in

Intel Core i9-7900X : Benchmark – Test et Avis

IMGP2563

La dernière plateforme X299 d’Intel vient tout juste d’arriver et le programme s’annonce riche en nouveautés.
Comme une tradition, l’arrivée de cette génération s’accompagne d’un nouveau socket et d’un nouveau Chipset Intel X299.

Mais si nous avions l’habitude de ne découvrir qu’une poignée de processeurs, cette fois ci, ce sont deux familles qui font leur apparition: Skylake-X et Kaby Lake-X.
Dans le cadre de cet article nous allons nous concentrer sur Skylake-X et son modèle phare le Intel Core i9-7900X.
02Il s’agit de la catégorie grand public la plus puissante et remplacera le X99 sorti il y a déjà trois ans.
C’est donc sur un socket LGA 2066 que pourra prendre place le i9-7900X et sera à même d’offrir toute la puissance nécessaire aux applications les plus exigeantes.
Il s’agit donc d’aller toujours plus loin mais surtout plus vite à l’aide des dix coeurs embarqués soit vingt unités de calcul cadencée à…3.3GHz.
01Mais grâce à l’Intel Turbo Boost, la puce sera capable d’augmenter la fréquence d’1GHz pour atteindre 4.3GHz.
La marque peut donc fièrement annoncer des gains allant jusque 15% par rapport à la génération précédente.
Parmi les autres avancées à retenir, le i9-7900X est gravé en 14 nm tout comme les Broadwell-E et le cache de niveau L3 s’arrête à 13.75MB (25MB auparavent).
Il n’y a rien de choquant dans cette annonce car les i9 vont héberger jusque 18 coeurs (36 unités de calcul). C’est donc pour rester dans un format proche de l’actuel que le cache est volontairement revu à la baisse.
optaneLe i9-7900X gère quatre lignes PCI-Express 3.0 de plus que le 6950X soit 44.
Il supporte également la technologie Intel Optane, un procédé permettant d’accélérer les débits des périphériques de stockage grâce à un SSD NVMe.
Nous remarquons donc que Skylake-X reste assez proche de la génération précédente sur le plan des spécifications.

Le i9-7900X reste assez proche de l’ancien i7-6950X alors voyons s’il en est de même pour son chipset attitré, le X299.
intel x299 block diagramLa gravure de la puce passe de 32 nm à 22nm et dispose d’un bus de 8 GT/s DMI3 contre 5 auparavant.
La grande avancée de ce chipset concerne la gestion du PCI-Express car répondant au standard 2.0 pour le X99, le X299 passe à la révision 3.0.
Et ce ne sont plus 8 lignes qui sont disponibles mais 24.
Concernant l’USB, toujours pas de 3.1 mais dix ports sont disponibles en 3.0 contre 6 précédemment.
14 ports USB 2.0 sont toujours d’actualité et le nombre de ports SATA 6GO/s diminue à 8 contre 10 avant.

Hardware

 

IMGP2568

Processeur : Intel Core i9 7900X
RAM : 32GB Corsair 2666MHz
Boitier : Cooler Master Storm
Stockage SSD : Sandisk Ultra II
Stockage HDD : Seagate Barracuda 1To 7200RPM 64Mo de cache
Alimentation : Enermax Platimax 1000W
Carte graphique : AMD R9 295X2
Convertisseur SATA/USB 3.0 : ICY Box IB-111U3-Hub
Convertisseur SATA/eSATA : Akasa Elite

 Software

Windows 7 X64 installé sur un HDD SATA Seagate Barracuda 1To 7200RPM 64Mo de cache connecté sur le premier port SATA 6Gbps (si disponible).

Tous les pilotes installés sont en dernière version disponible à la date du test.

 Consommation électrique

Mesures effectuées à la prise électrique de la plateforme de test

CPU à fréquence stock en idle et en full (si support vga de la carte en test, seul l’IGP est présent sinon ajout d’un GPU)
CPU à fréquence OC en idle et en full (si support vga de la carte en test, seul l’IGP est présent sinon ajout d’un GPU)

 Températures

Aida 64 System Stability Test 5mins fréquence stock + ventilateurs profil automatique

 Benchmark CPU

Configuration par défaut: paramètres automatique.

Overclocking automatique: outil overclocking activé (si disponible).

Overclocking manuel: fréquence maximale atteignable stable le temps des benchmarks (watercooling pour les cartes mèers dédiées).

Software 

 SuperPI 1Mo
 wPrime 1024
 Cinebench
 PCMark 2011
 7Zip
 Truecrypt
 UCBench
 X264 Benchmark
 

Champs d’applications: 

 Calculs intensifs
 Bureautique et Multimédia
 Traitement de fichiers
 3D

wPrime 1024

shoot_wprime

wPrime 1024 est similaire à Super Pi mais calcule cette fois une fonction mathématique. wPrime est multi threads mais par défaut il est limité à quatre threads. Nous laissons cette configuration sans la modifier. Le résultat étant donné en secondes, le résultat le plus petit est le meilleur.

wprime

Nous avons modifié la configuration de ce logiciel afin de permettre au CPU d’exprimer tout son potentiel. Avec 70 secondes, le processeur montre sans état d’âme que c’est un monstre de puissance.

UCBenchmark

shoot__ucbench

UCBench ou UnRAR-Crack Benchmark comme son nom l’indique tente de retrouver le mot de passe d’un fichier archivé au format RAR. Le score donné représente le nombre de possibilités exécutées par seconde et il est capable de tirer parti des instructions liées à l’encryption intégrées dans les processeurs.

ucbench

Sous UCBench, le 7900X est capable de s’approcher des 3000 combinaisons par seconde soit plus de 700 combinaisons par seconde que le 6950X.

 ScienceMark

shoot_sciencemark

Ce dernier logiciel de calcul brut se spécialise dans les domaines scientifiques comme les opérations sur les matrices ou sur les molécules. Les résultats sont donnés sous forme de scores.

sciencemark

ScienceMark est un logiciel très ancien et il ne sait pas toujours exploiter au mieux un grand nombre de coeurs. Pourtant le 7900X est le premier à dépasser les 3300 points lors de nos tests..

Aida64

 

aida-memoryNous utilisons Aida64 pour mesurer la bande passante de la mémoire vive.

aida

La bande passante de la mémoire gérée par l’i9 en DDR4 obtient des valeurs largement supérieures à la génération précédente.

Cinebench

shoot_cinebench

Cinebench est l’un des tests les plus intéressants de notre panel car il compte parmi les rares à exploiter à 100% la puissance des CPU.

cinebench

C’est également une écrasante victoire du 7900XX qui sait atteindre les 25 points à sa fréquence de base alors que le 6950X restait sous les 20 points. Une nouvelle fois le nombre de coeurs joue fortement sur le résultat final.

7Zip

shoot_7zip

7Zip est le meilleur logiciel de benchmark concernant la compression de données. Il est multi thread et ses résultats sont exprimés en MIPS (opérations par seconde).

7zip

La compression de fichier favorise prioritairement la fréquence du processeur et pourtant le 7900X est capable de prendre une avance de 20000 MIPS par rapport à l’ancienne génération avec un score dépassant les 59 000 MIPS.

PassMark

shoot_passmark

 PassMark est un benchmark généraliste mesurant les performances générales d’une machine. Le résultat est exprimé sous la forme de score.

passmark

Sous Passmark, le 7900X est capable de dépasser les 21 000 points alors que le 6950X était déjà impressionnant avec presque 19 000 points.

X264 Benchmark

shoot_x264

X264 Benchmark encode une vidéo au célèbre format X264 très lourd en puissance de calcul. Il se déroule selon deux passes. La première analyse la vidéo et la seconde procède à l’encodage proprement dit.

x264

 Ici avec X264 Benchmark, les résultats obtenus sont époustouflants. Avec plus de 122 FPS sur la deuxième passe, le 7900X compte parmi les rares processeurs à réellement nous impressioner.

 L’arrivée de nouveaux processeurs Intel est toujours un rendez-vous inmanquable. IMGP2568
Cette fois ci l’impatience fût encore plus grande car AMD a su faire couler beaucoup d’encre avec ses fameux Ryzen il y a quelques mois.
label 59hardware recommandeIntel se devait de riposter pour confirmer si besoin était, qu’il resterait roi en termes de puissance de calcul pour encore un bon moment.
Le Core i9-7900X en est la réponse parfaite. Sans bouleverser le marché, il démontre tout le savoir faire de la marque même s’il n’est que le petit cadet d’une sacrée famille. En effet d’autres puces vont arriver intégrant encore plus de cœurs.
Il y a quelques années à peine, il fallait un serveur bi-processeur pour atteindre ce niveau de puissance. Le 7900X s’amuse donc des encodages vidéo en X265 avec un niveau de compression ultra poussé.
Si la génération précédente pouvait provoquer des hauts de cœurs avec un tarif proche de deux mille euros, ce nouveau processeur est bien plus raisonnable avec une étiquette de mille euros environ évidemment pour taquiner son concurrent historique.

Les +alt

fleche Puissance de calcul démentielle,
fleche Tarif plus convaincant que le 6950X.

 fleche Un nouveau socket vraiment indispensable ?

Commentaires
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0