Mardi, 26 Septembre

Dernière mise à jour25/09/2017 02:07:35 PM GMT

Vous êtes ici Articles Périphériques Comparatif : Quatre claviers sans fil

Comparatif : Quatre claviers sans fil

Envoyer Imprimer

{menu Introduction}

Dans le domaine des claviers sans fil beaucoup de modèles différents existent, cela va du clavier standard à la version mini, en passant par l'orienté multimédia. Tous les claviers testés fonctionnent à piles, utilisent une liaison à 2,4Ghz, et disposent de touches similaires à celles des ordinateurs portables, mais quelles différences ont-ils ? Bien qu'utilisant une liaison 2.4Ghz comme le Bluethoot ils ne seront pas forcément compatibles avec cette norme ; deux modèles seulement seront à même de dialoguer avec un PDA bluethoot par exemple.

c6o6ac3yxpk0hfxj3slv.jpg6x618v1vf0rjlk4d8cwd.jpg 2btfmzuq1cox925f8vjm.jpg

Quatre modèles donc avec l'Aurora Wireless de chez Enermax, les ACK-340 BT et ACK-540 BT de chez Keysonic et le KM7580 de chez Gigabyte. Lequel retiendra notre attention ? La réponse dans notre test d'aujourd'hui !

{mospagebreak}
{menu Keysonic ACK-340 BT et ACK-540 BT}
Keysonic ACK-340 BT

Les Keysonic:

knw6tovqs4jywg97ul4u.jpg

 

Les deux claviers Keysonic utilisent la technologie bluetooth : ils sont donc compatibles avec de multiples appareils autres que les PC. Un code entré sur le clavier permet de le synchroniser et de crypter la connexion, ce qui permet d'utiliser les Keysonic avec n'importe quel récepteur Bluetooth. Sans doute un plus pour les utilisateurs qui perdraient leur dongle. A ce propos, les dongles USB sont fournis, et leur petite taille évite qu'ils dépassent trop de la tour.

Côté design, les deux claviers sont simples, entièrement en plastique et de couleur noire; la finition est soignée.


Ce modèle de Keysonic est particulièrement destiné à un usage nomade : livré avec un étui à l'aspect velours, il est également de petite taille, à savoir 218x150mm. Nous n'avons malheureusement pas pu le connecter à l'ordinateur, le clavier semblant être défectueux. Il sera difficile de faire état de problèmes de connexion.
irzh9nrlcn7lkyg03tqx.jpgdwstj0s5oteqby13m2on.jpg
La frappe et la disposition des touches

Bien plus que son grand frère ACK-540, les touches du 340 sont un peu raides : la frappe n'est pas des plus agréables, et il n'est pas forcément recommandé pour de longs rallyes de traitement de texte... De toute manière, l'aspect compact du clavier ne favorise pas une utilisation intensive de ce genre : il faut un petit temps d'adaptation pour retrouver les caractères spéciaux, comme par exemple la touche « ^ », reléguée auprès de la barre espace.

Signalons tout de même que les touches sont extrêmement silencieuses, c'est un atout pour un produit nomade.

Un autre bon point : une touche verr num permet de transformer les lettres de droite en pavé numérique. On retrouve leconfort d'un clavier standard. La touche windows n'apparaît pas sur ce modèle.

Le touchpad intégré

Le touchpad est bienvenu pour piloter l'ordinateur à distance, tout en restant confortablement installé sur son canapé. En outre, il peut être utile pour la bureautique, mais il reste utilisable pour le jeu : la place du touchpad permet de l'utiliser conjointement au clavier, et si le confort est tout de même très loin d'un couple souris/clavier, c'est être un bon substitut de manette adaptée au gameplay des jeux pc.

5grxoyprpkwm7sp2lscb.jpg6x618v1vf0rjlk4d8cwd.jpg
Keysonic ACK-540 BT

La version grand modèle du 340 corrige ergonomiquement les défauts du 340. Son seul gros défaut est  sa taille : trop grand (291x197mm) pour être transportable (et ne disposant d'ailleurs pas d'étui), il est également un peu trop petit pour remplacer un clavier sans fil classique.

La frappe et la disposition des touches

La frappe est plus agréable que sur le 340, les touches sont nettement moins raides. Comparativement à l'Aurora en revanche, il y a un petit fossé ; n'oublions cependant pas qu'un autre fossé les sépare : le prix. Des touches réapparaissent (la touche windows est de retour) ou reprennent leur place initiale, ce qui améliore le confort pour un usage bureautique, autant que pour une utilisation vidéoludique. On peut noter que les touches produisent un son plus marqué  (notamment la barre d'espace), même si cela reste très correct.

Le touchpad intégré

Le touchpad voit sa surface augmenter  ce qui n'est pas une mauvaise chose. Les deux Keysonic permettent en outre de faire défiler les pages, en utilisant deux doigts sur le touchpad.

{mospagebreak}
{menu Enermax Aurora Wireless}
L'Enermax Aurora Wireless

S'il est nettement plus cher que les Keysonic, l'Aurora dispose d'un design bien plus soigné : l'aluminium brossé et quelques éléments argentés indiquent qu'on se situe dans la gamme supérieure. Disponible en deux coloris (noir et gris), l'Enermax est le plus lourd des claviers testés.

L'Aurora n'est pas un clavier Bluetooth, et il est nécessaire d'utiliser le dongle fourni. Ce dernier, contrairement aux autres modèles testés, n'est pas discret. Il dépassera  allègrement de la tour du PC...

cq7rc4szs3du9bvko3pt.jpgLa frappe et la disposition des touches

La frappe est particulièrement agréable. Nul besoin de pratiquer un quelconque gymnastique digitale, tant les touches sont réactives. Le son que produisent les touches frappées est plus discret que sur le Keysonic 540, grâce à une technologie brevetée dont on ne peut que reconnaître les bienfaits.

Même si un pavé numérique aurait été utile, c'est bonne idée de Keysonic que de donner une disposition des touches facilitant un usage bureautique.

On appréciera de même les touches multimédias  en haut du clavier : elles permettent  de transformer l'Aurora en télécommande. Très pratique pour la musique. Malheureusement, deux touches manquent à l'appel : les touches « suivant » et « précédent », qui auraient permis de changer rapidement de piste. Petit détail : les touches de volume auraient  dû être inversées car il était logique de placer le – avant le +...

Autres fonctions intéressantes, toujours dans le domaine du multimédia : les touches media center qui permettent de naviguer très rapidement dans les dossiers de films, de musiques ou d'images, et de renforcer l'aspect "télécommande" du clavier. Malheureusement, absence répétée des touches suivant et précédent, bien qu'il y ait des touches pour l'avance et le retour rapides... Bref, étrange omission qu'on souligne.

Le trackball

Particulièrement appréciable (plus précis et rapide que le touchpad), le trackball se situe en haut à droite. A gauche du clavier se trouvent les boutons et une roulette de défilement. De quoi remplacer totalement une souris, d'autant que l'on choisit la précision du trackball, entre 400, 800 et 1200 DPI. Une fois le clavier bien en main, la navigation devient très agréable. Un lourd bémol vient relativiser ce constat : l'utilisation conjointe du trackball et du clavier est plutôt délicate, contrairement aux Keysonic et à leur touchpad. Le trackball étant d'un côté et les boutons de l'autre, difficile de les manipuler pendant que l'on tape au clavier. De sorte que pour les jeux, la manipulation devient bien plus difficile, voire désagréable. La seule solution sera de configurer ses jeux pour éviter tout emploi des clics droit et gauche, ainsi que de la molette. En n'utilisant que la boule du trackball et le clavier, l'utilisation devient plus confortable. Au final, le trackball est une bonne idée, mais son placement sur le clavier, bien que plus esthétique, n'est pas forcément le plus pratique. Situé en dessous du clavier avec les boutons, l'usage aurait sans doute été amélioré.

Malgré quelques défauts, le micro Aurora wireless est tun clavier d'excellente facture. C'est  sa finition de grande qualité qui peut faire regretter ses défauts.

{mospagebreak}
{menu Gigabyte KM7580}
Gigabyte KM7580

Clavier sans fil également non bluetooth, il est disponible en noir et en blanc. En plastique, léger, il est livré avec une souris. Plutôt grand (425x155mm), son but n'est pas la mobilité : c'est clairement de servir de clavier principal, disposant de suffisamment de confort et de fonctionnalités pour cela.

On peut noter que le bouton permettant d'allumer le clavier se situe sous la souris, qui dispose également d'un emplacement pour le dongle USB, lequel est tout aussi discret que celui des claviers Keysonic.

La frappe et la disposition des touches

Le KM7580 est très plaisant à utiliser : les touches sont réactives et agréables au toucher, même si de ce côté, beaucoup préféreront sans doute le modèle d' Enermax. Les touches sont silencieuses, ce qui devrait ravir les fanatiques de la discrétion. Le clavier ne dispose pas de bloc séparé avec les touches d'insertion, de suppression ou encore home, page haut et page bas. Cette disposition permet d'avoir un clavier un peu plus compact, bien que moins agréable à l'usage. Rien d'insurmontable cependant, puisque le bloc est remplacé par une ligne verticale de touches. Certains trouveront que c'est plus esthétique, et d'autres regretteront  un aspect  fouilli. L'appréciation reste subjective.

Un point très positif de ce clavier réside dans ses touches multimédias : il dispose de la panoplie complète pour le volume, la lecture de la musique, mais également des touches pour les navigateurs internet, tels page suivante ou page précédente, ou encore un raccourci vers les favoris.

De même, le clavier permet notamment la mise en veille. Bref, il est très complet de ce point de vue, avec 15 boutons supplémentaires.

Un reproche : contrairement aux autres claviers qui disposent d'un commutateur pour éteindre l'appareil (et économiser les piles), ce n'est pas le cas du Gigabyte. Seule la souris dispose d'un bouton on/off.

La souris

La souris fournie est simple : trois boutons dont la molette. Il est possible de changer la résolution en appuyant durant 5 secondes sur les boutons droit et gauche, passant de 500 à 1000 dpi. Si la souris pourra sembler trop anguleuse, elle n'est toutefois pas inconfortable.

{mospagebreak}
{menu Conclusion}
Conclusion

Pour conclure, difficile de départager ces claviers : le plus intéressant au niveau qualité reste l'Enermax, avec en contrepartie un prix bien plus élevé ; ce dernier n'étant toutefois pas bluetooth, il reste cantonné à des appareils comme le PC ou la Playstation 3, avec des options intéressantes de pilotage à distance de logiciels multimédias. Le clavier le plus proche, le Keysonic ACK-540, est une bonne alternative : plus abordable financièrement, il est malheureusement dénué d'options attrayantes, même si le touchpad combiné au clavier peut rendre des services, puisque contrairement à l'Enermax, c'est un périphérique bluetooth.

Le plus portable, tout en pouvant être connecté à davantage d'appareils, est le Keysonic ACK-340 BT; pour autant, il faudra faire des concessions au niveau de l'ergonomie, qui est forcément loin de celle d'un couple souris/clavier de bureau, mais qui connecté à un PDA pourra rendre de précieux services.

Pour un usage standard, le Gigabyte est un bon choix, avec des fonctions avancées, notamment multimédias. Pas de fioritures, du moment que l'on souhaite acheter une souris et un clavier appareillés.

Share

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir