Jeudi, 15 Novembre

Dernière mise à jour14/11/2018 09:26:52 AM GMT

Vous êtes ici Articles Cartes mères Test : ASRock P55M Pro, une carte mere P55 à moins de 100€ !

Test : ASRock P55M Pro, une carte mere P55 à moins de 100€ !

Envoyer Imprimer

{menu Introduction  et protocole de test}
Introduction

Nous avions récemment publié deux comparatifs de cinq cartes mères articulées autour du chipset P55 d'Intel, un "classique" et un orienté "overclocking extrême" par Bob ; nous revenons à la charge avec une carte supplémentaire : la P55M Pro de chez ASRock. Le principal atout de cette carte réside dans son prix, elle est en effet disponible pour moins de 100€ ! Pour ce prix plusieurs concessions ont du être faites, à commencer par le support du SLI qui disparait.

ASRock P55M Pro


Au menu donc la P55M Pro de chez ASRock, la carte de référence Intel DP55KG, deux cartes Gigabyte avec la P55M-UD4 (micro-ATX) et la P55-UD6, la P55-GD65 de chez MSI et enfin la Maximus III Formula de chez Asus. Que du beau monde ! Nous allons les étudier sous toutes les coutures : performances, 3D, bundle, Bios, Sata, carte son, réseau, ... tout est passé en revue ! La question est de savoir ce que l'on peut avoir pour 100€ face à la concurrence.

Compartif carte mères P55

Protocole de test

Pour ce comparatif nous avons repris le protocole mis au point pour le précédent test de deux cartes mères AM3. Pour mettre à l'épreuve les performances des différentes cartes, nous reprendrons une sélection de tests de notre protocole sur les CPU, nous avons également ajouté Sisoft Sandra pour mesurer précisément les latences et la bande passante de la mémoire sur la carte mère. En effet, même si le contrôleur-mémoire est intégré dans le CPU il n’en reste pas moins que c’est la carte mère (via le Bios) qui donne les timings à la mémoire. Dans les benchmarks seront donc présents les tests suivants :

Programme :
Sisoft Sandra
Cinebench et Blender (rendu 3D)
Compression DivX 6.8( Virtual Dub)
Compression X.264
Maple 12 (calcul mathématique)
Winrar et 7-Zip (compression de fichiers)
Déchiffrage de codes DES

Jeux :
3Dmark 06
Far Cry 2
Crysis Warhead

Pour les jeux, nous nous mettrons à chaque fois dans deux cas bien distincts : CPU limited et GPU limited. Pour le premier, la résolution sera au plus bas (640*480) avec des détails au minimum tandis que dans le second cas nous serons en 1600*1200 avec tous les détails au maximum.

Compartif carte mères P55

{mospagebreak}{menu ASRock P55M Pro – Layout, Bundle et photos–}
ASRock P55M Pro – Layout, Bundle et photos–

ASRock P55M Pro ASRock P55M Pro ASRock P55M Pro
ASRock P55M Pro ASRock P55M Pro ASRock P55M Pro

LA P55M Pro est donc une carte au format Micro ATX au style assez dépouillé. Le système de refroidissement de la carte est très simple : un seul radiateur et il est pour le chipset. La carte possède un étage d'alimentation à 4+1 phases (CPU et VTT) qui est donc à l'air libre et sans radiateur ; toutes les autres cartes ont un radiateur pour les refroidir un peu...

ASRock P55M Pro ASRock P55M Pro ASRock P55M Pro

Continuons notre tour de la carte sans trop nous éloigner avec toujours le CPU, sans le système de fixation du radiateur cette fois. ASRock a eu l'excellente idée de percer deux séries de trous : une pour les ventirads compatible LGA 1156 (Core i5 et i7 avec un chipset P55) mais également une autre série pour les ventirads prévus pour des sockets LGA 775 (Core 2 Duo et Core 2 Quad). Une rétro compatibilité très appréciable, qui permet d'économiser un ventirad si vous aviez du LGA 775, ou bien de choisir un des très nombreux ventirads prévus pour socket LGA 775. Excellente idée que celle d'ASRock.

ASRock P55M Pro ASRock P55M Pro ASRock P55M Pro
ASRock P55M Pro ASRock P55M Pro ASRock P55M Pro

La connectique de la carte est basique mais en même temps largement suffisante pour la plupart des utilisateurs : 4 Sata et 2 eSata, 12 USB2, 2 Firewire et deux ancêtres : série et parallèle ! Un regret tout de même puisque la carte ne contient que trois ports pour ventilateur, une paire supplémentaire aurait été fortement appréciée.

ASRock P55M Pro

{mospagebreak}{menu ASRock P55M Pro – Bios et partie logicielle – }
ASRock P55M Pro – Bios et partie logicielle –

Le BIOS de la P55M Pro est en adéquation avec la politique de la carte, aller à l'essentiel. Pour autant il n'en reste pas moins relativement bien configurable et facile à prendre en main. Des options permettent de configurer automatiquement un overclocking du CPU ainsi que de la mémoire vive. Vous trouverez dans le tableau juste en dessous les récapitulatifs des principales options disponibles dans le BIOS et, sur la page des récapitulatifs, la comparaison avec les autres cartes précédemment testées. La P55M Pro se démarque des autres par la possibilité de passer son coefficient directement en mode Turbo (24 au lieu de 22 sur le Core i7 870) ; option que seules l'Asus Maximus III Formula et la MSI GD-65 possédaient !

ASRock P55M Pro

{flv}p55m-pro{/flv}

Récapitulatif des principales options proposées dans le Bios de la carte mère

Paramètres CPU et Northbridge :
CPU Host : 100 -> 300
 CPU Ratio : 9 -> 22 puis 24
Nombre de Coeurs : 1 - 2 - 4
 Ratio QPI  :  32 ou 36
 Fréquence PCIe  : 50 -> 150
Paramètres mémoires
Ratio DDR3 : 6 - 8 - 10 - 12
 Cas Latency : 6 -> 11
 RAS To CAS : 3 -> 15
 RAS Precharge : 3 -> 15
 Commande Rate (CMD) : 1T - 2T

Tensions :
Tension CPU  par défaut (Paliers) : 0.844 -> 1.60 (0.00625V)
 Tension CPU PLL  par défaut : 1.81 -> 2.18 (0.13V)
 Tension RAM  par défaut (Paliers) : 1.47 -> 2.40 (0.55V)
 Tension Northbridge  par défaut (Paliers) : 1.05 -> 1.25 (0.1V)
 Tension QPI/VTT  par défaut (Paliers) : 1.11 -> 1.55 (0.06V)

ASRock P55M Pro ASRock P55M Pro ASRock P55M Pro ASRock P55M Pro
ASRock P55M Pro ASRock P55M Pro ASRock P55M Pro ASRock P55M Pro
ASRock P55M Pro ASRock P55M Pro ASRock P55M Pro ASRock P55M Pro

La partie logicielle

ASRock livre sa carte avec différents logiciels : Instant Boot, OC Dna et OC Tuner. Instant Boot est un petit utilitaire qui permet, en jouant sur les différents états de veille, de faire redémarrer l'ordinateur plus rapidement.

ASRock P55M Pro ASRock P55M Pro

OC Dna permet de sauver ses profils du BIOS depuis Windows afin de les sauvegarder et de les partager. Une bonne idée, mais attention si vous récupérez des BIOS à ne pas griller votre carte et/ou votre CPU. Quoi qu'il en soit c'est une option intéressante et pratique pour ceux qui ont besoin de beaucoup de profils.

OC Tuner se découpe en quatre parties, la première sert à contrôler la température et les ventilateurs. La deuxième partie ressemble à n'importe quel logiciel de monitoring : Bclk, Ratio, vitesse CPU et bien sûr contrôle des tensions. Rien de très passionnant jusque là, les deux autres parties sont de suite plus intéressantes.

ASRock P55M Pro ASRock P55M Pro ASRock P55M Pro ASRock P55M Pro

Le menu overclocking sert à contrôler et à régler le Bclk, le ratio et la fréquence du bus PCIe. Le dernier menu sert à régler différentes tensions : Vcore, DDR3, PCH et VTT. Des options basiques sans réglages très poussés mais le principal est là.

{mospagebreak}{menu Récapitulatif : Réglages du Bios}
Récapitulatif : Réglages du Bios

Compartif carte mères P55

Compartif carte mères P55La P55M Pro propose dès le début une option intéressante : passer le coefficient multiplicateur en mode Turbo (24). Seulement deux autres cartes proposent cette option, la Maximus III Formula et la P55-GD65 de chez MSI.

La base clock de la P55M Pro possède une bonne marge de manœuvre allant de 100 à 300Mhz, c'est largement suffisant, surtout pour une carte d'entrée de gamme.

Pour la gestion des tensions la carte P55M Pro n'est pas la première de la classe, elle propose les plages de réglages les plus petites. Mais attention, cela ne veut pas dire pour autant que la carte est à éviter ! En effet, la plupart d'entre vous n'utiliseront même pas toute la latitude de manœuvre proposée. La tension du CPU peut monter au maximum à 1.6volt, cela peut paraitre faible mais vu les problèmes actuels des cartes entrée de gamme avec les tensions CPU un peu au-dessus de la norme, mieux vaut être prudent !

{mospagebreak}{menu Récapitulatif : Connectique et Bundle}
Récapitulatif : Connectique et Bundle

Connectique

Si toutes les cartes utilisent le même jeu de composants (chipset P55) et le même socket LGA 1156, il demeure des différences plus ou moins importantes. Commençons par ce qui ne change pas sur toutes les cartes de ce comparatif : les ports PCIe. Une seule carte et ils sont en 16X, deux cartes et ils passent en 8X.

Compartif carte mères P55

La P55M Pro est la seule à être passée dans notre laboratoire de tests et à ne pas avoir supporté le SLI. Crossfire uniquement pour cette carte donc, rien de bien grave néanmoins. Il s'agit certainement de faire des économies pour une carte à moindre coût. Attention à une chose pour le Crossfire, le deuxième port PCIe 16X n'est câblé qu'en 4X ! En Crossfire la configuration sera donc la suivante : 16X-4X contrairement aux autres cartes qui utilisent un modèle plus standard en 8X-8X.

Petit point noire, la carte ne propose que trois connecteurs pour ventilateur (dont 2 sont au format PWM). C'est dommage d'en avoir aussi peu car entre le ventilateur avant du boitier, celui de derrière et celui du CPU il ne restera plus de place disponible. Une paire supplémentaire de connecteurs 3 pins aurait été la bienvenue, pas forcément en PWM, mais deux connecteurs 3 pins auraient été parfaits.

La carte de chez ASRock est la seule à proposer encore un port parallèle pour imprimante, mon HP Laser JET 4L lui dirait un grand merci. En plus de cela la carte possède un port série et deux ports Firewire, un floppy et un port IDE.

Compartif carte mères P55

Bundle

Compartif carte mères P55

Le bundle de la P55M Pro est le plus pauvre de notre comparatif. Deux câbles Sata, une nappe IDE et une nappe lecteur de disquette ainsi qu'un adaptateur Molex -> Sata, voilà pour le Bundle. C'est peu mais en même temps suffisant dans bien des cas...

{mospagebreak}{menu Récapitulatif des benchs applications}
Benchmark des applications

Pour plus de simplicité nous avons regroupé la totalité des benchs effectués sur chaque carte mère dans un seul tableau. A la fin du tableau la moyenne des tests est exprimée en pourcentage par rapport à la carte mère Intel.

Compartif carte mères P55

La carte de chez ASRock se positionne au même niveau que les autres cartes. La bande passante mémoire est également dans la moyenne. La P55M Pro se comporte exactement comme les autres cartes, et c'est justement ce qu'on attend de cette carte : un prix inférieur et des performances identiques.

Compartif carte mères P55

{mospagebreak}{menu Récapitulatif des Jeux}
Benchmark des jeux : Far Cry 2, Crysis Warhead et 3Dmark 06

Même traitement que pour les tests précédents, les résultats sont regroupés dans un tableau avec également un indice de performance, par rapport à la carte Intel, en fin de tableau.

Compartif carte mères P55

Dans les jeux également la P55M Pro fait égalité avec les autres cartes mères, c'est en même temps logique puisque les cartes utilisent exactement le même chipset.

En Crossfire les choses se gâtent un peu avec des performances en retrait cette fois-ci, normal étant donné que le deuxième port PCIe 16X n'est câblé qu'en 4X. Contrairement aux autres cartes qui passent en 8X-8X pour du Crossfire (ou SLI), la carte de chez ASRock laisse le premier port en 16X tandis que le second n'est câblé qu'en 4X. La P55M Pro a donc des performances à peu près équivalentes à la Maximus III Formula ou l'Intel DP55GK lorsqu'on utilise le premier et le 3ème port PCIe.

Il conviendra donc d'éviter d'acheter une P55M Pro pour du Crossfire ; en utilisant une seule carte graphique par contre la carte mère de chez ASRock n'a rien à envier aux autres, au contraire même !

Compartif carte mères P55

{mospagebreak}{menu Performances des entrées/sorties : Sata, réseau et audio}
Performances des entrées/sorties : Sata, réseau et audio

Ports Sata

Pour tester les ports Sata nous utilisons le logiciel HdTune avec un disque dur Hitachi de 500 Giga. Les différents débits sont reportés dans le tableau suivant. Si la carte possède un contrôleur supplémentaire pour les ports Sata nous mesurons également les performances de ce dernier.

Compartif carte mères P55

Pour faciliter la lecture nous avons colorié les cases : vert tout va bien et les résultats sont conformes aux attentes, orange pour des résultats quelque peu insuffisants tandis que le rouge sera réservé aux cas handicapants.

La carte mère de chez ASrock n'utilise que les ports Sata fournis par le chipset P55, les performances sont bonnes et comparables à ce qu'offrent les autres cartes sur les ports alimentés par le chipset.

Compartif carte mères P55

Port réseau RJ45

Petit problème sur la carte réseau de la P55M-UD4 : elle est H.S. et n'a jamais voulu focntionner, nous n'avons donc pas de résutlats la concernant. Les puces étant les mêmes que celles de la P55-UD6 on peut espérer qu'elle ait le même genre de résultats.

Compartif carte mères P55

 

Compartif carte mères P55

Tout comme les performances des ports Sata n'avaient rien d'extraordinaire (dans un sens comme dans l'autre), le port RJ45 de la P55M Pro fait ce qu'on attend de lui, les débits sont corrects bien que légèrement en dessous de la moyenne tout de même.  C'est principalement en réception que la différence est la plus notable. Pour autant rien de grave ou de très pénalisant. Pour de l'échange de fichiers et de l'internet c'est largement suffisant.

Périphériques audio

Nous avons utilisé le logiciel RMAA pour mesurer le rendement général de la carte son fournie avec la carte mère. Une seule propose du X-fi en bundle, la Maximus III Formula, est-ce vraiment meilleur ?

Compartif carte mères P55

La P55M Pro se démarque quelque peu des autres cartes cette fois, le rapport signal/bruit de la carte perd 2Db comparé à la plus mauvaise des cartes testées précédemment. Toutes les cartes utilisent des puces intégrées comme carte son (sauf la Maximus III Formula qui est du coup au-dessus des autres) mais le rendement de la carte son est très sensible à la qualité des composants ainsi qu'à la qualité de fabrication.

Pour le moment ASRock est légèrement en retrait, voyons si elle arrive à combler son retard lorsque le taux d'échantillonnage augmente.

Compartif carte mères P55

Les cartes gagnent entre 1 et 2Db en passant à 96Khz tandis que la carte de chez ASRock ne gagne que 0.6Db, elle a du mal à monter son rapport singal/bruit.

Compartif carte mères P55

Situation identique en 24bits/96Khz, la P55M Pro ne monte pas plus haut que 88.9Db, soit un score inférieur à la plus mauvaise des autres cartes en 16bits et 48Khz... La Maximus III Formula (et sa carte X-Fi) est largement au dessus avec 8Db de mieux, suit la P55 UD6 à presque 6 Db de mieux, la P55M-UD4 à 5Db de mieux et pour finir la MSI P55-GD prend 3Db de plus que la P55M Pro.

Les audiophiles devront donc éviter la P55M Pro de chez ASRock.

{mospagebreak}{menu Consommation électrique et overclocking}
Consommation électrique et overclocking

Compartif carte mères P55

Pour mesurer la consommation électrique des cartes nous avons installé une configuration en tout point identique sur toutes nos cartes mères. A partir de là nous avons trois séries de mesures pour chacun des quatre tests suivants. Nous avons en effet utilisé quatre configurations différentes : tension par défaut dans chacun des Bios, tension du CPU à 1.13125 puis 1.23125 et enfin 1.33125.

Dans notre premier test, avec une tension automatique réglée par la carte mère, la carte de chez Intel est la plus économe en Idle. Suivent les deux Gigabyte, la P55M Pro de chez ASRock et la carte P55-GD65 de chez MSI ; la Maximus III Formula de chez Asus est, et de loin, la plus grande consommatrice en énergie.

Une fois le CPU en burn la carte mère Intel devient bien moins intéressante, elle passe en avant-dernière position. La Maximus III Formula reste fidèle au premier test en consommant toujours autant. Elle est 20 Watts minimum au-dessus des autres cartes. La P55M Pro se révèle être aussi relativement gourmande avec 263 Watts, soit presque 50 Watts de plus que la P55M-UD4 elle aussi en Micro ATX. Peut être que le réglage automatique de la tension n'est pas le point fort de la P55M Pro, regardons plus en détails avec une tension fixée.

Avec une tension fixée à 1.13125Volt et en Idle l'ordre reste le même : Intel suivi de près par les deux Gigabyte et la P55M Pro,  puis la P55-GD65 à une quinzaine de Watts de plus et enfin la Maximus III à encore 15 Watts supplémentaires.

La carte Intel redescend dans le classement tandis que la P55-GD65 remonte à la seconde place. La P55M-UD4, au format micro-ATX, reste la plus économe contrairement à sa consoeur de chez ASRock qui est toujours dans le haut du tableau.

Encore une fois l'ordre reste le même que dans nos deux autres tests. Une tension de 1.23125 et 1.33125 ne change pas l'ordre établi précédemment. En Idle Intel et Gigabyte sont les meilleures avec une sacrée marge d'écart avec les deux dernières cartes. La P55M Pro se positionne toujours juste après les cartes de chez Gigabyte et avant la carte de chez MSI.

En burn la situation change par rapport à l'idle et la carte P55M-UD4 devient la plus économe, suivie par la P55-GD65 de chez MSI. Le podium des trois cartes les plus consommatrices est donc le suivant : Maximus III Formula, ASRock P55M PRO et Intel DP55KG.

Overclocking.

Nous avons cherché à mesurer le FSB maximum qu'il a été possible d'atteindre sur nos cartes mères. Pour ce faire nous avons utilisé des réglages identiques sur toutes et monté simplement le FSB. Nous ne sommes pas là pour chipoter pour 2Mhz ; nous avons donc utilisé des pas de 10Mhz puis de 5Mhz afin de déterminer le FSB maximum. Dans tous nos tests d' overclocking nous recherchons un FSB maximum stable, pour ce faire chaque FSB mesuré a été validé avec 30 minutes de sessions OCCT.

La Maximus III Formula prend la tête avec une belle fréquence de 200Mhz qu'il a été possible d'atteindre de manière stable.La Gigabyte P55-UD6 suit de très très près à 195Mhz, suivie elle aussi par la P55M-UD4 également de chez Gigabyte. La carte de chez Asrock, tout comme la carte de chez MSI suivent avec 180Mhz. Pour finir Intel clôture la marche avec 170Mhz.

La carte de chez ASRock se comporte aussi bien que les autres et n'a pas à rougir de ses capacités en overclocking. Certes elle ne peut pas rivaliser avec les cartes haut de gamme mais ce n'est pas ce qu'on lui demande. Overclocker un peu avec une carte à 100€ est donc tout à fait faisable.

Compartif carte mères P55

{mospagebreak}{menu Conclusion}
Conclusion

ASRock P55M Pro

Les prix des cartes

ASRock P55M ProDans les cartes que nous avions précédemment testées les prix commençaient à 140€ pour la P55M-UD4 ; la carte de chez ASRock creuse un écart très important en étant vendue aux alentours des 90€, soit une baisse de plus du tiers du prix ! La P55M Pro est vendue à prix très intéressant, mais en plus elle est compatible avec les ventirads pour socket LGA 775 ou Socket LGA 1156 ! Vous pouvez donc éventuellement réutiliser un ancien ventirad ou en acheter un pour socket LGA 775 plus courant et moins cher !

Et niveau performances ça donne quoi ?

Du point de vue des performances pures et dures les cartes restent toutes dans des ordres de grandeurs semblables, aucune carte ne se détache du groupe dans un sens ou dans un autre. La P55M-Pro n'échappe pas à la règle et quelque soit le bench de notre protocole son comportement est toujours dans les mêmes ordres de grandeurs que les autres cartes. Un très bon point pour la carte de chez ASRock et preuve que dépenser plus en carte mère ne fait pas gagner en performances, c'est le CPU qui fait tout le travail.

ASRock P55M Pro


Parlons maintenant de la 3D, nous vous le disions en introduction, la P55M Pro ne supporte pas le SLI de chez Nvidia (achat d'une licence obligatoire ou intégration d'une puce NF200 payante également) et ne sera compatible qu'avec le Crossfire. Et encore il faudra se méfier du Crossfire que la P55M Pro a géré de manière particulière. En effet, les autres cartes passent leurs lignes PCIe 16x en 8x-8x en cas de Crossfire, la carte de chez ASRock laisse le premier slot PCIe en 16X tandis que le deuxième ne sera câblé qu'en 4X. Les performances s'en ressentent et il suffit de comparer les résultats de la Maximus III Formula ou de l'Intel DP55KG avec les slots PCIe 1 et 2 (8x-8x) et avec les slots 1 et 3 (8x-4x) pour visualiser les pertes.

Et la consommation électrique ?

La consommation électrique de la carte de chez ASRock se révéle être très élevée, en tout cas largement supérieure aux autres cartes (hormis la Maximus III Formula, mais elles n'ont absolument rien à voir entre elles...). L'étage d'alimentation du CPU à seulement 4+1 phases (CPU + VTT) ne fait pas de miracle et impose une consommation plus élevée que les autres.

Et au final donc ?

Compartif carte mères P55Comme nous l'avons vu la carte n'a pas à rougir de ses performances, par contre le reste n'est pas aussi rose. Ce n'est clairement pas la carte pour faire du SLI/Crossfire mais ça tombe bien car ce n'est pas du tout son orientation, de même on lui pardonne largement sa petite faiblesse sur son port RJ45. Par contre, pour nous, deux points négatifs ressortent : le rapport signal/bruit de la carte son et surtout la consommation électrique. Le rapport signal/bruit dépend de plusieurs facteurs : qualité du chip audio, mais également qualité de fabrication de la carte. Sur ce point là la P55M Pro de chez ASRock a du retard et c'est dommage. La consommation est LE gros point noir de cette carte, il est largement au-dessus de toutes les autres... Une consommation plus basse et la carte aurait gagné le label "Recommandé par", mais elle devra se contenter d'un coup de coeur, n'oublions pas quand même qu'elle fait aussi bien que d'autres cartes pour seulement 100€ !

ASRock P55M Pro - Petite et peu chère, LA carte en entrée de gamme ?

Le prix de la carte : 90€ !
Performances de la carte
Compatible avec les Ventirads LGA 775 (Core 2) et 1156
Possibilité de passer le coefficient directement en mode Turbo
La connectique avec IDE, Floppy, série et parallèle.

Consommation électrique élevée
Deuxième port PCIe 16X@4X
Faible rapport signal/bruit de la carte son
tension de DDR3 à 1.47Volt mini
Seulement trois emplacements pour ventilateurs (dont 2 en PWM)

 

ASRock P55M Pro


Remerciements :
Nous tenons à remercier ASRock pour l'envoi d'un exemplaire de cette carte.

Share

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir