Samedi, 23 Février

Dernière mise à jour22/02/2019 04:36:02 PM GMT

Vous êtes ici Articles Boitiers Boîtier Xilence Interceptor Pro

Boîtier Xilence Interceptor Pro

Envoyer Imprimer

{menu Introduction}

Introduction

59hardware

Au programme du jour, le test d'un boîtier qui appelle à de nombreux qualificatifs: luxueux, démesuré, innovant, encombrant etc etc ... En provenance d'Allemagne par le  biais du constructeur Xilence, voici l'Interceptor Pro, boîtier qui se permet, parmi d'autres déclinaisons, d'accueillir une configuration ATX ET Mini ITX au sein du même châssis. Cela implique forcément un boîtier à la taille démesurée et au prix exorbitant, certes, mais à la conception audacieuse et à l'intérieur luxueux, comme nous le verrons par la suite.

Nous vous proposons un test de rigueur, identique en tout point aux autres, mais inévitablement plus long, car il s'agit en fait, ni plus ni moins, de tester deux boîtiers en un, un Mini ITX et un ATX. Nous passerons donc, comme à notre habitude, les températures produites à l'intérieur du boîtier et mesurer les nuisances sonores émises.
{mospagebreak}
{menu Présentation extérieure}

Présentation extérieure

5wf8ktr28awzzat9vhry.jpg


Spécifications :
Modèle : Interceptor Pro
Couleur : Noire
Format : Micro ATX, ATX , Mini ITX, XL ATX et HPTX
Matériaux façade : porte en plastique
Matériaux châssis : Acier
Matériaux panneaux : Acier, plastique et plexiglas
Alimentation : Format ATX / SFX ou ATX
Emplacement ventilateurs avant : 2 x 120 mm, fournis (dans la porte)
Emplacement ventilateur arrière : 1 x 140 mm fourni
Emplacements ventilateurs dessus  : 3x120 mm ou 2x140 non fournis
 Emplacements ventilateur panneau gauche : 1 x 230 ou 2 x140 ou 2 x 120 mm / panneau droit : aucun
Emplacements ventilateur fond de boîtier : aucun
Baies 5.25 pouces : 6 externes
Emplacements stockage : 8 en 3.5/2,5 pouces et 4 en 2.5 pouces
Emplacements cartes PCI filles : 10
Ports façade : 2 x USB 2.0, 1 x USB 3.0 et 2 entrées/sorties audio HD, Power, Reset (ATX) ; 2 x USB 2 audio HD Power, Reset (mini-ITX)
Dimensions, hauteur : 753, largeur : 246, profondeur : 627 mm
Poids : 16.5 Kg  à vide, 20.9 Kg matériel monté

Prix moyen constaté, hors frais de transport : 299 euros.

L'Interceptor Pro est un boîtier en acier noir mat à toucher granuleux, au format grand-tour de taille imposante, car il permet non seulement de monter une configuration ATX (jusque XL-ATX) dans sa partie inférieure, mais aussi une configuration mini_ITX dans sa partie supérieure. Nous considérerons cette partie supérieure comme un boîtier mini-ITX pour les besoins du test, bien qu'il soit capable d'accepter, en lieu et place, tout le nécessaire pour une solution de refroidissement liquide. Il est de couleur noire, avec des liserets rouges, à hauteur de la séparation entre les deux boîtiers et au niveau des emplacements PCI, notamment.

100w5dmba7iq6obahdif.jpgl831yjbji2qm9piqnvhj.jpg


L'Interceptor Pro, d'un taille réellement imposante, dispose d'une porte (au système de fermeture perfectible), à l'intérieur de laquelle on retrouve deux ventilateurs de 120 mm en mode aspiration, sur sa face avant. Derrière elle, on peut voir les six baies hot-swap 3.5 pouces et les quatre baies 2.5 pouces, hot-swap elles aussi, ainsi que les six baies externes 5.25 pouces.

7rg3id50ow7xm4k4xkmw.jpg5cw2pimi8dwiqdcm9dpz.jpg


Sur la face supérieure, on trouve les deux prises jack audio, un port USB 3 et deux ports USB 2 et les traditionnels boutons Power et Reset. Ceci ne concerne que la partie ATX du boîtier, car un autre jeu de boutons ON/OFF, Reset et de prises jack audio et de deux ports USB peuvent être remarqués juste à côté. Ils concernent bien évidemment la partie supérieure du boîtier, qui peut, entre autres choses, être transformée en boîtier mini-ITX. On retrouve un interrupteur à glissière qui commande l'ouverture de la partie supérieure du châssis, laissant ainsi s'échapper l'air chaud. A noter que cette partie du boîtier est, elle aussi, amovible pour en faciliter le montage.

6c64wqk9kbrfyi6g6hd3.jpggwkchcolmff90osfuadt.jpg


Le panneau latéral droitest composé à la fois d'acier, de plastique (il y a un grand filtre à poussière facilement amovible) et de plexiglas (il y a une sorte de "regard" au-dessus du filtre). On peut y brancher soit deux ventilateurs de 120 mm, soit deux de 140 mm, ou encore un de 230 mm pour une ventilation améliorée de la (des) carte(s) graphique(s). De la même manière, il ya peu à dire sur le panneau latéral gauche, sinon qu'il bénéficie lui aussi d'un renforcement qui augmente l'espace disponible entre le support carte-mère et le panneau latéral de 5 mm, passant ainsi de 20 à 25 mm.

inibzk6wy51yxb745tqz.jpg8k2l58bu7rp46vc3bort.jpg


On note également, dans le caas du boîtier Mini-ITX un système d'ouverture différent du boîtier inférieur. Il faut appuyer sur les deux pressoirs vers l'intérieur en même temps afin de faire glisser vers le bas le panneau, mu par un système de bras-leviers. Ouverture qu'on retrouve à l'identique sur l'autre panneau.

dmj9gwp3emjc7o6p9ms8.jpgn33d4e1yrzk3i17sgqgu.jpg


Sur la façade arrière, on aperçoit d'abord l'alimentation tout en bas, puis les dix emplacements PCI et PCI-Express et sept orifices pour le passage des tuyaux d'une solution de refroidissment liquide. On aperçoit ensuite le ventilateur de 140 mm en mode extraction, à côté du cache arrière pour la carte-mère.


rzz3227998vw02i2b0vx.jpgqfayaspmsgy0avbnmgxo.jpg


La façade arrière du boîtier mini-ITX est, quant à elle, interchangeable et vient avec deux autres façades, l'une avec une sortie pour alimentation ATX et la seconde avec un emplacement pour un ventilateur de 120 mm (dommage dans les deux d'avoir sacrifié le port PCI-Express ...). Toutes deux incorporent en outre deux sorties pour tuyaux de watercooling.


j178fx4gbuam9vulv72b.jpg


Sur la face inférieure, on remarque un filtre à poussière amovible à hauteur de l'alimentation et les pas de vis pour fixer définitivement les pieds livrés avec l'Interceptor Pro.


7hpua20pd2cfxoc1dhpp.jpgrse2u8ody9507jzh0uor.jpg


Livré avec l'Interceptor Pro, sont inclus: la notice (en anglais et en allemand), les deux pieds pour le boîtier, deux façades de rechange pour l'arrière du boîtier mini-ITX, un câble permettant de brancher deux alimentations ATX afin de pouvoir "switcher" entre les deux et le  kit visserie. Il contient cinq colliers de serrage, huit vis pour les pieds, dix-neuf vis pour carte-mère et trente-deux pour disques durs 3.5 pouces, quinze entretoises, un PC Speaker, neuf vis pour alimentation et dix vis à main de rechange.

{mospagebreak}
{menu Présentation intérieure}

Présentation intérieure

Tout d'abord, parlons de la partie supérieure. Une fois la partie supérieure du châssis enlevée, on peut facilement accéder à l'intérieur de la tour. L'opération dévoile les emplacements pour ventilateurs (trois de 120 mm ou deux de 140 mm) dans le cas d'une solution de refroidissement liquide, même si la simple ventilation supérieure des deux configurations en même temps ne soit pas exclue.
De là, on peut voir sans peine le support pour la carte-mère mini-ITX, accompagnée de ses deux baies pour disques 3.5 pouces hot-swap, les deux baies externes 5.25 pouces ainsi que toute la connectique des deux boîtiers (LED, Power, Reset etc etc ...).

fcmj7jk5zu963oqfbjwr.jpg16smh8fn1cjo1l6gqbrd.jpg


Les panneaux latéraux sont mus par un système ingénieux de bras-leviers, ce qui ne peut que faciliter l'opération d'ouverture. On pourra seulement déplorer qu'ils gênent (un peu) lors du retrait de la façade arrière interchangeable et qu'ils empêchent le montage d'une carte graphique dual-slot, cartes à un seul emplacement PCI-Express de rigueur donc. On appréciera toutefois la possibilité de brancher un ventilateur supplémentaire par baie 3.5, et ceci dans les deux parties du châssis.

ir5khlxw8vjzrupvk8fo.jpg


Occupons-nous maintenant de la partie inférieure, qui peut, pour rappel, accueillir jusqu'à une carte-mère XL-ATX ou HPTX. Quel que soit votre choix, elle reposera donc sur un système de fixation par entretoises qui a déjà fait ses preuves. Autour du support carte-mère, on remarque sept passe-câbles, dont un à hauteur de l'alimentation et de chaque connecteur important ( PCI-Express, broche d'alimentation 20/24 broches, connecteurs SATA ...).

3vnseysbbkdk6enylped.jpg7sxtnnavsb7mr8okqxnd.jpg


On distingue également, non pas une, mais deux ouvertures pour plaque de rétention, à n'en point douter à destination des configurations bi-CPU.
A côté, on retrouve les quatre baies internes de 5.25 pouces, au système exclusif de fixation propriétaire, comprendre impossible, comme chez d'autres boîtiers, de pouvoir utiliser à la place de bonnes vieilles vis.

s04dedtjzc3fusrsuysj.jpg


En dessous, se trouvent les baies hot-swap, au nombre de dix (quatre 2.5 et six 3.5 pouces), qui sont, à l'image de la partie supérieure, autant de branchements possibles pour des ventilateurs. Les baies sont accessibles en ouvrant la porte et leur éjection est très aisée. Elles se présentent sous la forme de tiroirs qui se referment sur le disque.

s3od9xtjawcfky3t92sl.jpg2rmu2mhyi5pcg2fhpmam.jpg


L'alimentation, pouvant être montée sens ventilateur vers le haut ou sens ventilateur vers le bas, se tient sur un reposoir non caoutchouté (un peu dommage) et les cartes-filles se fixent par le biais de vis à main.

i0dmoff7kqlk24cqwoev.jpgevuhx21bhnt2vsk5swlr.jpg


Un ventilateur arrière de 140 mm (fourni) se chargera d'expulser l'air chaud hors du boîtier.
{mospagebreak}
{menu Montage}

Montage

bj3s6sd3vzq2gy9rowj6.jpg


Pour commencer, on peut dire que le montage s'est très bien passé et l'Interceptor Pro ne souffre, en la mtière, d'aucun défaut rédhibitoire.
Il y a par exemple une petite cavité au-dessus de la prise EPS 4/8 broches pour en faciliter le branchement. Opération d'autant plus aisée que l'espace entre la carte-mère et le sommet  du boîtier est de 5 cm, on ne manque donc pas de place pour manoeuvrer, même avec un ventirad de la taille du Be Quiet! de test.

od32ksc9wwjov29rd3pr.jpg


D'ailleurs, lui-même prend aisément place dans l'Interceptor Pro, il reste d'ailleurs 3 cm en hauteur pour des ventirads d'encore plus grande taille.
En ce qui concerne la carte graphique, la GeForce GTX 460 EVGA de test, mesurant 21 cm de long, entre sans problème dans les 34 cm d'espace alloué (avant de toucher les prises SATA). On pourra donc monter en toute facilité une configuration multi-GPU à l'intérieur, fixées par vis à mains, d'autant qu'il est possible de monter plusieurs ventilateurs en aspiration à la hauteur de(s) la (des) graphique(s) et que le branchement de nombreuses prises PCI-Express s'opère sans difficulté, grâce à de nombreux passe-cables dédiés.

5mdilg7zeop6lmqtd47m.jpgr2mp4cwkf0mg8xna7lkd.jpg


Encore une fois, il aura été facile de brancher la prise d'alimentation 20/24 broches, de par la présence d'un passe-câbles prévu à cet effet.

Le lecteur 5.25 pouces de test LG n'a non plus posé de problème, il faut tout d'abord "extraire" le cache 5.25 pouces, comprenez qu'il faut le pousser del'intérieur pour le faire jaillir hors de la façade avant. Après, il faut aligner le système de fixation propriétaire et l'aligner avec les pas de vis du lecteur. Ensuite, il faut tourner les vis à mains rouges pour bloquer le lecteur. Dommage que cela ne se fasse que d'un côté du lecteur, cela aurait immanquablement augmenté la stabilité du lecteur.

hroi55r9m90doepp8nlb.jpg


Les disques 3.5 pouces s'insèrent, par contre, très facilement dans les tiroirs prévus à cet effet, avant de les visser par le bas, à l'image du Solo II d'Antec et se remettent tout aussi facilement dans les baies hot-swap. On déplorera toutefois que le système de fermeture et de maintien de la porte ne soit pas plus convaincant et l'absence d'oeillets anti-vibrations pour les fixations en dessous des baies.

f9n8tcasjhahd94wbczl.jpg


Pour conclure ce chapitre, en ce qui concerne l'alimentation, dans un souci évident de praticité, nous avons choisi de placer l'alimentation le ventilateur orienté vers le bas, non seulement pour utiliser le filtre à poussière prévu à cet effet, mais aussi par souci de passement de câbles. Le montage s'est passé sans anicroche, tous les câbles de l'alimentation de test non-modulaire Antec HCG 620 Watts, grâce au pase-câbles dédié, juste à la hauteur de la sortie des câbles de l'alimentation. Mais il y en a deux autres, dont un pour le câble EPS seul, et un second pour les conencteurs de la façade avant, notamment.

2zlgbzcyvs5gv0to1t3e.jpg


Assurément, parmi les points forts de l'Interceptor, on peut compter son montage facile et son agencement très bien pensé.

22a9s4kkyih1oylmi3ef.jpg

{mospagebreak}
{menu Agencement et refroidissement}

Agencement et refroidissement

nxbuue5zhpa09utthqhg.jpgEn ce qui concerne l'agencement, on apprécie les nombreux passe-câbles et la pertinence de leur emplacement (EPS, PCI-Express, alimentation ...), le renforcement sur le panneau latéral gauche qui augmente de 5 mm l'espace disponible entre le support carte-mère et le panneau latéral, on apprécie également les renforcements pour engouffrer câbles en tous genres au niveau des baies 3.5 pouces. Bref, un sans-faute, à la hauteur des attentes que peut créer un boîtier qui coûte quand même la bagatelle de 300 euros sans alimentation ...

o5950owzrrfy3wbiy9yi.jpgEn ce qui concerne le refroidissement, on apprécie les nombreux emplacements pour ventilateurs et le silence de l'Interceptor Pro, tout du moins jusqu'à 7 Volts y compris. La configuration à l'intérieur est correctement refroidie, bien que, toutefois, l'absence d'un moyen de réglage des ventilateurs déçoit, surtout dans cette gamme de prix, tout comme le système de filtre de la porte : à dévisser (six vis), un peu tranchant et dont la mousse, qui garnit le filtre sur toute sa longueur, entravait le ventilateur inférieur sur notre exemplaire de test, ce qui n'a pas manqué d'occasionner des nuisances sonores et/ou de bloquer le dit ventilateur. Il nous aura donc fallu le démonter pour les besoins du test.
{mospagebreak}
{menu Configuration de test}

Configuration de test

ieywfphpqgo1ylkdrxne.jpgPlateforme de test :
Intel Core i7 860 cadencé à 2,8 GHz
Ventirad BeQuiet ! Dark Rock Pro C1
Carte-mère EVGA P55 SLI
2x1 Go DDR3 1066 MHz Corsair XMS
EVGA GTX 460 768 Mo
Antec HCG 620 W
   Venitalteurs Akasa Ultra Quiet (x2)
Windows 7 32 Bits

Logiciels :
OCCT v3.1.0
Everest Ultimate Edition
Furmark

Des mesures de température, ainsi que des relevés sonores, seront effectués avant et pendant le lancement d'un test d'une durée d'une heure d' OCCT. Les valeurs alors exprimées s'entendront sous forme de deltas, comprendre température relevée moins température ambiante.
{mospagebreak}
{menu Les mesures}

Les mesures

Tout d'abord, nous avons relevé , dans un premier temps à 15 puis dans un second temps à 100 cm, les nuisances sonores émises par l'ordinateur affichant le bureau, puis pendant la dernière minute avant la période de monitoring à la fin d'une session d'une heure d' OCCT.  A titre de comparaison, nous avons en premier lieu testé la solution de refroidissement d'usine, à savoir un ventilateur de 120 mm en extraction à l'arrière et un ventilateur de 200 mm, lui aussi en extraction, au sommet de la tour, avant de nous attaquer, dans un second temps, aux réglages 5/7/12 Volts des deux ventilateurs de 120 mm montés sur le panneau latéral droit et le ventilateur arrière fourni de 140 mm.

Relevés sonores :


ipyjyvwnwip77smu7hp3.png

On remarque que, grâce au graphique, le Xilence Interceptor Pro est un boîtier plutôt silencieux, que ce soit en charge ou au repos.

Relevés de température :


e7rvu2dorqz3vbifo1yp.png

A la lecture des relevés de températures, on trouve d'excellents résultats, notamment le processeur central, dont le delta au repos est quasiment nul.

Passons maintenant aux relevés effectués sous 5/7/12 Volts, avec les ventilateurs Akasa en postion latérale, en mode aspiration.

Relevés des deltas CPU :

iiecmoqltemnc1ypa7vp.png

Comme prévu, le CPU ne bénéficiera que peu de la montée en puissance des ventilateurs, tout du moins en charge.

Relevés des deltas carte-mère :

q21vhx2bi5kq2emcc9gj.png

La carte-mère ne profite que peu, à pleine charge, de l'augmentation en puissance des ventilateurs, mais les relevés en charge restent cependant très proches de ceux pris au repos.


Relevés des deltas GPU :

mlmeak5us263elmqijep.png

Pour une fois , la montée en valeur des ventilateurs produit des résultats satisfaisants, en charge comme au repos.

Relevés des deltas HDD :

o6kdk2ju01hqu99nneod.png

Une nouvelle fois, des résultats montre l'influence marginale des ventilateurs latéraux sur le HDD de test, au fur et à mesure que la  tension augmente.

En ce qui concerne les nuisances sonores, les relevés sont compilés dans le tableau suivant :

bl9dmerirou1jl89tk4f.png
{mospagebreak}
{menu Comparatif}

Comparatif

A titre de comparaison, nous avons comparé les résultats des solutions de refroidissement à 5/7 et 12 Volts de l'Interceptor Pro avec le dernier concurrent en date, l'Antec Eleven Hundred.

Relevés CPU :

hylp9te6agmvuob3eyf5.png

Relevés carte-mère :

6nofsn61g2ot7k7zs0nu.png


Relevés GPU :

sxfcsxbtshcv2tdcnve2.png


Relevés HDD :

s5oaipgkf9r33hp3nd5j.png

En compétition avec l'Antec Eleven Hundred, on remarque surtout que l'Interceptor Pro prend l'avantage en ce qui concerne le CPU et le GPU. L'antec Eleven Hundred prend un avanatage prévisible quant à la carte-mère et le HDD, du fait de ses deux ventilateurs internes.
{mospagebreak}
{menu Conclusion}

Conclusion

Maintenant qu'il s'agit de donner une conclusion à ce test, il convient d'en rappeler les traits importants. L'Interceptor Pro est un boîtier imposant, démesuré, innovant et à l'intérieur luxueusement garni (baies hot-swap, double configuration dans un même châssis, nombreux passe-câbles ...), mais qui souffre toutefois de certains défauts de finition, certes tolérables, mais qui sont moyennement excusables pour une telle gamme de prix (système de fermeture de la porte peu satisfaisant, de même pour le système de filtre à poussière avant ...), pour rappel quelques 299 euros ...

Quoi qu'il en soit, l'Interceptor Pro reste un boîtier très haut de gamme, qui propose un montage sans anicroches, performant et plutôt silencieux dans l'ensemble. On pourra aussi féliciter Xilence pour son audace, dans un milieu des boîtiers PC pour le moins avare en innovation et en nouveautés. C'est donc sans hésiter que nous décernons les labels Performance et Innovation de 59H, le prix exorbitant demandé nous empêchant de le recommander au tout-venant.

arrow La modularité,
arrow La facilité du montage,
arrow Le kit visserie pour le moins fourni,
arrow Le silence.
Le prix,
arrow Les défauts de finition.

hvitvg02rzjbra42y34l.jpg
Share

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir