Mardi, 26 Septembre

Dernière mise à jour25/09/2017 02:07:35 PM GMT

Vous êtes ici Articles Boitiers Boîtier Enermax Fulmo

Boîtier Enermax Fulmo

Envoyer Imprimer
{menu Introduction}
Introduction

59hardware
Au programme aujourd'hui, le boîtier Fulmo, nouveau venu de chez Enermax Technology Corporation, célèbre constructeur taïwanais de composants informatiques tels que des alimentations, des boîtiers, de ventilateurs mais aussi d'accessoires tels que des claviers notamment.

Dans un domaine où finalement on attend assez peu le fabricant taïwanais (en effet, quand on pense Enermax, on pense immédiatement alimentation), on peut se demander quelles sont les performances du nouveau venu, d'autant que le produit sera vendu au prix raisonnable de 90 euros environ, ce qui cependant le place dans une catégorie de prix très concurrentielle, avec de nombreux modèles de référence qui ont déjà fait leurs preuves. Vous trouverez la réponse à cette question à la fin de ce test, qui passera en revue les températures internes et mesurera les nuisances sonores produites. 
 
4ec5c4wuwo1ioxolvi28.jpgCe sera aussi l'occasion de tester les possibilités d'un accessoire Enermax, le ventilateur URVEGAS USB Rubber Fan, qui, comme son nom l'indique presque, est un ventilateur 120 mm disposant d'une grille de protection et alimenté par une prise USB et dont la gaîne rouge contient les aimants pour le placer sur tout type de boîtier en acier (et pas en aluminium bien évidemment ...).

{mospagebreak}
{menu Présentation extérieure}

Présentation extérieure

26io5ut8llnu1t9r5kai.jpg
   Spécifications :
Modèle : Fulmo
Couleur : noire
Format : Micro ATX et ATX et Mini ITX
Matériaux façade : plastique
Matériaux châssis : Acier
Matériaux panneaux : Acier
Alimentation : Format ATX
Emplacement ventilateur avant : 2 x 120 mm,  fournis
Emplacement ventilateur arrière : 1 x 120 mm fourni
Emplacements ventilateur dessus  : 2x120 mm ou 2x140 non fournis
 Emplacements ventilateur panneau gauche : 6x120 mm ou 1x180+2x120 mm / panneau droit : 1x120 mm
Emplacements ventilateur fond de boîtier : 2x120 mm
Baies 5.25 pouces : 4 externes
Emplacements stockage : 4 en 3.5/2,5 pouces et 2 en 3.5 pouces
Emplacements cartes PCI filles : 8
Ports façade : 2 x USB 2.0, 2 x USB 3.0 et 2 entrées/sorties audio
Dimensions, hauteur : 505, largeur : 225, profondeur : 520 mm
Poids : 8.9 Kg  à vide, 13.4 Kg matériel monté

Prix moyen constaté (hors transport) : 90 euros environ

Le boîtier Enerrmax Fulmo est un boîtier au format mi-tour en acier mat à toucher granuleux , d'une hauteur de 505 mm pour 520 mm de profondeur et 225 mm d'épaisseur. Sur la façade avant amovible, on retrouve les baies 5,25 pouces et deux emplacements pour ventilateurs 120 mm en mode aspiration (fournis).

 yzmr60v7oblip6rh8pvq.jpg  9fzt1iq2ux1y9vrw9bvk.jpg

Sur son sommet, l' Enermax Fulmo regroupe deux ports USB 2, un port USB 3, un port e-Sata, les boutons On/Off et Reset et les traditionnelles prises jack audio.  

On trouve également une baie externe pour disque dur 2,5 pouces et, à côté d'elle, l'interrupteur réglant l'éclairage des ventilateurs avant. De plus, on peut remarquer une large ouverture, dissimulée par une plaque amovible, sur laquelle on peut fixer au choix deux ventilateurs de 120 mm ou deux ventilateurs de 140 mm.

hqr07cvlvx64nutj3a0t.jpg sl8jkcoi7qzru09olh96.jpg

Sur le panneau latéral droit, on retrouve le même genre d'ouverture grillagée qui permet, quant à elle, d'accueillir soit jusqu'à six ventilateurs 120 mm ou un unique ventilateur de 180 mm, auquel peuvent se coupler deux des six ventilateurs de 120 mm sus-cités.

Contrairement à beaucoup d'autres boîtiers, le Fulmo est doté d'un emplacement grillagé, permettant de placer un ventilateur de 120 mm derrière le socket CPU. Sur la façade arrière, on remarque tout d'abord les cinq ouvertures gaînées qui permettent le passage des tuyaux dans le cas d'un solution de refroidissement à base de watercooling.

9lw1ajmr4ou516rftowe.jpg pi08hasb71yfb5kpi94i.jpg

On retrouve également un ventilateur de 120 mm en mode extraction, huit emplacements PCI et l'alimentation tout en bas du boîtier, qui peut se monter indifféremment dans les deux sens.

Il est encore possible de placer deux ventilateurs de 120 ou 140 mm au bas du boîtier, en sacrifiant une baie disque dur.

dv701mam65okbd3r20yn.jpg

Présent dans le bundle avec le boîtier : 4 colliers de serrage en tissu aux couleurs d'Enermax, 15 vis pour le montage de la carte-mère et autres composants, 10 entretoises, 24 vis de fixation pour HDD, 20 vis pour lecteur optique, 1 PC Speaker et un embout pour la fixation des entretoises.

{mospagebreak}
{menu Présentation intérieure}


Présentation intérieure
l8vbpw9brg9gfrr1dcra.jpg

Comme vous pouvez le remarquer, il s'agit d'un boitîer intégralement noir, ce qui lui confère un aspect luxueux. Tout en bas du boîtier se situe l'alimentation, qui tient sur des reposoirs sur lesquels est collé du caoutchouc afin d'atténuer les frottements. Elle peut être fixée dans les deux sens, par le biais de vis à l'extérieur du boîtier ou par une sangle, ou en cumulant les deux systèmes en même temps.

hz5va996jehwi8624lli.jpg hilytp8rd7wp0k21sgs1.jpg

On appréciera la présence d'un passe-câbles à hauteur des câbles de l'alimentation, ce qui facilite bien évidemment la disposition intérieure des fils en tous genres. Au dessus, on retrouve les emplacements PCI, au nombre de huit, qui disposent non seulement d'un système de fixation par vis et d'un système propriétaire plutôt convaincant et assez simple d'utilisation qui semble maintenir efficacement la carte graphique de test, qui semble bien petite au regard de la place disponible. Une fois de plus, on appréciera la présence d'un passe-câbles à hauteur des prises Sata et PCI-Express de la carte graphique. A hauteur du CPU, on trouve le ventilateur 120 mm en mode extraction sur la façade arrière et, un peu plus loin, un passe-câbles supplémentaire, chargé d'acheminer la prise 20/24 broches destinée à alimenter la carte-mère, ainsi qu'une large ouverture pour le montage de plaque de rétention pour ventirad haut-de-gamme.

Toujours à propos de CPU, il conviendra de bien vérifier les dimensions du ventirad que vous comptez employer, car le Be Quiet! Dark Rock Pro de la machine de test passe donc de justesse.

Plus loin, se trouve la baie 5,25 pouces dotée d'un système de fixation propriétaire, qui peut contenir jusqu'à quatre lecteurs optiques ou tout autre accessoire du même format.

qh64vdrfkaklywewu3ka.jpg r0k2vh31o32oxj5etdxq.jpg

Et, finalement, on découvre les baies 2,5 et 3,5 pouces, qui se divisent en trois segments distincts : une première baie verticale, fixée à même le bas du boîtier qui permet le montage de deux disques durs 3,5 (ou 2,5 si vous disposez des adaptateurs adéquats), baie amovible pouvant être ôtée pour céder la place à l'un des deux ventilateurs 120 mm qu'il est possible de placer pour augmenter le volume du flux d'air froid.

Les deuxième et troisième baies, au placement symétrique, permettent, quant à elles, de caser chacune fois un disque dur 3,5 pouces et un autre de 2,5. Elles sont positionnées verticalement de part et d'autre de celle qui est déjà fixée sur le fond du boîtier, placement ingénieux qui reprend possession d'un espace habituellement délaissé par les autres constructeurs. De plus, elles ont, elles aussi amovibles, notamment pour faciliter l'accès à la première baie. Les disques sont vissés par le dessous, à l'image du système proposé par l'Antec Solo II. A noter, quoique assez difficilement lisibles, la présence d'indications pour le placement des disques sur le baie, indications gravées à même l'acier.

{mospagebreak}
{menu Montage}


Montage
z6plne7pmpkffyh1loi0.jpg

Bien que de format moyen-tour, l'assemblage de toute configuration ne pose quasiment aucun problème : les nombreux passe-câbles au positionnement judicieux rendent l'opération facile et agréable, toutefois à une exception près.

A notre sens, la fixation de l'alimentation par la sangle tient plutôt de la sécurité supplémentaire, pas forcément des plus utiles, et ne remplace pas les bonnes vieilles vis.

snove8ye9eafmrool2rm.jpg 3hnztgtp5ckdfthshik1.jpg

De plus, il s'est avéré difficile de brancher la prise 4/8 broches EPS, une fois l'alimentation branchée. Opération encore plus ardue, si vous décidez de brancher deux ventilateurs (12 cm ou 14 cm) sur la face supérieure du boîtier. Toutefois, la responsabilité en incombe aussi à l'emplacement choisi par EVGA, fabricant de la carte-mère de test (fallait-il vraiment la placer dans le coin supérieur gauche, à l'endroit le plus encombré et le moins accessible de tous …) et à la taille imposante de la solution de refroidissement de Be Quiet!.

Si la taille maximale en hauteur du ventirad ne devra dépasser les 16,5 cm, la carte graphique ne connaît toutefois pas de telles limites.

Il sera donc possible d'intégrer un modèle de 30 cm maximum si vous utilisez la baie verticale et jusqu'à 41 cm si non. Encore une fois comme mentionné plus haut, dans le cas des baies verticales, le système de montage des disques durs permet de se réapproprier un espace d'ordinaire perdu et donne lieu à un montage simplifié par le dessous, à l'image des tiroirs du Solo II.

w96fw5u5lqnyczbyvlp2.jpg

En outre, Enermax a opté pour une fixation de la carte-mère sur un lit d'entretoises, incluses dans le kit visserie et fournit un "adaptateur" utilisable sur un tournevis cruciforme pour en faciliter le vissage.

{mospagebreak}
{menu Agencement, refroidissement et comparatif}


Agencement, refroidissement et comparatif 

En ce qui concerne l'agencement, on louera la pertinence et le nombre des passe-câbles ainsi que la place laissée entre la carte-mère et le panneau latéral gauche (2,5 cm), ce qui laisse suffisamment d'espace pour les différents câbles, quelle que soit leur épaisseur. Tous les fils peuvent donc être agencés et dissimulés de manière aisée pour une esthétique générale plus soignée et une ventilation améliorée. Cet espace interne est aussi suffisant pour placer un ventilateur de 120 mm (il vaut mieux opter pour un modèle d'1cm d'épaisseur) derrière le socket CPU, fixé sur le panneau latéral gauche.

dg7h4uhny3d0kuttjmxd.jpgEn ce qui concerne la ventilation, on remarquera que, là où les autres constructeurs n'incluent généralement qu'un ventilateur, Enermax en offre trois. Dommage cependant qu'aucun d'entre eux ne soit pourvu de filtre amovible, ce qui rendrait immanquablement plus aisé l'entretien sur le long terme. 
 
A titre de comparaison, nous avons réuni les données relevées en charge, à configuration égale, pour l'Enermax Fulmo et le Lian Li PC-A05FN.

dp1cf408oa04e6wwpx36.jpg jvr7qipdz2v073hgryd3.jpg

iyyfdpthxaizrrtuv0qg.jpg g618v92j0ma7q5mikg00.jpg

Inutile d'épiloguer outre-mesure, les tableaux montrent que, dans tous les cas, les relevés du Fulmo sont bien meilleurs que ceux du PC-A05FN.

{mospagebreak}
{menu Configuration de test}


Configuration de test

 Plateforme de test :
Intel Core i7 860 cadencé à 2,8 GHz
Ventirad BeQuiet ! Dark Rock Pro C1
Carte-mère EVGA P55 SLI
2x1 Go DDR3 1066 MHz Corsair XMS
EVGA GTX 460 768 Mo
Antec HCG 620 W
Windows 7 32 Bits

Logiciels :
OCCT v3.1.0
Everest Ultimate Edition
Furmark

Des mesures de température, ainsi que des relevés sonores, seront effectués avant et pendant le lancement d'un test d'une durée d'une heure d' OCCT. Les valeurs alors exprimées s'entendront sous forme de deltas, comprendre température relevée moins température ambiante.

{mospagebreak}
{menu Les mesures}


Les mesures

Tout d'abord, nous avons relevé , dans un premier temps à 15 puis dans un second temps à 100 cm, les nuisances sonores émises par l'ordinateur affichant le bureau, puis pendant la dernière minute avant la période de monitoring à la fin d'une session d'une heure d' OCCT. 

Les nuisances sonores émises ici ont été mesurées à partir de la configuration d'usine, à savoir deux ventialteurs de 120 mm en aspiration à l'avant et un autre en extraction à l'arrière.

38os2hfio1mimmq5a91v.jpg xz4fshvhna1l4rlfhtod.jpg

Il apparaît clairement que l'Enermax Fulmo est un boîtier plutôt silencieux au repos, malgré la présence de nombreuses aérations. Néanmoins, en charge, les dites aérations peuvent jouer en sa défaveur, il est légerement audible à 1 m.

o0ntkh1c8bm62kt8lved.jpg dkcfadof0yh269kcluks.jpg
Tout d'abord, on remarque que les relevés de températures du processeur sont très bons, à ceci près que les relevés pour 7 et 12 Volts sont supérieurs (d'un petit demi-degré) aux relevés 5 Volts.  

Concernant la carte-mère, les relevés de températures donnent tous d'excellents résultats, même si les relevés 7 et 12 volts sont égaux.

d86fszi6ay9dzq7st64r.jpg 3yl43vrvw4go1exatoqw.jpg

Dans le  cas du GPU, les relevés sont encore une fois très bons, à ceci près qu'on note une légère "contre-performance" pour le réglage 12 V, même si on parle d'un (petit) degré supplémentaire ...  

Pour le  disque dur, on constate le gain significatif engendré par la montée en puissance des ventilateurs  (c'en est d'ailleurs le seul exemple).

{mospagebreak}

{menu URVegas}

URVegas

fu18ye1xdzb8sbzflxtb.jpgL'URVegas est un ventilateur 120 mm vendu par Enermax 19.99 euros. Il dispose d'une alimentation USB (5 Volts donc) et de quatre aimants placés à l'intérieur de la gaîne rouge, ce qui le permet de positionner à votre convenance sur tout boîtier en acier (bien évidemment); ainsi que d'un système d'illuminations à six variantes et un mode éteint, c'est d'ailleurs à ça que sert le bouton poussoir présent sur la photo ci-dessous. 
 
On déplorera toutefois l'aimantation d'un seul côté du ventilateur (placement en aspiration) qui oblige au démontage de la gaîne plastique si jamais vous caressez l'idée de le brancher en mode extraction.

wvzzjlht8x7c83pkoso9.jpg
Pour le test, nous l'avons positionné sur le panneau latéral gauche en mode aspiration, à hauteur de l'ouverture donnant sur l'arrière du socket CPU et ensuite à hauteur de la carte graphique, en réglant les autres ventilateurs sur une tension de 12 Volts.

Tout d'abord, parlons des résultats quand placé derrière le socket CPU. Après une session d'OCCT de soixante minutes, nous avons relevé une température en charge de 47°C, pour une température ambiante de 22°C dans le cas du CPU (d'où un delta de 25°C), tandis que la température au repos était de 23°C (delta=1°C). De la même manière, nous avons relevé 29°C en charge pour la carte-mère (delta=7°C), quand au repos les relevés affichaient 25°C (delta=3°C).

Ensuite, nous avons lancé un bench de Furmark avec l'URVegas en position GPU, toujours en mode aspiration. Pour une température ambiante de 21.5°C, nous avons relevé 23°C au repos (delta=1.5°C) et 52°C en charge (delta=31.5°C).

L'URVegas a donc permis de gagner dans chaque cas un (petit) degré Celsius par rapport à la ventilation d'usine seule réglée sur 12 Volts, au repos comme en charge. Si les gains paraissent faibles, c'est parce qu'il faut aussi considérer les limites du refroidissement par air et aussi l'enveloppe thermique qui ne peut plus baisser au-delà d'un certain seuil.

dysmo5y0o8k7r62v6kyt.jpg

En guise de conclusion, nous pouvons dire que l'URVegas dispose d'un montage on ne peut plus facile (aimants) et on apprécie tout particulièrement le fait de pouvoir régler (ou éteindre) les illuminations.  Toutefois, on pourra déplorer la présence de seulement quatre aimants, ce qui oblige à démonter l'ensemble pour pouvoir brancher le ventilateur en extraction, on regrettera aussi qu'il faille débrancher la prise USB ou de couper l'arrivée d'électricité à l'alimentation pour éteindre définitivement le produit et finalement qu'il ne soit possible de l'utiliser que sur un boîtier en acier (aimantation spontanée impossible sur de l'aluminium ou du plastique, chez 59Hardware, on n'est pas plus fort que les lois de la physique ...)

{mospagebreak}

{menu Conclusion}

Conclusion

u3839y6ex8xj3w97lwyx.jpgArrivé au terme de ce test, il convient d'en rappeler les principaux moments. Au chapitre des griefs, on retiendra l'esthétique discutable pour qui n'est ni joueur, ni overclockeur fou et  l'abscence de filtres à poussière dignes de ce nom. Toutefois, il faut bien dire que le montage d'un configuration à l'intérieur du Fulmo est d'une facilité déconcertante, on appréciera aussi le nombre et la pertinence des passe-câbles, le nombre de ventilateurs fournis (trois, là où la plupart des autres constructeurs n'en fournissent généralement qu'un), le prix somme toute plutôt convaincant pour ce type de produit.

C'est donc sans hésiter que nous décernons les labels refroidissement et qualité-prix au Fulmo d'Enermax, qu'on réservera en priorité aux possesseurs de configurations très calorigènes, du fait du très important nombre de ventilateurs qu'il est possible d'installer (jusqu'à 15 ventilateurs de 120 mm !!!) pour un refroidissement maximum, très certainement au prix de nuisances sonores plus élevées par contre.

 

arrow Le montage
arrow Le cable management
arrowTrois ventilateurs inclus
Absence de filtres dignes de ce nom
Share

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir