Lundi, 24 Septembre

Dernière mise à jour24/09/2018 07:50:05 AM GMT

Vous êtes ici Articles Cartes mères Test : Gigabyte GA-73UM-S2H

Test : Gigabyte GA-73UM-S2H

Envoyer Imprimer
Articles > Cartes mères
Pages : 1 2 3 4 5 6 Suivante

Introduction.

Après avoir passé en revue le chipset G33 de chez Intel nous allons aujourd’hui nous intéresser au MCP73 de chez Nvidia à travers une carte mère de chez Gigabyte : la GA-73UM-S2H. Le MCP73 est un chipset ayant la particularité de regrouper en une seule puce le northbridge, le southbridge et un GPU. Notre carte est composée d’un Nforce 630i couplé à une Geforce 7150, elle supporte un FSB à 1333Mhz (333Mhz quad-pumped) et est compatible avec les Penryn. Elle est vendue 80€, mais que vaut-elle vraiment ? Si la concentration en un seul chipset de tous les composants est une bonne chose pour réduire les coûts de fabrication et donc le prix de la carte, qu'en est-il des performances de cet ensemble ? La réponse dans ce test.

A propos de Gigabyte.

Gigabyte est une société taïwanaise qui existe depuis maintenant plus de vingt ans. Au début spécialisée dans la conception de cartes mères, l’entreprise s’est beaucoup développée et diversifiée en proposant maintenant de larges gammes de produits : boîtiers, alimentations ATX, cartes graphiques, ordinateurs portables, cartes mères, ... Gigabyte touche à tous les domaines avec, en ce moment, un certain succès.

 

  

{mospagebreak}


Articles > Cartes mères
Pages : 1 2 3 4 5 6 Suivante

Layout :

 

La première chose frappante quand on regarde le layout de cette carte micro-ATX c’est l’absence de Southbridge ! En effet, Nvidia a supprimé le sacro-saint couple Northbridge/Southbridge pour son chipset MCP73 en intégrant tout (y compris la puce graphique) au sein d’une seule et même puce. Le principal avantage étant une simplicité d’intégration et donc des coûts de fabrication moins élevés et au final des cartes vendues à prix intéressant. Nvidia réussit également un autre tour de force car le chipset est refroidi de manière totalement passive par un simple radiateur. Nous verrons plus loin une autre conséquence de ce tout en un : l’abandon par Nvidia du dual channel pour la mémoire vive.

Le fait que le southbridge, qui est principalement associé à tout ce qui est connectique, soit maintenant intégré au chipset ne pénalise pas la carte qui est très complète. Le Backplane est impressionnant avec : 4 USB2, Lan Giga, Firewire, eSata, 2 PS2. L’audio n’est pas en reste avec 6 connecteurs jack et une sortie optique. Nous avons gardé le meilleur pour la fin puisque c’est en sortie vidéo que la GA-73UM-S2H est vraiment bien équipée : VGA, DVI et HDMI (avec support du DHCP) !

Passons maintenant au reste de la carte mère. On remarque déjà que tous les condensateurs ne sont pas tous de type solide ; cette carte mère ne faisant pas partie de la série Ultra Durable, c’est normal. Les condensateurs solides ont été installés aux endroits les plus importants, c'est-à-dire autour du processeur. L’étage d’alimentation du CPU est composé de quatre phases et bénéficie donc de condensateurs solides.
La carte possède quatre ports d'extension : un PCIe 16X, un PCIe 1X et deux PCI 32bits. L'emplacement PCIe 16X est complètement dépourvu de composants qui pourraient venir gêner l'installation d'une carte graphique imposante et/ou longue. Ce point est intéressant et surtout assez rare, a fortiori sur des cartes micro-ATX, pour être signalé !
En plus des connecteurs arrière on trouve trois emplacements pour brancher des connecteurs USB2, un Firewire, un connecteur Spdif, un LPT, un IDE et un pour lecteur de disquettes. Trois ports Sata II viennent parfaire cette carte mère.


Le Bundle.

 

Bundle assez simple mais en même temps le principal est présent : deux connecteurs Sata (dont un coudé) avec patte de rétention, nappe IDE et Floppy, backplane, CD d'installation et mabuel.


Cliquez pour agrandir l'image Au final une carte avec un layout bien abouti, un refroidissement passif pour une carte gérant Northbridge, Southbridge et GPU (Geforce 7150) en une seule puce, c’est une belle performance. Avec dix ports USB2, deux ports Firewire, eSata, Lan, audio 5.1 (avec optique et Spdif) et surtout des sorties VGA, DVI et HDMI, la GA-73UM-S2H  est une carte très complète.

{mospagebreak}


Articles > Cartes mères
Pages : 1 2 3 4 5 6 Suivante

Le Bios

De manière générale, le BIOS des cartes mères Gigabyte est de bonne facture et très agréable à utiliser. Regardons si pour cette GA-73UM-S2H il en est de même.
Les premiers menus sont classiques ; dans le menu standard on peut vérifier la liste des périphériques IDE ou Sata branchés sur la carte mère, vérifier la taille de la mémoire vive installée, … Le menu Advanced Feature est complet avec nombre d’options disponibles : on peut, par exemple, désactiver l’EIST (Enchenced Intel Speed Step), régler l’Hyperthreading, ou encore la technologie S.M.A.R.T. des disques durs. La Geforce série 7 intégrée peut être activée et désactivée ici.

Le menu « Integrated Peripherals » est le centre de contrôle de tout ce qui est intégré à la carte mère ; cela va des ports USB aux ports Sata en passant par le Firewire, le réseau, les ports série. On peut également activer la sortie Audio directement sur le port HDMI. Avec des options très complètes pour chaque connectique, ce menu est vraiment très complet. Notons que la carte est capable de gérer un RAID 0, 1 mais également, et c'est plus rare, un RAID 5. Un choix judicieux qui permet de profiter à la fois de la performance d'un système RAID tout en ayant une sécurité accrue.

Intéressons-nous maintenant au centre de gestion des fréquences et des voltages de la carte mère : le M.I.T. (Motherboard Inteligent Tweaker). Le premier point positif est la gestion de la fréquence de la mémoire vive qui peut être totalement indépendante du FSB du CPU (merci Nvidia !). Les latences de la DDR2 peuvent également être réglées finement (de 1 à 6) : CAS latency, tRCD, tRP, tRAS et aussi (encore merci Nvidia) le Command Per Clock qui pourra être réglé sur 1T ou 2T.

Le Vcore peut être réglé à une tension allant de 0.5V à 1.6V par pas de 0.00625V, excusez du peu de précision ! (attention tout de même aux augmentations de Vcore qui peuvent endommager gravement le CPU). Par contre il est vraiment regrettable que la tension appliquée à la Ram ou au chipset ne puisse pas être modifiée. Non seulement cela limitera l'overclocking, mais en plus les barrettes de RAM ne respectant pas les recommandations du Jdec et nécessitant plus de 1.8V pour fonctionner causeront des erreurs !
Pour finir, un overclocking du GPU intégré est possible directement via le BIOS (dans le menu M.I.T.)  : on peut augmenter la fréquence dans des proportions allant de 1% à 50%, par pas de 1%. Reste que dans ce cas il faudra prévoir un système de refroidissement adéquat ; à titre d'exemple, 10% d'augmentation de la fréquence causait des artefacts lors d'un 3Dmark si le chipset n'était pas légèrement refroidi par un ventilateur.

Cliquez pour agrandir l'image Un BIOS complet pour une carte au format Micro-ATX. Là encore la puce tout en un de chez Nvidia a parfaitement tout intégré et elle est complètement paramétrable. L’overcloking est possible mais restera assez limité. On regrettera quand même beaucoup de ne pas pouvoir régler la tension appliquée à la mémoire vive (et également, dans une autre mesure, la tension du chipset).

{mospagebreak}


Articles > Cartes mères
Pages : 1 2 3 4 5 6 Suivante

Performances générale :

Commençons tout de suite par les choses qui fâchent avec la bande passante mémoire de la GA-73UM-S2H. Pour cela nous avons utilisé le benchmark de Sisoft Sandra. Voici les résultats :


La première chose à prendre en considération c’est que le chipset MCP73 de chez Nvidia ne gère pas le dual channel contrairement aux autres cartes présentes sur le graphique ci-dessus. Les faibles performances de la carte de chez Gigabyte sont donc « normales » face aux P35 ou aux G33 qui gèrent eux le dual channel. La carte refusait de booter en CAS 3-3-3 à 800Mhz, mais nous ne pouvions pas augmenter la tension de la DDR2 ; or, pour démarrer à cette fréquence, nos barrettes ont eu besoin d’une petite augmentation de tension sur les autres cartes.

 


 

Contrairement à la bande passante, la latence de la mémoire reste dans la norme des autres cartes testées, ce qui est normal puisque le dual channel ne fait pas gagner en latence, mais uniquement en bande passante.

 


 

Le contrôleur de disque dur semble performant puisque la carte affiche de bons taux de transferts alors que l’utilisation du CPU est en baisse sensible sur la GA-73UM-S2H.

{mospagebreak}


Articles > Cartes mères
Pages : 1 2 3 4 5 6 Suivante

Les jeux, Vista et la consommation.

Regardons de plus près le GPU intégré à cette GA-73UM-S2H. Pour commencer nous avons lancé un coup de 3Dmark 05 et comparé les résultats avec la solution graphique intégrée de chez Intel (G33).

 

Avec un peu plus de 10% de performance supplémentaire, la Geforce 7150 de chez Nvidia surclasse le G33 de chez Intel.
Une fois overclockée (+10% soit 715Mhzpour le GPU), la Geforce 7150 gagne presque 10% par rapport à sa fréquence d’origine. Notons tout de même que pour tenir 3Dmark sans artefact il nous a fallu diriger un flux d’air (léger) sur le radiateur du chipset.

Intéressons nous maintenant aux résultats de la Geforce 7150 aux tests de Vista.

La GA-73UM-S2H s'en sort plutôt bien avec un score de 3.4 pour les performances de Bureau pour Windows Aero et un score de 3.0 pour les graphiques de jeu. Un résultat suffisant à Windows Vista pour activer les fonctionnalités d'Aero.

Pour finir nous nous sommes intéressés à la consommation électrique de l'ensemble au repos, ensuite nous avons fait chauffer le GPU pour estimer sa consommation électrique. Ma config était la suivante :

Carte mére GA-73UM-S2H
CPU Core2Duo E6750
Kit DDR2 2 x 1GB Mushkin XP2- 6400 DDR2
Alimentation Bequiet 580W
Disque dur Hitachi 80Giga Sata II
Ventirad HyperTx2

 

Overclocking :

Même si les cartes mère micro-ATX ne sont en générale pas des reines de l’overclocking, nous avons tout de même poussé un peu celle-ci. Elle est certifiée pour un FSB à 333Mhz qu’elle tient évidement sans problème. Nous avons pu pousser notre exemplaire à 360Mhz stable, au delà des plantages survenaient.

{mospagebreak}


Articles > Cartes mères
Pages : 1 2 3 4 5 6 Suivante

Conclusion :

On peut dire que Nvidia a réussi son pari avec son chipset MCP73 « tout en un » : la GA-73UM-S2H est une carte complète offrant de bonnes performances pour un tarif très raisonnable. Le seul point négatif vient de la gestion de la DDR2 qui se limite à du single channel, mais cela ne cause que très peu de pertes dans une utilisation quotidienne du PC. Dans les jeux, la Geforce 7150 intégrée est devant son concurrent direct : le G33. La carte à proprement parlée est bien finie, avec un Bios déjà abouti qui ne posera aucun problème si vous n'avez pas besoin d'augmenter le voltage de votre RAM. Le gros atout de cette carte est sa connectivité des plus exemplaires : DVI, VGA, HDMI, audio optique et Spdif, Sata II avec RAID 0, 1, 5, eSata, 10 USB2, Lan, Firewire... Bref du tout en un performant, complet et pas trop cher !
Signalons tout de même qu'un autre modèle quasiment identique existe : la GA-73PVM-S2H, proposée pour 12€ de moins, qui n'a pour seule différence qu'une Geforce 7100 à la place de la Geforce 7150 de la GA-73UM-S2H. La Geforce 7100 est identique à la 7150 sauf que son GPU tourne à 50Mhz de moins. Si vous prévoyez d'ajouter une carte graphique PCIe ou bien si les jeux ne vous intéressent pas, elle sera certainement un bon choix qui vous fera économiser 12€.

 VGA, DVI et HDMI intégrées
Support FSB 1333 et Penryn.
 Performances générales
Le Bios (sauf réglage des tensions)

 Pas de réglage de la tension DDR2 et chipset.

Signaler une erreur : 59Hardware

 Articles relatifs :
Test : MSI G33M-Fi
Le chipset P35 de chez Intel à fait une entrée assez fracassante et c’est rapidement imposé sur le marché des cartes mères. D’autres déclinaisons de ce chipset arrivent régulièrement comme le X38 modè...
Defilé de mode chez MSI : 3 cartes P35 comparées
Le successeur des chipsets pour les processeurs Intel en socket 775 est arrivé. Il apporte le support officiel de FSB à 1333Mhz et sera compatible avec les futurs processeurs Intel gravés en 45nm (Penryn).

Test : Shuttle SG33G5.html
Nous allons aujourd’hui nous intéresser au Shuttle SG33G5. Au menu des nouveautés sur ce Shuttle on trouve principalement un connecteur HDMI intégré.Basé sur le Bearlake de chez Intel, le northbridge de ce Shuttle est un G33 Express.

Test : Core2Duo E6750 et E6550
Les nouveaux Core2Duo sont annoncés et devraient être disponibles pour le milieu de l’été ; mais qui sont-ils et que valent-ils vraiment ? De fait, Intel nous surprend toujours un peu plus avec sa tec...

Le Bios : Flashage de bios sur carte mere
C’est un terme qui revient souvent dans les discussions informatiques. C’est un composant essentiel au bon fonctionnement d’un PC. Le BIOS (Basic Input Output System) a pour rôle de contrôler l’ensemble du matériel.

Share

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir