le delta, (température intérieure moins température externe), sachant que les différents composants préfèrent une certaine stabilité à ce niveau. Cela nous permettra de mieux appréhender la stratégie de refroidissement du fabricant, démarrage tardif du ventilateur ou anticipé.

Le sonore

Trois relevés suivant les trois environnements du Test, le sonomètre sera positionné à 5 cm du bloc puis à un mètre. Les nuisances sont générées à partir du ventilateur, elles sont croissantes puisqu'il est thermo régulé et est donc indexé sur la charge du bloc.
{mospagebreak}
{menu Résultat des tests de tensions}
Résultat des tests de tensions

La plateforme de Test :
fleche Processeur : Intel Core i7 970, @ 4000 MHz.
fleche Ventirad : Noctua NH-D14
fleche Carte mère : Gigabyte  GA-EX58-UD5
fleche Carte graphique : Asus et Gainward GeForce GTX 295,
fleche Mémoire : 3 x 2 Go OCZ- Blade PC3 16000
fleche Ecran Iiyama Prolite B2409HDS

Les logiciels utilisés seront :
arrow IntelBurnTest pour le Test 1
arrow Furmark multi GPU en plus pour le Test 2

12 Volts

evh5wddvj0sxwsz79h44.png

eza4xpiz8ysahvtqpop2.png

Le delta, différence entre la tension moyenne au repos et celles obtenues sous le Test 1 et 2, nous permet d'évaluer la stabilité de la tension. Avec un delta de 0.03 et 0.04 Volts respectivement spour le premier et le second, elle fait preuve d'une stabilité exemplaire, c'est une des qualité première des alimentations de type mono-rail.

5 Volts

q0av0818d6xdf960tl3h.png

p6q8rmqzaaq1kt3btmsd.png

0.02 Volts, un delta négligeable.

3.3 Volts

m5i7zydsq9oib80ofc7j.png

 

4u2sttqvkgmuexfr9o03.png

Idem 5 Volts, 0.02 Volts

{mospagebreak}
{menu Rendement, nuisances sonores}
Rendement, nuisances sonores et tempèratures

La plateforme de Test :
fleche Processeur : Intel Core i7 970, @ 4000 MHz.
fleche Ventirad : Noctua NH-D14
fleche Carte mère : Gigabyte  GA-EX58-UD5
fleche Carte graphique : Asus et Gainward GeForce GTX 295,
fleche Mémoire : 3 x 2 Go OCZ- Blade PC3 16000
fleche Ecran Iiyama Prolite B2409HDS

Les logiciels utilisés seront :
arrow IntelBurnTest pour le Test 1
arrow Furmark multi GPU en plus pour le Test 2

Puissance consommée

2lgji1tka4m0jea70lop.png

eiatow14fy2gj5hvhut1.png

Une consommation dans la moyenne pour ce type de configuration.

Facteur de puissance

cdjwkspuz9s0bgc59bk2.png

 

r2jl2rfy50kic0i1i1zl.png

Jamais inférieur à 0.91, le label 80 Plus Platinum impose un facteur de puissance supérieur à 0.90.  

Nuisances sonores

Ce block se destine à l'overclocking, c'est un domaine où traditionnellement les nuisances sonores contenues ne sont pas essentielles. Pourtant nous avons constaté une grande discrétion, même sous une charge très élevée. Un bon point donc pour cette Platimax 1000 W Super overclock edition, son excellent rendement lui permet un démarrage plus tardif avec même un refroidissement "trop important" en fin de Tests 2.

Températures

8dbx2ajueof1cbsmm9wm.png

Très constante, le  ventilateur est très rapide en Test 2, d'où la baisse de température relevée en fin de ce test. Visiblement, il atteint sa vitesse maximale en début de Test 2 avec une certaine inertie.
{mospagebreak}
{menu L'avis de p€p|n0r@ng, overclocking sous froid extrême }
L'avis de p€p|n0r@ng, overclocking sous froid extrême

La plateforme sous froid extrème :
fleche Processeur : Intel Core i73960X @ 5540 MHz /1.65 Volts.
fleche Refroidissement : Azote liquide
fleche Carte mère : Rampage IV Extreme
fleche Carte graphique : Asus GeForce GTX580 Matrix Platinum @ 1350 MHz GPU / 1.5 Volts-1250 MHZ RAM / 1.65 Volts
fleche Mémoire : G.Skill RipjawZ 4x4GB @ 2400 10-12-12-24 / 1,65v
fleche Stockage : SSD Corsair F40
fleche Ecran Iiyama Prolite B2409HDS

3h8hxr41h0gao8xnd3og.jpg

0wfh67to084rin0d2kon.jpgL’alimentation Enermax Platimax « Super OC Edition » porte bien son nom. En effet, elle n’a eu aucun mal à supporter les assauts de ma plateforme de bench fortement overclockée et refroidie à l’azote liquide. Sous 3DMark Vantage (soit un des bench 3D les plus gourmands à ce jour), j’ai relevé de très faibles écarts de tensions sur les +12v CPU et +12v PCI-Express, ce qui confirme donc le statut d’alimentation «80+ Platinum » de cette Enermax Platimax.

Même notre Core i7 3960X à 5540Mhz (les meilleurs 3960x/3930K benchent entre 5,5Ghz et 5,8Ghz sous Ln2), avec ses 6 cœurs et 12 Threads activés, ainsi que notre carte graphique Asus GTX580 Matrix overclockée quand à elle à 1350Mhz pour le GPU et 1250Mhz pour la RAM, n’auront pas su faire plier le genou à cette alimentation Platimax « Super OC Edition ». La consommation de cette alimentation en charge se situe entre 676 et 736 Watts lors de nos séances d'overclocking.
eosbkifk1epzpn4mxz9g.png

Quelques soit les conditions, la fréquence ou le bench, cette alimentation a répondu présente à mes sollicitations, et ne m’a jamais fait défaut. C’est donc sans aucune réserve que je recommande fortement cette alimentation à tous les overclockeurs extrêmes, ainsi qu’à tous les utilisateurs disposants de grosses configurations gourmandes en watts, et désireux de disposer d’une stabilité à toute épreuve !
{mospagebreak}
{menu Comparaison}
Comparaison

Le dernier Test en date dans la catégorie des plus de 1000 Watts remonte à la MaxRevo 1350 Watts, une alimentation 80 Plus Or de chez Enermax également.
Le rendement est assez proche, hormis la puissance maxi consommée sous le Test 2 mais qui correspond à une valeur en pointe, la moyenne des relevés est donc quasi similaire. Quelques Watts les séparent seulement.

tffae1g88yc1p6gu0eqq.png
Au niveau des tensions, les relevés sont très différents avec une stabilité accrue pour la Plastimax, 0.03/0.04 Volts pour 0.06/0.13 Volts pour la MaxRevo. Encore une fois, c'est un des atouts principaux des blocs mono-rails.
u0nf4xelprgbwuiulpxf.png
{mospagebreak}
{menu Conclusion}
Conclusion

947uoww2qtjnna0bgqkp.jpgUne fois n'est pas coutume, commençons par le design. Il est très sage et moins clinquant que la MaxRevo, c'est en partie la déco du ventilateur qui fait la différence, elle abandonne les marquages et décors or au profit de couleurs plus discrètes et plus classieuses.
Le bundle est de bonne composition avec toutefois des cordons Pci-E peut être un peu courts pour qui cherche un câble management soigné, avec un passage des cordons derrière le support de la carte mère.

Les performances sont bien au rendez-vous, une excellente stabilité la caractérise avec des deltas quasiment négligeables, c'est ce que recherche en priorité les overclockeurs. La consommation est mesurée ce qui ne gâche rien, la discrétion est également présente avec un niveau sonore mesuré.

 Le prix moyen à l'heure de la publication de ce test est d'environ 230 à 250 euros soit le prix d'une plus de 1000 Watts avec certification Or et d'une Platinum comme la Seasonic P1000 plus coûteuse de 20 euros environ. Le prix semble donc adapté à son créneau, surtout vis à vis de sa spécificité d'overclocking.
A la vue de ses performances, nous vous la recommandons.

arrow Stabilité
arrow Consommation
arrow Nuisances sonores contenues
arrow Qualité générale

Cordons Pci-E un peu courts

Share

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir