in

Enceinte RIVA Turbo X

RIVA Turbo X 4

59’Hardware présente aujourd’hui le test d’une enceinte Bluetooth sortie des laboratoires de RIVA, un petit nouveau dans le monde de l’audio nomade.

En effet, la Turbo X est la première enceinte de la marque RIVA venue tout droit de Californie. La marque vient tout récemment de sortir un nouveau modèle au format plus portatif sous le nom de RIVA S.

Pour revenir à notre version Turbo X, cette dernière est une enceinte sans fil assez imposante au niveau du format. Elle embarque une connexion Bluetooth APTX, mais pas de NFC, chose assez rare de nos jours et elle peut être gérer via une application mobile.

Selon le constructeur, elle nous promet une autonomie de 26 heures et plus grâce à une batterie lithium-ion rechargeable via USB. Elle embarque un microphone intégré et plusieurs options sonores propres à la marque. La turbo X est disponible en version noire ou blanche. 

Concernant le prix, on la trouve aux alentours de 350€ sur les sites français et 300$ sur le site de la marque. C’est un prix assez élevé. Pour comparaison, on peut trouver l’enceinte Marshall Acton à moins de 200€ qui doit proposer un format légèrement plus grand et une puissance plus ou moins équivalente.

RIVA Turbo X 4L’enceinte de RIVA nous est livrée dans un beau package solide comme il faut. Entièrement de couleur noire, ce coffret est en carton épais qui y protège convenablement le contenu. Bien entendu, on retrouve sur la boite toutes les caractéristiques et autres aperçus du produit ainsi que les principales informations.

Une fois le package ouvert, on découvre notre enceinte RIVA Turbo X et divers câbles cachés sous le socle de l’enceinte ainsi qu’une notice en anglais. Le constructeur nous a également envoyé la sacoche de transport, la RIVA X Travel Bag qui est vendue au prix de 29$99 sur le site de la marque.

Contenu du package:

L’enceinte

Le câble d’alimentation

Un câble Jack/Jack 3.5 mm

Un câble Jack/RCA

Une notice d’utilisation en anglais

 

Supplément :

La housse de transport RIVA X Travel Bag

Au premier abord, l’enceinte est vraiment imposante par son format et sa taille. De forme rectangulaire, elle mesure 23cm de large sur 10.5cm de haut et 9cm de profondeur. Du haut de ses 1.6 kg, il faut avouer qu’elle pèse son poids, en tout cas, elle ne fait pas semblant.

RIVA Turbo X 4

Les courbes sont assez simples mais le choix des matériaux relève le niveau. L’ensemble des différentes textures fonctionne bien et offre un style moderne et très classe, tout en restant assez sobre. L’assemblage a l’air très correct et il faut avouer que l’objet dans sa globalité est vraiment sympa. 

RIVA Turbo X 4

Le dessus de la Turbo X est recouvert de plastique glossy (idéal pour attirer la poussière) et intègre 7 boutons tactiles. Ces derniers permettent d’allumer ou d'éteindre l’enceinte, de gérer le volume, d’activer le Bluetooth, de couper le son et d’activer les modes « Surround » et  « Turbo ». Au-dessus du logo de la marque se trouve le microphone.

Sur les faces avant, arrière et cotés, on retrouve une grille de couleur noire recouvrant l’ensemble des haut-parleurs. Au total, l’enceinte embarque 3 haut-parleurs de 60 mm et 4 radiateurs de basse.

RIVA Turbo X 4RIVA Turbo X 4

L’arrière propose une prise auxiliaire jack 3.5mm, une prise mini-USB, une prise USB pour recharger son mobile, une prise pour recharger l’enceinte, un indicateur de batterie et un bouton permettant de conserver la batterie quand on ne se sert pas de l’enceinte pendant un long moment.

RIVA Turbo X 7

Enfin, au-dessous se trouvent 3 pattes antidérapantes en caoutchouc permettant une plus grande adhérence et l'absence de transmission de vibrations une fois poser sur un support. Il faut avouer que ces pattes sont très efficaces.

RIVA Turbo X 4

La housse de transport RIVA X Travel Bag est une belle sacoche très bien finie. Elle possède une poche principale servant à ranger l’enceinte puis une seconde pour les câbles. Elle semble très solide et surtout bien rembourrée, idéal pour amortir le moindre choc.

Caractéristiques Techniques :

– Speakers : 3×60 mm + 4 radiateur de basse

– Puissance : 45 Watts RMS

– Connexion : Bluetooth, mini Jack 3,5 mm et USB

– Coloris : noir et noir

– Dimension : 230 x 105 x 89 mm

– Poids : 1.6 kg

– Portée : environ 10m

– Autonomie : entre 16 et 20 heures en mode normal, 6 heures avec le mode Turbo

 Prix : 350€ environ 

Il faut savoir que l’enceinte parle. Elle est équipée de pas mal d’effets sonores, quand elle s’allume ou quand on active un des modes (on entend un bruit de moteur lorsqu’on active le mode Turbo par exemple). 

Riva Turbo X Apps 1

A la première utilisation, elle se met directement en mode appareillage, ce qui permet de se connecter très rapidement. L’application RIVA GROUND CONTROL est assez simple mais plutôt utile. Elle permet de gérer le volume sonore, les pistes, d’activer les modes mute, Turbo et Surround.

Riva Turbo X Apps 2

Les paramètres permettent aussi de choisir sa couleur de fond (blanc ou noir) et de gérer les bruitages en les remplaçants par des bips sonores plus classiques. Dans l’ensemble, cette application n’est pas exceptionnelle mais en revanche elle est très utile pour gérer l’enceinte sans être absolument à côté d’elle.

Parlons enfin du rendu que nous propose la RIVA Turbo X. Directement, on sent que l’enceinte offre une puissance assez généreuse, surtout avec le mode Turbo qui augmente d’un coup la puissance du volume.

RIVA Turbo X 7

Sincèrement je ne vois trop l’intérêt de ce mode qui sert juste à augmenter le volume  de quelques décibels en appuyant sur une simple touche. De son côté, le mode Surround est presque anecdotique, on se demande limite à quoi il sert réellement. La différence avec le mode Turbo actif est vraiment infime (personnellement, je préfère sans).

La Turbo X possède un bon jeu de basses. La partie des aigus n’est pas en reste mais tout de même légèrement inférieure. Cela manque un peu de relief et de profondeur. Après, cela reste une enceinte sans fil que l’on peut transporter très facilement.

Les détails sonores sont assez bien représentés, aucun doute la dessus. Dans l’ensemble, le rendu sonore est très correct mais il manque un petit quelque chose pour vraiment apprécier son utilisation. Un manque de style ou de saveur peut-être, mais au final on reste un peu sur notre faim.

En conclusion, que dire cette Riva Turbo X ? Tout d’abord, c’est un très bel objet, les finitions et les matériaux sont au top. L’enceinte a du style et se révèle plutôt pratique avec ses commandes tactiles et ses différents modes de connexion.

RIVA Turbo X 10

On regrette un peu le manque de NFC mais ce n’est pas non plus une faute très grave. De son côté, l’application mobile (iOS ou Android) reste simple tout en étant très utile pour gérer l’enceinte à distance.

Pour moi, le seul bémol vient du rendu sonore qui ne m’a pas vraiment convaincu. L’enceinte produit un son très correct mais plat et sans saveur. Les modes Turbo et Surround sont des gadgets limite inutiles.

La housse de transport est vraiment pas mal, mais il vous faudra rajouter entre 25 et 30 € pour la posséder. Sincèrement, les ptits gars de chez RIVA auraient pu faire l’effort de la livrer avec l’enceinte, vu son tarif assez élevé.

Enfin pour parler du prix, je trouve que cette RIVA Turbo X est un peu chère. La marque ne possède pas d’autre référence (mis à part la récente RIVA S) et ne s’appuie donc sur rien pour justifier un tel prix. Au final, l’enceinte RIVA Turbo X offre un rapport qualité/prix pas très intéressant, surtout face à la concurrence qui est très féroce. 

<img class="91621"
  •  Son style,
  •  Ses matériaux,
  •  Son application mobile,
  •  Son autonomie,
  •  Sa housse de rangement… 
  •  … en supplément,
  • Les modes Turbo et Surround sans grands intérêts,
  • Le rendu assez moyen.
  • Commentaires
    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Loading…

    0