in

Gigabyte MW70-3S0 : Test et Avis

Test et Avis – Benchmark – Meilleur prix

IMGP1471

C’est au début de l’été que la division professionnelle de Gigabyte a annoncé une nouvelle carte mère Bi processeurs référencée MW70-3S0.

Ce modèle très récent est équipé de deux sockets LGA 2011-3 compatibles avec les processeurs Intel Xeon E5-2600 V3. C’est donc pour nous l’opportunité de découvrir la puissance disponible à travers 56 unités de calcul soit 28 cœurs (14 par processeur).

La MW70-3S0 s’adresse à tous ceux désirant une machine Workstation aux capacités démentielles car elles ne se limitent pas à accepter les CPU les plus puissants toutes catégories confondues. La nouvelle carte mère Gigabyte se démarque également par d’impressionnantes spécifications en termes de mémoire vive, de stockage interne et de solution multi GPU.
Mais avant de découvrir en détail la MW70-3S0, commençons par découvrir le catalogue de la marque.

Gigabyte segmente donc ses différentes cartes mère en trois sections : Serveurs, Bareborne et Intégrés. Pour chacune de ces sections, de nombreux sockets sont représentés et même certains modèles sont équipés de SoC.
Les cartes les plus récentes bénéficient d’un LGA 2011-3 et la marque n’en propose pas moins de quatorze déclinaisons dont onze retiennent particulièrement notre attention. Les trois dernières étant conditionnées en formats plus spécifiques.

Leurs références leurs permettent d’être facilement distinguées. Les MD30, 50, 60, 70 et 80 sont des modèles serveurs au format E-ATX. Les caractéristiques varient principalement sur le nombre de slots mémoire, les capacités de stockage interne et les interfaces réseau.
Les MW50 et MW70 sont des modèles Workstation. La première prend en charge un seul processeur et vient enfin la MU70, une modèle exceptionnel de par sa capacité à intégrer douze slots mémoire.

A présent nous pouvons passer en revue les spécifications de notre MW70-3S0.

IMGP1472La MW70-3S0 est un modèle au format E-ATX plus simple à installer dans un boitier classique que dans un rack SSI EEB même si elle reste compatible avec cette dernière. Elle est capable d'accueillir deux processeurs Intel Xeon au socket 2011v3 contrôlés par un chipset Intel C612.
La finesse de gravure passe à 32nm contre 65nm pour la génération précédente. Ce dernier apporte huit lignes PCI Express 2.0, jusqu'à quatorze ports USB dont six au standard 3.0, et un maximum de dix ports SATA, tous compatibles 6GB mais surtout supporte la technologie de virtualisation Intel vPro.

Nous l'équipons donc de deux processeurs Intel Xeon E5-2697 V3 cadencés à 2.6GHz (3.6GHz en mode Turbo) nous permettant de disposer de quelques 56 unités de calcul refroidis par les ventirad Noctua NH-D15. En effet Gigabyte a judicieusement opté pour des sockets « Square » identiques à ceux des cartes mères grand public. Ils occupent plus d’espace que les « Narrow » mais offrent plus de possibilités en termes de refroidissement.

Pour rappel  les Intel Xeon E5 2697V3 font partie de la famille des Haswell. Ils sont donc gravés en 22nm. Ils embarquent 35MB de cache, disposent d'un bus QPI de 9.6GT/s, supportent les jeux d'instructions AVX et leur TDP est de 145 watts.
4054A noter également que leur contrôleur mémoire intégré supporte la DDR4 jusqu'à 2133MHz sur quatre canaux et les E5 2697V3 gèrent quarante lignes PCIe dont la norme 3.0. Ils seront alimentés par douze phases de type PWM dynamiques plus efficaces en réactivité que des modèles analogiques. Leur atout majeur est de pouvoir adapter la puissance à fournir en fonction des sollicitations des processeurs.

Les champs d'applications auxquels prétend la MW70-3S0 exigent des capacités en mémoire bien plus importantes que les plateformes grand public. Il sera possible d'y installer jusqu'à 256GB en RDIMM (Registred) ou 64GB URDIMM (Unregistred) répartis sur seize ports (huit par processeur).

L'avantage des mémoires registred est de profiter d'un module situé entre le contrôleur et la mémoire, autorisant des capacités plus élevées que la Unregistred (celle utilisées par les PC grand public). Dans les deux cas, le support de l'ECC est assuré afin de protéger les erreurs d'accès et les modules basses tension jusqu'à 1.2V sont compatibles. Leur fréquence de base est comprise sur une plage comprise entre 1600MHz et 2133MHz).

Les possibilités en termes de stockage interne sont impressionnantes car en plus des dix ports SATA 6GB/s gérés par le chipset Intel C612, la MW70-3S0 accueille une seconde puce LSI SAS 3008 sachant gérer huit périphériques SAS 12GB/s.

Les machines Workstation faisant très régulièrement appel au calcul parallèle (GPGPU), une technologie permettant de profiter de la puissance de calcul des cartes graphiques, la MW70-3S0 est dotée de six ports PCI Express dont trois 16x.

Nous retrouvons un contrôleur Aspeed AST2400 assurant le rôle de puce graphique ([email protected]). Le panneau arrière ne disposant pas de VGA et il faudra faire appel à un connecteur déporté.

La MW70-3S0 supporte également l'USB 3.0 nativement via son chipset, deux étant situés sur le panneau arrière en plus de deux USB 2.0. Ils sont secondés par deux connecteurs d’extensions placés sur le PCB. A cet équipement très complet, Gigabyte intègre comme solution audio une puce Realtek ALC892 que nous espérons voir remplacée dans les futures générations par un plus récent ALC1150.

Dernier point notable à propos de cette carte mère MW70-3S0, Gigabyte la certifie VMWare et Red Hat bien qu'elle puisse parfaitement supporter l'ensemble des systèmes d'exploitation Microsoft.

La MW70-3S0 repose sur un format E-ATX compatible avec grand nombre de boitiers ce qui la distingue du standard EEB nécessitant généralement un châssis au format rack. Elle est cependant compatible avec les deux normes.
IMGP1471Son PCB bleu à dix couches indique une qualité de fabrication indéniable tout comme la disposition des composants et des connecteurs parfaitement symétrique. Bien qu'elle conserve un format E-ATX capable d'héberger deux sockets 2011v3, la MW70-3S0 conserve seize ports mémoire.

Les deux supports processeurs sont clairement dégagés et encadrés de huit ports mémoire chacun. Les six étages d'alimentation PWM pour chaque CPU sont refroidis passivement grâce à d'imposants radiateurs.

Afin d'assurer l'alimentation électrique des composants, la MW70-3S0 nécessite le raccordement d'un connecteur ATX huit contacts par processeur en plus du connecteur ATX principal.
IMGP1476La seconde moitié basse de la carte regroupe les six ports PCI Express.
IMGP1475Le panneau arrière accueille tous les connecteurs nécessaires au branchement de périphériques externes: 2x USB 2.0, 2x USB 3.0, un port COM, 2x interfaces réseau Intel  810 et les mini jack audio.
IMGP1477Les dix ports SATA sont gérés par le chipset. Ils sont tous compatibles 6Gbps et supportent le RAID 0, 1, 5 et 10.
IMGP1480Le contrôleur de stockage LSI gère les deux ports SAS 12Gbps.

Afin de donner la meilleure représentation possible de nos mesures, nous comparons les résultats de la carte mère Gigabyte MW70-3S0 à l'ASRock X99-WSE équipée du Core i7 4960X.

 

wPrime 1024

shoot_wprime

wPrime 1024 est similaire à Super Pi mais calcule cette fois une fonction mathématique. wPrime est multi threads mais exploite rarement tout le potentiel des processeurs les plus puissants sans paramétrage manuel. Le résultat étant donné en secondes, le résultat le plus petit est le meilleur.

wprime

 Si habituellement nous laisson wPrime en configuration par défaut avec auto détection du nombre d'unités de calcul, cette fois exceptionnellement nous intervenons dans les paramètres afin de profiter du potentiel réel de la carte mère. Or le constat est sans appel. Notre carte mère de test exprime toute sa puissance en passant sous la barre des 75 secondes alors que l'i7 4960X reste péniblement proche des 130 secondes soit presque trois fois moins rapide.

 

UCBenchmark

shoot__ucbench

UCBench ou UnRAR-Crack Benchmark comme son nom l’indique tente de retrouver le mot de passe d’un fichier archivé au format RAR. Le score donné représente le nombre de possibilités exécutées par seconde et il est capable de tirer parti des instructions liées à l’encryption intégrées dans les processeurs.

 ucbench

Sous UCBench notre plateforme de test dépasse largement les 2300 combinaisons par seconde.

 

7Zip

shoot_7zip

7Zip est le meilleur logiciel de benchmark concernant la compression de données. Il est multi thread et ses résultats sont exprimés en MIPS (opérations par seconde).

7zip

 Voila un score que bien des utilisateurs rêvent d'obtenir: dépasser les 83 000 Mips sous 7Zip.

 

Aida64

 

aidashoot

 Nous utilisons Aida64 pour mesurer la bande passante de la mémoire vive en lecture comme en écriture.

aida

Quelque soit la plateforme, les résultats en termes de bande passante mémoire sont similaires si le type de mémoire est identique. Ici la DDR4 obtient donc des scores très proches puisqu'il s'agit de DDR4 standard cadencées à la même fréquence.

 

PassMark

shoot_passmark

 PassMark est un benchmark généraliste mesurant les performances générales d'une machine. Le résultat est exprimé sous la forme de score.

passmark

 La Gigabyte MW70-3S0 ne cesse de réaliser des prouesses en dépassant les 25 000 points alors que le 5960X s'arrête sous les 16 000 points.

 

Cinebench

shoot_cinebench

Cinebench est l’un des tests les plus intéressants de notre panel car il compte parmi les rares à exploiter à 100% la puissance des CPU.

cinebench

 S'approcher des 30 points sous Cinebench relève de l'exploit et la Gigabyte MW70-3S0 en est parfaitement capable.

 

POV-Ray

shoot_povray

POV-Ray est une application de rendu 3D dont la particularité de cette version est de fonctionner avec en multi thread. Le score exprimé en secondes le plus petit est donc le meilleur.

povray

 Alors qu'il faut plus de 30 secondes pour un 5960X, la MW70-3S0 est quasiment à 12 secondes.

 

X264 Benchmark

shoot_x264

X264 Benchmark encode une vidéo au célèbre format X264 très lourd en puissance de calcul. Il se déroule selon deux passes. La première analyse la vidéo et la seconde procède à l’encodage proprement dit.

x264

 X264 Benchmark montre parfaitement l'intérêt des processeurs dotés de nombreuses unités de calcul car sur la deuxième passe, les gains sont de l'ordre de 30%. Par contre sur la première passe la fréquence des puces donne l'avantage et c'est poruquoi l'ASRock est largement devant.

SATA

Les débits sont mesurés à l'aide d'un SSD compatible SATA 6Gbps Crucial M550 512GB sur l'interface concernée.

sata

Le contrôleur Intel C612 offre des débits identiques aux plateformes grand public avec plus de 500Mo/s en lecture et 430Mo/s en écriture. Ces valeurs correspondent aux débits maximums atteignables par notre SSD.

 

LAN

Nous mesurons les débits des interfaces réseau à l'aide d'un NAS Qnap TS1079 Pro.

lan

Les débits mesurés sur les contrôleurs Intel sont excellents avec 115Mo/s en émission et pratiquement 100Mo/s en réception.

 

USB

A l'aide de notre SSD Crucial M550, nous mesurons les débits des interfaces USB.

usb

Les débits obtenus ici sont très largement supérieurs à une simple puce USB 2.0 en dépassant les 348Mo/s en lecture et 309Mo/s en écriture.

 

Audio

son1

 Gigabyte a sélectionné un contrôleur audio plutôt ancien,l'ALC892 qui à defaut d'obtenir les meilleures performances profite d'un pilote compatible avec absolument tous les systèmes d'exploitation. La compatibiltié est donc mis en avant. Nous aurions apprécié atteindre 90dB de plage dynamique même si les 80.8dB obtenus restent acceptables.

 

son2

 Par contre concernant la distorsion, notre carte mère obtient un excellent score digne des équipements audio profesionnels avec moins de 0.01%.

 

Spectrum

Passons à préent à la réponse de fréquence qui idéalement doit être parfaitement rectiligne. Les légères fluctiations dans les aigus sont parfaitement acceptables et nous apprécions les infimes différences entre les canaux gauche et droit.

Grâce à la MW70-3S0, Gigabyte propose une carte mère d'exception prête pour un niveau de performances incroyable.

IMGP1474Capable d'accueillir jusqu'à deux CPU Intel Xeon E5-2600 V3, elle permet donc de bénéficier d'un total de 28 coeurs soit 56 unités de calcul.

Nous avons pu apprécier de très nombreuses qualités qui permettront à cette MW70-3S0 de prendre l'avantage sur ses concurrentes.

Grâce à ses sockets LGA 2011-V3 de type “Narrow”, elle accepte les systèmes de refroidissement standards, un facteur laissant plus de choix sur les dissipateurs compatibles.

label 59hardware recommandeLa puissance de calcul pourra également être décuplée en équipant la MW70-3S0 d'un maximum de trois cartes graphiques et ainsi profiter des technologies GPGPU (calcul parallèle) largement supportées par la majorité des applications CAD/CAE.

Le chipset Intel C612 apporte de réelles nouveautés comme le support de dix ports SATA 6Gbps ainsi que l'USB 3.0 natif.

En termes de stockage additionnel, la MW70-3S0 demeure compatible avec les disques 12Gbps grâce à son contrôleur LSI SAS 3008 qui gère jusqu'à huit unités de stockage supplémentaires.

Enfin la nouvelle carte mère Gigabyte Workstation profite également d'une puce audio et d'un contrôleur vidéo évitant ainsi l'ajout de cartes d'extensions supplémentaires.

Proposée à un tarif bien inférieur à six cents euros, Gigabyte est donc capable de proposer une carte mère bi-CPU de dernière génération, dotée des meilleurs équipements et qui s'avérera comme le meilleur choix pour tous les utilisateurs exigeants une Workstation fiable, puissante et évolutive.

fleche Performances
fleche Possibilités d'extensions

fleche Pas d'IpKVM

Commentaires
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0