Lundi, 24 Septembre

Dernière mise à jour24/09/2018 07:50:05 AM GMT

Vous êtes ici Articles Alimentations Test : Alimentations FSP FX800-GLN, FX1010-GLN et Mushkin HP-580AP

Test : Alimentations FSP FX800-GLN, FX1010-GLN et Mushkin HP-580AP

Envoyer Imprimer
 Test réalisé par : TiTou le 14 mai 2007
 
 

Introduction

Il y a quelques temps, la puissance était le maître mot. Elle régnait sur le domaine informatique sans partage, c’était un critère de choix, une échelle de valeur... Les alimentations n’échappent pas à cette règle. Il faut avouer que les progressions considérables des cartes graphiques en terme de puissance et, par voie de conséquence en terme de consommation, en sont la cause principale.

Cliquez pour agrandir l'image

Les modèles testés sont :

FSP Epsilon FX-800/1010-GLN

On ne présente plus FSP, une gamme d’alimentation de tous types, adaptateurs pour portables ou autres. Les deux blocs de 800 et 1010 watts que nous avons en notre possession font parties de la gamme Epsilon qui compte 4 modèles de 700 à 1010 watts en passant par 800 et 900 watts.

Mushkin HP-580AP

Mushkin est une société américaine née en 1994, elle est spécialisée dans la fourniture de barrettes mémoire ou elle jouit d’une excellente réputation, le gamme est complète et couvre les ordinateurs de bureau, les serveurs et les portables. Comme beaucoup de fabricants, la tendance est à la diversification et une gamme d’alimentation vient compléter leurs productions.
Trois produits composent la gamme, la XP 650, la HP 550 et la HP 580AP, c’est cette dernière que nous allons tester.

Nous les comparerons aux participantes de notre dernier comparatif portant sur 9 alimentations SLi ou CrossFire

{mospagebreak}

 Test réalisé par : TiTou le 14 mai 2007
 
 
Normes, protocole

Depuis quelques temps, un courant d’écologie souffle… Une série de contraintes supplémentaires a fait son apparition, recyclage, consommation, nuisances sonores sont maintenant prises en compte par certains fabricants et constituent donc de nouveaux impératifs à intégrer à leurs productions. Ces nouveaux produits font l’objet d’un marquage spécifique, elles affichent des logos, Green, IGreen, RoHS ou autres de couleur à prédominance verte.
Plusieurs normes, labels régissent ou tentent d’encadrer le domaine de l’écologie tant au niveau du recyclage que de la consommation, quelques uns parmi les plus connus

WEEE et RoHS, souvent combinées ces 2 directives régissent la composition même des produits et leur traitement post utilisation.

Pour la 1ère, en français DEEE (Déchets d’équipements électroniques), le recyclage et l’élimination des équipements électroniques, obligation de reprise et de traitement des déchets, mais de façon spécifique. Pas de mélange avec les rebuts ménagers. reconnaissables à une petite poubelle barrée.

La seconde limite l’utilisation de certaines substances dangereuses pour la santé et l’environnement tel que le plomb, le mercure, le cadmium… Il faut noter qu’il s’agit de directives donc, au niveau européen, une obligation d’application mais en tenant compte des différentes législations…

Energy star, organisme américain de protection de l’environnement décernant des labels aux fabricants suivant des spécifications très pointues en matière de consommation électrique. En moyenne, un produit labellisé Energy star affiche un rendement énergétique de 10 à 30 % supérieur à un produit classique. La prochaine version de ces normes, concernant les alimentations, prévoit un rendement de 80% minimum quelque soit le taux de charge de celles-ci, nous sommes loin des 60 % de rendement de la norme Atx…

Blue angel, label d’origine allemand à vocation environnementale, recyclage, réutilisation et absence de pollution chimique, mais aussi rendement énergétique, niveau sonore… Autant de points contrôlés et avalisés par cet organisme, nous noterons que c’est un des plus larges en terme de compétences car prenant en charge la naissance, la vie et la fin du produit…

 

80 Plus, Un label plus spécifique aux alimentations a vu le jour: 80 Plus. Il est basé sur le rendement et, comme son nom le laisse présager il labellise les alimentations ayant un rendement de plus de 80 % à 20, 50 et 100 % de charge. Bien d’autres normes existent, CECP (Basé sur le rendement énergétique), PC Green (fabrication, utilisation et recyclage)…

 

La configuration du test

Plateforme de test:
Processeur : Intel Core 2 Duo E6700.
Dissipateur : Noctua NH-U12F.
Carte mère : MSI P965 Platinium.
Mémoire : 1024 Mo Crucial 10th anniversary
Cartes graphiques : CrossFire de Sapphire X1900XT
Disque dur Sata : Seagate 500 Go, Maxtor 160 Go.
Ventilateurs : Coolink 120 mm & Swiff 1201.

Protocole de test :

Dans le cadre de ce comparatif, nous utiliserons le même matériel mais avec 2 configurations.

Dans un premier temps, nous allons jouer sur la tension d'alimentation du processeur car c'est un des plus gros consommateurs de notre configuration et, surtout, il tire son alimentation de la ligne 12 volts du bloc ce qui nous permettra de bien mettre en évidence les éventuelles nuances. La configuration en CrossFire nous permettra de juger les antagonistes en les poussant dans leurs derniers retranchements.

La 1ère configuration (Conf1) consiste à un cadencement du processeur de base, à savoir 2600 Mhz avec la tension d'origine soit 1.30 Volts. La barrette mémoire est à 1.19 Volts, la carte vidéo est cadencée à 650/725, dans le CrossFire seule la carte vidéo principale est paramétrable.

La 2ème configuration (Conf2), le processeur est cadencé à 3500 Mhz, mais la tension d'alimentation est de 1.47 Volts, la barrette mémoire est à 2.25 Volts. La carte vidéo est overclockée de 650/725 à 690/810 Mhz..

Avant chaque série de mesures, et dans les 2 configurations, une période de 1 heure sera consacrée à la mise en température de l'alimentation par le biais du test Cpu Burner sur les 2 cores. A l'issu de cette période, et pour les mesures, ce même test est relancé et nous lui adjoignons 3Dmark2005 en même temps.

Mesures électriques

Nous porterons notre attention sur le 12 volts, les valeurs 5 et 3.3 volts ne fluctuant quasiment pas quelque soit le modèle testé…Un voltmètre sera branché sur une ligne 12 volts, la valeur mini sera relevée au repos, juste après la période de mise en température et en utilisation intensive. Parallèlement un wattmètre est positionné sur l'alimentation du bloc, la valeur de consommation maxi sera prise en compte.

Mesures sonores

Le sonomètre positionné à 15 cm du bloc, impossible de dégager des nuances significatives. Nous le placerons donc à 5 cm sur le côté de celle-ci, suivant un angle de 30°, la valeur la plus importante sera relevée.

Spécifications des alimentations testées

En rouge les alimentation testés ce jour

Cliquez pour agrandir l'image

{mospagebreak}

 Test réalisé par : TiTou le 14 mai 2007
Remerciements : Venticom, FSP
 

FSP Epsilon FX-800/1010-GLN

Cliquez pour agrandir l'image

Les spécifications techniques :

 
FX-800
FX-1010
Puissance (W)
800
1010
Rendement (%)
85
85
Conforme aux normes 
WEEE & RoHS
Charge maximale +3.3 volts (A)
30
30
Charge maximale 5 volts (A)
30
30
Puissance maxi +3.3V et 5V (W)
175
175
     
Charge maximale +12 volts rail 1 (A)
20
20
Charge maximale +12 volts rail 2 (A)
20
20
Charge maximale +12 volts rail 3 (A)
20
20
Charge maximale +12 volts rail 4 (A)
20
20
Charge maxi +12 V (A)
65
75
Puissance maxi +3.3 V, 5 V et +12 V (W)
780
985
     
Charge maximale -12 volts (A)
1
1
Charge maximale -5 Vsbs (A)
3
3
Protection contre les survoltages, sous voltages, court circuits, sur intensité…
Dimensions 
150x86x140mm

Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image Cliquez pour agrandir l'image

Présentation :

Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

Comme le modèle précédemment testé de la marque, ces nouvelles Epsilon arborent une carrosserie bleue, la face arrière présente une structure nid d’abeille. Elles sont toutes identiques en tout point que ce soit au niveau de l’encombrement que des connecteurs.

La ventilation de l’ensemble repose sur un ventilateur 12 cm, dissimulé derrière une grille finition or.

Les cordons, c’est une habitude chez FSP, sont très bien finis, une tresse de couleur noire entoure chaque câble, les Molex sont munis d’un dispositif d’extraction rapide. Les cordons Pci-E bénéficie d’un traitement de faveur. Deux cordons sont gainés de rouge et deux de bleu, les connecteurs Pci-E1(bleu) et E2(rouge) correspondent au rail 12V2 les Pci-E3 et 4 au rail 12V4 avec les mêmes couleurs

Une différence intervient sur ces 2 modèles comparativement à la version 700 watts au niveau de l’imputation des 4 rails.

Le 12V1 reste toujours dédié à l’alimentation du processeur.
Le rail 12V2 se consacrait sur la version 700 watts au processeur et au deuxième Pci-E avec nos blocs il se consacre exclusivement au Pci-E 1.
La ligne 12V3 continue d‘alimenter la carte mère et les accessoires (Molex, Sata…).
La ligne 12V4 se voit attribuer l’alimentation du 2e Pci-E en lieu et place du 1e pour notre 700 watts.

Une répartition, très orientée vers l’alimentation de cartes graphiques puissantes et gourmandes, un rail par carte vidéo soit 240 watts maximum, hors fourniture du slot Pci-E. Cette impression est confirmée par la présence des 2 adaptateurs Pci-E 6 points vers 8 points.

Les 3.3 et 5 Volts voient leurs puissances combinées passées à 175 watts pour 155 pour la 700-GLN et le +5Vsb (ports Usb) passe à 3 Ampères au lieu de 2. Les grosses nuances se situent bien sûr au niveau des 4 rails 12 volts qui passent de 15 à 20 ampères, leur charge maximale est respectivement de 65 et 75 ampères pour la 800 et 1010 watts.

Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

{mospagebreak}

 Test réalisé par : TiTou le 14 mai 2007
Remerciements : Venticom, FSP
 

FSP Epsilon FX-800/1010-GLN (Suite)

Le conditionnement, les accessoires :

Une notice en français, des bracelets velcro et deux adaptateurs Pci-E 6 points vers 8 points

Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

L’intérieur :

Pas mal de changement, les refroidisseurs sont de plus grosses tailles, mais l’essentiel se situe au niveau de la pcb. Sur la version 700 watts, elle était en bout de développement, sur la nouvelle mouture les repères vont de 500 à 1000 watts par pas de 50 watts, bel avenir !

Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

Les connecteurs de sortie :

Fixes
1 câble Atx 20/24 points, longueur 600 mm
1 câble Atx 4 points, longueur 550 mm
1 câble Atx 2x4 points, longueur 550 mm
4 câbles PCI-E 6 points 600 mm
2 câbles Ide, 6 prises Molex et 1 prises disquette longueur 1000/800/700/500 mm
2 câbles Sata, 6 connecteurs longueur 1000/900/700/550 mm

Total connecteurs : Sata : 6, Molex : 6, Pci-E : 4, Fdd : 1

Le nombre de connecteur est correct pour la 800 watts, pour la 1010 nous aurions souhaité avoir plus de connecteurs Molex.

Résultat des tests

FX- 800-GLN
Configuration 1
Configuration 2
 
Repos
Intensif
Repos
Intensif
Tensions (V)
 
12
12.20
12.14
12.19
12.11
5
4.89
4.88
4.89
4.88
3.3
3.30
3.30
3.30
3.29
Delta 12 V
 -
0.06
0.08
Consommations (W)  
Au repos
137.20
158.00
Pendant le test
201.80
270.60
Totale
339.00
428.60
Nuis sonores (dB(A)  
Au repos
42.00
En intensif
56.00

Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

FX-1010-GLN
Configuration 1
Configuration 2
 
Repos
Intensif
Repos
Intensif
Tensions (V)
 
12
12.21
12.14
12.21
12.14
5
4.90
4.90
4.89
4.88
3.3
3.30
3.30
3.30
3.29
Delta 12 V
 -
0.07
0.07
Consommations (W)  
Au repos
141.10
163.00
Pendant le test
202.90
265.00
Totale
344.00
428.00
Nuis sonores (dB(A)  
Au repos
41.00
En intensif
55.70

Conclusion

Leurs chutes de tensions sont mesurées avec une moyenne de 0.7, pourtant au niveau de la FX-1010-GLN nous nous attendions à un delta proche de 0, comme la MIP Premium 1100 dont elle est proche au niveau de la puissance. La tension12 volts n’appelle à aucune critique, nous restons très largement dans les normes ATX, les résultats sont identiques pour le modèle 800 et 1010 watts. Là ou un véritable changement est visible, c’est au niveau de la consommation où le modèle 1010 watts se montre plus gourmand que les 700 et 800 watts en Conf1. Dans la mesure où elles sont toutes équipées avec les mêmes ventilateurs, les nuisances sonores se valent.

Autant être franc, nous sommes un peu déçus, car le modèle 700 watts date d’il y a un an environ, les 800 et 1010 watts de quelques mois, quid de l’évolution ? Les tests attestent d’une certaine linéarité des résultats sauf en terme de consommation ou elles sont légèrement plus gourmandes.

Par contre, le prix lui a bien évolué vers le haut, la version 700 watts se trouve aux environs des 130€, comptez 190 et 260€ en moyenne pour les 2 nouveaux modèles, comment justifier cet écart ? Aucune idée, en tout cas rien ne le justifie… Ou plutôt si finalement, ne serait-ce pas cette course à la puissance qui hante les services marketing. Ne seraient-ils pas très/trop influencés par des pseudos consommations de cartes graphiques très élevées ? Plusieurs éléments tendent à confirmer ce point de vue, 2 rails séparés et dédiés aux Pci-E et la présence de 2 adaptateurs Pci-E 6 points vers 8 points. Espérons que le modèle 700 watts en sera également pourvu, car pour nous il reste le meilleur modèle de la gamme.

{mospagebreak}

 Test réalisé par : TiTou le 14 mai 2007
Remerciements : SYS One, Mushkin.
 

Mushkin HP-580AP

Cliquez pour agrandir l'image

Les spécifications techniques

Cliquez pour agrandir l'image

Puissance : 580 watts
Rendement annoncé : 83 %
Conforme aux normes : Energy star, Blue Angel, WEEE & RoHS.
Charge maximale +3.3 volts : 24 ampères
Charge maximale +5 volts : 24 ampères
Charge maximale +12 volts rail 1 : 20 ampères
Charge maximale +12 volts rail 2 : 20 ampères
Charge maximale +12 volts rail 3 : 20 ampères
Charge maximale +12 volts rail 4 : 20 ampères
Charge maximale +12V : 38 ampères
Puissance maximale + 3.3V, 5V et +12V : 560 watts nominales

Charge maximale -12 volts : 0.8 ampère
Charge maximale +5Vsb : 3 ampères
Protection contre les survoltages et les sous voltages, court circuits, sur intensité…
Dimensions : 150x86x180mm.

Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

Présentation :

Cliquez pour agrandir l'image

Une belle finition bronze façon miroir, beau à l’œil mais très moyen pour les traces de doigts. Le bloc est profond, 175 mm une partie de l’explication pourrait être les supports des connecteurs modulaires à l’avant du bloc. La face arrière est de facture très classique, nous retrouvons l’eternel structure nid d’abeille, le connecteur d’alimentation et le bouton marche/ arrêt.
Sur le côté opposé, un témoin lumineux vert est une plaquette portant l’inscription Rail Fusion Active, nous y reviendrons. Le refroidissement de cette Mushkin HP-580AP a été confié à un ventilateur de 120 mm, la grille de protection arbore en son centre un bel écusson blanc reprenant le logo de la marque. Quelques ouïes d’aération sont présentes sur un des flancs de ce bloc l’autre présente la marque Mushkin en relief.

Cliquez pour agrandir l'image

La partie arrière accueille les câbles de branchement, les cordons Atx sont fixes, nous notons la présence d’un câble de masse à positionner sur une partie métallique du boitier. Juste à côté les 8 connecteurs des cordons modulaires, 2 sont de couleur bleue et correspondent au câbles Pci-E.

L’allure générale du bloc, certains marquages tels que l’étiquette Active PFC ou les cordons rappellent des blocs déjà testés lors de notre comparatif, MIP Premium Plus 1100, la Dark Power Pro 600W et la Tagan. Incontestablement elles sortent du même tonneau, ça n’a rien de négatif, imaginez que certaines Zastava soient équipées avec des moteurs Porsche, elles se vendraient sans doute mieux, non ?

Cliquez pour agrandir l'image

Nous allons revenir sur le témoin de mise nommé Rail Fusion Active. Son principe est simple, en cas de dépassement d’intensité (de consommation) sur une des lignes 12 volts soit 20 Ampères, les différents rails se combinent pour « fournir » et le voyant s’allume pour l’indiquer.
Dans le cas de notre Mushkin HP-580AP ce procédé est automatisé à l’inverse de la MIP Premium Plus 1100 ou il s’active par le biais d’un interrupteur.
Lors de nos tests, il fut impossible de provoquer l’allumage de ce voyant, il faut dire que 240 watts plus les 75 fournis par le slot Pci-E, difficile à dépasser même avec la plus puissante et gourmande des cartes graphiques.

Cliquez pour agrandir l'image

L’intérieur :

Le ventilateur qui équipe notre alimentation est un GlobeFan 812025 12M, il tourne à 2400 tours/min, possède un CFM de 80.98. Il diffuse une lueur verte lors de son fonctionnement. Elle est similaire et possède le même degré de finition que ses consœurs d’autres marques en provenance de ce fabricant, c'est plutôt bon.

Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image Cliquez pour agrandir l'image

{mospagebreak}

 Test réalisé par : TiTou le 14 mai 2007
Remerciements : SYS One, Mushkin.
 

Mushkin HP-580AP (Suite)

Le conditionnement, les accessoires :

Un emballage très original abrite notre bloc, pour une fois pas de couleurs criardes et de superlatifs agressifs. Il est d’une belle simplicité, ça change ! Il contient une seconde boîte de couleur verte contient les cordons modulaires. Le bundle comprend les éléments habituelles tels que le cordon d’alimentation, une notice traduite, la visserie et des colliers rilsan et velcro

Les connecteurs de sortie

Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

Fixe

1 câble Atx 20/24 points, longueur 550 mm
1 câble Atx 4 points, longueur 550 mm
1 câble de masse 450 mm

Modulaire

2 câbles PCI-E 6 points 450 mm.
4 câbles Ide, 6 prises Molex et 2 prises disquette longueur 1000/800/700/500 mm
2 câbles Sata, 8 connecteurs longueur 1100/900/600/450 mm

Cliquez pour agrandir l'image

Total connecteurs : Sata : 8, Molex : 6, Pci-E : 2, Fdd : 2

Le nombre de connecteurs est très correct pour un bloc d’une telle puissance.

Résultat des tests

Mushkin HP-580AP
Configuration 1
Configuration 2
 
Repos
Intensif
Repos
Intensif
Tensions (V)
 
12
12.05
11.98
12.02
11.95
5
5.15
5.15
5.14
5.13
3.3
3.37
3.27
3.38
3.27
Delta 12 V
 -
0.07
0.07
Consommations (W)  
Au repos
135.00
156.20
Pendant le test
211.00
254.80
Totale
346.00
411
Nuis sonores (dB(A)  
Au repos
43
En intensif
55

Conclusion :

Ses tensions sont bonnes, ses deltas également mais elle ne constitue pas un modèle d’économie par rapport à ses consœurs.
Sa discrétion est bonne en Conf1 par contre en Conf2 elle se fait entendre. Sa finition est excellente, son degré d’équipement est très bon, les connecteurs sont bien finis. Attention toutefois à la profondeur du bloc : 175 mm.
Nous n’avons pas eu le loisir de tester le Rail Fusion, la particularité de cette alimentation, dommage mais notre X1900XTX ne consomme sans doute pas assez ? Nous ne nous prononcerons donc pas sur ce point.
Bon, le sujet qui fâche, le prix ! Du haut de ses 140 € en moyenne, elle est coûteuse pour une prestation un peu au dessus de la moyenne.

{mospagebreak}

 Test réalisé par : TiTou le 14 mai 2007
 
 

Résultats des tests électriques

12 Volts mini relevés

Les premiers résultats sont constitués par les tensions 12 volts minima relevés lors des tests en Conf1 et en Conf2. Le classement est effectué suivant la tension la plus élevée en conf1, mais ce n'est pas un critére de choix. Les blocs testés ce jour sont repérés en bleu foncé et rouge pour Les Conf1 et 2.

Nos 2 FSP sont dans le quatuor des tensions les plus élevées avec une grande similitude en termes de résultat. La Mushkin HP-580 AP pour sa part, se situe dans les plus proches de la tension nominale.

Les baisses de tension

Nous allons maintenant quantifier la chute de tension en cours de test, c’est une indication importante car elle atteste de la bonne tenue de l’alimentation face à une contrainte importante. Le calcul est simple, la différence entre la tension au repos et en charge. Il convient de relativiser, le delta idéal est bien sur 0 mais au-delà des valeurs les écarts entre les Conf1 et 2 sont très intéressants et se doivent d’être cohérents 0.06/0.07 par exemple ou 0.21/0.22.Les blocs testés ce jour sont repérés en bleu foncé et rouge pour Les Conf1 et 2.

Elles font toutes trois un beau résultat groupé qui les situe en milieu de classement, un peu surprenant de la part de la FSP FX1010-GLN du haut de ses 1010 watts, la barrière du Kw étant franchie, on pouvait s'attendre à beaucoup mieux.

{mospagebreak}

 Test réalisé par : TiTou le 14 mai 2007
 
 

La puissance consommée.

Elle se mesure directement sur la prise de courant, elle est le reflet du rendement du bloc. La 1ère valeur à gauche des barres correspond à la consommation au repos, la valeur au centre des barres au surcroît de consommation pendant le test et à droite le total des 2 valeurs. C’est un élément important car il touche de près votre consommation électrique et le bien-être de votre compteur EDF et de notre planète. Les blocs testés ce jour sont repérés en bleu foncé et rouge pour Les Conf1 et 2.

En configuration 1, la configuration moyenne.

Les FSP se positionnent bien par rapport aux autres, mais la version 700 watts déjà testée fait visiblement mieux. La Mushkin HP-580 AP se comporte moyennement.

En configuration 2, la configuration poussée.

La Mushkin HP-580 AP n’est pas dans les plus économiques, elle se positionne plutôt en fin de tableau. Les FSP sont dans la moyenne.

Résultats des tests sonores.

En configuration 1 les résultats sont très serrés, très honnêtement à l’oreille on ne discerne pas grande différence entre 41.8 et 44.2 dB(A), nos oreilles n’étant plus ce qu’elles étaient nous ferons donc confiance à notre sonomètre. Ce test est effectué à plat sur la table et non pas bloc installé dans une tour.
Le niveau sonore du local est de 38 dB(A), les blocs testés ce jour sont repérés en bleu foncé et rouge pour Les Conf1 et 2.

Bonne discrétion en Conf1 pour nos deux FSP, elles sont dans la moyenne en Conf2. Notre Mushkin HP-580 AP est également dans la moyenne.

{mospagebreak}

 Test réalisé par : TiTou le 14 mai 2007
 
 

Conclusion générale

Pour ou contre le modulaire ?

Cliquez pour agrandir l'image

Plusieurs aspects à considérer :
Un gain de place évident, dans la mesure où on ne branche que ce qui est utile. Cela se traduit donc par un boîtier moins encombré, favorisant ainsi la bonne circulation des flux de refroidissement. De plus, les premières alimentations modulaires (Free Plug) l’étaient complètement, y compris les connecteurs Atx de la carte mère et les Molex ou Sata. Il en va tout autrement en ce moment car dans presque tout les cas les cordons principaux sont fixes.
La perte d’intensité due au connecteur en lui-même. Dans l’absolu c’est exact, un intermédiaire « mécanique » dans la chaîne peut provoquer une petite dégradation du signal transmis. C’est tout au moins la justification donnée par certains fabricants, il en va tout autrement maintenant les cordons « sensibles » étant fixes et donc branchés en direct.
Le prix de revient : il est évident qu’un surcoût découle de l’adoption du modulaire ou non au niveau d’une alimentation, elles se montrent donc plus coûteuses à performances égales.

Cliquez pour agrandir l'image

Les 3 nouvelles alimentations testées n’apportent pas grand-chose de nouveau au sein de notre comparatif, la Mushkin HP-580 AP se montre moyen en tout mais pas en prix. Les FSP- 800 et 1010 watts s’en sortent un peu mieux mais sont également coûteuses mais pour des résultats un peu au dessus de la moyenne. S’il y avait à choisir entre les deux, la version 800 watts emporterait nos faveurs, et encore, la 1010 watts étant à 260€, hors de prix.
Au niveau tarifaire la Mushkin HP-580 AP gagnerait également à être moins chère, 140 € pour une 600 watts moyenne, même très bien équipée, c’est excessif.

 

Voir notre comparatif d'alimentations SLI/CrossFire: 59hardware
Voir nos autres tests d'alimentations : 59hardware

Signaler une erreur 59Hardware

Share

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir