in ,

Souris Zeus P1 de chez Gamdias : Test et avis

souris Zeus P1 Gamdias

Les fêtes de fin d’année approchant, avec son lot de décorations et d’illuminations, vous aurez peut-être envie que vos périphériques lâchent les couleurs de votre team quelques jours pour revêtir celles des fêtes. Ou alors, si vous comptiez participer au concours de décoration du quartier, la Zeus P1 et ses 16,5 millions de combinaisons de couleurs annoncées sera une parfaite alliée !

Avant même d’avoir la souris en main, l’emballage permet de se faire une idée sur les capacités de la Zeus P1. Ainsi, il nous est promis la myriade de personnalisations colorées, alliées à 12000 DPI maximales et 8 boutons programmables.Gambias Zeus P1

Commerçant
Stock
Prix
Lien
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites
Mise à jour le : 01/06/2020 13:42

Souvent, lorsque l’on s’apprête à investir quelques deniers dans un mulot, on lit dans un premier temps ce qu’il y a d’écrit sur l’emballage. Sur celui de la Zeus P1, nous avons quelques promesses que nous ne manquerons pas de tester : on y trouve notamment ce panel de couleurs disponibles pour la personnalisation, mais aussi un capteur optique (Advanced Gaming Optical Sensor) qui affiche non moins de 12000 DPI. Et pour vous, camarades joueurs aux doigts extensibles, Gambias a glissé pas moins de 8 boutons (presque tous) programmables sur le châssis de sa souris.

Avec un avant-goût pareil, on est presque surpris de voir la souris seule, sans aucun accessoire lors du déballage. En effet, il n’y a rien dans la boîte en dehors de la souris et de la coque plastique de protection. D’un autre côté, cela permet de s’attaquer plus rapidement à la découverte de la souris elle-même.

Gambias Zeus P1Gambias Zeus P1

D’un point de vu physique, aucune révolution n’est à attendre. La souris est filaire (1,80m de câble tressé avec un renfort côté souris), revêtue d’une partie plastique sur le dessus et d’une partie caoutchoutée pour la partie basse comprenant les deux grips latéraux. Les deux parties sont séparées par une ligne de lumière, cœur de la personnalisation de la souris. On retrouve également une seconde ligne de lumière qui borde le socle de la souris. De faible puissance au niveau de la luminosité il faudra presque jouer sur un miroir et dans l’obscurité pour la distinguer.

Les plastiques semblent être solides et aucune faiblesse ne se fera sentir lors des tests. La face cachée de la souris est équipée de 3 patins en plastique. L’ensemble est globalement bien fini, sans fioriture ou surcharge.

Gambias Zeus P1Gambias Zeus P1

Sans rien attendre de plus, la souris s’illumine dès le branchement au pc. L’installation du logiciel est simple : téléchargement depuis le site du constructeur, 3 boutons à cliquer et c’est bon. Le software nous permet de prendre pleinement possession de la souris et de ses capacités modulables.

Dès le premier contact les doigts trouvent directement les boutons, sans avoir à faire de contorsion. L’ensemble du test a été fait avec deux tapis de souris lisses et tout c’est passé sans accroche. Sur du bois brut ou de type contreplaqué c’est un peu moins le cas, du coup  il est à privilégier l’utilisation de tapis pour l’utilisation de la Zeus P1.

Caractéristiques techniques Gamdias Zeus P1 :

  • Couleur :  noir
  • Rétro-éclairage : RGB
  • Capteur : Advanced Gaming Optical Sensor (max 12000 Dpi)
  • Polling Rate : 1000Hz
  • Dimensions : 127.26 x 72.45 x 40.85 mm
  • Poids :  125 g
  • Prix : env. 77 €

Le logiciel fourni par la société Taïwanaise est conçu pour que l’utilisateur retrouve en un seul lieu la totalité des périphériques de la marque. L’interface est plutôt bien ordonnée avec un onglet par périphérique en bas de l’écran du logiciel.

print 1 Le premier écran permet d’assigner les boutons de la souris. En dehors du clic gauche de la souris, seuls les boutons fléchés situés sur le dessus sont un peu limités au niveau de la programmation. En effet seuls les changements de DPI leur sont assignables : première déception de la Zeus P1.

Il est aussi important de noter que, sur le côté droit du logiciel, nous retrouvons la possibilité de choisir entre 5 profils mais également d’enregistrer 3 logiciels auxquels nous pourrons associer un profil.

print 1La programmation de ses macros sera assez simple et intuitive, rien de bien sorcier. Petit regret là encore sur le fait que nous serons obligés de revenir sur l’écran 1 pour assigner une macro à un bouton. Pouvoir le faire sur l’écran de programmation des macros aurait été un plus, mais c’est plus un caprice de l’utilisation qu’une faute du constructeur.

print 1L’écran N°3, rien de spécial en soi, vous permettra de gérer les paramètres de déplacement et de sensibilité. C’est également là que nous pouvons régler les 6 valeurs de DPI que la souris peut enregistrer. Une fois ses valeurs définies, il sera facile de passer de l’une à l’autre via les deux boutons fléchés qui se situent sur le dessus de la souris. Les modifications sont immédiates, ce qui permet de les tester de suite.

print 1 Le quatrième écran est celui qui vous permettra de rendre votre souris unique, par des combinaisons de couleurs quasi illimitées associées à différents effets.

Pour ce faire, il faudra choisir entre 3 modes : “single color”, “custom pattern”, “lighting effects”.
– Single Color : Comme indiqué dans son titre, ce mode vous permet d’attribuer une seule couleur au ruban. À vous de choisir celle qui vous plaît, dans le panel proposé par défaut ou alors en ajustant à la valeur près les 3 canaux RGB.
– Custom pattern : Ce mode-là permet de configurer une à une les 13 sources de lumière du ruban de couleur. Il est également possible d’ajouter un effet “breathing” (respiration) au ruban.
– Lighting effects : Ce mode est utile pour celles et ceux qui préfèrent jouer sur les mouvements et variations de lumières plutôt que sur les combinaisons. En effet, il est possible depuis ce mode de choisir entre 5 types d’animations pour le ruban, d’ajuster la luminosité et la vitesse de l’animation et de définir une (unique) couleur.

Quel que soit le mode choisi et la modification faite, vous pourrez voir de manière immédiate le changement sur la Zeus P1. Tout se passe de manière instantanée et fluide.

Seul petit bémol de cet écran plus que complet : l’incapacité à changer la couleur du logo “ZEUS” de la souris qui reste bloqué sur la couleur définie par défaut. Il est possible de choisir entre 4 modes : 3 nuances d’intensités et une variation de celle-ci.

Les écrans 5, 6 et 7 permettent de créer et d’assigner des alarmes ainsi que des sons aux touches. Rien de particulier à en dire à part, encore une fois, que Gamdias nous propose d’abord de choisir à quelle touche assigner son son/alarme avant même d’avoir pu les paramétrer.

Après plusieurs jours d’utilisation de cette souris, sur différentes plateformes et sous différents environnements, il semble qu’elle ne souffre d’aucun point négatif. Souris robuste, facile à prendre en main qui remplit à 100% le travail pour lequel elle est destinée.

Côté logiciel en revanche, nous restons un peu plus mitigés avec plusieurs améliorations qui nous semblent possibles pour rendre le paramétrage et la personnalisation de la souris encore plus facile. Petite info également pour ceux qui peuvent être amenés à utiliser leur souris sur différentes machines, la configuration est stockée dans la souris. Ainsi lors de ce test, la souris a été testée sur deux systèmes Windows et un système Debian Jessie. Les réglages (précision et RGB) se retrouvent d’une machine à une autre même sans installation du software, qui d’ailleurs n’est pas disponible sur linux.Gambias Zeus P1Malgré cela, la Zeus P1 restera pour le moment une souris à recommander à tous les joueurs de PC souhaitant allumer son espace de jeu de mille feux. D’ailleurs son prix restant relativement abordable, il est certain que nombre de joueurs peuvent se laisser tenter avec une fiche technique dans l’air du temps et un logiciel assez léger mais compatible uniquement avec Windows.

Les +Les –
  • Prix attractif pour une souris RGB complète,
  • Solidité,
  • Facilité de configuration,
  • Logiciel intuitif.
  • Seconde ligne de lumière quasiment invisible,
  • Certains boutons ne sont pas 100% libres de configuration.
Commentaires
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0