in

Lian-Li PC-Q10 : Test et Avis

Accroche

Le boîtier que nous vous proposons de découvrir cette semaine, vient d’un constructeur dont le nom est gage de qualité, spécialiste de l’aluminium, j’ai nommé Lian-Li. Découvrons donc si le PC Q10-WX entretient le mythe…..ou pas.

 

Une des premières remarques que nous nous faisons est : »OK…pas mal pour de l’alu ». Très léger – 2,3 Kg pesé- il donne l’impression grâce à son format mini-ITX (H=27,9 ; L=20,7 ; P=34 ; dimensions mesurées), d’être un élément de chaîne Hi-Fi, tant la finition de l’aluminium anodisé brossé noir est bonne et le design sobre. Si l’on peut évoquer la filiation avec le PC Q01, on notera que le fabricant a doté ce modèle d’un ventilateur en extraction arrière.

Avec un aménagement interne astucieux, mais restreint, et des options de fixations diverses, notre configuration sera t’elle correctement refroidie et en silence ?

La face avant et le dessus du boîtier sont composés d’un seul élément, ajouré pour le panneau avant pour : le bouton de marche-arrêt, deux ports USB3 et les prises micro/casque photo connecteur AV; et pour le dessus : une fente d’insertion de CD/DVD, tout le reste étant percé comme une grille d’aération afin d’y adjoindre un système de refroidissement complémentaire.

dessus

Le panneau latéral droit est…..plat, lisse, la finition alu brossé faisant jouer son charme en donnant dans le sobre et classe.

Le coté gauche, quant à lui, se pare d’une paroi en plexiglas, maintenue par quatre vis à main, dont Lian-Li a recouvert de feuilles adhésives de protection intérieure, et extérieure.

plexi

La face arrière comporte donc le ventilateur Ø120, deux équerres PCI et le back-plate de la carte-mère. On retrouve aussi deux emplacements caoutchouc, pour le passage des tuyaux de watercooling. Photo face AR

Enfin, le dessous du boîtier est entièrement percé, aéré, avec des emplacements pour des fixations de disques dur et/ou, de ventilateurs supplémentaires.

dessous

Nous notons que les trois éléments amovibles du boîtier, cette « enveloppe », se fixent et se démontent très (trop ?) facilement : de simples ergots clipsables assurent le maintien latéral. L’élément formant l’avant et le haut du boîtier se clipse également, mais son maintien est assuré par deux paires de vis : une vissée par l’arrière, et une vissée par le dessous.

détail ergots

L’intérieur de notre boîtier est finalement assez…simple !! Vu le format, rajouter des parois internes serait mal venu, tant l’espace est compté, la seule obligation, est de mettre l’alimentation en position haute, verticale et sur l’avant : car oui, Lian-Li nous permet d’utiliser une alimentation au format ATX, mais il lui faut un minimum de place tout de même.

intérieur

Notez ici que, si il y a bien une fente sur le dessus du boîtier pour y insérer des CD/DVD, le lecteur se devra d’être au format slim, et sans tiroir.

Le bundle est complet : il comprend toutes les vis de fixations nécessaires, le buzzer, les rondelles anti-vibrations en caoutchouc pour le montage des disques, deux passe-câbles et des colliers de serrage pour le cable-management, ici ô combien important.

bundle

Avant de procéder au montage, nous nous sommes demandé quelle type de configuration pouvait convenir à ce type de boîtier. C’est donc armé du matériel suivant que nous attaquons le PC Q10 :

– carte mère : ECS Z97I drone
– ram : CORSAIR vengeance LP 2*4Go

– alimentation : Cooler Master V550
– carte graphique : MSI N 560 gtx twin frozer III

– processeur : Intel G3258
– HDD : HGST 500Go 2″5

– ventirad : origine Intel

Comme vous pouvez le constater, nous n’utiliserons pas ici nos ventirad habituels : le volume et l’espace disponible autour du socket ne le permettant tout simplement pas ! Ni le GEMINI M4 de Cooler Master, ni le NH-U9B SE2 de Noctua, réputés peu imposants, ne sauront trouver place…

config

Quid de notre configuration Gamer ? Que nenni ! L’utilisateur doit pouvoir faire avec ce boîtier ce qu’il l’entend, et économisera donc quelques euros sur ce poste. Lors du montage, et dans ce format de boîtier, il est nécessaire de câbler au fur et à mesure nos composants.

Nous installons donc notre carte-mère, le bloc d’alimentation, la ram, le ventirad, commençons le câblage, et fixons la carte graphique. D’une longueur de 243 mm, celle-ci loge au chausse-pied dans notre boîtier, l’arrière se retrouvant juste sous les câbles partant de notre alimentation.

C’est lors de l’installation de notre disque dur, que le choix de celui-ci s’est fait…. « naturellement » ! En effet, Lian-Li a bien doté son boîtier de plusieurs emplacements pour fixer les disques, mais si, comme nous, vous utilisez une carte graphique, nul autre choix que de fixer votre disque, à la place d’un éventuel lecteur CD/DVD. L’espace entre la carte graphique et le fond du boîtier ne permet pas d’y mettre un HDD 3”5, et si un SSD peut y loger, il empêchera le refroidissement optimal de votre carte.

vue alim hdd

De même, choisir d’installer un lecteur CD/DVD slim vous obligera à installer votre/vos disques de stockage dans le bas du boîtier, rendant impossible l’utilisation d’une carte graphique d’une épaisseur supérieure à 20mm, soit quasiment toutes les cartes graphiques moyenne et haut de gamme.

Nous ferons donc notre test en configuration « réduite », conçue pour un gaming léger, et une utilisation ne nécessitant pas de multiples stockage, ni de support multimédia.

Comme vous vous en doutez, le cable-management est ici très important : avec un ventirad d’origine, une carte graphique et une alimentation dans un si petit volume, le flux d’air généré ne doit pas être perturbé par de disgracieux câbles, et l’unique ventilateur en extraction a fort à faire.

cable AR

Nous vous parlions des possibilités de montage offerte par Lian-Li et ce boîtier, car selon la fiche technique, un système de watercooling peut être intégré et, nous voulions en savoir plus. Nous prenons donc un All-In-One de chez Cooler Master, le Nepton 120XL. Les mesures ne seront pas intégrés dans le test : en effet, l’installation « propre » de notre Nepton n’est pas possible. Le radiateur vient se loger entre les fiches de connexion de la carte-mère, et le haut du boîtier, rendant impossible la fixation du ventilateur nécessaire au fonctionnement du waterccoling.

WC1 WC2

Afin de réaliser les mesures les plus réalistes, précises et fiables, nous utilisons le protocole de mesures suivantes :

– mesures faites dans un espace tempéré et calme, correspondant à une pièce sans bruit intérieur ou extérieur, en journée, et à une distance de 1 mètre autour du boîtier. – Le test se fait toujours avec les ventilateurs en régulation automatique, ou, une mesure en position  minimum, puis en position maximum le cas échéant

4 types de mesures :

M1 : usage bureautique(mail, internet, jeux flash, suite bureautique, vidéo lue sur le net, transfert de fichier HDD/SSD/USB)

M2 : utilisation du logiciel OCCT pendant 15minutes, puis mesure

M3 : mesure après 50 minutes d’OCCT. Arrêt du logiciel

M4 : mesure après 10 minutes d’inactivité, ordinateur allumé

5 points de contrôles :

Alimentation / HDD

PCB de la carte graphique

Espace entre la RAM et le haut de la face avant

Processeur

température de l’air en extraction

 

M1

M2

M3

M4

Compartiment Alim + HDD

26,5°C / 43 dB

38°C / 55 dB

38°C / 55 dB

31°C / 45 dB

PCB GPU

38°C / 43 dB

75°C / 55 dB

80°C / 55 dB

40°C / 45 dB

RAM / Face Avant

26,5°C / 43 dB

45°C / 55 dB

45°C / 55 dB

33°C / 45 dB

CPU

55°C / 43 dB

67°C / 55 dB

71°C / 55 dB

35°C / 45 dB

Air extrait

26°C / 48 dB

36,3°C / 57 dB

38°C / 57 dB

29°C / 46 dB

Nous notons à la vue de ces résultats, que malgré un seul ventilateur, notre configuration est restée aérée, et que les températures ne dépassent pas celles obtenues avec d’autres boîtiers bien plus grand et ventilés. Le processeur mérite toutefois une attention : il est certe refroidit avec son ventirad d’origine, mais cela reste un processeur avec un tdp de 53W, identique à la dernière génération de i3, mais inférieur aux i5, au tdp de 65W…

Nul doute que Lian-Li nous livre ici un très bon produit, à la fabrication soignée, au design sobre, et à l’usage polyvalent, chose pas évidente dans ce format.

Mais il ne peut pas être considéré comme exempt de tout reproche. Sa taille et les choix d’organisation interne l’empêchent de cumuler les usages, voire même, un choix de configuration vous empêchera tout autre usage. De ce constat, et des contraintes dues au refroidissement, le PC-Q10 n’est pas un boîtier pour Gamer, usage pour lequel nous choisirions le CoolerMaster elite 130.

Mais pour tous les autres usages, il sera un très bon compagnon : silencieux et ventilé, design classe et sobre, aux finitions impeccables.

  • Look global,
  • Discrétion,
  • Finition.
  • Aménagement interne.
  • Commentaires
    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Loading…

    0