Dimanche, 16 Juin

Dernière mise à jour14/06/2019 01:31:00 PM GMT

Vous êtes ici Articles Périphériques Test souris Cooler Master Sentinel Advance

Test souris Cooler Master Sentinel Advance

Envoyer Imprimer

{menu Introduction}

Introduction

CoolerMaster vient de commercialiser récemment sa première souris. Et quelle souris ! Cette dernière est destinée aux hardcore gamers que nous sommes. Appartenant à la gamme Storm de CoolerMaster, la Sentinel Advance (c'est son nom) est censée être notre compagne favorite pour les déplacements en lan party. Mais ces derniers temps, nous avons constaté un boum des souris pour gamers. Tout le monde s'y met ou presque. Il faut donc se faire remarquer et faire dans l'originalité pour espérer imposer sa référence. CoolerMaster et sa Sentinel Advance ont-ils réussi cela ? La réponse dans ce test.

 

{mospagebreak}
{menu Présentation de la souris}

Présentation de la souris

Spécifications techniques

fleche Capteur Laser
fleche Sensibilité max. de 5600 DPI
fleche Accélération max. de 50G
fleche Temps de réponse de 1 ms (1000 Hz)
fleche Mémoire interne de 64 Ko
fleche 5 profils programmables
fleche Axes X et Y indépendant et programmables
fleche 7 boutons programmables
fleche 5 poids amovibles de 4,5 gr chacun
fleche Ecran OLED
fleche Prise USB en plaqué or
fleche Poids : 161,5 grammes

fleche Prix : 59,90 euros


Packaging - Bundle

On attaque ce dossier par le packaging et le bundle de cette Sentinel Advance. C'est dans la simplicité que CoolerMaster nous livre sa souris, dans une boîte qui ne fait pas dans le superflu.

               

Concernant le bundle, on y retrouve alors à l'intérieur les éléments suivants :

fleche La souris
fleche Mini CD contenant le software
fleche Antivol StormGuard

Rien d'exceptionnel donc (même pas de notice d'utilisation), mais nous notons tout de même un accessoire quelque peut différent. Le StormGuard. Mais qu'est ce donc ? Il s'agit d'un antivol pour périphériques (casque, souris, clavier, ect.) se vissant sur un des slots du boîtier et, donc, empêchant le vol d'un de vos périphériques. Les vols de matériels étant très fréquent en lan party (et sous notre responsabilité), nous saluons naturellement CoolerMaster pour cet outil qui, d'après nous, est le premier du genre à être livré dans un bundle et qui ne fait pas gonfler la facture à l'achat.

Description

Nous vous l'avouons ! Au premier coup d'oeil derrière votre écran, cette Sentinel Advance n'a rien de très séduisante. On a même l'impression d'avoir à faire à une souris "Transformers Style" avec son design sophistiqué. En réalité, elle n'est rien de toute cela. On découvre alors une souris au design sobre et très agressif.

Côté ergonomie, c'est tout simplement le grand luxe. Pour vous dire, nous avons même laissé tomber notre Logitech G5 pour cette confortable CoolerMaster Sentinel Advance. Les possesseurs de certains téléphones portables, comme le Samsung SGH-i780 ou le HTC Touch par exemple, retrouveront sur cette souris un plastique doux et très agréable au toucher. Un véritable régal ! De plus, la Sentinel Advance est une souris assez imposante, les utilisateurs avec de grandes mains seront, alors, heureux de pourvoir profiter de l'ergonomie de cette dernière.

Parmi les autres caractéristiques de la Sentinel Advance, cette dernière cache un système à poids pour alourdir ou non la souris en fonction de votre envie. On dispose alors de cinq poids de 4,5 grammes chacun. Dommage que CoolerMaster n'est pas fournie un boîtier pour les poids indésirables dans la souris. Concernant les boutons, on en compte huit au total : le clic de la molette, deux boutons pour changer à la volée le nombre de DPI, le clic gauche et droit, celui pour changer de profil et deux derniers boutons qui se situent sur le côté gauche de la souris.

Mais CoolerMaster, nous propose quelques petits gadgets bien sympa pour se démarquer de la concurrence. On découvre alors que la souris est rétro-éclairée avec la possibilité de changer la couleur de celle-ci. Et pour finir, elle dispose d'un écran OLED ! Pratique, il permet de visualiser d'un clin d'oeil la résolution actuellement appliquée à la souris. A chaque changement de profil (cinq en tout), l'écran OLED indique lequel est en action. Ce dernier permet même l'affichage d'un petit logo, celui de votre team par exemple. Oui, c'est gadget. Et contrairement à ce que certains peuvent penser, l'écran n'est pas caché par votre main ou vos doigts pendant que vous utilisez la souris, l'écran reste visible et lisible.

{mospagebreak}
{menu Présentation du tapis}

Présentation du tapis

C'est devenu monnaie courante aujourd'hui de lancer avec une nouvelle souris, le beau tapis qui va avec. Normal après tout, si l'achat d'une nouvelle souris est envisagé, il en est de même avec le tapis, alors pourquoi ne pas proposer un tapis conçu et adapté avec votre nouveau mulot ? CoolerMaster n'échappe donc pas à cette règle et propose une gamme de tapis avec sa Sentinel Advance. Pour ce test nous avons reçu le HS-M Battle Pad SSK. Il est proposé au prix de 22,90 euros.

La surface de ce dernier est granuleuse (langue de chat) et de type rigide, un choix discutable, car le risque de déformation est élevé pour les utilisateurs qui se déplacent fréquemment en lan party. La taille de ce dernier est convenable (350 x 260 x 4 mm), bien que la tendance soit dans des surfaces de plus en plus grande. Le dessous du tapis est anti-dérapant.

Mais peut-on vraiment tester un tapis ? Pas vraiment. L'acquisition d'un nouveau tapis n'est pas signe de performances supplémentaires pour les utilisateurs souhaitant améliorer leur niveau. Tant que la glisse de la souris est bonne (en fonction des besoins) et que les sensations conviennent, alors pourquoi pas ? Ce n'est qu'une question d'habitude et de préférence. Néanmoins, CoolerMaster recommande l'utilisation du HS-M Battle Pad SSK pour que la Sentinel Advance puisse librement s'exprimer et nous allons dans ce sens. En effet, nous avons testé la Sentinel Advance sur une dizaine de tapis de marque et de type différent et nous notons que pour obtenir une glisse légère et rapide, les tapis rigides en plastique dur ou en aluminium sont vivement conseillés. Sinon, vous obtiendrez un déplacement très lent, mais précis avec des tapis souples (en plastique ou tissu).

{mospagebreak}
{menu Le software}

Le software

Le fameux software ! Dieu sait que nous avons beaucoup de choses à dire dessus. Ce dernier est très complet et permet de se créer des profils uniques avec de très nombreuses possibilités.

On commence, on insère le mini CD livré avec la souris et le menu fait son apparition. Et première satisfaction, on remarque qu'il est possible de lancer le software directement depuis le CD sans à l'installer sur votre disque dur. Bien sûr, si vous avez l'habitude de changer régulièrement les paramètres de votre souris, une installation sur le disque dur sera à privilégier.

Au lancement du software, un petit menu apparait et vous propose de sélectionner à quel type de joueur vous appartenez. Peut importe où vous cliquer, les deux menus mènent aux mêmes réglages de la souris.

Là, ça commence à devenir très intéressant. Le premier onglet, Main Control, permet de régler un grand nombre de paramètres comme la fréquence de rafraichissement, l'assignation des boutons, les quatre niveaux de résolution avec les axes X et Y totalement indépendant, ect. N'oublions pas que la souris permet de gérer cinq profils.

Le second onglet, Color Control, permet de modifier l'éclairage de la souris et de charger un logo sur l'écran OLED. La souris dispose de deux sources lumineuses, elles aussi indépendantes, vous pouvez donc choisir de diffuser deux couleurs différentes parmi les sept couleurs disponibles. CoolerMaster va plus loin et permet de choisir différents styles de diffusion de la lumière. Là aussi, vous pourrez créer pour chaque profil (sur les cinq disponibles) une ambiance lumineuse différente.

Concernant l'affichage du logo, ce dernier est commun aux cinq profils. Cette option est assez compliqué à paramétrer. CoolerMaster conseil (dans la notice) d'appliquer un logo en 32 x 32 px en noir et blanc au format .BMP. Il nous a fallu plusieurs essais afin d'afficher correctement notre logo.

                      

                      

Pour finir, les quatre derniers onglets sont : Macro, Script, Library (gestion des scripts) et Support Update. Ce dernier permet de mettre à jour le firmware de la souris. Concernant les trois autres onglets ils permettent une multitude de possibilités. Les trois quarts d'entre nous n'oseront même pas s'approcher de ses fonctions avancés, mais elles existent et seront très utiles pour les utilisateurs trouvant une utilité à tout cela.

{mospagebreak}
{menu Utilisation et conclusion}

Utilisation et conclusion

En utilisation, la souris réagit normalement à nos actions aussi bien pour des tâches sur le bureau que dans un jeu. Elle réagit peut-être trop bien : sans monter jusqu'aux 5600 DPI, la souris retransmet le moindre mouvement à l'écran pendant une partie sur des FPS bien connus. Rien de bien méchant, un très court temps d'adaptation sera nécessaire.

Seul petit bémol, le capteur laser de cette Sentinel. Nous ignorons si ce problème vient de notre style de jeu ou de la souris en elle-même, mais si vous aussi, vous avez cette manie dans un FPS de vouloir recentrer la souris au milieu du tapis, tout en exécutant un mouvement de direction (souris légèrement décollé du tapis), il y a de fortes chances que le mouvement ne soit pas exécuté à l'écran 1 fois sur 10. En effet, nous avons alors constaté que les mouvements de la Sentinel ne sont pas reproduits quand la souris est décollée de plus d'1 mm du tapis, alors que notre Logitech G5 tolère facilement 3 mm de vide entre le tapis et le capteur laser. Si, il s'agit d'un problème récurent, il se pourrait que prochainement une mise à jour du firmware de la souris soit disponible pour le corriger.

Pour conclure, il n'y a pas à dire, cette souris laisse une très bonne impression. Le design plait ou ne plait pas, même si du premier coup d'oeil on croit avoir à faire une souris "Transformers Style", il n'en est rien en réalité. On apprécie sa prise en main et son confort (elle est parfaite pour la bureautique). Son écran OLED est tout à fait lisible : les doigts ne cache pas l'écran contrairement à ce que certains peuvent penser. Le software est bien pensé, joli, très complet et permet de se créer une souris unique et adaptée à votre style de jeu.

Les seules choses que nous pourrions reprocher à cette souris sont, peut-être, son capteur laser (voir ci-dessus) et le clic de la molette assez dur à l'utilisation. En dehors de ce faux-problème, que pourrions-nous lui reprocher ? Rien d'autre pour notre part. CoolerMaster réalise donc une très belle entrée en la matière avec sa Sentinel Advance. Annoncé au prix de 59,90 euros, les quelques rares boutiques en ligne qui la référence en France la proposent au prix de 48 euros (c'est le cas de Grosbill), en clair : laissez-vous tenter !

 
Souris CoolerMaster Sentinel Advance

fleche Ergonomie
fleche Ecran OLED
fleche Antivol StormGuard
fleche Le software très (très) complet
fleche Prix

fleche Le capteur laser (voir ci-dessus)
fleche Clic de la molette très dur


Tapis CoolerMaster HS-M Battle Pad SSK

fleche Bonne glisse
fleche Taille convenable

fleche Surface rigide (risque de casse)
fleche Prix

Remerciement : CoolerMaster

Share