Lundi, 24 Septembre

Dernière mise à jour24/09/2018 07:50:05 AM GMT

Vous êtes ici Articles Stockage externe, USB Test : Seagate FreeAgent Go, le boitier externe par Seagate

Test : Seagate FreeAgent Go, le boitier externe par Seagate

Envoyer Imprimer
Articles >
{navigation}

Introduction

Il y a quelques temps nous avions publié un comparatif de 8 boitiers externes au format 2.5 pouces. Aujourd’hui, nous continuons notre exploration de ses mêmes boîtiers externes mais avec un ensemble disque/boîtier en provenance de chez un fabricant de disque : Seagate. Ici tout est déjà pré assemblé, est-ce que cela est un réel avantage ? Le prix et les performances seront-il à l’avantage du FreeAgent de chez Seagate ou bien est-il plus intéressant d’acheter séparément disque et boîtier externe ? Toutes les réponses dans notre test.

FreeAgent Seagate

{mospagebreak}

Articles >
{navigation}

Présentation du boitier et du bundle.

Le boîtier

Pour le boîtier ca va être rapide ! En effet aucun système d’ouverture n’est prévu et en cas de problème ca sera forcément un passage par le SAV. En extérieur on ne retrouve que le port mini-USB qui servira à la fois au passage des données et à l’alimentation électrique.
La finition est propre, très propre même rien à redire de ce côté-là. Sur le dessous, quatre petits patins en caoutchouc maintiennent parfaitement le boîtier en place.

FreeAgent Seagate
FreeAgent Seagate
FreeAgent Seagate

Les logiciels

Du côté logiciel le FreeAgent est livré avec Ceedo et FreeAgent tools, deux logiciels qui sont préinstallés (c’est l’avantage des disques externe constructeur). FreeAgent Tools est un logiciel de chez Seagate tandis que Ceedo est un logiciel payant (27€ si vous voulez l’acheter séparement).

FreeAgent Tools.

FreeAgent Tools permet de synchroniser des répertoires entre le FreeAgent et un ordinateur, mais il ne se résume pas qu’à cela et quelques options intelligentes sont disponibles. La mise en veille du disque interne est réglable, plusieurs valeurs sont disponibles : de 3 minutes à 5 heures. Enfin les amoureux de la nuit apprécieront de pouvoir éteindre les témoins de fonctionnement du disque.

FreeAgent Seagate
FreeAgent Seagate
FreeAgent Seagate

Ceedo

Ceedo est un logiciel indépendant qui permet d’exécuter des applications directement depuis le disque externe sans laisser de trace sur le PC hôte. Avec Ceedo vous avez toujours mails, favoris Internet, mots de passe, et bien d’autres suivant les extensions installés.
Une interface intuitive reprenant presque trait pour trait le menu démarrer de Windows. Intuitif, facile à prendre en main et simple d’utilisation, Ceedo est vraiment un gros plus pour le FreeAgent de Seagate.

FreeAgent Seagate

{mospagebreak}

Articles >
{navigation}

Performances et conclusion

Pour les benchs ca va être rapide, le FreeAgent n’étant équipé que d’une prise USB pour être relié à un ordinateur, une seule série de mesure ne peut être effectuée.
Pour situer au mieux le FreeAgent nous le comparerons aux résultats obtenus lors de notre précédent comparatif de boîtier 2.5 pouces. Bien que les disques durs ne soient pas les mêmes, nous pourrons comparer les taux de transferts et le taux d’occupation CPU, ces derniers n’étant clairement pas limités par le disque dur mais bel est bien par le boitier. Le temps d’accès lui sera à l’avantage du disque le plus performant et non pas du meilleur boîtier, nous le donnerons mais sans en tirer de conclusion quand à la performance de l’ensemble.

Des performances en lecture légèrement supérieures aux autres avec 1.2 Mo/s supplémentaire, mais un recul de 1.8 Mo/s en écriture. Résultat des courses, match nul le FreeAgent fait mieux en lecture mais moins bien en écriture. Le taux d’occupation CPU reste le même avec 4.8%.

FreeAgent Seagate

Conclusion

Alors au final que faut-il penser du FreeAgent de Seagate ? Et bien nous avons été agréablement surpris par la suite logiciel fournis avec, complète facile à prendre en main et très intuitive : un régal ! Pour les taux de transferts les résultats sont relativement proches de ceux obtenus lors de notre précédent comparatif, légèrement mieux en lecture et un peu en retrait en écriture.
Reste maintenant à voir le plus important : le prix de l’ensemble. Le disque dur 2.5 pouces de 250Giga en 5400 tours de chez Seagate se trouve aux alentours des 65 € contre 85 € pour le FreeAgent. Toute la question maintenant est de savoir si le FreeAgent reste compétitif à 85 € là où il est possible d’acheter le disque seul et un boitier simple en USB à moins de 10€ ; il ne faut pas non plus oublier Ceedo qui est livré sur le FreeAgent et coûte à lui seul 27 € (39 $ sur le site de l’éditeur).

Pour nous la réponse est oui, le FreeAgent est un produit intéressant, les 10 € supplémentaires à dépenser par rapport à un disque classique restent raisonnables surtout au vu de la suite logiciel fournis. N’oublions pas non plus la garantie de 5 ans sur l’ensemble offerte par Seagate, les autres boîtiers externes ne dépasse que rarement l’année de garantie.
Au final le FreeAgent 250 Giga de Seagate est un produit complet, très facile à prendre en main avec des performances dans la moyenne de ce qui se fait. Même si les plus aventuriers d’entre vous ne résisterons pas à l’appel du montage d’un boîtier et d’un disque séparés, les autres trouveront un ensemble tout prêt à être utilisé, enfin fonctionnant sous Windows car sous MacOS ou Linux rien n’est prévu…

fleche La garantie de 5 ans
fleche Le prix de l’ensemble
fleche La suite logiciel si vous êtes sous Windows
fleche Les taux de transferts dans la moyenne

fleche Suite logiciel Windows seulement
fleche USB seulement, pas d'eSata
fleche Les taux de transferts dans la moyenne

Remerciments : GBC-Conseil et Seagate France

Signaler une erreur : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Articles relatifs :
Test : Dock Station Heden et Sharkoon
Aujourd’hui, nous allons nous intéresser à la station d’accueil externe pour disque dur Sata. Originale et réellement originale, la station d’accueil serait-elle le boîtier externe ultime ? Est-ce vraiment aussi simple qu’il y paraît, ce système est-il robuste ? Qu’en est-il des taux de transfert et surtout de la dissipation thermique ?
Comparatif : 8 boîtiers externes 2.5P en USB et eSata.
Aujourd’hui nous allons nous intéresser aux boîtiers externes 2.5 pouces. De par leur petite taille ces boîtiers sont très en vogue en ce moment, il faut dire qu’ils sont faciles à ranger et à transporter. Tous ceux de notre comparatif ne nécessitent pas de transformateur secteur ...
Test : Boitier externe 3.5 Jazz Enermax.
Nous allons aujourd'hui nous intéresser à Enermax, pas pour ses alimentations comme c'est souvent le cas, mais pour ses boîtiers externes 3.5 pouces. Notre attention s'est portée sur le Jazz : un boît...
Test : Boîtiers externe Antec MX-1 et Cooler master Xcraft 360
Ils commencent à faire partie de notre environnement et s'intègrent de mieux en mieux au sein de nos configurations qu'elles soient portables ou de bureau. Ils participent activement à nos sauvegardes...
Comparatif: 10 boîtiers externes 2.5 P
Il y a quelques temps nous vous avions proposé un comparatif portant sur des boîtiers externes en 3.5 P. Les performances de ces différents boîtiers étaient satisfaisantes mais ils n’en restaient pas ...
Comparatif : 8 boîtiers externes 3.5 P
La plupart des boîtiers externes se connecte au pc via un connecteur usb, cette interface possède l’avantage d’être une des plus courantes et facilite grandement les transports ou échanges de données...
Share

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir