Lundi, 24 Septembre

Dernière mise à jour24/09/2018 07:50:05 AM GMT

Vous êtes ici Articles PC de bureau, multimédias Test : boîtier mutimédia HD sans disque de chez Asus : O!Play Air

Test : boîtier mutimédia HD sans disque de chez Asus : O!Play Air

Envoyer Imprimer

{menu Introduction et présentation}
Introduction

Si d’habitude vous retrouvez des produits Asus dans nos colonnes c’est plutôt du côté des cartes mères, cartes graphiques ou encore des portables. Mais aujourd’hui les choses changent et nous vous proposons un test d’un boîtier multimédia externe : l’O!Play.
Il s’agit d’un boîtier qui, sur le papier, possède de beaux atouts : compatible HD il est équipé d’une sortie HDMI

Présentation du boîtier

Asus O!Play Asus O!Play Asus O!Play


L’O!Play est relativement compact, il n’est pas plus encombrant que deux disques durs 3.5 pouces posés l’un sur l’autre. Sur l’avant trois voyants : Power, Wifi et Storage s’allument suivant les différents états du boîtier ; je vous laisse deviner lesquels …

L’arrière est dédié aux sorties audio/vidéo avec une prise HDMI ainsi qu’un triplé de connecteurs RCA (Vidéo et audio stéréo) ; une sortie audio-numérique (optique) est également de la partie. Pour finir, le connecteur Ethernet ainsi que la prise d’alimentation sont  à l’arrière.

Asus O!Play
Asus O!Play Asus O!Play

Asus O!Play

Sur le flan droit nous retrouvons le lecteur de cartes (SD et SDHC, MMC, MS/MS DUO et Compact Flash). Pour finir sur le flanc gauche, on a le connecteur eSata ainsi qu’une prise USB.

Asus O!Play
  Asus O!Play

La télécommande livrée avec le boîtier reprend le même concept de base : sobre discret et efficace. Elle possède une bonne prise en main avec des boutons facilement identifiables. Pas de superflu, juste ce qu’il faut !

L’interface de l’O!Play

Asus O!Play
Asus O!Play Asus O!Play Asus O!Play
Asus O!Play
Asus O!Play Asus O!Play Asus O!Play

L’interface de gestion est bien réussie.  Elle est simple, mais permet une navigation facile et intuitive.  Chaque thème : audio, vidéo, Photos  est directement accessible ; de même que l’explorateur de fichiers et un menu permettant une copie d’une des entrées de l’O!Platy (Réseau, eSata/USB et carte mémoire) vers une des sorties (Réseau, eSata/USB et carte mémoire). Bien pratique cette petite option !

Asus O!Play
Asus O!Play Asus O!Play
Asus O!Play
Asus O!Play Asus O!Play

Pour le lecteur de fichiers multimédias, une prévisualisation est toujours possible. Le menu des photos a été particulièrement soigné puisqu’il est possible de les afficher par date ; mais uniquement pour les photos provenant d’une carte mémoire. Il est également possible d’afficher les détails des fichiers en cours de lecture ; pour la vidéo cela correspond aux Codecs audio/vidéo tandis que pour les images cela correspond aux infos exif (APN, taille, focale, exposition ou encore nombre d’ISO).

Asus O!Play
Asus O!Play Asus O!Play

Enfin, le dernier menu concerne une extension online qui permet à l’O!Play, via internet, de proposer du contenu en provenance du Web. Plusieurs dizaines de chaînes de télévision (mais très peu de françaises), des centaines de Web radio. Le lecteur peut également se connecter sur les serveurs de Flickr et Picasa pour afficher des photos.

Asus O!Play
Asus O!Play Asus O!Play
Asus O!Play
Asus O!Play Asus O!Play

D’après les informations fournies par Asus cela ne devrait pas s’arrêter en si bon chemin et d’autres nouveautés intéressantes vont arriver dans les prochains mois : un serveur FTP, un Samba et la possibilité de télécharger directement via les serveurs Bittorent. Bref de belles choses en perspective !

{mospagebreak}{menu Format compatible, taux de transferts, bruit et consommation}
Formats compatibles

ncldf073alzidpdfs2gi.jpg

Au niveau de la compatibilité des Codecs, c’est un sans faute pour l’O!Play d’Asus : il a été capable de lire la totalité de ceux composant notre protocole de test : cela va du classique Mpeg au H.264 en passant par les Divx, Xvid et WMV. La lecture a pu se faire en résolution normale, mais également avec des vidéos encodées en 720p et 1080p. Rien à redire là-dessus !

En ce qui concerne les conteneurs c’est un excellent résultat avec une parfaite maîtrise des MP4, MKV et OGM. Avec les conteneurs AVI et DIVX c’est parfait aussi ; à ceci près que les sous-titres multiples ne sont pas passés (la première piste seulement était affichée). L'Asus O!Play à également été capable de lire des images ISO de DVD ou de BD, un très bon point également !

Du côté de l’audio les grands classiques sont présents MP3, OGG, WMA mais par contre les AAC, AC3 et DTS ne sont pas supportés ; dommage.

Les images sont parfaitement lues qu’elles soient en JPEG, GIF, BMP, TIF ou PNG ; nous avons poussé jusqu'à une résolution de 15 mégapixels sans aucun souci.

Les sous-titres sont encore un point d’excellence de l’O!Play garantissant une compatibilité avec les plus grands standards. Mais en plus de la compatibilité Asus offre une gestion très fine des sous-titres : encodage, ajustement de la synchro, couleur (blanc, noir, rouge, vert, bleu et jaune), taille et enfin ajustement en hauteur ! La taille de la police possède une amplitude assez démentielle allant de 20 caractères seulement en très gros à plus de 100 caractères seulement sur une ligne ; tout le monde y trouvera son compte.

Asus O!Play
Asus O!Play Asus O!Play
Asus O!Play
Asus O!Play Asus O!Play


Bruit


Quel bruit ? L’O!Play d’Asus est totalement silencieux : il est dépourvu de ventilateur. En effet, le boîtier ne peut accueillir de disque dur et la puce utilisée pour la lecture des fichiers multimédia ne nécessite pas de ventilation ; un refroidissement passif est suffisant.

Consommation

Pour les mêmes raisons que précédemment la consommation est très contenue avec un maximum de 7Watts en lecture ; notez que la consommation est la même en regardant un MKV en H.264 et 1080p qu’en étant sur la page d’accueil de l’O!Play.

La consommation en veille descend à 0Watts sur notre Wattmètre. Dommage par contre qu’il reste une petite diode rouge allumée sur l’avant, car même si le Wattmètre ne le mesure pas la consommation n’est pas complètement nulle…

{mospagebreak}{menu Conclusion}
Conclusion

Nous voici rendus au terme de ce test avec une très bonne  impression sur ce lecteur multimédia de chez Asus !

L’O!Play a en effet été à même de lire la totalité des CoDec de notre protocole avec les classiques DivX, Xvid, WMV et les H.264 qu’ils soient en SD ou en HD (720p et 1080p). Il en est de même avec les conteneurs MKV, MP4 et OGM qui sont parfaitement reconnus avec toutes leurs options (multipistes de sous-titres et multipistes audios) ; le seul petit accroc viendra des conteneurs AVI et DivX où le boitier n’a pas été capable de lire les fichiers de sous-titres.  Mis à part ce cas le boitier propose une gestion parfaite des sous-titres : positions, tailles, couleur, synchro … tout est présent et configurable.

A l’utilisation l’O!Play se révèle très agréable : les menus sont simples et facilement compréhensibles. La navigation est fluide même lors de la lecture via le réseau. Pour les fichiers vidéos et photos des miniatures sont affichés et en cours de lecture il est possible d’obtenir un tas d’informations supplémentaires.

j1jf2xt264mkac42osub.jpgVous l’aurez compris nous avons été agréablement surpris par ce boîtier multimédia qui donne d’excellents résultats dans nos tests. Pour ne rien gâcher au plaisir le boîtier n’est pas hors de prix puisqu’il faut compter 89€ pour la version classique (le même que celui testé ici avec le Wifi et l’eSata en moins) et 119€ (prix public) pour la version « air » testée aujourd’hui ; un tarif raisonnable vu les performances et les qualités du boitier.

azsx Compatibilité CoDec (H.264, Divx HD, …)
azsx Compatibilité Conteneur (MKV entre autres...)
azsx Entièrement passif et silencieux
azsx Consommation réduite
azsx Gestion des sous-titres excellente
azsx Affichage de miniature en vidéo/photos
azsx Possibilité de faire des copies
azsx Reprise de la lecture
azsx Prix !

azsx Pas de sortie Svidéo
azsx Pas de câble HDMI dans le bundle
azsx Pas de tag ID3

Share

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir