Lundi, 24 Septembre

Dernière mise à jour24/09/2018 04:49:45 AM GMT

Vous êtes ici Articles Stockage réseau, NAS NAS Thecus N2800: 2 baies & sortie vidéo

NAS Thecus N2800: 2 baies & sortie vidéo

Envoyer Imprimer

{menu Introduction}
Introduction

Les NAS ne cessent de connaître de mini révolutions à chaque génération. Alors qu’ils furent de simples espaces de stockage réseau partagés, ils sont devenus de véritables serveurs en faisant également la part belle aux contenus multimédia.

Thecus ouvre le bal des NAS 2 baies embarquant enfin une sortie vidéo avec le N2800 et devient de ce fait une vraie platine de salon pilotable grâce à une souris et/ou un clavier connectés en USB.

 

Thecus N2800

De plus le N2800 embarque le très récent processeur Intel Atom D2700 doté de deux cœurs et un total de quatre threads cadencés à 2130MHz.
Le nouveau né de la marque annonce donc de nouvelles options exclusives particulièrement intéressantes comme la présence d’un lecteur de cartes mémoire tout en conservant ses nombreux outils majoritairement dédiés aux vidéos, photos et musiques.

{mospagebreak}
{menu Présentation}
Présentation

Note: L'interface vidéo du Thecus N2800 n'étant pas active à ce jour faute de module disponible, notre test ne peut malheureusement pas inclure cette fonctionnalité.

A ce jour, Thecus c’est une trentaine de modèles de NAS alors que la marque n’a pas encore soufflé ses dix bougies. Equitablement répartis dans quatre gammes de produits, on retrouve la catégorie des NAS professionnels au format rack existant également en format tour. Suivent les NAS visant les PME également au format tour puis ceux dédiés aux particuliers exigeants. Parallèlement, Thecus propose des solutions NVR (vidéo surveillance), des serveurs de stockage embarquant Microsoft Windows et enfin des équipements purement orientés stockage virtualisés iSCSI.

cox4ficxw98w250zphau.jpg


Notre NAS Thecus N2800 est capable d’accueillir jusqu’à deux disques durs soit un maximum de 8To. Connecté à un écran grâce à son interface HDMI, il prendra naturellement place au sein d’un home cinéma. Grâce son lecteur de cartes mémoire multi formats SD/SDHC/MMC, on pourra facilement accéder aux photos et autres documents stockés sur ce type de support. Le N2800 dispose d’une interface USB en version 3 offrant des débits théoriques de 5Gbps soit dix fois plus que la norme USB-2.

Les utilisateurs disposeront de l’application Acronis True Image capable de cloner sous la forme d’un fichier l’intégralité d’un disque dur ce qui reste probablement la meilleure solution pour sauvegarder une machine dans son intégralité.
Dans le but de s’intégrer dans tous les environnements existants, le NAS supporte de  nombreux systèmes de partitionnements comme EXT en version 3 comme en version 4 mais aussi XFS.

Thecus nous ayant habitué aux technologies les plus puissantes et les plus avancées, nous retrouvons le support du iSCSI qui permet de virtualiser intégralement ou partiellement l’espace de stockage. Et pour renforcer la sécurité et la disponibilité des données, le N2800 sera à même de communiquer avec les services Rsync dédiés aux sauvegardes réseau.

Les amateurs d’appareils nomades pourront eux aussi accéder au N2800 grâce aux applications dédiées à iOS d’Apple ou Android. Et pour répartir au mieux les immenses capacités de stockage du NAS, la gestion de quotas est présente permettant ainsi de limiter précisément chaque utilisateur en terme d’espace.
Présentation extérieure

 
6g0e9nf95r8k7veb8jao.jpg


Rares sont les produits à nous procurer un tel enthousiasme lors du déballage. Thecus nous avait habitué à des modèles que l’on pourrait qualifier de « bruts », plutôt carrés et manquant de « rondeurs ». Le N2800 gagne en tout point de vue sur son esthétique des plus réussie. L’appareil est intégralement noir excepté sa face arrière non peinte. Il mélange parfaitement le mat avec le brillant de sa façade et rares sont ceux qui ne seront pas séduits par cet aspect luxueux.

n9zcfn2cb940cbo9mm46.jpg


Thecus gâte les utilisateurs en incluant dans son bundle le logiciel de sauvegarde Acronis True image (en version OEM donc moins riche en fonctionnalités) mais aussi l’application dédiée au multimédia Twonkymedia. L’alimentation est un modèle externe accompagné d’un câble réseau, de vis nécessaires à la fixation des disques et de clés de verrouillage des baies.

Pour un NAS deux baies, le N2800 reste relativement imposant avec ses 22cm de profondeur et 17cm de hauteur. Ces dimensions laissent présager une excellente conception étudiée pour dissiper au mieux la chaleur émise par les composants.

7hj5nwcgxn0n1sp4zi4h.jpg


Sur la partie haute, on retrouve les habituels indicateurs de fonctionnement. Pour une fois ce ne sont pas de simples LED mais d’astucieuses icônes lumineuses qui renforcent l’esprit haut de gamme. C’est exactement ce type de détails qu’on apprécie particulièrement retrouver et ce, pas uniquement sur les NAS.

A gauche de la façade, sont présents les boutons de mise sous tension et celui de copie personnalisable. Le connecteur bleu de l’interface USB indique qu’il s’agit de la version 3 permettant des débits bien plus élevés que ceux de la précédente génération. Enfin, un NAS embarque un lecteur de cartes mémoire : une interface  malheureusement souvent délaissée alors qu’elle se révèle rapidement indispensable tant elle est pratique.

A droite, une porte donnera accès aux baies des disques durs installés sur des tiroirs verrouillables. Nous continuons d’espérer qu’un constructeur offrira enfin des modèles nous épargnant l’utilisation du tournevis.

n1g9b17ke9eh2yije2wd.jpg


A l’arrière, de nombreux connecteurs sont disposés mais dont certains son inédits. Parmi les plus classiques : celui d’alimentation, les USB, l’eSATA et les interfaces Ethernet. Et afin d’assurer l’affichage sur un écran, nous découvrons un connecteur VGA et un HDMI. Est également présent un ventilateur chargé de refroidir l’appareil et Thecus supporte enfin la gestion thermo régulée.

zo3j5bdhiai85d1s8y7f.jpg


Une fois le capot enlevé, on remarquera aussitôt une conception professionnelle de très haute qualité. L’ensemble est compartimenté : d’un côté l’électronique et de l’autre l’espace dispositifs de stockage.

6bcwwfqcn24vobys2hc6.jpg


Le démontage de la carte mère nous procure de nouvelles surprises car on distingue un module MDS connecté à un port SATA. C’est sur ce support qu’est stocké le système d’exploitation du NAS. La puce est une JMF601. On regrettera vraiment qu’il soit alimenté par de simples fils.

i1ue17y1mlvkmgyusoj0.jpg


Chez Thecus, la RAM est au format SODIMM, à la norme DDR3 et d’une capacité de 2GB. Le module est de la marque Transcend et est cadencé à 1333MHz pour un CL de 9.

23oaukvbkbeml81icr5c.jpg


Enfin sous les deux radiateurs, se situe le CPU Intel Atom D2700 dernière génération cadencé à 2.13GHz. C’est un modèle embarquant deux cœurs et bénéficiant de l’hyperthreading. Il dispose donc de quatre unités de calcul. Il intègre également 1Mo de cache de niveau 2 et son TDP est seulement de 10 watts. Il est accompagné du contrôleur Intel AF82801JIR alias ICH10 sorti en 2008.

{mospagebreak}
{menu Spécifications}
Spécifications

h1g4zejb7zyxxe8ulxdz.png


{mospagebreak}
{menu Installation & Configuration}
Installation & Configuration

L’installation du N2800 nécessite quelques opérations à la portée de tous. On commencera par fixer le  ou les disques sur leurs supports attitrés à l’aide des vis fournies. Bien entendu les connecteurs des périphériques de stockage seront situés vers la partie dégagée des tiroirs hot swap. La fixation s’effectuera par le dessous. L’insertion des disques dans le châssis sera correctement réalisée lorsque les fermoirs seront rabattus.
Enfin on connectera le câble réseau par exemple à un switch ou à un modem routeur internet sans oublier celui d’alimentation.

p0fdja83k8lrjyhkqj9y.png


Sur un PC connecté au réseau, on installera l’application Thecus Wizard chargée de détecter le NAS. On notera les progrès réalisés par la marque sur cet aspect car celle utilisée lors du test du Thecus 5800XXX nous avait semblé peu intuitive.
Le programme permettra de définir le mot de passe administrateur et de configurer l’adresse IP de  l’appareil soit en mode automatique (DHCP) soit en manuel. Il deviendra alors possible de se connecter à l’interface de gestion du N2800.

Interface de gestion

xh1kh44pr37dh8tcuh8f.jpg


Une fois le NAS configuré via l’application Thecus Wizard, nous pouvons accéder à l’interface de gestion et donc prendre le contrôle de l’intégralité des fonctionnalités embarquées par le N2800.
Grâce à un simple navigateur internet, l’appareil nous invite à nous identifier. Thecus fait l’effort d’ajouter un écran d’accueil en Flash plus riche esthétiquement mais aussi animée.

x3ylm5xdsv28p59aat6l.png


Une fois logué, nous découvrons un menu extrêmement bien structuré à l’apparence similaire aux NAS Qnap dont les qualités ne sont plus à démontrer.

Gestion des disques

L’espace de stockage est confié à une section « Gestion des disques » riche en option, fonctionnelle mais qui gagnerait à être améliorée.

vh42wrj8hg68ifyfpix5.png


Si l’ont peut en effet intervenir sur le Stripe Size ou le type de partition et opter pour différents types de RAID, force est de constater que nous n’avons pas su trouver le moindre indicateur sur l’espace utilisé et disponible. C’est en soit un manquement difficilement excusable pour un NAS de cette gamme.
Nous avons toutefois pu mettre en avant la fiabilité du système en provoquant la simulation d’une panne de disque dur. Le N2800 n’a eu aucun mal à reconstruire la grappe RAID sans qu’aucune intervention ne soit nécessaire.

28yio1o1taxdjlxpimmi.jpg


Enfin la technologie iSCSI est parfaitement supportée par le NAS. La configuration est rapide à mettre en place même si le vocabulaire technique employé restera difficilement accessible aux non initiés.

Gestion réseau

La gestion réseau est répartie en deux menus. Le premier vise les interfaces physiques alors que le second est dédié aux services applicatifs et aux protocoles de communication.

hozbxgi49p2wydob89d3.png


Comme le N2800 embarque deux interfaces LAN, il est possible de les configurer en mode « Load balancing » (répartition de la charge réseau parallèlement et simultanément sur les deux connexions) ou en mode Fail over (tolérance de panne).
Parmi les services réseau, on retrouve les protocoles les plus populaires : CIFS (Windows), AFP (Apple) et NFS (Linux). Sont également supportés FTP, http et services uPnP et Bonjour dont le rôle est de simplifier la communication avec d’autres équipements connectés au réseau.
{mospagebreak}
{menu Multimédia & Applications}

Multimédia & Application

Nous étions particulièrement impatient de découvrir les « nouveaux » modules disponibles sur les NAS Thecus. En effet, ils ne nous avaient pas convaincu lors du test du 5200XXX en raison d’un manque de finition et d’une utilité discutable.

it7nyri9tqujn3jrseqc.png


Or nous regrettons qu’à ce jour, les modules publiés n’aient pas bénéficié de réelles mises à jour. De ce point de vue, Thecus est clairement désavantagé face aux NAS de chez Qnap et Synology. A titre d'exemple, le serveur de messagerie disponible dispose d'une interface que même les experts éprouveront des difficultés à en maîtriser toutes les subtilités.
{mospagebreak}
{menu Performances}
Performances

Protocole de test

Afin de mesurer les performances, nous avons utilisé notre PC de référence doté d’une interface réseau Intel 82579V compatible réseaux Gigabits.

Pour être certain de ne pas brider les transferts de données, nous utilisons une grappe raid 0 de deux SSD.
Nous équipons le N2800 de 2 disques durs Seagate Barracuda 7200 rpm doté de 12 Mo de mémoire cache et d’une interface  SATA 3Gb/s  pour une capacité d’un tera octet.

Nous allons donc comparer les performances des différents modes raid, selon différentes tailles de stripping et selon différents systèmes de partitionnement. Cela nous permettra de vérifier les qualités et défauts de ces différentes configurations et surtout de vous aider à opter pour la plus adaptée à vos besoins.

Nous utiliserons donc notre traditionnel fichier de 7769 Mo ainsi que notre ensemble de 2414 fichiers répartis dans 149 dossiers pour un volume de 3.08 Go (environ 1.3 Mo par fichier).

Les mesures seront effectuées via les protocoles de transfert SMB en lecture comme en écriture.

 

Raid 0

 

 

vgn7yklfcq5fjz4u6mye.png

 

 


En Raid 0, les performances sont la priorité absolue. Les deux disques sont utilisés simultanément pour presque doubler les débits théoriquement. Nous utilisons un Strip Size de 1024K et une partition EXT4.
Sur les gros fichiers, le N2800 sature quasiment notre interface réseau avec plus de 100Mo/s. Concernant les petits fichiers, nous dépassons allègrement les débits moyens des NAS deux baies avec 40Mo/s en lecture et 60Mo/s en écriture.
L'atom D2700 couplé au contrôleur ICH10R fait des merveilles.

Raid 1

thqr7b35h6hqope82xm0.png


En Raid 1, nous privilégions la sécurité des données car le contenu d'un disque est répliqué automatiquement sur le second en totale transparence. A noter qu'en cas de panne matérielle d'un disque, les données restent accessibles. Nous obtenons logiquement des performances un peu moins bonnes qu'en RAID 0. Nous approchons toutefois les 100Mo/s sur les gros fichiers et concernant nos petits fichiers, nous dépassons légèrement les 30Mo/s en lecture et dépassons 50Mo/s en écriture.

Le Thecus N2800 est donc un excellent candidat en termes de performances. Nous pouvons alors nous focaliser sur l'impact de la taille  du Stripe Size.

Impact du Stripe Size

vx5wdszfuosytyupngr0.png


Le "Stripe Size" correspond à la taille d'allocation des secteurs des disques durs. Car pour pouvoir écrire sur ce type de support, il convient de le "découper" en secteurs: C'est le rôle du formatage. Plus les secteurs sont petits et meilleurs seront les résultats (en théorie) sur les petits fichiers et inversement, plus la taille des secteurs est grande, meilleurs seront les débits sur les gros fichiers.
La taille des clusters est prédéfinie. Elle peut être de 32, 64, 128, 256, 512, 1024 et 4096K.

Nos différentes mesures tant en lecture, qu'en écriture de petits et de gros fichiers nous permettent de mettre en évidence que l'impact est insignifiant pour une utilisation classique. En effet, nous réalisons un unique accès et les résultats seraient différents en multipliant les accès en simulant plusieurs utilisateurs connectés simultanément.

Impact du type de partition

a9twikag0ujxq2kwdf6d.png


Thecus privilégie ses utilisateurs en permettant d'opter pour le système de partition de son choix. Sont disponibles EXT3 et 4 mais aussi XFS. On remarque que l'impact du choix du type de partition est visible même si à l'utilisation, le ressenti sera en tout point de vue identique. Sans surprise, EXT4 se révèle une nouvelle fois le plus rapide.
{mospagebreak}
{menu Consommation & Nuisances sonores}
Consommation & Nuisances sonores

k80mzc0y7ltg9iampo1v.png

Le Thecus N2800 reste d'un point de vue consommation électrique dans la moyenne avec 30 watts lorsqu'il est équipé de deux disques durs. Cependant il faut impérativement prendre en compte qu'il s'agit ici d'un modèle des plus véloce car le CPU dispose de quatre unités de calculs et d'une interface graphique. C'est donc un excellent résultat que nous avons pu mesurer ici.

hh8rftp4xtcyv4lb346c.png


Alors que les NAS Thecus de génération précédente ne géraient pas la régulation thermo-ventilée, la marque tourne la page avec ses appareils bruyants car le N2800 devient enfin silencieux. Il n'atteint que 35.3 dB à un mètre lorsqu'il est démarré. Même si à la mise sous tension on relèvera 41.8 dB, le NAS reste discret même si son ventilateur se met à fonctionner à intervalles réguliers.
{mospagebreak}
{menu Conclusion}
Conclusion 

j6obb72vdtxt8au0tx39.jpgThecus propose ici un excellent NAS aux spécifications inédites grâce à sa sortie vidéo, à son lecteur de cartes mémoire et à son processeur Intel Atom D2700 doté de quatre unités de calcul.

zoenlmvy95fwjnb64otr.jpg


Bénéficiant d’une esthétique convaincante et séduisante, la qualité de conception et de fabrication ne laisse aucun doute sur le soin apporté par la marque. On retrouve un module MDS embarquant le système d’exploitation renforçant la fiabilité du NAS et N2800 nous semble paré pour assurer une fiabilité supérieure.

Alors que les modèles de générations précédentes étaient connus pour être bruyants en raison de ventilateurs fonctionnant à plein régime constamment, Thecus supporte enfin leur régulation ce qui permet de générer des nuisances sonores parfaitement contenues. D’un point de vue performances, le N2800 brille grâce à des résultats excellents.

Les amateurs de performances y trouveront ici un modèle de choix puisque le N2800 est capable de dépasser les 100Mo/s sur les gros fichiers et dépasse ses concurrents de la même gamme. Si ces nombreux atouts rendent le Thecus N2800 attirant, il n’est toutefois pas parfait en raison de ses modules manquant d’aboutissement et de finition.

Ils convaincront difficilement les utilisateurs tant ils sont basiques et peu pratiques même si en revanche la console de gestion bénéficie d’une interface travaillée. L’organisation des menus est efficace et bien pensée. Toutes les options indispensables sont présentes même si on ne peut s’empêcher de retenir qu’aucun indicateur concernant l’espace utilisé/libre ne soit présent.

yf8wz9v5i13uhi4v1hhv.jpg


Proposé à 450 euros, le N2800 de chez Thecus représente un investissement conséquent car dans cette gamme de prix, on retrouve des NAS quatre baies de référence mêmes s’ils ne bénéficient pas de sortie vidéo ou d’un lecteur de cartes mémoire. Nous aurions été en définitive largement plus convaincus si le N2800 disposait de vrais modules applicatifs à la hauteur de ses concurrents.

Share

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir