in

Manette Nacon GC400-ES

face

Attention, naissance d’une chimère ! Nacon est une toute jeune marque, cela ne l’empêche pas de regarder vers les sommets et de tenter de proposer le Graal du joueur au pad : La manette sans compromis, capable de briller dans les jeux prévus pour les pads mais aussi dans les FPS hardcores qui ne se jouaient qu’au clavier, voir même selon la légende, en eSport.

 Les fonds ont été levés sur Indiegogo et le joueur pro « Gen1us » a collaboré à l’élaboration de l’engin, intéressant. Personnalisable de partout, Nacon promet avec l’alpha pad, alias GC400-ES, d’émuler le comportement du sacro-saint combo clavier /souris. Whhabon ? Voyons cela.

boitecontenu
En jouant dans la cours des contrôleurs haut de gamme, Nacon se devait de soigner la présentation, essai transformé. Le sentiment d’un périphérique premium est là, sans aucun doute. Le packaging est agréable et l’intérieur rassurant, la GC400-ES vous est livrée dans un bel écrin transportable, à l’ouverture vous y trouverez la GC400-ES, une notice, des autocollants, un câble tressé USB mâle d’un côté et propriétaire de l’autre ainsi que des poids pour ajuster la masse de la manette. Le tout est de qualité et la finition est à la hauteur de la concurrence, chapeau Nacon !
arriere
Vient l’heure de la première prise en main, là encore la Nacon s’en sort avec les honneurs et vous ne serez pas déstabilisés si vous avez l’habitude des pads Microsoft. Surtout nous sommes très, très loin du sentiment désagréable d’avoir un bout de carton entre les mains que l’on obtient en manipulant des pads bas de gamme, vendus aux gamers avides d’économies. Point d’économie ici non plus puisque la GC400-ES se négocie pour 100 euros tout de même.
stick droit
Le plastique soft touch utilisé a un côté soyeux assez réussi, les boutons sont plus larges mais produise un son plus important que d’habitude. Une des particularités de la Nacon est de disposer d’un stick droit original. Celui-ci est légèrement plus grand que son voisin de gauche mais il est surtout coiffé d’un chapeau convexe et propose une inclinaison de 46° comparé aux 38° de la concurrence. C’est assez agréable et la différence avec le stick gauche n’est pas du tout handicapante, au contraire. La manette est plus précise que ce que l’on connaissait jusqu’ici, manette Xbox Elite incluse.
dessouspoids
La GC400-ES propose aussi deux palettes dont chaque extrémité est un bouton, cela fait donc 4 boutons supplémentaires qui tombent sous les majeurs et annulaires de chaque main. Le positionnement est bon et permet leur utilisation sans actions involontaires après un moment d’acclimatation. Le câble de qualité se fixe à la manette en le vissant et mesure 180 centimètres ce qui pourra sembler court pour ceux dont le matériel est un peu éloigné.
Les poids s’enfichent dans les extrémités basses de la manette, six poids sont proposés afin d’alourdir les 170 grammes de départs. Vous pouvez en mettre deux par côté et les poids proposés sont les suivants : 2X17g, 2X14g et 2X10g.
boutons centraux
Les trois boutons centraux permettent de changer de mode parmi les trois disponibles. Direct-input allume en bleu le stick droit, le mode X-input des modèles Microsoft éclaire en violet le stick droit et ce sera en rouge pour le dernier mode Pro Gamer. Petit bémol dans les deux premiers mode les boutons supplémentaires situés sous la manette sont désactivés.
croix
La croix de direction est ronde et agréable, vérification faite, les Shoryuken sortent sans accroc, une réussite au moins à la hauteur de la concurrence.

En mode Pro Gamer vous pourrez tout à fait remapper et utiliser les nouveaux boutons, cependant ce mode émule le comportement d’une souris et d’un clavier et le feeling demande un certain temps d’adaptation pour pouvoir s’adonner à un FPS. Une fois habitué la Nacon tient sa promesse et il est bel et bien possible ET agréable de jouer à un TPS, un FPS et pourquoi pas un MOBA avec une manette. La question de la performance reste, il est possible qu’avec de l’entrainement un joueur avec la Nacon puisse rivaliser avec un autre au clavier et à la souris. Pour d’autres, comme les vieux joueurs clavier/souris, l’effort demandé sera trop important, le confort et la dextérité acquis au fil des ans trop précieux, question de goût mais aussi de génération.

Le soft se télécharge sur le site constructeur une fois un compte créé. Le logiciel est un peu jeune et mérite de mûrir, quelques instabilités ici ou là, rien de grave cependant, on a déjà croisé pire de la part de constructeurs chevronnés.
Profils manette
Le premier onglet correspond au choix du profil utilisateur, quatre banques sont disponibles.
Telecharger profils
Un autre onglet permet de télécharger des profils créés par Nacon pour certains jeux.
Stick droit logiciel
Un onglet entier est dédié aux réglages du stick droit, les paramètres les plus pointus sont disponibles. Il est ainsi possible de paramétrer le stick afin qu’il ne réagisse que lorsqu’un seuil d’inclinaison est atteint. Une courbe dynamique de réponse est disponible permettant d’accélérer ou de ralentir l’effet de petits mouvements par exemple. Le tout demande du temps mais les résultats sont probants, c’est une première.
Mapping
Le dernier onglet donne accès au remappage complet de la manette afin d’émuler le combo clavier/souris. Ici aussi les réglages sont nombreux et complets permettant de faire des miracles avec une manette dans un jeu de stratégie par exemple.

ecrin
Nacon livre une des chimères du jeu vidéo : une manette capable d’émuler correctement le comportement d’un combo clavier souris tout en étant une manette traditionnelle de haut niveau. Du côté de la qualité de construction et du ressenti manette en main c’est une franche réussite qui permet à la GC400-ES de faire jeu égal avec les manettes les plus haut de gamme disponibles sur le marché.
Le pari de l’émulation est lui aussi remporté car jamais n’avait été atteint ce niveau de performance avec les émulations logicielles. Le bilan est donc positif et quelques améliorations pourraient même permettre à l’élève de dépasser le maitre. L’absence de vibrations à ce tarif reste dommage et le logiciel de Nacon mérite un léger coup de polish afin d’améliorer l’expérience déjà fort agréable offerte par cette nouvelle manette.

<img class="91621"
  •  Qualité de fabrication,
  •  Emulation réussie, 
  •  Performances,
  •  Compatible avec tous les jeux.
  •  Absence de vibrations,
  •  Logiciel à peaufiner.
  • Commentaires
    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Loading…

    0